[Test] Kamon, l’héraldique japonaise abstraite

Kamon2 joueursKamonBruno Cathala
Kamon8 ansKamonTom Delahaye
Kamon10 minutesKamonCosmoludo
KamonAbstrait, placementKamonBlackrock Games
KamonNovembre 2020Kamon Abstrait
Kamon17€90 chez Kamon et dans Kamon
Kamon

Kamon n’est pas une nouveauté. Au départ je ne suis pas fan des jeux abstraits. J’ai en effet besoin d’un thème, d’un univers pour me plonger dans un jeu.

Mais force est de constater que plus je joue à des jeux abstraits, plus j’y prend goût ! Et la confirmation de ce constat c’est la rencontre prolongée avec Jeremy Partinico au Festival de Cannes 2022 qui nous a fait jouer à 3 de ses jeux abstraits dont certains vont être édité par Cosmoludo.

Alors Jeremy m’a conseillé d’aller voir Cosmoludo au stand Blackrock pour faire connaissance avec l’éditeur et découvrir leur gamme de jeux abstraits.

Me voila reparti du stand avec Kamon, bien décidé à le tester sous toutes ses coutures. Et puis j’ai voulu voir ce qu’il avait dans le ventre alors je l’ai prêté à un ami grand amateur d’échecs (mais non ludiste par ailleurs).

Son verdict a été clair, Kamon est un bon jeu abstrait.

Alors allez vous plonger avec moi dans ce monde particulier des jeux abstrait avec Kamon ? Suivez le guide !

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 1 plateau de 37 cases
  • 36 jetons kamon
  • 1 jeton neutre
  • 18 hexagones en bois blancs
  • 18 hexagones en bois noirs
  • 1 hexagone doré

Comment on joue à Kamon ?

La mise en place

On commence par placer le plateau entre les deux joueurs. On y insère aléatoirement es 37 jetons.

Chaque joueur choisit sa couleur (noir ou blanc) et prend tous les hexagones de la couleur choisie.

Le joueur noir commence.

Le tour de jeu

Le premier joueur commence par prendre le contrôle d’une des cases du bord qui ne soit pas situé dans un coin du plateau en y plaçant un de ses hexagones. Il place alors l’hexagone doré sur le sien.

L’autre joueur doit alors prendre le contrôle d’une case partageant un caractéristique avec la case joué par son adversaire (couleur ou symbole). Il pose d’hexagone doré sur son propre hexagone.

Les joueurs alternent ainsi jusqu’à la fin de la partie.

La fin de partie

La partie se termine de 3 façons différentes :

  • un joueur parvient à relier deux bords opposés avec ses hexagones : il gagne
  • un joueur parvient à créer une boucle avec ses hexagones (enfermant au moins une case libre ou contrôlée par l’adversaire) : il gagne
  • un joueur ne peut pas jouer : il perd

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • Des règles ultra simples
  • Un design pas trop austère pour un jeu abstrait
  • Des cases bien colorées
  • Une mécanique bien tendue très stratégique
  • Des parties rapides qui appellent une revanche
  • Les hexagones en bois
  • Un jeu qu’on punche et dépunche à chaque partie, le rêve !

Ce que j’ai 💔

  • L’hexagonal doré un peu inutile finalement
Kamon

Design

Pour un jeu abstrait, Kamon est plutôt agréable à regarder avec ses jetons de couleurs vives et ses hexagones en bois peints. Il tord donc un peu le coup au cliché d’austérité des jeux abstraits, un très bon point !

C’est d’ailleurs pour cela que j’ai souhaité commencé par celui là, c’est celui qui m’a le plus attiré visuellement.

Je ne pense pas qu’il soit daltonien friendly, mais les couleurs sont bien choisies et bien distinctes les unes des autres, on ne les confond pas.

Les symboles sont très simples mais ils sont clairement identifiables et aucun ne se ressemblent, c’est bien vu !

Globalement, Kamon est plutôt agréable à regarder et il donne envie d’y jouer.

Kamon

Qualité du matériel

Kamon propose une qualité de matériel qui correspond à ce qu’on peut attendre pour un jeu dans cette gamme de prix.

Les jetons sont de la bonne épaisseur et se logent bien dans les trous du plateau (le plateau est en fait le punch board des jetons). Ils semblent pas vouloir s’abimer à force de les puncher et de les dépuncher.

Les hexagones en bois paraissent fragiles au premier abord, mais force est de constater qu’ils tiennent le choc et sont donc de bonne qualité.

Dans l’ensemble, Kamon renvoie un sentiment de qualité qui correspond à son prix, pas de soucis de ce côté là.

Kamon

Thème

Kamon est un jeu abstrait dénué de thème.

Un kamon est un symbole familial japonais, semblable au blason européen. Les blasons et les kamon ont des similitudes, mais leurs origines et leurs implications divergent. Les kamon japonais ont été utilisés de diverses manières au cours de l’histoire. Loin d’être obsolètes en tant que tradition ancienne, ils font désormais naître des produits revisités de style contemporain et gagnent à nouveau en popularité.

 Le blason représente un individu, et alors que les parents et les frères utilisent des blasons différents, les kamon japonais représentent eux « la maison » ou la « famille ». Non seulement les parents et les frères, mais tous les membres de la famille utilisent le même kamon.

Bien qu’il existe différentes hypothèses sur les origines des kamon au Japon, la théorie la plus généralement admise est que les nobles commencèrent à les utiliser à la fin de l’« époque de Heian » (794 – 1185), où l’empereur était au centre de cette noblesse. Les nobles souhaitaient mettre en valeur leurs beaux ornements en apposant des kamon à leurs biens comme marques distinctives. C’est pour cette raison que les kamon ont de nombreux motifs de fleurs et de plantes.

Kamon

La plupart des seigneurs de guerre du pays commencèrent à porter des kamon après l’« époque de Kamakura » (1185 – 1333), lorsque la plus haute autorité parmi les samouraïs, un seigneur appelé « shogun », se mit à régner sur le pays. Comparés aux élégants kamon des familles nobles, les kamon de samouraïs avaient une visée pratique.

Ils étaient en effet placés sur les drapeaux, les casques et les armures afin que la situation de la bataille puisse être saisie en un coup d’œil. Dans le cas des samouraïs, le rôle du kamon étant l’identification sur le champ de bataille, des motifs géométriques simples furent inventés afin que la distinction d’un clan des autres puisse être immédiatement effectuée. En conséquence, d’innombrables kamon sont nés en temps de guerre.

Kamon

Mécanique

La mécanique de Kamon est très simple, comme souvent dans les jeux de Bruno Cathala. On retrouve une mécanique qui lui est cher : les actions d’un joueur dépendent de ce que fait le joueur avant lui (Sobek 2 joueurs, Insert).

Mais elle n’est pas simpliste et on se creuse pas mal la tête en jouant au jeu. La réflexion se situe à deux niveaux : on doit bien sûr choisir les cases qui nous rapprochent de la victoire, mais il faut également faire attention aux cases que pourrait jouer votre adversaire avec la case que vous venez de prendre.

Alors on se retrouve avec un jeu assez tendu où les adversaires tentent chacun leur tour de manœuvrer son adversaire.

Selon la condition de victoire que vous aurez choisit, ou que votre adversaire vous imposera, votre stratégie ne sera pas tout à fait la même, mais il est tout à fait possible de courir plusieurs lièvres à la fois.

Du moins vous tenterez de le laisser croire à votre adversaire. Car si vous lui faites penser que vous viser une condition alors que vous en visez une autre, cela le gênera pour vous contrer, et il vous laissera des cases qui vous intéresse.

De la même manière, plus la partie avance, plus les choix se restreignent et plus la manipulation du jeu de l’adversaire devient possible. Vous réfléchirez alors plus à travers ce prisme qu’au travers du prisme de la victoire.

En fin de partie votre objectif le plus important sera alors d’empêcher votre adversaire de gagner, mais s’il se débrouille bien, vous n’aurez pas le choix que de lui donner la victoire.

Et c’est comme ça qu’on gagne à Kamon. On se débrouille pour que l’adversaire soit obligé de vous donner une case qui vous fait gagner. Mais cette stratégie doit se construire tout au long de la partie et l’estocade se provoque presque sans que l’adversaire le voit venir.

Les premières parties, on se contente de poser les hexagones au petit bonheur la chance et très vite, on se rend compte de la profondeur stratégique du jeu.

Vous commencerez alors à peser chacun de vos choix et à anticiper plusieurs coups à l’avance. Et c’est là que le jeu prend toute son essence et toutes sa jouissance.

Alors on n’est pas surpris que les joueurs d’échecs apprécient le titre.

On apprécie de joue à Kamon. Sa simplicité et sa profondeur en font un jeu à deux tendu et stratégique où les joueurs se tirent la bourre durant toute la partie.

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles de Kamon sont très simples et très accessible. Elles tiennent littéralement sur un post-it et les règles sont plutôt bien faites.

Le jeu s’explique en quelques secondes et on plonge tout de suite dans le vif du sujet. Impec !

ze meeple

Mise en place / Rangement

Kamon, c’est le premier jeu auquel j’ai joué où il faut puncher et dépuncher les jetons à chaque partie. Je peux donc assouvir ma passion du dépunchage à chaque partie, quel kif !

Le jeu se met en place vraiment rapidement, ne prend pas beaucoup de place une fois installé et se range tout aussi rapidement !

Conclusion

Kamon est un jeu abstrait vraiment bon ! A la fois simple mécaniquement et profond stratégiquement, le jeu saura plaire aux aficionados des jeux abstrait mais il est également parfait pour initier de nouveaux joueurs abstraits comme moi. Son style qui s’éloigne du cliché austère du jeu abstrait permet à tous de pouvoir entrer dans le jeu facilement et ses règles réduites en font un excellent jeu portail. Jetez un œil sur Kamon, vous ne le regretterez pas !

Kamon

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Chaque mois, nous offrons à des tipers des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Pour le mois de juillet, nous offrons :

1001 îles

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

Arnaud
Adeline

D’autres avis sur Kamon :

Source : Web-Japan

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 1 mai 2022

    […] Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2022/04/29/kamon/ […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :