[Test] Oasis New Hope – D’amûre et d’eau fraiche !

2-4 joueursMonsieur V
10 ansSamir Guessab
25 minutesAstro Editions
Course, cartesTribuo
Juin 2023 Post-apocalypse, Mad Max
Prix moyen constaté : 20€

J’ai eu la chance de tester Oasis New Hope au stade prototype lors d’une soirée au Fou de la dame, et on a tout de suite accroché au jeu ! Et puis, quelque temps plus tard, il sort enfin en boutique et je dois dire que découvrir la version finale avec le matos définitif, ça a été un grand plaisir.

Alors j’ai demandé une boite à l’éditeur et nous avons font fait un nombre significatif de parties pour vous livrer notre avis le plus complet possible

Oasis New Hope est le premier jeu de cette toute nouvelle maison d’éditions qu’est Astro Editions L’auteur, Monsieur V et aussi le patron de cette entreprise en avec sa compagne Manon. D’autres jeux d’auteurs sont en préparation et je prédis un très bon avenir à cette boite Haut-Savoyarde.

Dans Oasis New Hope, les joueurs incarnent des éclaireurs à la recherche de l’Oasis, dernier point d’eau sur Terre après une apocalypse gigantesque qui a desertifié tout le globe. Tous les moyens sont permis pour atteindre cet ultime but et gagner la partie : recruter des compagnons, attaquer les autres joueurs, acheter des objets.

Survivre vous à votre traversée du désert ? Suivez le guide !

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 1 livret de règles
  • 4 cartes aides de jeu
  • 4 cartes actions de compagnons
  • 4 cartes Khalla #13
  • 16 cartes equipement
  • 69 cartes voyage numérotés de #12 à #0
  • 39 cartes compagnon

Comment on joue à Oasis New Hope ?

Après avoir donné une carte #13 à tous les joueurs, constitué le marché des compagnons, installé la pioche et les ruines, votre table devrait ressembler à ça :

Le tour de jeu

En commençant par le premier, chaque joueur, à son tour, doit effectuer une action parmi les suivantes :

  • Explorer : Le joueur pioche deux cartes de la pioche et les ajoute à sa main
  • Recycler : Le joueur prend dans sa main une carte face visible prise depuis les ruines
  • Recruter : Le joueur peut soit prendre un compagnon du marche des compagnons et l’ajouter à sa main, soit jouer un compagnon de sa main en le posant face visible devant lui pour en appliquer les effets :
    • Effectuer une nouvelle action de base
    • Piller : Le joueur cible un adversaire, lui prend deux cartes au hasard dans sa main, en garde une et rend l’autre.
    • S’équiper : Le joueur peut acheter une carte avec une réduction d’1 carte.
  • Voyager : Le joueur pose une ou plusieurs cartes voyage en veillant à ce que tous les numéros posés se suivent strictement en ordre décroissant. Si le joueur pose une carte étape, il peut recruter, puis son tour se termine immédiatement. S’il pose l’Oasis #0, il gagne la partie.
  • S’équiper : Le joueur défausse un nombre de carte de sa main égal au coût de l’équipement souhaité puis le met dans sa main :
    • La boussole : Remplace n’importe quelle carte voyage sauf l’oasis #0
    • Le bouclier : Protège d’un pillage. Si elle est piochée depuis la main d’un joueur suite à un pillage, il est annulé.
    • La carte : Remplace l’oasis #0

Une fois l’action réalisée, le joueur peut missionner des compagnons précédemment posés en les défaussant et en effectuant une nouvelle fois leur action autant de fois que de personnages missonné.

Les tours s’enchainent ainsi jusqu’à ce qu’une condition de fin de partie se déclenche.

La fin de partie

Une partie d’Oasis New Hope se termine quand l’une de ces deux conditions de fin de partie se déclenche :

  • La pioche est vide, l’eclaireur dont c’est le tour le finit, puis chaque autre joueur joue un tour. Le joueur le plus proche de l’oasis gagne la partie
  • Un joueur pose la carte Oasis #0 ou la carte. Il gagne immédiatement la partie

Il existe un mode avancé où la limite de cartes en main est moindre et où les compagnons spécifiques utilisent beaucoup d’interaction directe.

Design

J’aime bien le design d’Oasis New Hope ! Les illustrations sont simples et sans chichis, mais retranscrivent bien l’univers.

Les cartes voyage montrent de beaux paysages, certes désertiques et désolés, mais elles donnent bien le ton de cet univers post apocalyptique sans eau.

Les compagnons sont plutôt bien représentés. Ils ont de la personnalité et leur clan est reconnaissable dans le design. Avec l’habitude, on les reconnaît rien qu’en voyant leur carte. Les objets sont bien illustrés également, ils semblent reposer sur le sable désertique, comme si on les avait excavé lors de fouille.

J’aime particulièrement le contraste des cartes désert qui ont des couleurs jaune et bleu très vives et celles des cartes qui ressemblent à des terres désolées, mornes et ternes avec le désert de sel entre les deux qui arbore une terre blanche et un ciel bleu vif.

Notez que les cartes de même type de paysage peuvent se superposer pour former un paysage continu, mais les étapes sont exclues de cette continuité, c’est vraiment très dommage, cela casse un peu l’effet sympa d’un grand paysage qui se suit.

L’iconographie, si elle nécessite un apprentissage, devient plutôt claire et on ne confond pas les symboles.

Avis rapide des testeurs :

Marvel : Un jeu très coloré Et de bonne qualité

Marjolaine : Les illustrations correspondent a une idée que l’on peut se faire d’un monde post apocalyptique.

ze meeple

Qualité du matériel

Les 136 cartes qui composent la boite d’Oasis New Hope sont de très bonne qualité. Elles sont particulièrement épaisses et rigides et ont une finition satinée fort agréable au toucher.

Pour un jeu à ce prix, on est vraiment impressionné par ces cartes d’une qualité trop rarement vue dans un jeu. Le jeu est produit par LongPack en Chine qui produit aussi Dune Imperium et Robin des bois notamment.

Avis rapide des testeurs :

Marvel : Bonne qualité, les cartes glissent légèrement

Marjolaine : Les cartes sont épaisses, de bonnes qualités. A voir leur tenue dans le temps avec les manipulations.

Thème

Etonnamment, le thème est plutôt bien adapté dans la mécanique et on a bien cette sensation de voyage dans ce désert immense et sans vie (autre que des ennemis).

Cela est essentiellement dû à la direction artistique très immersive, mais tout est logique et tout s’explique thématiquement.

Les univers post-apo à la Mad Max sont assez populaires dans les jeux de société en ce moment comme avec The Road, Kero, ou encore La mort aux Trousses.

J’aime beaucoup cet univers à la fois violent et impitoyable, mais aussi plein de mises en garde. Car oui, tous ces univers ont un point commun : la rareté de l’eau. Et nous savons que, contrairement à ce qu’il y paraît, l’au n’est pas une ressource inépuisable.

Mélangeant fin du monde, Western et road movie, Mad Max, sorti en 1979 et réalisé par George Miller a défini un style, un univers post apo original qui sera repris dans 3 autres films, avec un quatrième en préparation. Si cet univers désertique et désolé est vraiment développé dans Mad Max 2 le défi pour ne plus quitter la franchise, les premières pierres sont posées dans le premier film.

S’il n’est pas question de voitures dans Oasis New Hope, on retrouve tous les autres codes de l’univers : Une Terre désolée et aride, des humains dotés d’une technologie retro-future vieillissante, des punks violents adeptes de feu, le voyage sans retour.

J’ai donc trouvé le thème bien campé et au service d’une mécanique qui évoque le voyage. Du coup les deux sont bien intriqués et le thème ne semble pas plaqué.

Oasis New Hope a quand même édulcoré le thème est gommant quelque peu la violence que peut faire preuve cet univers, aussi, le jeu est montrable à tout le monde pour peu que la personne ne soit pas rebuté par la science fiction.

Avis rapide des testeurs :

Marvel : Le thème du jeu est simple mais apporte des palpitations durant la partie , un besoin assez trépidant d’arriver à son but sans compter les aléas des autres joueurs.

Marjorie : Un rapide voyage de découverte sur fond post apocalyptique et survivalisme.

meeple vert

Mécanique

Oasis New Hope est un jeu familial+/initié avec une mécanique assez accessible qui s’appréhende rapidement. Il est vrai qu’il y a pas mal d’actions possibles à faire à son tour, mais les choix stratégiques ne sont pas légion et les décisions s’imposent souvent d’elle même : Vous avez des cartes voyage qui se suivent, vous allez faire l’action voyager ; Vous n’en avez pas, vous allez explorer ou recycler, mais vous pouvez aussi piller pour voler une carte ; Un compagnon vous intéresse pour ses actions, vous allez le recruter.

De l’interaction entre les joueurs

Là où le jeu devient vraiment intéressant, c’est au niveau de l’interaction entre les joueurs, qu’elle soit directe ou indirecte. Il existe deux niveaux de jeu : le mode de base où l’interaction directe est limitée, rendant le jeu plus accessible et moins méchant, et le mode avancé (celui que je préfère) où le jeu est assez méchant avec beaucoup d’interaction directe.

Alors vous allez surveiller étroitement ce que font vos adversaires : quelles cartes ils achètent, quelles cartes ils prennent dans les ruines, quels compagnons ils posent devant eux. Parce que si vous avez besoin de leur voler une carte, mieux vaut cibler quelqu’un qui n’a pas acheté un bouclier, ou au contraire cibler un joueur qui possède une carte qui vous intéresse comme l’Oasis #0 ou la carte.

Alors dès lors qu’un joueur prend une carte intéressante pour tout le monde, il deviendra la cible des autres. Cela arrive également quand un joueur se rapproche dangereusement du but. S’il y a un petit effet « leader killer » où les joueurs se liguent contre celui qu’ils estiment en tête, il y a des moyens de s’en prémunir comme l’achat de boucliers qui empêchent le vol notamment.

Des la gestion des compagnons

La gestion des compagnons est une mécanique que j’apprécie tout particulièrement. Il ajoute à une mécanique, qui aurait été trop simpliste, une bonne couche de stratégie car ils ajoutent des actions. Et chacun sait que dans une jeu de course, plus on a d’actions dans un tour, plus on a de chances de gagner.

Alors il faudra recruter les bons compagnons au bon moment et les missionner quand vous en avez besoin ou quand vous en avez plusieurs pour répéter plusieurs fois la même action.

Vous pourrez alors faire des combos et récupérer des cartes intéressantes ou ralentir vous adversaires.

Les compagnons « avancés » sont plutôt funs à jouer et rajoutent vraiment une couche stratégique supplémentaire si bien qu’une fois qu’on les a utilisés, on ne peut plus revenir en arrière. En revanche, il ne faut pas les utiliser s’il y a des joueurs autour de la table qui n’aiment pas l’interaction directe.

De la pose de cartes

J’avais un peu peur de me retrouver bloqué dans la pose des cartes, notamment si les cartes Oasis#0 ont toutes été prises par les adversaires (il n’y en a que 1 dans la pioche, l’autre étant disposée dans les ruines au début du jeu).

Force est de constater que dans toutes les parties jouées, ce n’est jamais arrivé. En effet, il est toujours possible de tenter d’en voler si on sait qu’un adversaire en possède une. Et puis on peut acheter une carte (au risque de devenir la cibles des autres joueurs).

C’est la même chose pour les autres cartes voyage. Il vous en manque une, et vous n’arrivez pas à la récupérer, achetez une boussole qui remplace n’importe quelle carte voyage.

La bonne idée

J’ai adoré le fait que la défausse soit visible de tous et qu’on puisse pioche dedans. Cela oblige les joueurs à gérer leur main et à faire attention à ce qu’ils défaussent, faute de quoi, ils vont donner des cartes que veulent les autres.

Tout le monde voit également ce que vous prenez et votre jeu risque d’être plus prévisible, la rançon de la facilité en quelque sorte. On sait exactement ce qu’on prend dans les ruines et on peut s’en servir pour bluffer. C’est une mécanique très cool !

Un bon jeu ?

Oasis New Hope est un bon très bon jeu avec beaucoup d’interaction, surtout si vous jouez la variante avancée. Cette variante est essentielle dès qu’on maîtrise les règles, au bout de deux ou trois parties tant le jeu devient intéressant. Vous vous lasserez assez vite de la variante de base en revanche, le jeu ne proposant pas assez de twists, de retournements de situations, pas assez de profondeur.

En revanche, on ne se lassera pas du jeu avec les 12 personnages supplémentaires. Il est nerveux, méchant avec des rebondissements et des revirements de situations. Oasis New Hope nous a séduit, et on le ressort souvent, même avec des joueurs néophytes grâce à une mécanique accessible

Avis rapide des testeurs :

Marvel : La mécanique est rapide pas besoin de trop réfléchir à des techniques ou combinaisons de jeu.

meeple vert

Simplicité des règles

Les règles d’Oasis New Hope sont accessibles à tout joueur qui a un minimum d’expérience dans les jeux de société modernes. Le livret de règles est plutôt bien fait, il est clair et bien illustré.

Le jeu s’explique en quelques minutes et aucun retour à la règle n’est nécessaire grâce aux aides de jeu très bien faites.

Avis rapide des testeurs :

Marvel : Il est appréciable de trouver des jeux avec une mise en place et des règles rapide pour tous

Marjolaine : Ni trop, ni trop peu sur une partie de jeu assez rapide, c’est plutôt agréable

Mise en place / Rangement

Oasis New Hope se met en place rapidement. Il ne prends par trop de place sur la table et une de taille moyenne suffit largement à l’accueillir. Il se range dans les deux espaces prévus dans la boite.

Verdict ?

Ce que j’ai ❤️

  • La direction artistique
  • La qualité des cartes
  • L’interacton entre les joueurs, surtout avec le mode avancé
  • Les compagnons qui permettent de multiplier les actions
  • Une mécanique accessible

Ce que j’ai 💔

  • Un mode de base vraiment basique
  • Les cartes étapes qui cassent l’effet paysage des cartes voyage

Conclusion

Oasis New Hope est un très bon jeu de course avec pas mal d’interactions entre les joueurs. Avec une direction artistique qui nous plait, une mécanique accessible mais qui présente quelques choix et dilemmes intéressants, Oasis New Hope a été adopté au sein des testeurs Undécent ! On passera rapidement au mode avancé pour s’amuser encore plus avec les 12 personnages qui rajoutent l’essentiel des interactions directes. Oasis est un jeu qu’on choisira si on veut passer une 30aine de minutes sans se prendre la tête.

Le jeu présenté ici nous été gracieusement envoyé par l’éditeur. Mais comme aucun dessous de table n’a été observé, cet article sera aussi bien baigné d’une objective bienveillance comme il pourra se révéler plus acerbe.

Hello asso

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent en effectuant un don à cette adresse :

Vous pouvez aussi souscrire un abonnement premium. Cet abonnement donne accès au discord d’Undécent pour discuter avec l’équipe, à inscription automatique à tous les concours et double les chances de gagner lors d’un concours publique, donne accès à des concours exclusifs, donne la possibilité de rencontrer l’équipe en privé lors de festivals.

Votre soutien nous aidera beaucoup, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

En plus c’est déductible des impôts !

Si vous voulez devenir membre de l’association, vous pouvez adhérer ici :

Un énorme merci à tous les membres et donateurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

D’autres avis sur Oasis New Hope :

Paradoxe Temporel

Le Ludopathe

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire