[Test] Mille Fiori – Une sorte de draft n’write à effet cascade mais en version plateau

mille2-4 joueursmilleReiner Knizia
mille10 ans (envisageable dès 8 ans)milleStephan Lorenz
mille30 à 45 minutesmilleSchmidt Spiele France
milleDraft, pose, effet dominomillePixie Games
milleavril 2022mille Verrerie, Venise
mille 40,90 chez mille et dans mille
Mille Fiori

Murano, la perle millefiori et la cité des Doges

L’art verrier vénitien a l’air de passionner le monde du jeu. En quelques mois, deux jeux l’ont consacré : Murano Light Masters, sorti chez Matagot en novembre 2021, et Mille Fiori qui sort chez Schmidt Spiele. Chacun permet de manipuler à sa manière du verre ou ce qui peut y ressembler – des gouttes de verre dans Murano, des losanges en plastique transparent dans Mille Fiori -, mais avec une mécanique de jeu totalement différente.

[Murano] Récolter du verre, faire du commerce et fabriquer un objet VS [Mille Fiori] draft, pose de losanges, scoring et effets cascade

Dans Murano, à ton tour, tu récoltes deux verres et ensuite tu dois faire une action échange, vente ou achat. Trois manières de récupérer ou de défausser quelques morceaux verre plus ou moins utiles. Puis, tu peux construire un ou deux objets. C’est le principe. C’est familial. Ca fait le job.

Mais rien à voir avec Mille Fiori dans lequel vous aller choisir une carte parmi 5 en main puis les passer à votre voisin. Puis poser le losange à votre couleur dans un des quartiers correspondant à ce qui est sur votre carte.

Ensuite scorer immédiatement et faire éventuellement une action bonus vous permettant de jouer une carte visible de tous, posée à côté du plateau de jeu, puis peut-être une autre, puis une autre (bon stop, je pense qu’on s’arrêtera à 3 c’est pas mal) … effet cascade quoi, un peu à la Hyper futé (aussi chez Schmidt Spiele) mais en version jeu de plateau. On jouera 4 des 5 cartes, la dernière sera posée visible et disponible de tous pour les actions bonus ; et c’est reparti pour 5 cartes jusqu’à épuisement du stock. C’est rapide, fluide, malin.

Le point commun des deux jeux c’est le thème mais qui est finalement pour chacun des jeux plutôt passe partout. On oublie vite le métier de verrier pour se concentrer sur le gameplay et l’expérience de jeu. On n’est pas dans Mako moulage version apprends-moi à faire du verre.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • Des losanges, des cartes, des pions, un bateau à sa couleur et un grand plateau de jeu. Plus une règle format xxl.

Comment on joue à Mille Fiori ?

La mise en place
  • On pose le grand plateau au centre de la table.
  • On met de côté la carte Doge qui servira à indiquer le 1er joueur.
  • On pose face visible un nombre de cartes à côté du plateau selon le nombre de joueurs (dans la version définitive, il faut se fier à ce qui est ci-dessous) :
    • 2/4 joueurs : 9 cartes
    • 3 joueurs : 5 cartes
    Chaque joueur reçoit 27 losanges à sa couleur. Les 3 losanges restants sont mis de côté pour la fin de partie au cas où le joueur pourrait jouer des actions bonus de fin de tout.
  • 1 Bateau à placer sur un des emplacements dédiés du plateau et un marqueur de score à poser sur la case 0 de la piste de score.
Le tour de jeu

Les joueurs sélectionnent simultanément une carte de leur main puis passent les cartes restantes au joueur à sa gauche (dans la variante expert, il est possible de sélectionner chacun son tour ; c’est plus long mais plus stratégique). Chaque carte se réfère à un quartier de Venise qui participe à la production du verre. Puis, dans l’ordre du tour, chacun joue sur cette zone du plateau selon sa carte sélectionnée.

mille

– L’atelier (jaune)

  • On pose un losange sur une case libre avec le même symbole que celui illustré sur votre carte (sable, quartz, feu ou pigment).
  • On marque immédiatement 1 point pour le losange posé plus 1 point pour chaque losange de votre couleur qui se touchent par un côté. Attention : Sauf le pigment qui fait doubler les points ; il faudra poser ce dernier au moment le plus opportun.
  • Bonus de rapidité. Dès que l’on a occupé 4 cases avec 4 ressources différentes, on dépose un losange sur la case bonus libre la plus élevée : Petite course au bonus intéressante mais on ne reçoit ce bonus qu’une seule fois dans la partie (20, 15, 10 ou 5 points jusqu’à 4 joueurs).
  • Effet cascade : Chaque fois que l’on occupe la troisième et dernière place autour du symbole de la perle millefiori, on peut récupérer immédiatement une carte face visible au bord du plateau et la jouer ce même tour.

– La Maison (violet)

  • On pose 1 losange de sa couleur sur la case libre la plus à gauche de la piste en jouant les cartes avec les clés.
  • On reçoit le nombre de points indiqués sur la case. Si ce losange forme une rangée continue avec 1 ou plusieurs losanges de sa couleur, on reçoit les points de chacune des cases concernées. Attention à ne pas laisser vos adversaires cumuler trop de points.
  • Il y a le même bonus de rapidité que pour l’atelier (4 ressources différentes recouvertes).
  • Dès que l’on occupe 3 ou 5 cases avec des chiffres différents, on peut rejouer faire l’action bonus (l’effet cascade).

– Les personnages (vert clair et vert foncé)

  • Cette zone comprend 2 Pyramides, celles des Nobili et celle des Populi. On peut y poser un losange sur une case libre de la Pyramide mais en commençant toujours par la ligne de base. Donc on ne peut pas poser un losange sur le second et a fortiori sur le troisième et dernier étage de la Pyramide que s’il y a 2 losanges sur l’étage inférieur pour supporter ce nouveau losange.
  • En posant son losange, on reçoit immédiatement : 1 point s’il est posé sur la ligne de base, 3 points pour la ligne du milieu et 6 points pour la ligne supérieure. Et on double ses points si le symbole de la case occupée est identique au symbole illustré sur la carte jouée. Ensuite, on donne des points aux propriétaires des jetons présents sur les niveaux inférieur.
  • Mais la réputation des personnages célèbres ne se faisant jamais seule, tous les joueurs qui se
    trouvent sous le losange posé obtiennent 1 ou 3 points s’ils se trouvent sur la première ou seconde rangée.
  • Points bonus Dès que vous occupez 3 symboles différents sur une Pyramide, déposez 1 losange sur la case bonus
    libre la plus élevée. Avancez votre marqueur d’autant de points sur la piste de score. Recevez ce bonus qu’une seule
    fois par Pyramide.
    -Carte supplémentaire : Si vous posez un losange sur la ligne supérieure d’une Pyramide, vous pouvez récupérer
    immédiatement une carte face visible au bord du plateau et la jouer ce même tour.

– Le Commerce

  • Même règle de pose que la plupart des zone : un losange sur n’importe quelle case libre comportant le
    même symbole que celui illustré sur la carte jouée.
  • Attention, là il faut suivre : on compte combien de cases de cette Marchandise sont occupées par des losanges de joueurs.
    Cela donne la valeur en points pour chaque losange présent sur cette colonne. Tous les joueurs possédant des losanges sur cette Marchandise reçoivent donc ce total de points pour chacun de leur losange. Exemple : 3 joueurs présent sur cette marchandise, chaque losange rapportera 3 points.
  • Dès que vous occupez 4 cases de Marchandises différentes, déposez 1 losange sur la case bonus libre la plus élevée. Avancez votre marqueur d’autant de points sur la piste de score. Recevez ce bonus qu’une seule fois dans la partie.
    – Carte supplémentaire : Si lorsque vous marquez des points en recouvrant une Marchandise, vous permettez à un adversaire de faire plus de points que vous, vous pouvez alors récupérer immédiatement une carte face visible au bord du plateau et la jouer ce même tour.

-Le Port

  • On pose un losange sur n’importe quelle case Bateau libre et on avance son pion bateau d’autant de cases qu’indiqué dans les coins supérieurs de la carte. On prend alors les points (de 1 à 10) ou une carte bonus.
  • Dès que 3 cases Bateau d’une ligne sont occupées, les Bateau lèvent l’ancre. Chaque joueur possédant des losanges sur ce Bateau reçoit des points (pour chacun de ses losanges) selon le nombre de Marchandises embarquées sur la même rangée que les trois Bateaux : soit 1/2/3/4 Marchandises présentes = 1/3/6/10 points.
  • C’est une zone de jeu qui peut rapporter beaucoup de points mais qui n’est pas forcément choisie par tout le monde car on donne souvent des points aux autres.

Il y a une autre façon d’utiliser chaque carte : Au lieu d’utiliser sa carte pour effectuer une action dans la zone correspondante, on peut l’utiliser pour avancer son pion Bateau sur la Piste maritime d’autant de cases qu’indiqué sur la partie supérieure de la carte.

La fin de partie

Quand le premier joueur a distribué les dernières cartes de la pioche, on termine la manche et c’est fini. Ou si un joueur pose sa dernière tuile sur le plateau. Il finit son action et peut utiliser les tuiles mises en réserve (3 au début du jeu) s’il récupère une ou plusieurs cartes supplémentaires lors de son coup.
Le joueur totalisant le plus de point sur la piste de score, remporte la partie.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • La simplicité du principe de jeu : Une mécanique simple avec un mélange de draft, de pose qui score immédiatement, et d’effets cascade. Une fois les règles de pose comprises, c’est un jeu qui peut être sortie facilement et qui plait à tout le monde.
  • Les losanges à poser, facile à poser et à manipuler. Ils sont transparents et laissent très bien voir les symboles recouverts.
  • La course au score. Même loin des autres, on peut les rattraper, les doubler mais aussi se faire redoubler dans la foulée.
  • La relative rapidité de la partie surtout si l’on joue en simultanée le choix de la carte. Des partie qui se jouent en maximum 45 minutes.
  • La variante de choix de carte non simultanée qui apporte plus de stratégie mais qui allonge un peu le temps de jeu surtout à 4. C’est un coup de cœur à 3 joueurs dans toutes les configurations (avec ou sans variante de jeu).

Ce que j’ai 💔

  • La couverture de la boîte. Bof, bof.
  • A deux joueurs, franchement moins tendu qu’à 3 ou 4. On recouvre beaucoup moins les zones de jeu. Nous avons d’ailleurs supprimé une zone pour apporter un peu plus de tension. Ou alors faudrait-il jouer un joueur neutre, mais là on perd en expérience de jeu, en fluidité me semble-t-il.
  • La petite boulette dans la règle concernant la mise en place des cartes bonus. La nouvelle version imprimée en ce moment a rectifié le tir (voir la règle ci-dessus ou plus loin).
  • Le thème est plutôt vite oublié.
  • Les cartes Port et Commerce que l’on a tendance à moins jouer. Elles se retrouvent vite dans les cartes de fin de draft, posée en choix de cartes bonus. Ca été le cas à chaque partie. Peut-on faut-il s’y attarder davantage.
  • Le hasard du tirage des dés qui peuvent rendre le jeu beaucoup moins opportuniste si le tirage est mauvais.
mille

Design

L’ensemble est sympa mai il n’y a pas d’effet waouh. Tout est très rigoureux, géométrique même si on apprécie les petits détails des illustrations sur le plateau de jeu. Simplement, elles passent vite inaperçue, secondaire. On est avec un jeu à l’allemande qui aurait mérité quelque chose de plus embelli. Même si c’est très coloré.

La couverture ne donne me donne pas trop envie. Cela pourra rebuter les joueurs avertis, initiés, habitués à des jeux de plateaux plus avenant graphiquement au niveau de la boîte.

Les illustrations des cartes ne sont pas folles.

Mais en même temps le jeu respire une sorte d’harmonie. L’ensemble est très clair et compréhensible, ce qui est très important pour un jeu de placement de pièces.

Mille Fiori
mille

Qualité du matériel

Un grand plateau bien dimensionné, des losanges transparents qui se manipulent très bien et très facilement différenciables, des cartes de petite taille de qualité standard.

mille

Thème

Dans Mille Fiori, nous incarnons des fabricants et négociants en verre qui souhaitent faire prospopérer leur dynastie. Tout cela au pays de l’art verrier par excellence : à Venise réputé alors pour sa perle mille fiori (mille fleurs).

L’art verrier vénitien a l’air de passionner le monde du jeu. En quelques mois, deux jeux l’ont consacré : Murano Light Masters, sorti chez Matagot en novembre 2021, et Mille Fiori qui sort chez Schmidt Spiele. Chacun permet de manipuler à sa manière du verre ou ce qui peut y ressembler – des gouttes de verre dans Murano, des losanges en plastique transparent dans Mille Fiori -, mais avec une mécanique de jeu totalement différente.

Le thème est sympathique mais passé au delà de la découverte du matériel bien pensé qui permet de recouvrir par les losanges transparents les picto joués, la thématique peut passer inaperçu. Le jeu devient mécanique et peu importe le thème, le nom des zones et pourquoi on score plus ou moins ici ou là.

D’ailleurs la perle mille fiori est particulière et on ne se rend pas vraiment compte pourquoi on a choisi celle-ci plutôt qu’autre chose comme thématique du jeu, puisque mille fiori veut dire 1000 fleurs.

Les perles Millefiori sont de belles perles de verre colorées incrustées d’une multitude de différents motifs floraux. Les perles colorées sont fabriquées à la main d’une manière spéciale, ce qui donne à chaque perle son aspect unique. Si les perles en verre sont fabriquées par des artistes verriers à Venise depuis le XVe siècle, la technique des perles colorées Millefiori, elle, est originaire d’Égypte.

La fabrication des perles comporte plusieurs aspects. Tout d’abord, de longues tiges de verre étiré sont créées. L’artisan les façonne ensuite à la main en des motifs floraux de différentes couleurs. Ensuite, les tiges de verre sont coupées en très petits morceaux, ce qui dévoile les magnifiques motifs de Millefiori. Pour terminer, les minuscules morceaux sont appliqués sur une perle et fondus pour créer une belle perle ronde et régulière, pleine de motifs floraux afin de donner naissance à la perle Millefiori.      

mille

Mécanique

La mécanique de Mille fiori est basée majoritairement sur un draft de cartes permettant de placer un losange sur une des zones du plateau toute en ayant une manière différente de scorer. D’ailleurs on score tout le temps (minimum 1 point jusqu’à une quinzaine à chaque pose de carte) !

Pour ces points de vues, on peut le comparer à un “Très futé” mais version plateau avec du draft de cartes au lieu des dés où l’on retrouve ces zones aux scorings différents.

Chaque zone comporte aussi une course au placement afin de rafler des bonus entre 5 et 20 points et une manière de pouvoir rejouer un tour en fonction du placement de nos losanges. C’est fluide à jouer, très addictif et vraiment plaisant.

Il y a de l’interaction par le placement de nos losanges. Ce placement permettra d’empêcher l’adversaire de marquer trop de points notamment dans la Maison où l’on brise une suite de losange posés par un adversaire où à l’Atelier où on circonscrit une zone en plaçant son losange qui empêchera l’adversaire d’aller plus loin où en lui volant le tour bonus car on aura été celui qui pose le 3ème losange autour du mille fiori bonus.

Mais également dans la zone du Commerce et du Port où l’on profite du placement d’un autre pour empocher autant voire plus de points que lui. Des points que l’adversaire avait préparé et espéré.

Même constat du côté des personnages où l’on profite des autres pour gravir les étages du scoring pyramidal et où l’on donne des points aux niveaux inférieurs à chaque pose au niveau au dessus.

C’est grisant tout cela et tendu plus on est nombreux et présent en commun sur une zone.

mille

Simplicité des règles

Dans un grand livret du format de la boîte, les règles y sont bien expliquées hormis un problème lors de la traduction à propos du nombre de cartes bonus à placer en cours de partie. On ne replace pas autant de cartes bonus que de nombre de joueurs au début de chaque nouvelle manche. C’est rectifié sur la nouvelle règle. La plupart des joueurs ont eu un peu plus de mal sur la règle du Commerce/Port. Petit retour à la règle s’impose en général pour cela lors de la première.

Sinon un petit rappel de pose est là sur chaque carte, ce peut être utile.

La règle vient d’âtre modifiée sur le site Schmidt Spiele où elle est disponible.

meeple vert

Mise en place / Rangement

La mise en place se faire rapidement et facilement grâce à l’insert en carton de la boite. Des sachets sont prévus pour y mettre le matériel à la couleur de chaque joueur.

On déplie le plateau, on sort le matériel à la couleur du joueur, on place quelques cartes à côté du platrau de jeu et on en distribue 5 à chaque joueur. C’est à peu prêt tout.

mille

Conclusion

Mille Fiori est un jeu de draft ultra fluide, accessible à un public familial et qui peut venir addictif. Un peu à la manière d’un jeu de draft n’write du style Très futé avec les cartes qui remplacent les dés et les losanges qui se substituent aux coches à faire, enfin un grand plateau qui fait office de feuille à cocher.

On progresse sur la piste des score parfois d’une manière grisante lorsqu’il y a à faire des effets cascades. Ces combos permettant de jouer plusieurs cartes à son tour de jeu permettent en un clin d’œil de progresser d’une manière vertigineuse si on a bien calculé son coup … avant de se faire rattraper le tour suivant pas un de ses adversaire. Et tout sera affaire d’opportunisme

Un jeu qui est un coup de cœur à 3 joueurs, mais nettement moins tendu à 2 joueurs. Dans cette dernière configuration nous avons enlevé une zone de jeu pour rendre le jeu un peu plus tendu. Ce n’est pas la panacée universel mais cela compense un peu le plateau qui est plutôt grand pour deux joueurs.

L’aspect addictif lié à la fluidité de pose repose sur son aspect opportuniste criant lié au draft, au tirage de 5 nouvelles cartes au début de chaque manche et à la pause à bonne escient de la carte choisie.

Il faut donc venir cueillir le bon emplacement au bon moment, profiter du jeu des autres pour démultiplier ses points ou jouer magistralement ses actions en cascade.

Côté interaction, pas d’interaction franche et directe mais quelque chose de plus tactique lié à cet opportunisme.

Ainsi, une fois passé la couverture peu vendeuse, ce sont des parties fluides et souvent grisantes qui s’offrent à vous dans Mille Fiori. Un jeu grand public qui s’adresse aussi aux joueurs initiés adeptes d’un jeu où la meilleure tactique opportuniste l’emportera.

Pas étonnant que de nombreux joueurs sont revenus du FIJ de Cannes emballé par ce titre !

mille

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Chaque mois, nous offrons à des tipers des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Pour le mois de juillet, nous offrons :

1001 îles

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

Laurent
sandrine
Fabrice

Source : Wikipédia, site grossiste en perles.fr

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 8 mai 2022

    […] Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2022/05/03/mille-fiori/ […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :