Étiqueté : Cartes

Invictus 0

[Test] Invictus : Roi, Empereur et Tlahtoani. 3 factions pour magnifier l’art de la guerre.

Invicitus est un jeu de cartes, d’affrontement et de développement principalement pour deux joueurs. Derrière votre leader, venez affronter vos 20 unités un ennemi redoutable : l’Empereur, le Roi ou Tlahtoani. Des parties rapides qui ne ménageront pas vos neurones. Et pourtant, il est tellement facile d’y jouer !

Clank ! La grande aventure, ça va faire Clank ! 0

[Test/Extension] Clank ! La grande aventure, ça va faire du bruit dans votre salon !

Vous connaissez Clank ? Vous avez toujours râlé de ne pas pouvoir jouer à plus de 4 ? Vous regrettez de n’avoir pas des personnages asymétrique ?
Ne cherchez plus, Clank ! La grande aventure va résoudre cette injustice. Faites attention car ça va faire du bruit dans votre salon.

Bellum Magica 0

[Test] Bellum Magica : un dé maléfique pour recruter et piller

Dans Bellum Magica, chaque joueur incarne un seigneur maléfique à la tête de 6 hordes dont les pouvoirs se déclenchent suivant le résultat d’un lancer de dé à 6 faces. Recrutez des créatures, allant du simple gobelin à de terrifiants dragons, et assignez-leur une seul de leur deux tâches dans votre royaume : les uns iront récolter des ressources et explorer les alentours, tandis que les autres rejoindront votre armée afin d’attaquer le royaume des humains et les autres joueurs. Amassez des coffres remplis de trésors, et devenez le seigneur maléfique le plus riche et le plus puissant de tous les temps !
Voici donc un jeu original, fluide, tendu qui plaira aux joueurs qui aime faire des choix tactiques (qu’ils regretteront certainement plus tard), et qui admettent qu’une part d’aléatoire doit toujours amener un peu de fun dans un jeu de société.
Les nombreux mécanismes ingénieux t’inciteront à rejouer pour tester différentes stratégies, qui seront bien spécifiques au profil particulier que tu donneras à ta forteresse.
Alors faut-il plus d’épées pour piller, plus de jambons pour recruter ? Quelle face de dé favoriser ? A toi de choisir, mais dans tous les cas, tu n’épargneras les malheureux humains que tu vas attaquer pour développer la puissance de ton ignoble château.

Dragon Parks 0

[Test] Dragon Parks : du draft pour séduire les touristes…

Vous êtes propriétaire d’une nouvelle réserve naturelle :« Dragon Parks » et vous souhaitez permettre au plus grand nombre de personnes de venir observer des dragons et qui sait même, avec un peu de chance, de pouvoir espérer voler en leur compagnie. Mais comme vous n’êtes pas le seul à avoir eu cette brillante idée, d’autres parcs présentant ces animaux légendaires se développent dans le coin. A vous de faire de votre réserve la plus fréquentée du monde en choisissant les plus beaux dragons pour attirer plus de visiteurs que vos voisins. Vous avez trois saisons pour y parvenir.

Unmatched 2

[Test] Unmatched Vol.1, combats multivers

Dans Unmatched, les joueurs vont incarner un personnage, ici le Roi Arthur, Alice au Pays des Merveilles, Méduse ou Sinbad le Marin, et affronter un autre personnage dans un duel à mort. Chaque personnage a une mécanique très différentes et son deck de cartes qui lui est propre. Chaque personnage est également accompagné d’un ou plusieurs acolytes, plus faibles certes, mais qui vont servir de chair à canon ou donner des possibilités stratégiques supplémentaires. Etes vous prêts à vous battre à mort ? Suivez le guide !

Shards of Infinity, le deck building réinventé 1

[Test] shards of infinity : le deck building réinventé.

Avec Shards of Infinity, les auteurs du multi-primé Ascension reboostent totalement le deck building. Découvrez un jeu de cartes qui associe un niveau de stratégie inégalé à une personnalisation illimitée. Maîtrisez le pouvoir de l’éclat de l’infini ou éliminez vos opposants afin de remporter la victoire !

Rest in Peace 0

[Test] Rest in Peace, la rivalité jusque dans l’au-delà

Rest in Peace est un excellent jeu d’enchères de cartes à valeur et certaines à pouvoirs, créé par Fabien Gridel, embelli d’une manière exquise par l’illustratrice attitrée de Blue Cocker depuis 2012 à savoir Anne Heidsieck (Welcome, Meeple War, Save The Meeple, … 7 jeux illustrés au total chez cet éditeur). Un jeu dans lequel deux joueurs de huit ans et + hanteront la table de jeu dans des duels d’une quinzaine de minutes.

Pour la Reine 0

[Test] Pour la Reine, après vous son altesse …

Pour la reine est un jeu de carte narratif au cours duquel 2 à 6 inventeurs de scénario se réuniront pour répondre au final à la grande question : « La Reine est attaquée. La défendrez-vous ? ». Votre personnage restera-t-il fidèle à la Reine ? Ou avez-vous choisi la voie de la trahison et du complot ? Vous ne saurez pas toujours pas au départ de la partie quel sera votre choix final. Vous allez construire une histoire en répondant à des questions au sujet de la reine et de votre relation avec elle.

Villainous, qu'il est bon d'être méchant. 2

[Test] Villainous et extension, qu’il est bon d’être méchant !!!

Entrez dans la peau de l’un des plus célèbres méchants de Disney! Suivez votre propre objectif diabolique pour gagner le titre de pire méchant de tous les temps! Pour y parvenir, utilisez astucieusement vos capacités spéciales et tentez de ruiner les plans de vos adversaires. Car ce n’est qu’en dictant avec succès vos règles aux héros de Disney que vous pourrez espérer une fin … malheureuse.

Napoléon 1807 1

[Test] Napoléon 1807. Eh ! Fier grognard, la Pologne s’offre à toi !

Après les déroutes d’Auerstaedt et de Iéna, la Prusse est effondrée mais n’a pas encore capitulé. Leur allié russe se présente à son tour pour défier Napoléon. La rude campagne de Pologne va débuter.
Quand le jeu rejoint l’Histoire :
Napoléon 1807 est un jeu accessible au carrefour de l’Histoire et la simulation.

Brigantin 0

[Sous le radar] Brigantin, à l’abordage….mille sabords !!

Dans Brigantin, que vous soyez jeunes moussaillons de 12 ans ou vieux bandits des mers, vous incarnez un capitaine à la tête d’un navire pirate prêt à vous lancer dans une aventure qui durera entre 25 mn à 45mn (environ 15 mn par pirate en jeu). Mille sabords, soyez malin, gérer bien votre équipage, à bâbord comme à tribord vos adversaires ne se préoccuperont pas de votre sort !

Monster Café 1

[Test] Monster Café, Men in Black

Dans Monster Café les joueurs vont envoyer des monstres au centre de la table pour activer leurs pouvoir et être celui qui a le plus de cafés à la fin de la partie qui se joue en deux manches. 12 monstres sont présents dans la boite, mais seuls 5 sont utilisés à la fois. Vous avez donc une foule de combinaisons monstrueuses à faire. Heureusement un livret vous en propose déjà plein, et ce sont des combinaisons équilibrés.

Boss 0

[Sous le radar] Boss Quest, combats et coups bas dans un blackjack à la sauce RPG des 90’s

Dans la série sous le radar : Boss Quest. Un univers fantasy rétro gaming dans le style des RPG (Roll Playing Game) des années 90 qui mêle avec élégance humour décalé et labrys – vous savez cette hache à double tranchant utilisée depuis au moins l’âge du bronze ! Car Boss Quest fait bien le grand écart entre des références au monde du jeu vidéo pixelisé et un humour potache med fan clairement assumé. Entre hommage et parodie.

Coatl 1

[Test] Coatl, le serpent de Tenochtitlan n’attend que vous pour vous consacrer Grand Prêtre

Dans Cóatl, un pour 1 à 4 joueurs, vous allez construire les plus beaux et précieux serpents à plumes qui soient. Ces reptiles, appelés Cóatl ou Quetzalcóatl, sont construits d’une tête, d’une queue et d’un certain nombre de pièces de corps – ici en plastique épais et coloré. À tour de rôle, les joueurs prennent les pièces du plateau central dans un draft ouvert – un peu à la manière d’un Azul, mais la comparaison s’arrête là – et les transportent sur leur plateau personnel afin d’assembler progressivement et stratégiquement leurs trois Cóatls en fonction des combinaisons de couleurs édictées par leurs cartes prophéties ou cartes objectifs.

Ike No Koï 1

[Test] Ike No Koï, ou la convoitise de la carpe légendaire

Ike no Koï est un jeu de cartes, de collection, de majorité, et d’objectifs, le tout fondé sur un système malin de stop ou encore. Un jeu familial dès 8 ans de 2 à 5 joueurs pour des parties de 20 minutes environ.
Le principe : Vous tenterez de récupérer des carpes pour obtenir la majorité dans les différentes couleurs de carpes. Faites attention à ne pas être trop gourmand : car si vous révélez deux cartes identiques parmi votre tirage, les autres se serviront en premier ! Vous pourrez gagner des points grâce à vos majorités, mais aussi grâce aux cartes pouvoirs, aux défis commun à tous et à votre challenge secret.

Codex Naturalis 0

[Test] Codex Naturalis, la mystérieuse quête des règnes vivants des forêts primaires

Codex Naturalis est un jeu de pose et de placement de cartes. Thomas Dupont et l’éditeur Bombyx nous proposent un jeu familial, illustré par Maxime Morin, accessible et profond, pour 2 à 4 personnes pour des parties d’une durée plutôt courte. Et surtout une course aux points ! Un peu à la manière d’un Motu chez Superlude, pas à Tahiti mais bien dans un environnement d’enluminure médiévale lié aux espèces vivantes de la forêt primaire, placez judicieusement vos feuilles de vélin cartes en recouvrant les angles de celles déjà posées, en fonction des ressources ou des objets que vous avez ou qu’elles vous apportent, et n’hésitez pas à recouvrir, donc à perdre certaines ressources pour développer votre aire de jeu.

The Loop 2

[Test] The Loop, le jeu coop’ qui se joue en boucle

The Loop est un jeu fait par du beau monde : Théo Rivière (Draftosaurus, Nagaraja, Fou Fou Fou, Supercats, Sea of Clouds, SOS Dinos) et Maxime Rambourg (Le truc le +, Arena : for the Gods, The Big Book of Madness et son extension), illustré par Simon Caruso (Yogi), pour 1 à 4 joueurs d’au moins 12 ans pour des parties de 45 à 75 minutes, édité par Catch’Up Games (Paper Tales, Pharaon, Wild Space).
Le Pitch : Dans The Loop nous appartenons à une agence temporelle pour empêcher les magouilles temporelles du Dr Foo. Il sera donc question de boucles (Loop), car les joueurs vont devoir poursuivre et anéantir les projets fous fous du Professeur Foo qui arpente les couloirs temporels pour dominer le monde !

7 Wonders 1

[Test comparatif] 7 Wonders Nouvelle édition et ses 3 extensions Cities, Leaders, Armada VS version 2010

Difficile de parler de jeu de société moderne sans évoquer 7 Wonders d’Antoine Bauza (Ghost Stories, Hanabi, Takenoko, Last Bastion …) chez Repos Production sorti en 2010 et illustré par Miguel Coimbra (Cyclades, Small World, Kitara …). C’est probablement le jeu de société francophone le plus titré au monde : 30 prix internationaux dont, en 2011, le prestigieux Kennerspiel (jeu pour connaisseurs) décerné par le jury du Spiel des Jahres (le prix ludique le plus prestigieux au monde). Et c’est pourtant un jeu qu’on fait encore découvrir régulièrement non sans raisons. C’est jeu que tout un chacun doit avoir dans sa ludothèque. Un jeu qui réussit la synthèse parfaite et tellement complexe permettant d’attirer à une même table des débutants ou joueurs occasionnels. Un succès qui ne se dément plus. Ce n’est pas cette période de fêtes qui infirmera ce constat car allez dans une boutique de jeux, on vous dira qu’il part comme des petits pains/chocolatine pour les fêtes de Noël. Il faut dire que d’après Repos Production ce sont, sans compter les extensions Cities, Leaders, Aramada, Babel et les packs, plus de 200 000 boîtes du jeu de base qui ont été vendues. Et avec la nouvelle version, cette tendance ne va surement pas s’infléchir.

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant