Étiqueté : placement

Kemet 0

[Test] Kemet : Blood and Sand. Une divine version 2.0 d’un « Eurotrash » à la confluence du Nil

Dans Kemet : Blood and Sand, les auteurs Jacques Bariot et Guillaume Montiage nous livrent une histoire de dieux puisque le panthéon de l’Égypte ancienne s’entredéchire. Horus, Wadjet, Bastet, Anubis et Sobek se sont déclaré la guerre, dans le but de devenir la divinité majeure autour du Delta du Nil en maitrisant cités, sanctuaires et temples. Et vous dans tout cela ? Eh bien vous représenterez une de leurs factions de fidèles qui vont donc s’affronter en leur nom. Leur formidable puissance vous permettra de progresser dans les écoles de magie et d’invoquer de puissantes créatures, rien que ça. Il vous faudra manœuvrer vos troupes sur un grand plateau pour déjouer les plans de vos ennemis, dominer les meilleurs territoires et marquer la légende de vos exploits militaires !

Fish 1

[Test] Little Big Fish, petit poisson deviendra grand

Depuis la début de la pandémie, les jeux à deux explosent et même si celui-ci date de bien avant cet épisode fâcheux, jouer à deux est devenu l’une des activités les plus faciles à faire quand on ne peux pas sortir le soir. Sorti en 2017, Little Big Fish fait partie de l’excellente gamme 2 joueurs de chez Flying Games. Dans Little Big Fish, les joueurs incarnent un banc de poisson qui vont tout faire pour boulotter les poissons adverses afin de se garder la mer pour eux seuls. Dans ce jeu à la limite de l’abstrait, le premier joueur à manger 5 poissons adverses sera déclaré le roi du récif.

Rapa 1

[Test/Extension] Rapa Nui : Clan Wars. Le game up qui dynamise le jeu des façonneurs de Moaï.

A l’origine, Rapa Nui c’est Giants – de l’île de Pâques, le jeu de Fabrice Besson réalisé en 2008 mais profondément refondu en Rapa Nui, cette fois avec l’aide de Guillaume Montiage (Kemet), magnifiquement illustré par Miguel Coimbra (7 Wonders, Small World, Imhotep, Les Montagnes hallucinées, Allégeance, Cléopâtre et la Société des Architectes) et Sabrina Tobal (Captain Sonar, Meeple Circus) le tout avec un thème très attirant : l’érection des mystérieux moaï sur l’île de Pâques (Rapa Nui en polynésien). Une vraie production Matagot ! Et l’extension Clan Wars apportera une dimension conflictuelle inédite !

Blitzkrieg 1

[Test] Blitzkrieg. La couleur, l’odeur et la saveur d’un wargame mais avec de la nervosité, du fun et de l’hyper-accessibilité

Matagot a relooké (boîte et matériel) le jeu Blitzkrieg sorti en 2019 chez PSC Games. Il vous promet de recréer la Seconde Guerre mondiale en 20 minutes ! Une gageure semble-t-il ! Eh bien non. Il permet en fait à deux joueurs de faire s’affronter les Alliés aux forces de l’Axe sur les 5 théâtres d’opération les plus emblématiques de la guerre (Front Est, Front Ouest, Afrique du Nord, Asie du Sud Est, Pacifique), en gagnant des campagnes clés représentées sur une sorte d’organigramme à compléter en utilisant à bon escient ses forces de frappes respectives.

Apaches de Paris 0

[Test] Les Apaches de Paris. Devenez le Boss des « caille-ra » parisiennes d’antan

Dans les Apaches de Paris, on nous propose de nous glisser, le temps d’une partie de 45 minutes environ dans la peau d’un chef de gang « d’Apaches » et devenir maître de quartiers de Paris pour vous enrichir. A votre tour de jeu placez ou déplacez vos Apaches et, malgré vos incertitudes, développer votre stratégie grâce aux informations dévoilées progressivement par chaque joueur, et trouvez les « planques » restantes les plus lucratives. Mais attention aux pièges, aux bandes rivales et aux sergents de ville !

Mandala 0

[Test] Mandala Stones, rien à voir avec Nelson

Dans Mandala Stones, les joueurs vont tenter d’élaborer un mandala en plaçant des pierres de différentes couleurs et de deux formes distinctes dessus. Mais il n’y aura qu’un seul vainqueur, aussi, chacun va devoir influencer des artistes afin de créer des piles de pierres qui seront ensuite disposées sur le mandala, octroyant ainsi de précieux points de victoires nécessaires pour désigner le vainqueur.

Explorers 0

[Test] Lost Explorers, aventuriers du monde perdu

Dans Lost Explorers, les joueurs vont devoir monter une expédition pour retrouver des indices sur l’emplacement du fameux monde perdu. Pour y arriver, il sera nécessaire de collecter des équipements permettant de voyager et réussir des missions qui finiront par donner ces fameux indices. Collectez-en 4 et vous trouvez l’emplacement du monde perdu.

Invictus 2

[Test] Invictus : Roi, Empereur et Tlahtoani. 3 factions pour magnifier l’art de la guerre

Invicitus est un jeu de cartes, d’affrontement et de développement principalement pour deux joueurs. Derrière votre leader, venez affronter vos 20 unités un ennemi redoutable : l’Empereur, le Roi ou Tlahtoani. Des parties rapides qui ne ménageront pas vos neurones. Et pourtant, il est tellement facile d’y jouer !

moutons 1

[Test] Sauve Moutons, partez en transhumance

Dans Sauve Moutons, les joueurs vont ensemble amener un troupeau de moutons du bas de la montagne, la vallée, vers les pâturages fertiles des sommets. Mais gare au loup, qui capturera les moutons et les placera dans son garde manger. Avec un grand plateau en 3D, Sauve Moutons attirera indéniablement les enfants et déclencher de chouettes discussions pour découvrir la nature et l’impact de l’homme sur son environnement et notamment sur la faune sauvage qui cohabite avec l’Homme.

Rapa Nui 1

[Test] Rapa Nui, venez ériger les Moaï de l’Ile de Pâques

A l’origine, Rapa Nui c’est Giants – de l’île de Pâques, le jeu de Fabrice Besson réalisé en 2008 mais profondément refondu en Rapa Nui, cette fois avec l’aide de Guillaume Montiage (Kemet), magnifiquement illustré par Miguel Coimbra (7 Wonders, Small World, Imhotep, Les Montagnes hallucinées, Allégeance, Cléopâtre et la Société des Architectes) et Sabrina Tobal (Captain Sonar, Meeple Circus) le tout avec un thème très attirant : l’érection des mystérieux moaï sur l’île de Pâques (Rapa Nui en polynésien). Une vraie production Matagot !

Samsara 2

[Sous le Radar] Samsara, un deck pour le Nirvana

Représenté par un animal sacré des mystérieuses religions orientales, vous évoluez dans la roue infernale des réincarnations : « le Samsara ». Vous allez naitre, grandir et vivre en vous centrant davantage sur votre force ou votre connaissance, votre carrière ou votre vie de couple. Dans chacune de vos vies, votre descendante, votre spiritualité, votre bon et mauvais karma seront également des atouts importants permettant d’accumuler les mythiques amulettes d’éternité qui vous rapprocheront du suprême Nirvana et vous libérera des réincarnations successives.
Si vous aimez, le deck building stratégique avec peu de hasard, peu d’affrontement direct mais avec toutefois une tension bien palpable entre joueurs, il serait dommage de ne pas profiter de ce jeu. Simple et très stratégique à la fois, attirant par la géométrie des plateaux de jeu et de ces effets très colorés, Samsara ne peut donc pas passer inaperçu.

Tokaido, bienvenue voyageur 0

[Test] Tokaïdo et ses extensions, Le voyage autrement…

Bienvenue sur le Tokaïdo, la légendaire route de la mer de l’Est reliant Kyotô à Edô. Vous démarrez ici un extraordinaire voyage initiatique au cours duquel vous allez découvrir mille merveilles.
Sachez prendre le temps de contempler les somptueux panoramas qui s’offrent à vous : entre majestueuses montagnes, paisibles littoraux et vastes rizières, laissez la course de vos pinceaux encrer vos souvenirs.
Profitez des bienfaits qui jalonnent votre parcours, de la quiétude salvatrice des sources chaudes aux innombrables délices culinaires qui émerveilleront votre palais.
Rapportez dans votre baluchon des souvenirs insolites, du plus modeste au plus raffiné, tout en faisant de surprenantes rencontres qui pourraient bien changer le cours de votre voyage.
Le temps sera votre meilleur allié pour demeurer clairvoyant, méthodique et patient afin de ne rien manquer de cette route unique et de savourer pleinement l’expérience que le Tokaïdo vous offre !

renature 0

[Test] Renature, et si vos dominos faisaient renaitre la nature ?

Vous êtes chargé d’aider la nature à reprendre ses droits dans une vallée polluée (certainement par l’homme) où seul un petit ruisseau coule encore autour de nombreuses zones déboisées. A vous de faire renaître la biodiversité en réimplantant la faune indispensable à la flore qui offrira à la nature la possibilité de reprendre ses droits.
Placez déjà vos animaux les uns à côté des autres (selon le principe des dominos) sur une case ruisseau et vous pourrez planter un peu de végétation à proximité. Le thème de renature s’effacera sporadiquement devant l’opportunisme dont il faut faire preuve et la tension bien palpable, matérialisée par la course de nos marqueurs sur la magnifique piste de score. Quand les mécaniques sont exquises, il arrive parfois que le thème se dévitalise. On retrouvera toutefois les bienfaits de la nature, à travers les différents volumes végétaux des plantes sculptées dans le bois, créant une somptueuse forêt que l’on pourra admirer en fin de partie. Et pour ce faire, c’est ensemble que les joueurs auront œuvrés.

Animix 1

[Test] Animix Park, A-wimboé

Dans Animix Park, les joueurs vont arranger les animaux disposés au centre de la table afin que celui qui en a le plus devant lui remporte le plus de points. Nous sommes donc dans un jeu de majorité mais également de placement car il va falloir bien placer les animaux pour lesquels on vide une majorité et tenter de disperser les autres.

chaussettes 2

[Test] La chasse aux chaussettes, Dobby libre !

Dans La chasse aux chaussettes, les joueurs vont jouer le rôle d’elfes de maisons qui doivent retrouver les chaussettes qui ont disparus dans la maison. Chaque minuscule elfe ne pourra sauver que 3 paires de chaussettes, aussi le premier qui y parvient sera sacré roi de la lessive. La chasse aux chaussettes est donc un jeu évolutif (pas legacy qui demanderait de détruire du matériel). Au fur et à mesure des parties, on va ajouter du matériel, mais aussi des mécaniques qui enrichira définitivement le jeu.

Codex Naturalis 1

[Test] Codex Naturalis, la mystérieuse quête des règnes vivants des forêts primaires

Codex Naturalis est un jeu de pose et de placement de cartes. Thomas Dupont et l’éditeur Bombyx nous proposent un jeu familial, illustré par Maxime Morin, accessible et profond, pour 2 à 4 personnes pour des parties d’une durée plutôt courte. Et surtout une course aux points ! Un peu à la manière d’un Motu chez Superlude, pas à Tahiti mais bien dans un environnement d’enluminure médiévale lié aux espèces vivantes de la forêt primaire, placez judicieusement vos feuilles de vélin cartes en recouvrant les angles de celles déjà posées, en fonction des ressources ou des objets que vous avez ou qu’elles vous apportent, et n’hésitez pas à recouvrir, donc à perdre certaines ressources pour développer votre aire de jeu.

Les petites Bourgades 0

[Test] Les Petites Bourgades, Tetris chez les Minipouss

Ca fait un petit moment que j’ai envie de tester Les petites Bourgades. Pour la petite histoire, j’ai longtemps confondu le jeu avec Little Town chez Iello, si bien que je ne l’ai pas essayé à Cannes, malgré les excellents retours que je voyais. Depuis j’ai bien sûr corrigé mon énorme erreur, et j’avais bien envie de l’essayer. La promesse avait de quoi me faire saliver : un jeu réflexif, de placement et de gestion de l’espace ; d’optimisation avec un mélange de Tetris et de city builder ; des bâtiments qui scorent tous de façon différentes, et qui peuvent changer à chaque partie. L’accessibilité de la mécanique et des règles avait suffit à me convaincre qu’il fallait que je teste le jeu. Dans Les Petites Bourgades, les joueurs incarnent les maires de petites villes à la population anthropomorphique qui vont tenter de développer leur minuscule ville de la meilleure façon possible et surtout de la façon la plus optimisée car les ressources se font rares (tiens ça me rappelle quelque chose qu’on ne fait pas).

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant