[Test] Le Peuple Loup : Mon aventure, le jeu à 2

Peuple2 joueursPeupleMaja Milavec
Peuple8 ansPeupleCartoon Saloon
Peuple25 minutesPeupleFunforge
PeuplePlacement, cartesPeupleFunforge
PeupleAvril 2022Peuple Le peuple loup, médiéval fantastique
Peuple17€90 chez Peuple et dans Peuple
Le peuple loup

Attention de ne pas confondre avec le jeu Le Peuple Loup publié en juillet 2021 distribué en France par Atalia et qui est un jeu coopératif pour 1 à 4 joueurs.

peuple loup atalia
Le peuple loup d’Atalia

Quoiqu’adaptée de la même œuvre éponyme, un film d’animation sorti le 20 octobre 2021 qui se passe dans une Irlande médiévale fantastique.

Les illustrations du Peuple Loup : Mon aventure sont tirées des images du films, et je dois dire que je suis assez fan. Par contre, je n’ai pas encore eu l’occasion de voir le film, mais il m’intrigue tout particulièrement.

En effet, avoir joué au jeu m’a donné envie de voir le film. On est toujours friands de bon jeux à deux joueurs, alors même sans avoir vu le film, j’ai demandé à Funforge de me faire parvenir une boite, ce qu’ils ont fait.

Dans le Peuple Loup : Mon aventure, les joueurs vont construire un tableau avec des cartes histoire et des cartes objectifs de manière à ce que les symboles sur les premières correspondent au schémas des secondes. Attention à ne pas être trop gourmand ou trop radins en objectifs et de bien placer ses cartes histoires !

Alors finalement, que vaut Le Peuple Loup : mon aventure ?

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 55 cartes histoire/objectif (recto verso)
  • 6 aides de jeu
  • 43 cartes variante « histoires palpitante »
  • 1 carte règle supplémentaire
  • 1 carte bonus
  • 4 cartes vierges

Comment on joue au Peuple Loup : Mon aventure ?

La mise en place

On commence par mélanger les cartes histoire/objectifs. On en révèle 4 face histoire et 2 face objectif. Le reste est placé en pioche face histoire apparente.

On donne les aides de jeu dont l’une montre le nombre de symboles de chaque type (indispensable).

On détermine le premier joueur.

C’est déjà en place.

Le tour de jeu

A son tour chaque joueur va choisir une carte histoire ou objectif qu’il placera dans un tableau virtuel de 5 cartes par 5 cartes.

La première carte peut être placée où l’on souhaite, les suivantes doivent être placées adjacentes à au moins une cartes déjà placée.

Peuple

Les joueurs terminent leur tour en complétant le marche des cartes.

Les cartes histoires montrent une (belle) illustration et un certain nombre de symboles qui ne sont pas répartis équitablement dans le paquet de cartes.

Peuple

Les cartes objectifs montrent des diagrammes de symboles à faire correspondre dans son tableau.

La fin de partie

Une partie du Peuple Loup : Mon aventure se termine quand les joueurs ont complété leur tableau. Chaque joueur vérifie les objectifs qu’il a rempli ou non, compte les points des objectifs réussis.

Celui qui a le plus de points gagne la partie

Il existe une variante « experte » appelée « Histoires palpitantes » qui introduit une carte « permanent » qui change les règles de manière permanente pour le reste de la partie et 3 cartes pouvoirs que chaque joueur peut utiliser 1 fois chacune durant la partie.

Il y a 25 cartes pouvoirs et 15 cartes « permanent » pour ajouter de la re jouabilité au titre.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • Les illustrations !
  • Des règles et une mécanique très simple
  • Le Peuple Loup : Mon aventure est assez casse-tête
  • Des parties rapides
  • La variante qui devient indispensable après quelques parties
  • Une mise en place éclair
  • De l’interaction indirecte dans le choix des cartes
  • une boite petit format qu’on peut emmener partout
  • Les bribes d’histoire sur les cartes…

Ce que j’ai 💔

  • … Un thème pas assez exploité
  • Il faut vraiment faire un effort d’imagination pour se raconter l’histoire de sa partie
  • Pas d’interaction directe
ze meeple

Design

J’adore les illustrations des cartes dans Le Peuple Loup : Mon aventure !! Toutes tirées du film vraisemblablement, je les trouve vraiment magnifiques au point qu’elles m’ont donné envie de le voir.

L’iconographie est claire et explicite, on comprend les objectifs relativement rapidement. Le jeu est dénué de texte (sauf pour l’histoire, mais ce n’est pas essentiel pour jouer), nul besoin de savoir lire pour jouer au jeu.

On notera que chaque illustration reprend les symboles sur la carte. Aussi quant le symbole orange apparaît, c’est le personnage roux qui est représenté. Quand il y a une patte, c’est un loup etc… C’est assez plaisant et on se surprend à regarder toutes ses cartes pendant le tour de l’adversaire et s’imaginant une histoire qui se construit.

Dans l’ensemble, je trouve Le Peuple Loup : Mon aventure vraiment très beau, on retrouve bien l’univers celtique du film, c’est un univers graphique qui me parle beaucoup !!

Peuple

Qualité du matériel

Le Peuple Loup : Mon aventure ne propose que des cartes non toilées. Si elle ne sont pas très épaisses, elles restent bien rigides. On ne les mélangera pas trop souvent alors je ne pense pas qu’elles s’usent trop vite.

On est tout à fait dans les standard des jeux dans cette gamme de prix.

Peuple

Thème

C’est vraiment le point qui m’a déçu en jouant à Le Peuple Loup : Mon aventure ! Avec un univers graphique comme celui là et son titre (mon aventure), je m’attendais à ce que mon tableau, une fois complété, ou même pendant que je le complète me raconte une histoire.

S’il y a sur chaque carte objectif un mot ou une petite phrase qui illustre l’objectif en question, force est de constater qu’il faut vraiment faire un effort d’imagination pour se la raconter cette histoire. Heureusement, j’en ai à revendre.

Malgré tout, on oublie très vite le thème pour se concentrer sur les symboles qui perdent rapidement tout thème. On désignera les symboles par leur couleur dès les premiers tours.

C’est vraiment dommage, car il y avait vraiment de la place pour avoir un jeu qui raconte une histoire, un jeu qui colle vraiment au thème.

On voit bien, en regardant les illustration se dessiner la trame de l’histoire du film : ces deux filles qui se rencontrent et qui ont un lien particulier avec les loups, qui sont un peu rejetés par les villageois, mais ce n’est pas assez, et un joueur peu attentif passera à côté.

Au final, Le Peuple Loup : Mon aventure est un jeu très mécanique qui aurait supporté à peu près n’importe quel thème.

Le film Le Peuple Loup se passe dans une Irlande des contes fantastique. Il raconte l’histoire de Robyn, une jeune fille de 11 ans qui aide son père à chasser une meute de loups. Elle rencontre Mebh, une sorte de loup-garou qui est une jeune fille le jour, une louve la nuit. Par erreur cette dernière mord Robyn qui se réveille la nuit suivante en louve également.

Le réalisateur, Tomm Moore, présente Le Peuple Loup comme le troisième volet d’une trilogie de films d’animation consacrés au folklore irlandais, entamée par Brendan et le Secret de Kells en 2009 et poursuivie avec Le Chant de la mer en 2014.

Le Peuple loup se déroule à Kilkenny, ville où Tomm Moore et Ross Stewart ont tous les deux grandi. Tomm Moore puise donc en partie dans ses souvenirs personnels de la ville et de la région, notamment des vestiges païens médiévaux, pour élaborer l’histoire du film

Peuple

Mécanique

La mécanique du Peuple Loup : Mon aventure est heureusement bonne. Elle est à la fois simple, accessible et casse-tête.

S’il n’y a pas d’interaction directe entre les joueurs, il y a une forte interaction indirecte dans le sens où l’on va surveiller les objectifs que prend son adversaire pour éviter de lui laisser les cartes qui l’intéresse et ne lui laisser que des cartes qui vont pourrir son tableau.

Le petit twist sympa, c’est qu’on voit la carte histoire au dessus de la pioche, on peut donc anticiper.

Il va falloir jongler entre prendre assez d’objectifs pour arquer des points, mais pas trop pour pouvoir y placer suffisamment de cartes histoire pour valider ces objectifs.

On sera donc sans cesse sur le fil du rasoir, un objectif de trop et c’est la cata, un objectif de moins et c’est la partie qui vous échappe.

Il va falloir également bien anticiper pour placer vos cartes. Vous pouvez aisément perdre le fil et placer une carte au mauvais endroit, condamnant un objectifs. Il va donc falloir rester très vigilant sur le placement des cartes histoire et parfois attendre la bonne combinaison de symboles plutôt que de se précipiter sur le premier venu.

Alors une fois quelques partie, vous aurez envie d’introduire la variante, et vous aurez raison car celle-ci apporte de nouvelles stratégies et surtout une re jouabilité tout à fait bienvenue. Tellement bienvenue que vous n’aurez plus envie de jouer sans.

Le Peuple Loup : Mon aventure est un jeu qui se révèlera assez casse-tête, surtout si vous ajoutez la variante où le nombre de paramètre à prendre en compte augmente pas mal.

Mais le jeu reste vraiment accessible au niveau de sa mécanique, avec des parties rapides et des tours qui s’enchaînent bien. On peut le proposer à des joueurs qui ont une petite expérience ou à des enfants qui sont habitués au jeux de société.

Le format des parties sera idéale pour jouer en vacances ou en voyage, Le Peuple Loup : Mon aventure n’est ni trop prise de tête ni un no-brainer.

Au final on a bien aimé jouer au jeu, et on ressort la boite avec plaisir.

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles du Peuple Loup : Mon aventure sont très très simples et s’expliquent en quelques minutes grâce à un livret vraiment bien fait qui explique bien tous les schémas des cartes objectifs.

Une fois les schemas bien assimilés, tout roule bien, on ne se pose pas de question et les aides de jeu permettent de se souvenir rapidement de tous les éléments.

ze meeple

Mise en place / Rangement

Le Peuple Loup : Mon aventure s’installe en un éclair, surtout sans la variante et ne prend pas beaucoup de place sur la table. Le format de la boite en font le jeu nomade par excellence et on pourra l’emmener pour y jouer partout.

Conclusion

Le Peuple Loup : Mon aventure est un chouette jeu de placement à deux joueurs. A ne pas confondre avec Le peuple Loup distribué chez Atalia, celui-ci nous offre une mécanique terriblement simple mais pas simpliste qui permet d’y entrer et de l’assimiler tout de suite. Un brin casse-tête, un brin tactique, avec une bonne interaction indirecte et de magnifiques illustrations, on appréciera d’avantage la mécanique que le respect du thème, mais rien que pour cette première, on y joue et rejoue. On va pouvoir l’emmener en déplacement grâce à sa boite compacte et sa place réduite sur une table, une bonne pioche avec l’arrivée des beaux jours !

Peuple

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Chaque mois, nous offrons à des tipers des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Pour le mois de juillet, nous offrons :

1001 îles

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

Arnaud
Adeline

D’autres avis sur Le Peuple Loup : Mon aventure :

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 8 mai 2022

    […] Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2022/05/02/peuple-loup-2-joueurs/ […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :