Étiqueté : Cartes

Napoléon 1807 0

[Test] Napoléon 1807. Eh ! Fier grognard, la Pologne s’offre à toi !

Après les déroutes d’Auerstaedt et de Iéna, la Prusse est effondrée mais n’a pas encore capitulé. Leur allié russe se présente à son tour pour défier Napoléon. La rude campagne de Pologne va débuter.
Quand le jeu rejoint l’Histoire :
Napoléon 1807 est un jeu accessible au carrefour de l’Histoire et la simulation.

Brigantin 0

[Sous le radar] Brigantin, à l’abordage….mille sabords !!

Dans Brigantin, que vous soyez jeunes moussaillons de 12 ans ou vieux bandits des mers, vous incarnez un capitaine à la tête d’un navire pirate prêt à vous lancer dans une aventure qui durera entre 25 mn à 45mn (environ 15 mn par pirate en jeu). Mille sabords, soyez malin, gérer bien votre équipage, à bâbord comme à tribord vos adversaires ne se préoccuperont pas de votre sort !

Monster Café 1

[Test] Monster Café, Men in Black

Dans Monster Café les joueurs vont envoyer des monstres au centre de la table pour activer leurs pouvoir et être celui qui a le plus de cafés à la fin de la partie qui se joue en deux manches. 12 monstres sont présents dans la boite, mais seuls 5 sont utilisés à la fois. Vous avez donc une foule de combinaisons monstrueuses à faire. Heureusement un livret vous en propose déjà plein, et ce sont des combinaisons équilibrés.

Boss 0

[Sous le radar] Boss Quest, combats et coups bas dans un blackjack à la sauce RPG des 90’s

Dans la série sous le radar : Boss Quest. Un univers fantasy rétro gaming dans le style des RPG (Roll Playing Game) des années 90 qui mêle avec élégance humour décalé et labrys – vous savez cette hache à double tranchant utilisée depuis au moins l’âge du bronze ! Car Boss Quest fait bien le grand écart entre des références au monde du jeu vidéo pixelisé et un humour potache med fan clairement assumé. Entre hommage et parodie.

Coatl 0

[Test] Coatl, le serpent de Tenochtitlan n’attend que vous pour vous consacrer Grand Prêtre

Dans Cóatl, un pour 1 à 4 joueurs, vous allez construire les plus beaux et précieux serpents à plumes qui soient. Ces reptiles, appelés Cóatl ou Quetzalcóatl, sont construits d’une tête, d’une queue et d’un certain nombre de pièces de corps – ici en plastique épais et coloré. À tour de rôle, les joueurs prennent les pièces du plateau central dans un draft ouvert – un peu à la manière d’un Azul, mais la comparaison s’arrête là – et les transportent sur leur plateau personnel afin d’assembler progressivement et stratégiquement leurs trois Cóatls en fonction des combinaisons de couleurs édictées par leurs cartes prophéties ou cartes objectifs.

Ike No Koï 0

[Test] Ike No Koï, ou la convoitise de la carpe légendaire

Ike no Koï est un jeu de cartes, de collection, de majorité, et d’objectifs, le tout fondé sur un système malin de stop ou encore. Un jeu familial dès 8 ans de 2 à 5 joueurs pour des parties de 20 minutes environ.
Le principe : Vous tenterez de récupérer des carpes pour obtenir la majorité dans les différentes couleurs de carpes. Faites attention à ne pas être trop gourmand : car si vous révélez deux cartes identiques parmi votre tirage, les autres se serviront en premier ! Vous pourrez gagner des points grâce à vos majorités, mais aussi grâce aux cartes pouvoirs, aux défis commun à tous et à votre challenge secret.

Codex Naturalis 0

[Test] Codex Naturalis, la mystérieuse quête des règnes vivants des forêts primaires

Codex Naturalis est un jeu de pose et de placement de cartes. Thomas Dupont et l’éditeur Bombyx nous proposent un jeu familial, illustré par Maxime Morin, accessible et profond, pour 2 à 4 personnes pour des parties d’une durée plutôt courte. Et surtout une course aux points ! Un peu à la manière d’un Motu chez Superlude, pas à Tahiti mais bien dans un environnement d’enluminure médiévale lié aux espèces vivantes de la forêt primaire, placez judicieusement vos feuilles de vélin cartes en recouvrant les angles de celles déjà posées, en fonction des ressources ou des objets que vous avez ou qu’elles vous apportent, et n’hésitez pas à recouvrir, donc à perdre certaines ressources pour développer votre aire de jeu.

The Loop 2

[Test] The Loop, le jeu coop’ qui se joue en boucle

The Loop est un jeu fait par du beau monde : Théo Rivière (Draftosaurus, Nagaraja, Fou Fou Fou, Supercats, Sea of Clouds, SOS Dinos) et Maxime Rambourg (Le truc le +, Arena : for the Gods, The Big Book of Madness et son extension), illustré par Simon Caruso (Yogi), pour 1 à 4 joueurs d’au moins 12 ans pour des parties de 45 à 75 minutes, édité par Catch’Up Games (Paper Tales, Pharaon, Wild Space).
Le Pitch : Dans The Loop nous appartenons à une agence temporelle pour empêcher les magouilles temporelles du Dr Foo. Il sera donc question de boucles (Loop), car les joueurs vont devoir poursuivre et anéantir les projets fous fous du Professeur Foo qui arpente les couloirs temporels pour dominer le monde !

7 Wonders 1

[Test comparatif] 7 Wonders Nouvelle édition et ses 3 extensions Cities, Leaders, Armada VS version 2010

Difficile de parler de jeu de société moderne sans évoquer 7 Wonders d’Antoine Bauza (Ghost Stories, Hanabi, Takenoko, Last Bastion …) chez Repos Production sorti en 2010 et illustré par Miguel Coimbra (Cyclades, Small World, Kitara …). C’est probablement le jeu de société francophone le plus titré au monde : 30 prix internationaux dont, en 2011, le prestigieux Kennerspiel (jeu pour connaisseurs) décerné par le jury du Spiel des Jahres (le prix ludique le plus prestigieux au monde). Et c’est pourtant un jeu qu’on fait encore découvrir régulièrement non sans raisons. C’est jeu que tout un chacun doit avoir dans sa ludothèque. Un jeu qui réussit la synthèse parfaite et tellement complexe permettant d’attirer à une même table des débutants ou joueurs occasionnels. Un succès qui ne se dément plus. Ce n’est pas cette période de fêtes qui infirmera ce constat car allez dans une boutique de jeux, on vous dira qu’il part comme des petits pains/chocolatine pour les fêtes de Noël. Il faut dire que d’après Repos Production ce sont, sans compter les extensions Cities, Leaders, Aramada, Babel et les packs, plus de 200 000 boîtes du jeu de base qui ont été vendues. Et avec la nouvelle version, cette tendance ne va surement pas s’infléchir.

Worldwide Football 1

[Sous le radar] Worldwide Football, chaussez les crampons et place au beau jeu !

Dans la série [sous le radar], voici Worldwide Football, un jeu de cartes pour deux joueurs et avec un mode solo dans lequel vous devrez optimiser vos actions pour l’emporter. Passes, tirs, tacles, contre-attaques, hors-jeux…
Mais pas besoin d’être un expert du ballon rond pour gagner : vous devrez avant tout compter sur vos talents de tacticien… et aussi sur une part de réussite.

battle line medieval 2

[Test] Battle Line Medieval, l’indispensable jeu à deux pour celui qui n’a pas Schotten Totten

Battle Line Medieval édité chez Shakos et distribué par Pixies Games est un jeu de combinaison de cartes pour deux joueurs du prolifique Reiner Knizia (Pickomino, Tigre et Euphrate, Ra, Les Cités Perdues, Amon-Rê …) qui renouvelle le plaisir de jeu de son incontournable aîné Schotten Totten.

Amul 0

[Sous le radar] Amul, la Cité Marchande, ou l’enjeu de la quête de la gloire et de la fortune sur la route de la soie.

Dans la série [sous le radar], voici Amul, un jeu avec une mécanique ingénieuse de mise à disposition de cartes sur un marché, de prise et de pose de cartes, d’attribution du premier joueur du tour et de comptage de cartes posées et/ou dans votre main et de calcul de majorité ou de cartes associées aux autres joueurs. Avec un principe de jeu simplissime : À chaque tour, les joueurs choisissent simultanément une de leurs cartes en main et la placent sur le marché. Puis, chacun, dans l’ordre du tour, choisit une carte du marché. Une fois que tout le monde a pris une carte, chaque joueur doit en jouer une dans son aire de jeu personnelle. Une sorte de jeu de collection que l’on doit réaliser devant soi pour valoriser les combinaisons.

Kompromat 5

[Test] Kompromat, Koi?

Grâce à une mécanique qui rénove le blackjack, dans Kompromat, les espions joueurs vont réaliser des missions. Celui qui en réalise le plus Kompromettra son adversaire et gagnera le droit de disposer de l’information compromettante.
Alors serez vous Mata Hari ou OSS117, embarquez dans ce duel d’espions!

Aeon's End 2

[Test] Aeon’s End, Guerre éternelle … Accrochez-vous en mode survie !

Aeon’s End Guerre Eternelle est un jeu coopératif de deck bulding, c’est à dire de construction de paquets de cartes. Vous êtes les guerriers du village Gravehold, dernier refuge de l’humanité, dont le devoir est de protéger le village contre les les Sans-Noms et leurs hordes et la Némésis qui le menace. Vous devrez lancer des sorts, acquérir des gemmes, des reliques ainsi que ne nouveaux sorts, manipuler des brèches et utiliser vos capacités uniques.

Soviet Kitchen 0

[Test] Soviet Kitchen, second service*, le cuistot de Tchernobyl n’a qu’à bien se tenir ! *Peut contenir des traces de déchets nucléaires …

Soviet Kitchen est un jeu de cartes coopératif très original de 1 à 6 joueurs. Vous y incarnerez une brigade de chefs cuisiniers qui auront pour but de nourrir la Mère Patrie. Votre objectif pour chaque mission : reproduire ou se rapprocher de la couleur des aliments d’un plat présenté en utilisant une application sans qu’il soit trop toxique.

Space Explorers 1

[Test] Space Explorers, Spoutnik vs Apollo, les enjeux de la conquête spatiale en pleine Guerre froide

Dans Space Explorers, vous êtes à la tête d’une équipe de recherche & développement dans centre de recherche spatial, et cela au tout début de la Guerre froide. Vous devrez recruter les meilleurs spécialistes dans votre équipe afin de réaliser les projets les plus performants, comme envoyer des satellites dans l’espace ou mettre en orbite des vaisseaux habités. Ce sont les projets de construction et de lancement des vaisseaux spatiaux de l’âge d’Or de la conquête astronomique. Qui des soviétiques ou des américains y arriveront ? Un jeu à la Splendor avec une plus grande technicité.

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant