[Test] Linx – la stratégie à l’épreuve du chifoumi, ça vous dit ?

2-4 joueursFabrice Puleo
7 ans et +Anthony Questel
15 minutesMatagot
Pose, tic tac toe, morpion
pierre feuille ciseau, chifoumi
Surfin Meeple
Juin 2024 /
PVC : 15 €dans

Nous voilà bien partis

C’est rare de présenter un nouveau jeu dont on connait presque les règles ! Eh oui tout le monde a déjà dû (ou vu) jouer au morpion (ou tic-tac-toe) et au pierre-feuille-ciseaux (ou chifoumi) ! Et Linx est un mix des deux. Encore fallait-il penser à faire cette fusion presque improbable et la rendre possible ! C’est fait et plutôt réussi.

Du chifoupion mais pas que

Un jeu qui s’explique en 1 minute, qui se joue en 15 et qui est un bon jeu de placement de tuiles et de contre-attaque. L’objectif est le même qu’un morpion : aligner 3 tuiles de sa couleur horizontalement, verticalement ou en diagonale du côté recto (face symboles) ou verso de ses tuiles.

Le twist à Saint-Tropez

Ce mix a été rendu possible par ses conditions de pose et ce qu’elles « rapportent » ! En effet, si on pose côté chifoumi visible (le recto, face symboles), on pioche deux tuiles de plus à mettre dans sa main (donc plus de choix) alors que si l’on souhaite poser côté verso (le dos visible), c’est pour recouvrir une autre tuile face recto déjà posée, et on ne pioche aucun tuile. Et c’est là que le twist du chifoumi joue à plein car dans ce dernier cas il faut que sa face chifoumi remporte le duel avec la tuile face symbole chifoumi visible déjà posée.

Cela deviendra très calculatoire, sachant que tout le monde aura les mêmes tuiles potentiellement  jouables dans son jeu. En ce jeu est jouable par équipe de 2 contre 2. Et là c’est encore plus fou !

Point d’orgue du minimalisme

Linx est constituée d’une petite boîte de jeu compacte avec à l’intérieur un tiroir de rangement contenant 60 petites tuiles carrées glissées dans 4 compartiments séparés, soit 15 tuiles par couleur.

Bien plus malin que ça en a l’air au premier abord, aligner 3 symboles à sa couleur ne sera pas forcément une sinécure ! Allez : « pierre, feuille, ciseaux »,  « pierre, feuille, ciseaux »,  « pierre, feuille, ciseaux »,..  !

  • 60 tuiles carrées de 4 couleurs différentes (15 de chaque couleur)
  • 1 livret de règles

Une partie se joue en manches successives au format BO3, c’est à dire jusqu’à ce qu’un joueur ait gagné 2 manches. Il y donc au maximum 3 manches.

Chacun fait une pile avec les 15 tuiles à sa couleur et en prend un certains nombre en fonction du nombre de joueurs (à 2 joueurs le 1er en a 3 et le second 4. A 3 joueurs les 2 premiers commencent avec 2 tuiles et le dernier 3. A 4 joueurs les 2 premiers ont 2 tuiles et les 2 derniers en ont 3).

Pour une partie à 3 joueurs, il y aura une mise en place en « escalier » à faire avec la couleur non utilisée (on la trouve dans le livret de de règles).

À tour de rôle, placez une tuile dans un espace qui ne devra pas dépasser 4×4 tuiles à 2 joueurs et 5×5 tuiles au-delà.

Vous pouvez la poser face symbole visible tant qu’elle est adjacente orthogonalement ou diagonalement à une autre. Piochez alors deux tuiles.

Vous pouvez sinon la placer sur une autre tuile qui perd contre elle selon les règles du pierre-feuille-ciseaux (le pierre perd contre la feuille, le ciseau perd contre la pierre, la feuille perd contre le ciseau). Dans ce cas, retournez-la face symbole non visible, et ne piochez pas de tuile !

Attention, il est interdit de recouvrir une tuile déjà recouverte.

Si vous ne pouvez placer aucune tuile, passez votre tour et piochez deux tuiles.

Variante équipe : Vous allez pouvoir jouer en équipe comme à la belote, c’est-à-dire haut /bas contre gauche/droite. Les équipiers additionnent leurs points pour remporter la partie.

La fin de partie

Alignez trois tuiles, toutes face visible ou toutes face cachée, pour remporter la manche. Remportez deux manches pour gagner la partie.

La règle du jeu par Expliquemoica
Légende des Meeples

Design

Undesigne abstrait mais bien coloré et en plus abordable pour les daltoniens.

Le contraste entre le recto et le verso permet de bien faire la différence sur la table de jeu.

Visuels Matagot

Qualité du matériel

60 tuiles d’une épaisseur suffisante, de taille correcte pour ce type de jeu, avec une finition brillante. Elles se manipulent bien et ont l’air de tenir le coup.

Une boîte à tiroir bien pensé avec un rangement par compartiment pour chaque groupe de 15 tuiles.

Thème

Linx est mix du morpion (ou tic ta toe en anglais) et du chifoumi (pierre feuille ciseau). Mais connaissez-vous leur origine ?

Beaucoup pensent que le Morpion est un jeu simple. Cependant, en explorant son histoire, on découvre de nombreuses anecdotes fascinantes. Les recherches sur les origines de ce jeu mettent en lumière sa place particulière dans l’univers du jeu.

Le jeu de Morpion, sous diverses formes, a été présent dans la vie quotidienne et la culture de nombreux peuples. Il portait différents noms selon les pays.

En Égypte Ancienne

Des traces d’un jeu similaire ont été trouvées en Égypte ancienne, gravées sur les toits des temples. Appelé « Siega » à cette époque, il utilisait des pierres comme pions, ce qui pourrait indiquer une signification spirituelle du jeu. Les anciens Égyptiens ont posé les bases du Morpion en inventant sa première version.

Dans l’Empire romain

Les Romains avaient également leur version du jeu, appelée « Terni Lapilli ». Au lieu des croix et des cercles familiers, ils utilisaient des symboles spécifiques gravés sur des monuments publics.

Dans l’Inde Ancienne

En Inde ancienne, il existait une variante du jeu appelée « Pada », où le but était de créer un motif particulier à l’aide de coquillages ou de petites pierres.

La popularité du jeu dans différentes cultures anciennes témoigne de sa simplicité et de son attrait – c’est un jeu qui est passé du temps gravé dans la pierre au papier moderne.

Pourquoi « Morpion » ?

Beaucoup se demandent pourquoi ce jeu est appelé « tic-tac-toe » en anglais. Une des réponses pourrait être les sons produits par un crayon lors de la dessin, ressemblant à la prononciation de ces mots. Cependant, il n’y a pas de réponse définitive à cette question.

En français, le jeu est appelé « Morpion ». Le terme « morpion » se traduit littéralement par « pou de pubis ». Une théorie suggère que l’agencement des lignes sur le plateau ressemble à la forme ou aux mouvements de ces insectes. Cependant, les raisons exactes d’un tel nom demeurent inconnues.

Source : Tictactoefree.com

La pierre brise les ciseaux, qui coupent la feuille, qui recouvre la pierre. Le pierre-feuille-ciseaux, aussi appelé Chifoumi en France, est un jeu dont on pense qu’il trouve ses origines en Chine, il y a plus de 2000 ans. La première mention attestée du jeu date toutefois du XVIIe siècle, au Japon. Il y existe des gravures de personnes jouant à un jeu sensiblement similaire appelé : « La limace, le serpent et la grenouille ». Le pouce représentait la grenouille, qui mangeait la limace, représentée par l’auriculaire, qui elle mangeait le serpent, représenté par l’index, et lui-même mangeait la grenouille.

Si le fait qu’une limace puisse manger un serpent est assez étonnant, c’est aussi la raison pour laquelle on pense que ce jeu est originaire de Chine. La limace serait en fait une mauvaise interprétation du signe chinois qui veut dire « mille-pattes », dont certaines espèces venimeuses peuvent tout à fait tuer un serpent.

La version actuelle du jeu est née quelques temps plus tard, toujours au Japon, avec une légère différence : le torchon remplace la feuille. C’était à l’origine un jeu auquel on jouait dans les tavernes et les bordels avant de finalement migrer vers les jeux enfantins.

Pourquoi appeler ça le chifoumi ?

Le pierre-feuille-ciseaux, malgré son extrême simplicité, a mis beaucoup de temps à arriver jusqu’en Occident. On en retrouve la première trace écrite dans les années 1920.

Aux Etats-Unis, le jeu est appelé « Rock, paper, scissors ». Il n’y a qu’en France qu’il prend aussi le nom de Chifoumi. Mais pourquoi dit-on Chifoumi ? C’est tout simplement une déformation du japonais Hi-Fu-Mi, qui veut dire Un, deux, trois.

Aujourd’hui, le Chifoumi est devenue une pratique compétitive. Il existe d’ailleurs un championnat du monde durant lequel les meilleurs « chifoumistes » s’affrontent. Dans ces championnats, un présentateur commente parfois les images comme une finale de Ligue des Champions…

Source : Europe 1, émission de David Castello-lopez du 1er juin 2022

meeple vert

Mécanique

Des bases simples

Le principe est simple et ressemble au morpion, en un peu plus élargi (donc plus stratégique) puisque les tuiles doivent être posées adjacentes orthogonalement ou diagonalement les unes aux autres.

Les joueurs vont tour à tour poser leurs tuiles sur la table afin de constituer un carré de 4×4 en mode duel ou 5×5 à 3 ou 4 joueurs.

Chacun possède 15 tuiles identiques (hormis la couleur) disponibles en 5 exemplaires par symbole (pierre, feuille ou ciseau). Ce qui permet pour ceux qui ont une bonne mémoire ou observe bien de voir ce qui peur rester aux autre joueurs.

Des tuiles à jouer côté recto ou côté verso .. et ça change tout !

Les tuiles sont avec une face visible montrant un des trois objets du chifoumi (pierre, feuille ou ciseaux) et une face dite cachée montrant un symbole identifiable de votre couleur (croix, rond, triangle ou carré). Ce recto n’a pas une vocation de simple esthétisme mais il aura un réel impact dans la mécanique du jeu.

Deux contraintes de poses essentielles

A votre tour vous pouvez poser votre tuile soit face visible, sans autre contrainte que d’être adjacent à une tuile précédemment posée, soit face cachée mais dans ce cas cette tuile devra recouvrir une autre tuile en la battant selon le principe du Chifoumi. Et une tuile posée face cachée ne peut plus jamais être recouverte.

Vous allez me dire, mais c’est alors tellement simple de ne faire que recouvrir les tuiles des autres (voir même ses propre tuiles) ou en tout cas d’attendre que vos adversaires vous offrent des tuiles visibles pour les recouvrir mais il y a un twist essentiel …

On ne pioche pas tout le temps et ça c’est malin !

C’est peut-être finalement la subtilité de taille : À la fin de votre tour, vous ne piochez des nouvelles tuiles (2 tuiles) que si vous avez joué une tuile face visible (avec les symboles). Vous n’avez droit à rien si vous jouez une tuile face dite cachée. Et c’est fondamental car à un moment vous serez forcés d’ouvrir le jeu pour piocher de nouvelles tuiles et vous offrir de nouveaux choix. Et donc vous exposer à des sortes de contre-attaques.

L’équilibre entre la pose des tuiles face visible et face dite cachée se fait donc tout naturellement pendant la partie sachant qu’en plus il est tout à fait possible de recouvrir sa propre tuile.

Linx va vous faire vous triturer les méninges, déjà à deux mais encore plus à trois joueurs entre prise de risques et calculs de possibilités.

Et deux manières de gagner

3 trois tuiles face visible soit 3 tuiles face cachée alignée et c’est gagné. Mais on ne pourra pas faire n’importe quoi au niveau de la pose et cela ne procurera pas les mêmes avantages.

Le mode 2 contre deux en mode « belote » promet des parties hyper calculatoire où vous devrez ne faire qu’un avec votre partenaire …

Un jeu – et donc une mécanique – qui a évolué entre le prototype et sa version finale

Matagot nous en apprend un peu plus sur l’évolution de Linx. Morceaux choisis :

Fabrice Puleo, son auteur, présente (à Cannes en 2023) à Matagot un jeu qu’il avait imaginé dans l’optique d’être fédérateur, accessible, malin et surtout, un jeu qu’on aurait l’impression de connaitre tout en le découvrant sous une autre facette.

Ce jeu, baptisé à l’époque Chifoupion,  avait commencé sa vie en octobre 2022 sous cette forme :

Puis à Cannes (2023) sous cette forme :

À ce moment, il se jouait sur un plateau de 3 cases par 3 cases. Les joueurs possédaient 9 tuiles en main au début de la partie et devaient aligner 3 tuiles de leurs couleurs pour l’emporter. L’astuce ? Une tuile posée pouvait être recouverte par la tuile de l’adversaire si elle était battue comme au chifoumi. (…)

Alors que l’équipe réfléchit à s’affranchir du plateau de jeu, des tests sont faits pour élargir la configuration du nombre de joueurs et ils fonctionnent parfaitement.

L’absence de plateau permet aux joueurs de créer leur propre terrain de jeu qui est devenu, à ce moment, un carré de 5 tuiles par 5 tuiles.

Parallèlement à ces développement de mécaniques, les graphismes évoluent avec l’apparition de symboles géométriques pour plus de lisibilité. Les ciseaux sont imbriqués dans des croix, les pierres dans des ronds et les feuilles dans des carrés. (…)

Le développement des mécaniques a continué son chemin et il y a été intégré une gestion de sa main de cartes afin d’ajouter un peu de dilemmes. (…)

Avec l’apparition des symboles géométriques qui accompagnent ceux du Chifoumi sur les tuiles, une piste est creusée (…). L’idée est de dissocier les deux symboles, en mettant l’un au recto et l’autre au verso et de relier ce symbole non pas au type de l’élément du Chifoumi, mais à la couleur du joueur. En même temps qu’il permet aux daltoniens de l’appréhender plus facilement.

meeple vert

Simplicité des règles

3 minutes pour apprendre les règles, c’est à peu prêt tout ! Donc on valide ! Tout est clair, sans contestation même si une tournure de phrase aurait pu être modifiée.

Il est écrit : « La tuile que vous placez doit obligatoirement recouvrir une tuile et la “battre” en respectant les règles classiques du Chifoumi et de pierre, feuille, ciseaux (…). »

On aurait pu préciser simplement que pour recouvrir une tuile déjà posée sur sa face symbole pierre feuille ciseaux visible, on compare les symboles des deux tuiles et, si on gagne contre la tuile déjà posée en respectant la règle du Pierre feuille ciseaux, on retourne sa tuile sur la face symbole géométrique et on la pose sur la tuile battue.

Retrouvez les règles du jeu : https://undecent.fr/banque-de-livrets-de-regles/

Mise en place / Rangement

Une mise en place éclair, en 2 minutes et un rangement efficace avec les compartiments prévus à cet effet.

Verdict ?

Ce que j’ai ❤️

  • Simple
  • Facile et accessible
  • La rapidité des manches. On ne s’ennuie pas.
  • Ce mix du morpion et du chifoumi, le tout bien équilibré
  • Stratégique
  • Le mode par équipe 2 vs 2

Ce que j’ai 💔

  • Rien

Conclusion

Linx est une petite bombe ludique. L’auteur Fabrice Puleo s’est inspiré de deux jeux simples que tout le monde connaît : le morpion et le chifoumi, formant une sorte de Chifoupion (c’était d’ailleurs le nom du prototype !). Comment n’y avait-on pas pensé avant.

En mixant deux jeux de ce genre, les règles ont déjà le mérite d’être appréhendées en 2 minutes. Mais cela ne suffit pas ! Et justement Linx est un jeu extrêmement bien équilibré dont la force réside entre l’équilibre entre simplicité et stratégie.

Une manche ne dure que quelques minutes à deux joueurs, 10 minutes à 4 joueurs surtout avec le mode 2 vs 2 et à la fin, on n’a qu’une envie, prendre sa revanche. Le jeu est extrêmement addictif.

Mais attention, Linx vous donnera du fil à retordre en fonction de vos adversaires ! Si les règles sont simples ,la stratégie pour l’emporter est omniprésente. Attention au faux pas.

On croit souvent que l’on va gagner et il reste un emplacement que l’on n’a pas vu qui retourne la situation !

Pour tout amateur de jeu de placement, stratégique, simple d’accès et plutôt abstrait, l’essayer, c’est l’adopter !

Linx pourra-t-il devenir un incontournable des jeux rapides, accessibles et stratégiques jouable par toutes les générations ?

Le jeu présenté ici nous été gracieusement envoyé par l’éditeur. Mais comme aucun dessous de table n’a été observé, cet article sera aussi bien baigné d’une objective bienveillance comme il pourra se révéler plus acerbe.

Hello asso

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent en effectuant un don à cette adresse :

Vous pouvez aussi souscrire un abonnement premium. Cet abonnement donne accès au discord d’Undécent pour discuter avec l’équipe, à inscription automatique à tous les concours et double les chances de gagner lors d’un concours publique, donne accès à des concours exclusifs, donne la possibilité de rencontrer l’équipe en privé lors de festivals.

Votre soutien nous aidera beaucoup, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

En plus c’est déductible des impôts !

Si vous voulez devenir membre de l’association, vous pouvez adhérer ici :

Un énorme merci à tous les membres et donateurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

    Vous aimerez aussi...

    Laisser un commentaire