Étiqueté : placement

1

[Test] Unmatched, Petit Chaperon Rouge VS Beowulf, gare au loup !

Dans Unmatched, Petit Chaperon Rouge VS Beowulf, on pourra incarner le Petit Chaperon Rouge et le chasseur ainsi que Beowulf et Wiglaf. Ce sont des personnages issus pour l’un d’un conte et pour l’autre d’un poème épique. A priori, ils n’ont rien à voir l’un envers l’autre, à part leur rapport avec le loup. Encore une fois, ils ont des mécaniques très différentes entre eux, et avec les personnages des autres boites. Le plateau reprend Heorot, le palais du roi Hrothgar qu’on retrouve dans Beowulf.

0

[Test] Vivid Memories – Quand les souvenirs ne peuvent plus attendre

Vivid Memories est un jeu de Matthew Dunstan et Brett J. Gilbert, illustré par Andrew Bosley (Everdell) pour 1 à 4 rêveurs à partir de 13 ans pour des parties de 45 minutes. Après une campagne Kickstarter menée en 2021 par Floodgate Games (Sagrada) qui a permis d’obtenir plus de 100 000 $, il est localisé par Matagot.

3

[Test] Osirium – Par le pouvoir d’Isis, Seth, Bastet ou Anubis !

Osirium est un jeu de placement et de combinaisons pour 2 à 4 joueurs (ce dernier mode se jouant uniquement par équipe) qui s’affrontent pour un dieu. Il faudra réaliser, sur un plateau commun de 4 cases x 4 cases, 5 rituels personnels plus ou moins accessibles, en combinant des amulettes d’une certaine couleur, orientées de différentes façons, et qu’il faudra réussir à connecter entre elles

0

[Test] Get on Board, Le poinçonneur des Lilas

Dans Get On Board, les joueurs incarnent des conducteurs de bus à Londres ou New York, qui vont parcourir la ville pour faire monter des mamies, des touristes, des business men, et des étudiantes et les emmener voir des monuments, des universités ou des immeubles de bureaux. Mais attention à ne pas embouteiller la ville, faute de quoi les pénalités pourront s’accumuler.

1

[Preview GameOnTabletop] Dome, sans accent

Prévu en campagne GameOnTabletop à compter du 07 février chez Studio Kabo, Dome mêle deckbulding et pose d’ouvriers (d’explorateurs dans le thème) dans un univers post-apocalyptique…
Une catastrophe a plongé la terre dans l’horreur et la désolation. Il reste quelques hommes qui tentent de survire dans ce nouveau monde hostile. Mais la rumeur de la présence d’un Dome à l’Est et d’une vie meilleur dessous se répand. La survie passera par ce Dome ! Il ne vous reste qu’un objectif : atteindre ce Dome et démontrer votre plus-value à ceux qui y sont déjà pour y être accepté ! Il vous faudra l’atteindre avec les meilleurs objets et la plus fine équipe !

0

[Test] Aqualin, le monde du silence

Dans Aqualin, les joueurs vont tenter de créer le plus grand groupe d’animaux selon leur forme ou leur couleur. Chaque joueur se verra attribuer un de ces attributs et les deux joueront avec les mêmes pièces si bien qu’ils seront en compétition sur le placement des tuiles.

0

[Test] Unmatched, Cobble & Fog, so British !

Voici la troisième boite de la gamme Unmatched, après Combats de légende et Robin des bois vs Bigfoot. Cette nouvelle boite contient cette fois-ci de nouveau 4 combattants, encore des personnages issus d’univers bien différents. Ces personnages sont bien sûr compatibles avec les autres boites et le mélange est tout à fait possible. On retrouve donc avec plaisir la même mécanique et le même système de jeu, avec quatre autres personnages et un nouveau plateau réversible. Dans Cobble and Fog, on pourra incarner Dracula et ses sœurs, l’homme invisible, Sherlock Holmes et Watson, et Dr Jekyll et M. Hyde. Ce sont des personnages plutôt dark qui ont une mécanique propre bien différentes. Ils ont tous comme point commun d’avoir fréquenté Londres à un moment ou un autre. Les deux plateaux représentent un manoir et un quartier (de Londres vraisemblablement).

2

[Test] Kemet : Blood and Sand. Une divine version 2.0 d’un « Eurotrash » à la confluence du Nil

Dans Kemet : Blood and Sand, les auteurs Jacques Bariot et Guillaume Montiage nous livrent une histoire de dieux puisque le panthéon de l’Égypte ancienne s’entredéchire. Horus, Wadjet, Bastet, Anubis et Sobek se sont déclaré la guerre, dans le but de devenir la divinité majeure autour du Delta du Nil en maitrisant cités, sanctuaires et temples. Et vous dans tout cela ? Eh bien vous représenterez une de leurs factions de fidèles qui vont donc s’affronter en leur nom. Leur formidable puissance vous permettra de progresser dans les écoles de magie et d’invoquer de puissantes créatures, rien que ça. Il vous faudra manœuvrer vos troupes sur un grand plateau pour déjouer les plans de vos ennemis, dominer les meilleurs territoires et marquer la légende de vos exploits militaires !

2

[Test] Little Big Fish, petit poisson deviendra grand

Depuis la début de la pandémie, les jeux à deux explosent et même si celui-ci date de bien avant cet épisode fâcheux, jouer à deux est devenu l’une des activités les plus faciles à faire quand on ne peux pas sortir le soir. Sorti en 2017, Little Big Fish fait partie de l’excellente gamme 2 joueurs de chez Flying Games. Dans Little Big Fish, les joueurs incarnent un banc de poisson qui vont tout faire pour boulotter les poissons adverses afin de se garder la mer pour eux seuls. Dans ce jeu à la limite de l’abstrait, le premier joueur à manger 5 poissons adverses sera déclaré le roi du récif.

1

[Test/Extension] Rapa Nui : Clan Wars. Le game up qui dynamise le jeu des façonneurs de Moaï.

A l’origine, Rapa Nui c’est Giants – de l’île de Pâques, le jeu de Fabrice Besson réalisé en 2008 mais profondément refondu en Rapa Nui, cette fois avec l’aide de Guillaume Montiage (Kemet), magnifiquement illustré par Miguel Coimbra (7 Wonders, Small World, Imhotep, Les Montagnes hallucinées, Allégeance, Cléopâtre et la Société des Architectes) et Sabrina Tobal (Captain Sonar, Meeple Circus) le tout avec un thème très attirant : l’érection des mystérieux moaï sur l’île de Pâques (Rapa Nui en polynésien). Une vraie production Matagot ! Et l’extension Clan Wars apportera une dimension conflictuelle inédite !

3

[Test] Blitzkrieg. La couleur, l’odeur et la saveur d’un wargame mais avec de la nervosité, du fun et de l’hyper-accessibilité

Matagot a relooké (boîte et matériel) le jeu Blitzkrieg sorti en 2019 chez PSC Games. Il vous promet de recréer la Seconde Guerre mondiale en 20 minutes ! Une gageure semble-t-il ! Eh bien non. Il permet en fait à deux joueurs de faire s’affronter les Alliés aux forces de l’Axe sur les 5 théâtres d’opération les plus emblématiques de la guerre (Front Est, Front Ouest, Afrique du Nord, Asie du Sud Est, Pacifique), en gagnant des campagnes clés représentées sur une sorte d’organigramme à compléter en utilisant à bon escient ses forces de frappes respectives.

2

[Test] Les Apaches de Paris. Devenez le Boss des « caille-ra » parisiennes d’antan

Dans les Apaches de Paris, on nous propose de nous glisser, le temps d’une partie de 45 minutes environ dans la peau d’un chef de gang « d’Apaches » et devenir maître de quartiers de Paris pour vous enrichir. A votre tour de jeu placez ou déplacez vos Apaches et, malgré vos incertitudes, développer votre stratégie grâce aux informations dévoilées progressivement par chaque joueur, et trouvez les « planques » restantes les plus lucratives. Mais attention aux pièges, aux bandes rivales et aux sergents de ville !

0

[Test] Mandala Stones, rien à voir avec Nelson

Dans Mandala Stones, les joueurs vont tenter d’élaborer un mandala en plaçant des pierres de différentes couleurs et de deux formes distinctes dessus. Mais il n’y aura qu’un seul vainqueur, aussi, chacun va devoir influencer des artistes afin de créer des piles de pierres qui seront ensuite disposées sur le mandala, octroyant ainsi de précieux points de victoires nécessaires pour désigner le vainqueur.