[Test] Get on Board, Le poinçonneur des Lilas

Board2-5 joueursBoardSaashi
Board8 ansBoardMonsieur Z
Board30 minutesBoardIello
BoardFlip & Write, placementBoardIello
Board14/01/2022Board Ville, transports en commun
Board24€95 chez Board et dans Board
Get on Board

Get on Board est la localisation d’un jeu japonais qui a pour titre « Let’s make a bus route » (バスルートをつくろう) publié en 2018 par Saashi & Saashi et illustré par Takako Takarai. Saashi a fait quelques autres jeux mais ils ne sont pas encore arrivés en France, aussi je ne le connaissais pas.

Monsieur Z m’était également inconnu, n’ayant illustré que In Love. De son vrai nom Richard Zielenkiewicz (merci d’avoir pris un pseudo 😀 ), il a en fait pas mal de bouteille dans le milieu du graphisme. Il a notamment illustré des affiches pour de célèbres stations de ski, des villes du sud de la France, il a également créé la mascotte de la Warner Music Group et le générique du film Mensonge et Trahison.

Avec un style délicieusement rétro, je dois dire que je suis fan de son travail et je me ravis de rencontrer cet illustrateur pétri de talent à travers Get on Board. Et bien sûr, le lifting graphique du titre original est salutaire, cela donne une toute autre dimension au jeu.

Alors avec une direction artistique au poil, une mécanique de flip&write somme toute classique mais efficace, un plateau central (rare pour ce genre de jeux), j’avais très envie de tester le jeu.

D’abord sur son aspect visuel (vous commencez à savoir à quel point la patte graphique d’un jeu est importante pour moi), puis sur le pitch, Get On Board m’a séduit avant même d’ouvrir la boite.

Puis je l’ai reçu et ouvert. On constate immédiatement que les feuilles sont recto-verso (une rareté très appréciable dans le domaine), par trop de matériel et de mignons petits tickets de bus, déjà poinçonnés.

Dans Get On Board, les joueurs incarnent des conducteurs de bus à Londres ou New York, qui vont parcourir la ville pour faire monter des mamies, des touristes, des business men, et des étudiantes et les emmener voir des monuments, des universités ou des immeubles de bureaux. Mais attention à ne pas embouteiller la ville, faute de quoi les pénalités pourront s’accumuler.

Prêts à monter à bord ? Suivez le contrôleur !

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 1 plateau recto/verso
  • 50 feuilles de note recto/verso
  • 160 bâtonnets Trajet
  • 5 pions Départ
  • 28 cartes (44x68mm)
  • 1 pion Contrôleur
  • 1 Règle du jeu.

Comment on joue à Get on Board ?

La mise en place

On commence par disposer le plateau au centre de la table (sur la face correspondant au nombre de joueurs) et chaque joueur prend une fiche de score. Chacun choisit ensuite une couleur et prend les bâtonnets et le pion feu à sa couleur.

On mélange les cartes objectifs communs, on en tire deux qu’on dispose sur le plateau à l’emplacement prévu. On mélange ensuite les cartes objectifs secrets et on en donne un à chaque joueur.

On mélange les cartes ticket de bus et on en donne deux à chaque joueur. Ils devront choisir une carte et placer leur pion feu sur le numéro qu’indique la carte choisie, le joueur partira de ce point.

On récupère les cartes ticket, on les mélange à nouveau et on forme une pioche face cachée qu’on place à l’endroit prévu sur le plateau.

On détermine le premier joueur qui prendra le pion contrôleur.

Le tour de jeu

A chaque tour, le contrôleur retourne une carte ticket. Chaque joueur va cocher cette carte sur sa feuille de score.

Board

En commençant par le contrôleur, les joueurs vont créer un chemin avec leurs bâtonnets. Ce chemin doit continuer le précédent (ou commencer au niveau du pion feu) et être constitué du nombre de bâtonnets et du nombre de virages indiqué en dessous du ticket sur la fiche score. Notez qu’il y a plusieurs fiches différentes pour des parties asymétriques (très bonne idée).

Board

Si un joueur passe par une rue qui contient un embouteillage ou d’autres bâtonnets, il coche le nombre de bus correspondant au nombre de bâtonnets adverse par section de route.

Attention, si un joueur doit passer par une intersection qu’il a déjà visité, il perd la partie (un peu à la manière du jeu du serpent sur Nokia)

Le joueur peut cocher des cases sur le cartouche approprié de sa feuille de score pour transformer un virage en ligne droite ou inversement. Ces cases donnent un sérieux malus en fin de partie.

Une fois que le joueur a posé ses bâtonnets, il coche sur sa feuille toutes les personnes qu’il a ramassées et tous les lieux visités.

Quand tout le monde a joué, on passe le pion contrôleur à un autre joueur et on recommence.

La fin de partie

Une partie de Get on Board se termine quand toutes les cartes ticket ont été piochées. Les joueurs calculent leur score en attribuant des points aux mamies, étudiantes, business men et touristes avec les divers bonus et malus glanés durant la partie. Chaque type de passager score différemment.

Board

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • La direction artistique !
  • Le mélange Flip & Write et placement
  • Les feuilles de scores légèrement asymétriques et claires
  • Les feuilles de score recto-verso
  • Le placement des bâtonnets assez stratégiques
  • Des tours fluides et rapides
  • Le décompte des points fluide
  • Une mécanique accessible

Ce que j’ai 💔

  • L’interaction entre les joueurs reste indirecte
ze meeple

Design

J’adore la direction artistique de Get on Board ! Les illustrations ont un air rétro tout à fait rafraîchissant !

Le jeu est très coloré avec du rouge du bleu électrique, du jaune, l’effet pop est vraiment agréable et il attire l’œil.

La fiche de score est particulièrement bien faite, claire et très lisible. Tout est à la bonne place, on comprend bien la façon se scorer et les cartouches de couleurs font bien ressortir les différents éléments.

Les cartes tickets perforés sont très bien faits et cette petite touche rajoute un cachet esthétique très satisfaisant.

Les différentes personnes et lieux sont bien reconnaissables et les lieux emblématiques également. Malgré un plateau chargé en information, on s’y retrouve bien, on sait par où aller et par où passer. On doit néanmoins prendre quelques minutes pour bien repérer les lettres sur la plateau pour définir son trajet si on veut tenter l’objectif secret.

Dans l’ensemble, Get on Board est très beau, il flatte le regard et on a tout de suite envie d’y jouer en le regardant.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Design coloré, moderne et l’iconographie ce comprend facilement.

Romain : Design coloré, une édition très sympa pour un jeu à cocher, j’aime beaucoup ce style années 50, le plateau est très coloré, les dessins soignés, tout ça donne un rendu très agréable.

Aurélie : Illustration très sympa (un petit air de ma sorcière bien aimée pour l’illustration de la boîte), le plateau est joli, les pictos sont lisibles, les petits tickets de bus perforés, j’adore !

Vincent : J’ai trouve les illustrations de ce jeu très belles et vraiment plaisantes, il y a un vrais univers graphique dans lequel on se plonge agréablement.

Board

Qualité du matériel

Le matériel de Get on Board est plutôt bon compte tenu de son positionnement tarifaire.

Les pions en bois sont de bonne facture, les bâtonnets sont petit un chouilla petits pour les saisir de façon optimale (notamment quand on range le jeu).

Le plateau est de la bonne épaisseur et les cartes, si elles ne sont pas toilées sont d’une épaisseur standard et de toute façon, on le mélange très peu.

J’avais un peu peur que les trous dans les cartes tickets les fragilise, mais il semble que non.

Les feuilles scores sont telles qu’on peut les retrouver ailleurs, à part qu’elles sont recto verso (enfin !!) et ça c’est méga cool ! bravo !

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Les feuilles sont recto verso ! Les pions en bois ! Le design des cartes avec les poinçon le petit plus!

Romain : La qualité du matériel est au rendez vous, le plateau central de bonne épaisseur. Rien à dire sur le matériel, ça fait l’affaire.

Aurélie : Matériel agréable et de bonne qualité les petits bâtonnets en bois se manipulent facilement.

Vincent : Le plateau est de bonne qualité ainsi que le reste.

Board

Thème

Le thème de Get on Board est rafraîchissant et original. On conduit un bus et on a vraiment l’impression de parcourir les rues de Londres et de New York pour récupérer des passagers.

Ce qui est vraiment sympa, c’est qu’on retrouve les monuments emblématiques de ces deux villes.

En fin de partie on se retrouve avec une carte qui ressemble à une carte qu’on peut trouver montrant les lignes de bus.

Board

Le comportement des passagers est bien dans le thème, les étudiantes veulent voir des universités, les touristes des monuments, les businessmen des building, les mamies qui squattent le bus.

Dans l’ensemble, le thème colle bien à la mécanique, on prend plaisir à constituer sa ligne de bus et à voir le résultat final.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : On est bien dans la recherche du meilleur parcours et l’atteinte des objectifs de notre ligne de bus!

Romain : On se plonge directement dans notre ligne de bus et cela durant toute la partie. Le thème est bien présent, que ce soit sur le plateau central avec la carte de la ville ou sur notre feuille avec tous les persos et actions. Ça marche très bien.

Vincent : Oui et non, ça aurait était des trains ou des taxis c’était la même.

Aurélie : Le thème fait forcément penser aux aventuriers du rail mais avec des contraintes très différentes

ze meeple

Mécanique

Dans Get on Board, on retrouve un peu les sensations d’un Aventuriers du Rail auquel on ajoute du Flip & Write. La mécanique est hyper simple et les règles de scoring également.

Malgré tout, il y a pas mal de choses à gérer dans Get on Board : les passagers à prendre déjà, c’est la base de la mécanique. Il faut les prendre dans le bon ordre, surtout les touristes et les business men. En effet, ils vont descendre si vous croisez un lieu qui les intéresse.

Du coup si vous prenez un touriste et que tout de suite après, vous croisez un monument, vous ne parquerez que peu de points. Alors il faudra veiller à ramasser un maximum de personnes avant de croiser le lieu. Votre plan de ligne devra prendre en compte cet aspect très important du jeu.

Concernant les mamies et les étudiantes, peu importe l’ordre de récupération, vous pourrez souffler les concernant.

Il faudra combinez cela avec votre objectif secret qui vous demande de passer par trois carrefours pré-définis pour un gain non négligeable de 10 points.

Il y a aussi les objectifs communs qui sont également une bonne source de points.

Enfin, il faudra gérer les embouteillages. Si vous passez par des rues déjà visitées, vous allez cocher des bus. Si vous en cochez trop, vous perdrez beaucoup de points. Alors vous aurez envie de tout faire pour ne pas que cela arrive, mais parfois vous n’aurez pas le choix.

Vous aurez aussi envie de bloquer les adversaires en les forçant à passer par des rues embouteillées pour leur infliger des points négatifs. C’est là la seule véritable interaction entre les joueurs, assez faible, vous en conviendrez.

Alors il faudra un peu anticiper vous coups à l’avance, mais ne le faites pas trop et soyez adaptables pour réagir au placement de vos adversaires.

Dans Get on Board, les tours sont rapides et fluides. On pose 3 bâtonnets maximum à son tour, et vous aurez l’opportunité de réfléchir pendant le tour de l’adversaire. On ne s’ennuie donc pas pendant que les autres jouent.

Les fiches de scores sont asymétriques ce qui permet de ne pas se marcher dessus dès le début de la partie, et naturellement, les joueurs vont faire des parcours différents avec les schémas de bâtonnets dont ils disposent (on a les mêmes schémas, ils sont juste distribués différemment selon les tickets).

On aime beaucoup jouer à Get on Board, le jeu est accessible au plus grand nombre, les stratégies à mettre en place ne sont pas alambiquées et on les capte assez facilement, aussi on peut être performant dès la deuxième, troisième partie.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Un flip and write avec un plateau commun, fluide et rapide

Romain : Je trouve le fait d’avoir un plateau centrale en plus de sa feuille génial. Cela apporte une légère touche d’interaction avec les autres joueurs (on se met à râler quand un joueur arrive trop prêt notre ligne de bus!!)
Cela apporte un énorme plus pour moi par rapport à d’autre jeux à cocher.

Vincent : Ça marche, c’est propre la mécanique est bien huilée, pas d’ombre au tableau.

Aurélie : Peut être est il classé dans les flip and write mais pour moi, c’est très secondaire, bien que l’on utilise un stylo pour noter quel voyageur on a fait monter dans le bus ou devant quel monument on est passé. Il s’agit surtout de placement ou déplacement. Le principe d’avoir un type de déplacement imposé à chaque tour, tout en ayant des objectifs de destination, le tout en essayant d’optimiser son circuit pour prendre et déposer les voyageurs désirés, stratégie et réflexion sont au rendez-vous.

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles sont très simples et accessibles dès lors qu’on a bien compris le scoring particulier des touristes et des business men.

Le livret de règles est clair, détaillé et bien illustré, c’est top !

On pourra proposer Get on Board à tous types de joueurs.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Besoin d’une ou deux parties pour limiter les erreurs je pense, nous avons fait plusieurs fois des ratures etc…

Romain : Un jeu assez facile à jouer pour tous les membres de la famille. Une fois que l’on connais le scoring de chaque personnage, on peut enchaîner les parties les yeux fermés.

Vincent : Les règles sont claire et simple à assimiler.

Aurélie : Règles assimilées en 5 minutes !

Board

Mise en place / Rangement

Get on Board s’installe et se range très rapidement et de manière fluide. Aucun problème de ce côté là !

Avis rapide des testeurs :

Rémi : La mise en simple est rapide et plutôt simple. Idem pour le rangement. La boîte avait l’air adapté.

Romain : Rien de bien compliqué pour la mise en place du jeu. Une couleur et une feuille chacun, les objectifs puis les tickets sur le plateau et en voiture Simone!!!

Vincent : Mise en place rapide, vu le type de jeux on en attendant pas moins.

Aurélie : Mise en place et rangement très rapide, rien à dire !

Conclusion

Get on Board est un excellent Flip & Write, léger dans sa mécanique mais avec une certaine profondeur tactique et une légère interaction entre les joueurs. Simple d’accès, on pourra le proposer à tous types de joueurs. La présence du plateau central et de la pose des bâtonnets à la manière d’un Aventuriers du Rail est tout a fait rafraîchissant pour ce type de jeu et renouvelle bien une mécanique qui commence à être redondante. Si vous cherchez un bon Flip & Write, simple d’accès, stratégique et beau, Get on Board sera un excellent choix !

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Un flip and write rafraîchissant ! De Bonnes idées ! Un design et un thème maîtrisé !

Romain : Belle surprise pour ce flip and write qui rentre directement dans mes jeux à cocher préférés !!
L’édition est très sympa, la plateau apporte énormément au jeu, c’est simple, fluide, facile à sortir et il peut être joué par tout type de joueur. Il va très rapidement rentrer dans la ludothèque.

Vincent : Bon alors je précise que je ne suis absolument pas client des roll en write en général. Bon là il y a un plateau avec des pions à manipuler, j’aime ce côté là 🙂 . Pour les personnes qui aiment ce genre de jeux je pourrais le conseiller, je l’ai trouvé visuellement très plaisant, la mécanique est bien huile et fonctionne bien. Après, à titre personnel, jeu trop calme, trop linaire, pas de grande interaction entre les joueurs, c’est gentillet. Un jeu qui peut être fait le soir avec les enfants avant d’aller au lit sans risquer de trop les énerver.

Aurélie : Pas forcément beaucoup d’interaction, à part le fait de pouvoir provoquer des malus aux autres joueurs, mais c’est un jeu agréable et rapide qui donne envie d’y rejouer.

Board

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Chaque mois, nous offrons à des tipers des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Pour le mois de juillet, nous offrons :

1001 îles

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

Arnaud
aurélie
Vincent

D’autres avis sur Get on Board :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :