[Test/Retour] Hive Carbon – ça fourmille autour de la ruche

Hive Carbon2 joueursHive CarbonJohn Yanni
Hive Carbon9 ans et +Hive CarbonJohn Yanni
Hive Carbon20 minutesHive CarbonGen42
Hive CarbonAffrontement, duel, blocage,
placement, déplacement
Hive CarbonLudistri
Hive Carbon09/2021Hive CarbonInsectes
Hive Carbon 29€ prix max conseilléet dans Hive Carbon
Hive Carbon

C’est dans les vieux pots que l’on fait les meilleurs soupes

Hive Carbon est à la base la réédition du jeu homonyme Hive qui est d’ailleurs déjà ressorti chez Ludistri en format pocket (donc plus petit) fin d’année dernière. Hive est un jeu pour deux de l’anglais John Yanni (Army of Frog, Tatsu) qui est sorti en 2000 et qui a connu un grand succès (multi primé) et plusieurs extensions.

Une alternative classieuse au Hive pocket avec des pièces plus grandes, en plus grand nombre

J’ai toujours été fasciné par ce jeu à la mécanique ingénieuse et aux stratégies surprenantes. Ludistri s’attaque depuis peu à la redistribution de la version dite Carbon sorti en 2011 (de belles tuiles noir et blanc, de grande taille, des extensions incluses ainsi qu’un sac de transport) et qui était en rupture depuis belle lurette. Et un jeu qui n’a pas pris une seule ride et pourtant il a connu des distributeurs différents d’Asmodée en passant par Gigamic.

On ne parlait pas de Hype à l’époque mais il fut un temps où sa valeur sur le marché était prohibitive tellement il était recherché !

Placer, déplacer, protéger, attaquer. Votre objectif, faire une bouchée de la reine avec 13 pièces au fonctionnement spécial

Les fourmis se battent pour garder le contrôle à l’extérieur de la ruche tandis que les coléoptères montent pour dominer le sommet. Les araignées se mettent en position alors que les sauterelles se préparent à sauter.
En gardant un œil sur la ruche et l’autre sur les réserves de vos adversaires, la tension monte ! Attention aux faux mouvements sinon la Reine Abeille sera rapidement encerclée et la partie terminée !

Dans Hive, on place des insectes rampants et volants dans le but de prendre le contrôle de la ruche adversaire. Chaque joueur possède 13 pièces : scarabées, criquets, araignées, fourmis soldats, coccinelle et moustique et un insecte clé à protéger comme votre plus précieux des précieux : une reine abeille (pour les non anglophones, hive signifie ruche en anglais). Chaque type d’insecte se déplace d’une manière spécifique. Et c’est ce qui fait le principal intérêt de ce jeu de conquête de territoire et de blocage. Un des meilleurs jeu abstrait facile à jouer qui puisse exister.

Un goût d’échec mais sans pouvoir prendre une seule pièce adverse !

Le jeu commence en plaçant deux pièces au centre de la table, puis d’autres y sont ajoutées selon des règles simples. les pièces ne sont jamais éliminées et toutes ne seront pas forcément jouées avant la fin.

Alors amis entomologistes, bienvenue dans LE jeu de duel abstrait accessible et varié qui a un petit goût d’échec avec une pointe de stratégie ludique où votre objectif sera de protéger votre reine sans la bloquée et encercler celle de votre adversaire.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 13 grandes pièces blanches (3 fourmis, 2 araignées, 2 scarabées, 3 sauterelles, 1 reine abeille, 1 moustique, 1 coccinelle).
  • 13 grandes pièces noires (3 fourmis, 2 araignées, 2 scarabées, 3 sauterelles, 1 reine abeille, 1 moustique, 1 coccinelle).
  • un sac de rangement souple en tissu.
  • 1 règle du jeu.
Hive Carbon

Comment on joue à Hive ?

Mise en place

Chaque joueur prend les 13 pièces d’une même couleur (noir ou blanc) et les place devant lui. Regroupez-les par type d’insecte pour plus de facilité.

Tour de jeu

Blanc commence et place une pièce au centre de la table. Par convention, on peut interdire de poser la Reine Abeille au 1er tour. De toute façon il vous faudra la placer avant le 5ème tour. Noir place une des ses pièces contre Blanc

Deux actions possibles : placer ou déplacer mais pour cette dernière, il faudra que la Reine Abeille soit déjà posée.

Les joueurs jouent à tour de rôle en posant une pièce à côté d’une ou plusieurs pièces déjà en jeu. Hormis les 2 premières pièces en jeu, une pièce doit être placée à côté d’une pièce de même couleur et ne peut en aucun cas être placée à côté de celle de son adversaire.

Vous pouvez placer la Reine des Abeilles entre le 2ème et le 4e tour (dans le cas où on a décidé qu’il était impossible de la placer dès le premier tour). Mais attention, il est impératif de la placer au 4e tour si ce n’est pas déjà fait, sinon vous ne pourrez pas bouger vos pièces et jamais encercler la Reine adverse.

Donc, une fois votre Reine placée (et pas avant !) vous pouvez, à chaque tour suivant, décider, au choix, de placer une autre pièce ou déplacer l’une de vos pièces déjà en jeu.

Important : Chaque insecte a sa propre façon de se déplacer. C’est ce qui fait son incroyable profondeur tactique. Et là vous pourrez toucher les pièces adverses.

Mais attention, en cas de déplacement il faut appliquer la règle de la Ruche unique : Chaque pièce doit toujours être en contact avec au moins une autre pièce (amie ou ennemie) afin de constituer une unique « ruche ».

Les capacités de déplacement des différents insectes :

  • La Reine Abeille se déplace d’un espace à la fois.
  • L’Araignée se déplace de trois espaces mais avec obligation de rester en contact avec la ruche.
  • La Fourmi peut se déplacer d’autant d’espaces que le joueur le désire.
  • La Sauterelle se déplace en sautant en ligne droite par-dessus une ou plusieurs autres pièces, jusqu’au premier espace libre.
  • Le Scarabée se déplace d’un espace à la fois, comme la reine, mais il a la capacité de « grimper » sur les autres pièces.
  • Le Moustique est comme un caméléon, il prend le mode de déplacement de la ou des pièces adjacentes.
  • La Coccinelle se déplace de trois espaces à chaque tour, mais doit obligatoirement effectuer ses deux premiers déplacements en montant au-dessus des autres pièces (comme le scarabée) puis redescendre au sol lors de son troisième déplacement.

Les insectes ne peuvent se déplacer qu’en glissant (à l’exception de la sauterelle, coccinelle et Scarabée qui sautent). Et vous ne pouvez pas déplacer une pièce si celle-ci est encerclée.

Fin du jeu

Le jeu se termine dès qu’une Reine Abeille est totalement cernée par des pièces de n’importe quelle couleur.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • Le nombre d’insectes différents qui permet une diversité d’actions donc l’enchainement de parties sans lassitude ou impression de déjà-vu.
  • La qualité du matériel. De belles et épaisses tuiles hexagonales en bakélite gravées aux motifs des insectes. Elles sont plus grandes que la version pocket.
  • Le sac de transport très pratique et de bonne qualité.
  • La couleur des tuiles. J’adore ce noir et blanc qui fait plus classe que jes couleurs du pocket.
  • le plateau, ce sont les tuiles qui le font.
  • Comme un jeu d’échec mais avec une modularité très intéressante.
  • Une belle courbe d’apprentissage.

Ce que j’ai 💔

  • Dommage qu’il n’y ait pas le cloporte 😉
meeple vert

Design

C’est sobre, c’est beau, c’est visuellement simple et compréhensible. Les picto des insectes sont très bien reconnaissables. Pas d’ambiguïté. Un sans faute sans fioritures.

Hive Carbon
ze meeple

Qualité du matériel

Les 26 tuiles hexagonales sont en bakélite peint. Elles sont de bonne taille et de forme hexagonale. Les insectes y sont gravés sur une des faces, peint à la couleur de l’adversaire pour un visuel du plus bel effet (chaque tuile propose donc un effet « noir et blanc »). Cette inversion de couleurs entre les deux lots de tuiles est bienvenue et permet une identification immédiate. Certains lui préfèreront peut-être les couleurs de la première version mais là encore comme souvent, tout est question de goût. Moi je préfère largement cette version « carbon ».

En ce qui concerne les pions, rien à déplorer. Ils sont très agréables au touché et très confortables à manipuler de par leur taille et leur épaisseur.

Un sac de rangement super pratique est fourni.

Hive Carbon

Thème

le thème est bien présent et c’est rare pour un jeu abstrait. Les insectes sont bien choisis et ils correspondent souvent à une capacité de déplacement qu’ils peuvent avoir dans la nature : la sauterelle qui saute loin, la fourmi guerrière qui se déplace très vite, la coccinelle qui vole mais pas longtemps ou encore le scarabée lent, imposant, mais qui peut monter sur un monticule, l’araignée qui se déplace par à-coups comme pour s’échapper un instant. Le moustique caméléon est peut-être le seul à n’avoir pas trop de lien avec sa capacité de déplacement naturelle. C’est agréable de voir un jeu abstrait cohérent avec le thème choisi, ce qui n’est finalement pas si courant.

ze meeple

Mécanique

Une mécanique simple et hyperstratégique : on pose un des ses 13 hexagones à côté d’un héxagone de sa couleur ou on en déplace un déjà en jeu si votre Reine est déjà placée. Sinon pas de déplacement autorisé. Et ce qui fait le sel de ce jeu c’est bien sûr que chaque insecte a sa propre façon d’agir et de se déplacer. Après une partie de Hive, il est difficile de ne pas faire le rapprochement avec son cousin éloigné, le jeu d’échec ou comme pour lui, chaque pièce permet un déplacement spécial conduisant à la capture d’une pièce maitresse (qui comme la Reine se déplace d’une case), sauf qu’il n’y a pas de plateau

Chacun pose un insecte l’un contre l’autre pour débuter. En aucun cas, on est obligé de mettre sa Reine dès le départ. D’ailleurs, ce sera plus prudent ainsi. Toutefois, on sera quand même forcé de la placer au 4ème tour maximum. Mais son arrivée sera indispensable car vos insectes pourront alors bouger et appliquer leur pouvoir de déplacement. Sinon vos insectes ne feront pas une entrée fracassante, mais ils seront en attente, prêt à se déplacer quand l’opportunité sera à saisir …  S’ils ont peu d’impact quand elles arrivent, on aura quand même tout intérêt à en faire entrer un maximum pour dérouter en tous sens l’adversaire et le déborder.

Hive Carbon

Précision : Plus on tarde à faire venir sa Reine, moins vos pions pourront agir et, inversement, si on met sa Reine rapidement en jeu, l’adversaire pourra déjà la cerner. Le dilemme de la Reine dirons-nous.

Ainsi chaque pièce aura son intérêt, comme aux échecs.

  • la Reine Abeille se déplace d’une seule case par tour, mais peut contrecarrer le plan adverse au bon moment avec se simple déplacement. C’est un peu comme le Roi aux échecs.
  • le Scarabée se déplace d’une case mais peut emprisonner une pièce sous lui puisqu’il monte sur les autres. Un peu comme un Pion mais personne ne peut l’arrêter !
  • la Sauterelle bondit par dessus les autres insectes jusqu’à un espace vide – même un creux -, en ligne droite ; elle peut donc compléter rapidement un encerclement. Très puissante, c’est une sorte de Tour ou de Fou mais qui passe par dessus tout le monde.
  • l’Araignée se déplace rapidement de trois espaces comme le Cavalier aux échecs. Mais toujours en contact direct avec d’autres pièces,
  • la Fourmi peut se déplacer n’importe où autour de la ruche. Elle peut être un peu comparée à la Dame aux échecs ; elle fait le tour de la ruche. C’est une pièce longue portée qui peut immobiliser d’autres pièces en se positionnant derrière par exemple. et en nombre (on en a 3), elles peuvent être redoutables.
  • la Coccinelle peut survoler deux autres pièces avant d’atterrir, elle est extrêmement mobile.
  • le Moustique imite le mode de déplacement des pièces qu’il touche, c’est un élément de surprise. Imprévisible, il faudra s’en méfier.

Le jeu alterne donc attaque, défense et blocage des pièces adverses sur un plateau en remodelage permanent dans le seul et unique but de paralyser la reine adverse le premier.

Hive Carbon nécessite plusieurs parties pour le comprendre, l’apprivoiser et se servir correctement de chaque pièce dont certaines seront utilisées plus pour l’attaque, d’autre pour la défense ou comme pièces à tout faire.

Le site Board Game Arena propose une version  en ligne de Hive. L’inscription est gratuite. Possibilité de jouer avec en plus le Cloporte qui fait partie d’une autre extension du hive (pas carbon). Si vous voulez parfaire votre stratégie, rien de tel que l’avis de Randy Ingersoll, Champion du monde 2011 de Hive ! et auteur du Livre Play Hive Like a Champion (2014) !

En tout cas quelques conseils stratégiques :

  • Important : ne faites pas des chaines avec vos pions sous peine de ne pouvoir les réutiliser puisqu’il sera impossible de les bouger sans casser la ruche.
  • Il vaut mieux éparpiller vos premiers insectes pour vous offrir plus de possibilités de placement ultérieur.
  • Essayez de garder des trous autour de votre reine ce qui obligera l’adversaire à utiliser les seuls insectes permettant de les boucher à savoir l, la coccinelle ou encore le scarabée.
  • Mettez un insecte juste derrière la reine adverse si elle est en périphérie de la ruche, vous assurerez son blocage : un coup qui fera perdre du temps à l’adversaire le temps de débloquer la situation.
  • Bloquez certaines pièces de l’adversaire en vous greffant dessus et en développant une chaine de pions l’empêchant de se déplacer sous peine de casser la ruche.
  • Petit truc avec le scarabée qui est puissant mais lent. Posez-en un près de votre reine qui paralysera un pion adverse et le second proche de la reine adverse pour la paralyser et alors l’entourer plus facilement.
  • Ne négligez pas la défense pour autant sous peine de perdre rapidement.
meeple vert

Simplicité des règles

Il y a deux règles : une en anglais (celle de base) sur papier glacé + une règle en français sur un papier plus basique qui est en fait celle du hive pocket. Pour des raisons de distribution, une règle spécifique carbon n’est pas encore prévue, mais comme les règles sont exactement les mêmes entre le Pocket et le carbon, pas de soucis.

La règle est simple mais comme beaucoup de jeux abstraits comme les échecs, le jeu demandera une maitrise du déplacement de chaque pièce. Des petits schémas sont là pour tout nous expliquer. Tout est clair, sans ambiguïté. Des petits retours à la règles seront nécessaires pour la première partie pour éviter tout impair, après tout sera limpide.

Attention, l’adversaire devra être attentif à ce que votre pièce soit bien posée, il est facile si on va trop vite de laisser faire une erreur puisqu’on est souvent déjà en train de réfléchir à quel coup jouer par la suite. Vigilance donc.

ze meeple

Mise en place / Rangement

La boîte, une fois ouverte ne vous servira plus, il y a un sac de transport rond avec fermeture éclair épais, très pratique. Parfais pour ranger et surtout emmener votre jeu partout ! Mise en place et rangement éclair. En 2 minutes c’est fait.

Hive

Conclusion

coup de coeur

Hive, c’est LE jeu d’échec moderne. Un classique de 2001 de John Yanni amélioré au cours des différentes versions. Et côté matériel on n’a pas grand chose à redire sur cette version Carbon qui est ressortie à la distribution par Ludistri. Il est très beau, avec de belles et grandes tuiles en bakélite noir et blanc du plus bel effet. Un sac des transport très pratique (mieux que le sachet du Hive Pocket) nous fait nous débarrasser d’une boîte devenue inutile.

L’habillage est très réussi et cette thématique d’insectes aux capacités spéciales qui doivent encercler la Reine Abeille de l’adversaire fait plus que bien tenir la route.

La règle est simple mais comme beaucoup de jeux à la base abstraits, le jeu n’en recèle pas moins une profondeur réelle. On retient facilement les déplacements de chaque insecte et on s’améliore au fil des parties. La courbe d’apprentissage est vraiment très intéressante. Et les durées de parties sont courtes et très variables, apportant une dynamique grisante.

Hive Carbon est donc un excellent jeu abstrait, joli, intelligent, avec des règles facilement assimilées. Il peut se transporter partout et il plaira autant aux joueurs amateurs qu’aux stratèges aguerris. Un must have dans sa catégorie. Un coup de cœur même si ce n’est pas une nouveauté.

Laurent
sandrine

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :