[Recap] Les coups de cœur de la rédaction de Juillet 2021

cœur

Chaque mois, retrouvez les jeux qui ont gagné le cœur des chroniqueurs d’Undécent. Pour le mois de Juillet, nous avons cinq jeux : Oh My Brain, Kemet, Small Islands, Avalon, Botanik

Oh my Brain, camping Paradis

cœur
cœur2-5 joueurscœurBruno CathalaThéo Riviere
cœur8 anscœurOlivier Derouetteau
cœur15 minutescœurLumberjacks Studio
cœurdéfaussecœurZombies
cœur13€90 chez cœuret dans cœur
Oh my Brain

Quand un nouveau jeu arrive dans la Gamme Coffee Break de chez Lumberjacks, on l’attend avec impatience ! Quand les auteurs sont Bruno Cathala et Théo Rivière et ue l’illustrateur est Olivier Derouetteau (Trek 12, Butine), on le veut à tout prix !

Les jeux de défausse sont un peu à la mode en ce moment (Spicy, Tichu, Vélomino), mais vous le verrez, celui là est un peu spécial. A l’heure des vacances où pas mal de personnes vont aller faire du camping, sauvage notamment, Oh my Brain arrive à point nommé, d’autant qu’il a un format très transportable.

Le camping dans les bois, c’est les marshmallows, la tente qu’on met une heure à déplier, les fourmis qui mangent votre piquenique, les moustiques qui vous prennent pour un bar ambulant, mais c’est aussi les ours qui tentent de manger vos poubelles (quand ce n’est pas vous), et, ici, des animaux zombies issus de tous les biomes de la terre, de quoi avoir des sueurs froides.

Dans Oh my Brain, les joueurs partent camper dans les bois. Ils se font attaquer par des animaux sauvages qui vont tenter de manger leur substantifique moelle. Pour en réchapper, il faudra se défausser en premier de toutes ses cartes pour envoyer ces zomb’animaux sur les autres joueurs. Quand un joueur n’a plus de cerveaux, celui qui en a le plus gagne la partie.

Partez avec moi camper dans ce petit coin de zomb’paradis et voyons qui repartira avec son cerveau !

coup de coeur

Oh my Brain est le parfait jeu pour vos soirées camping, au lieu de raconter des histoires faussement effrayantes au coin du feu. Il est compact, simple, et amusant. Un jeu de défausse comme on les aime, avec les défauts en moins. Bruno Cathala et Théo Rivière nous servent encore une fois un jeu de grand qualité et la gamme coffee break s’enrichie d’une excellent jeu, pour cette gamme déjà très qualitative. Si vous cherchez un jeu accessible et fun, ruez vous sur cet excellent jeu !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/07/27/test-oh-my-brain-camping-paradis/

Kemet : Blood and Sand. Une divine version 2.0 d’un « Eurotrash » à la confluence du Nil

cœur
cœur2-5 joueurs (et prévu pour 6 ultérieurement)cœurJacques BariotGuillaume Montiage
cœur14 ans et +cœurPierre SantamariaArnaud Boudoiron
cœur90 minutescœurMatagot
cœurAffrontement, conquêtecœurEgypte antique
cœur74,90 chez cœurEt dans votre boutique de jeux favorite !
Kemet : Blood and Sand

Maîtrisez le courroux des dieux

L’Ancienne Égypte est une époque dangereuse régie par les Dieux. L’âge du partage du pouvoir touche cependant à sa fin ! Seul un dieu pourra dominer les pyramides et clamer sa victoire jusqu’aux portes du Nil. Le temps du sang et des batailles est venu ! Horus et Ouadjet ont préparé leurs bracelets étincelants pour la guerre qui s’annonce. Bastet et Anubis ont invoqué leurs suivants, renforçant leurs armées. Sobek forge jours et nuits, créant les armes pour ceux qui sont prêts à mourir en son nom. Ouvrez les portes de votre cité et déversez vos forces entre les dunes ! Montrez votre vraie nature, devenez un dieu parmi les dieux !

L’Egypte antique, j’adore, mais les jeux de baston, ce n’est pas forcément ma tasse de thé. J’aime sans plus même si je ne m’y désintéresse pas – loin de là, la preuve. L’améritrash (jeux d’affrontement à figurines) comme on l’appelle n’a pas non plus trop la côte dans mon entourage. Pourtant cela fait quelques temps que j’entends parler de Kemet, sorti chez Matagot en 2012. Un « eurotrash » car c’est une sorte d’améritrash à la française. Un jeu d’affrontement de dieux égyptiens, de 2 à 5 joueurs qui rentre en bien moins de 2 heures de temps (1h-1h30 pour les plus aguerris), ce qui n’est pas si courant pour ce type de jeu. Il est présent dans le top 50 des jeux de stratégie de Board Game Geek depuis plusieurs années, une note moyenne de 7,7 pour 17 000 votants : une jolie performance. Et d’autant plus que l’on doit à un des coauteurs Guillaume Montiage le jeu Rapa Nui que je trouve excellent. De quoi titiller ma curiosité.

De la version 1.0 à la version 2.0

Depuis 2012, Kemet s’est vu doté de plusieurs extensions et a connu en 2019 une version 1.5 où la mécanique de jeu s’en est trouvée améliorée, rééquilibrée… pour arriver à la version 2021, une version 2.0. En effet, Kemet : Blood and Sand a été modernisé, refondu graphiquement, amélioré sur certains points de matériel et optimisé suite aux retours de la communauté de joueurs invétérés. Cette version est issue d’une campagne Kickstarter à succès très récente qui a rassemblé plus de 10 000 pledgeurs – de quoi rassurer Matagot sur la sortie boutique prévue pour cette mi-juillet -.

Des dieux puissants, maîtres à la fois du désert et du delta du Nil

Dans Kemet : Blood and Sand, les auteurs Jacques Bariot et Guillaume Montiage nous livrent une histoire de dieux puisque le panthéon de l’Égypte ancienne s’entredéchire. Horus, Wadjet, Bastet, Anubis et Sobek se sont déclaré la guerre, dans le but de devenir la divinité majeure autour du Delta du Nil en maitrisant cités, sanctuaires et temples. Et vous dans tout cela ? Eh bien vous représenterez une de leurs factions de fidèles qui vont donc s’affronter en leur nom. Leur formidable puissance vous permettra de progresser dans les écoles de magie et d’invoquer de puissantes créatures, rien que ça. Il vous faudra manœuvrer vos troupes sur un grand plateau pour déjouer les plans de vos ennemis, dominer les meilleurs territoires et marquer la légende de vos exploits militaires !

Allez, il est temps de chevaucher notre créature mythologique et de partir en conquête.

coup de coeur

Kemet : Blood and Sand est un jeu de stratégie et surtout d’affrontement qui se déroule en Égypte antique alors que les Dieux et leurs créatures prennent vie. Vous contrôlez l’un de ces dieux combattant pour dominer les déserts et côtes fertiles de l’Égypte. Vous construirez des pyramides, vous combinerez des pouvoirs divins, invoquerez des créatures mythiques tandis que vous dirigerez vos troupes au cœur de batailles épiques. Mais attention, seule une stratégie à moyen terme mûrement réfléchie et un bon esprit tactique vous mèneront à la victoire !

Kemet présente une image de jeu compliqué et pourtant il est étonnement très accessible. C’est à mon avis un des meilleurs jeux d’affrontement accessible. Et si en 8 ans, le première version avait peut-être pris quelques rides, elles ont bien été liftées, botoxées et survitaminées par cette version 2.0.

Tout ce matériel à profusion, ces figurines, ce grand plateau, ces multiples tuiles pouvoirs, ces cartes combat, ces pyramides à construire… Tout cela a de quoi faire peur surtout ceux qui ne sont pas trop au fait de la chose ludique. Eh bien détrompez-vous, Kemet : Blood and Sand est un excellent jeu pour ceux qui aiment en découdre ! Accessible, nerveux, riche et bien conçu. Un jeu de conquête mais pas avec la complexité et la longueur qui fait souvent leur apanage. Les règles s’apprennent vite, surtout avec une expérience dans le domaine ludique, et les parties se déroulent avec fluidité avec un système d’actions très simples lors d’une phase de jour et un système de résolution fluide lors d’une phase de nuit.

Privilégiant les combats, Kemet : Blood and Sand est dynamique et il proscrit tout attentisme. L’interaction est placée à un très haut niveau puisque l’affrontement sera le cœur du jeu. Dans Kemet : Blood and Sand, les retournements de situation, les positions qui ne cesseront de changer donneront un souffle épique à ce jeu d’affrontement bien huilé au matériel magnifique ou la montée en puissance au cours de la partie n’en sera que plus captivante.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/07/15/test-kemet-blood-and-sand/

Small Islands, des tuiles pour explorer, surprendre et combiner des ressources sacrées

cœur
cœur1 à 4 joueurscœurAlexis Allard
cœur8 ans et +cœurAurélie Guarino
cœur45mn à 1hcœurMushrooM Games
cœur Pose de tuiles, choix d’objectifscœurExploration, océan
cœur 26€90 chez Tsuroet dans cœur
Small islands

Bienvenue dans les îles

Des quatre coins du grand continent, de gigantesques voiliers partent à la conquête d’un nouveau Monde. Qui n’a jamais rêvé de ces mers lointaines, de ces terres inexplorées, peuplées de légendes, et de richesses soudaines qui se conquerraient au détour d’iles luxuriantes. Qui n’a jamais souhaité voir des ressources sacrées guider ses pas au cœur d’un magnifique archipel, vers la richesse et l’histoire des mystérieuses « Small Island »

Voyager à la découverte de nouvelles terres tout en relevant des défis : c’est le crédo de Small Islands. A chaque partie, tu te lances dans un périple des plus insolites seul ou contre d’autres aventuriers pour découvrir des iles extravagantes. Chaque joueur pose à sont tour une des trois tuiles de sa main pour agrandir ou créer de nouvelles iles sur un espace de jeu commun. Chaque tuile renferme des ressources (les fleurs de lotus, les fruits du dragon, les feuilles d’Arka ainsi que les temples d’anciennes civilisations) qu’il faut agencer habilement afin qu’elles répondent au mieux aux conditions de ta mission secrète. A partir du moment où 6 tuiles sont posées, tu peux décider de stopper cette phase d’exploration en faisant accoster ton bateau. Cette action donne la possibilité à chacun de construire une maison de son clan sur une île, à conditions que les ressources et temples présents sur l’île satisfassent les critères de sa mission secrète. Une maison construite rapporte des points de privilège en fonction des éléments présents sur l’ile, seulement au moment de la pose de la maison.

Placements, constructions et objectifs cachés

Mais attention, les futures explorations peuvent dévoiler des morceaux d’îles inattendus et seules les maisons construites après les dernières découvertes pourront profiter de toutes les ressources de l’Îles.

Et comme, tu ne peux construire qu’une seule maison par île, à toi d’être suffisamment patient pour profiter pleinement de toutes les ressources sans trop tarder non plus, car certains petits ilots n’ont pas une capacité d’accueil suffisante pour tous les joueurs.

Des stratégies multiples

Small Islands est un jeu « multi-stratégique », de placement de tuiles et de gestion d’objectifs. Il présente deux grandes spécificités :

  1. A chaque tour de jeu, une seule tuile est posée, c’est simple mais qu’est-ce que ça secoue les neurones !
  2. C’est un joueur qui décide de stopper la première phase de la manche et qui fait passer tout le monde à la phase de récompense (certains auraient bien voul, faire encore un petit tour de jeu pour « bichonner » leur objectif mais c’est trop tard…)

Un Carcassonnekiller ?

Sur cette mécanique de pose de tuiles pour constituer un espace construit, Small Islands sorti chez Mushroom Games fera penser au grand classique de la pose de tuiles Carcassonne. Mais là, Alexis Allard, l’auteur de Tanuki Market chez Superlude, du mode solo de l’excellent Welcome to Las Vegas chez Blue Cocker ou du print’n play gratuit à succès Tanuki Matsuri dont vous pouvez avoir la dernière version ici, nous propose un jeu qui a de quoi remplacer ce classique un peu vieillissant qu’est Carcassonne. Il est d’ailleurs aux manettes avec Benoît Turpin de Welcome To the Moon qui sort prochainement chez Blue Cocker dont vous pouvez avoir pas mal d’infos sur la page d’Alexis Allard Freeter Games. En effet, Small Islands sera plus dynamique, plus fin, plus beau et bien plus stratégique et pourtant très abordable du côté de la mécanique de jeu. Alors Small Islands, un Carcassonne-killer ? Pour moi, sans conteste.

Alors à toi de jouer pour devenir le meilleur aventurier à l’abordage des « Small Islands ».

coup de coeur

Small Islands est un coup de cœur ; un jeu de pose de tuiles qui brille d’une part par ses mécaniques décisionnelles basées sur la mise en jeu d’une seule tuile par tour de jeu, et d’autre part, par la possibilité pour n’importe quel joueur de déclencher à tout moment, le changement de phase de jeu, au sein d’une manche. Et cela pourra en frustrer plus d’un.
En début de manche, une délicieuse phase de préparation logistique ravira les plus grands stratèges qui pourront prévoir des objectifs, voire même concevoir leurs objectifs (dans le mode avancé) non seulement pour la manche en cours mais aussi pour la manche d’après.

Durant la partie, tu tenteras d’accomplir des missions, de respecter plusieurs fois les conditions de récompense et peut être, qu’en fin de manche, tu décideras de ne pas en profiter, en espérant être encore meilleur la manche suivante. L’anticipation, la patiente, l’opportunisme, seront au cœur du jeu de Small Island  

Pendant 40 minutes à une heure, tu t’immerges complètement dans la conquête des ressources sacrées, à travers un archipel d’île que tu auras plus l’impression de bâtir que d’explorer.

Ce jeu, très fluide, d’une grande re jouabilité, simple à jouer et d’une grande profondeur stratégique, conviendra autant à un public familial qu’à des joueurs très stratèges qui utiliseront des modes de jeu plus avancés. Un mode solo, est prévu si vous êtes seul à vous lancer dans l’exploration.

Alors, petits et grands, incarnez le chef d’un clan pour tenter l’aventure vers Small Islands. Un challenge qui vous mènera peut être vers le titre de d’explorateur le plus prestigieux du Grand Continent.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/07/01/small-islands/

Avalon – 2nde Edition -. Un Loups Garous killer arthurien dans la famille du jeu Résistance

cœur
cœur5-10 joueurscœurDon Eskridge
cœur12 ans et +cœurWeberson Santiago
cœur30 minutescœurMatagot
cœurIdentité secrète, déduction, trahison, équipe, bluff, simultanéité, votecœurUnivers arthurien, Merlin
cœur21,90 chez cœurEt dans votre boutique de jeux favorite !
Avalon

Arthur représente le futur mais parmi ses guerriers se trouvent des partisans de Mordred. Ils sont peu nombreux mais se connaissent l’un l’autre tout en étant cachés des hommes d’Arthur. Seul Merlin connaît les agents du mal, mais il ne doit parler qu’en énigme : si sa vraie identité est connue, tout est perdu ! Les joueurs peuvent être des serviteurs Loyaux d’Arthur qui se battent pour le Bien et l’honneur, ou des laquais de Mordred œuvrant pour le Mal. Discussion, Accusation, Subterfuge, Logique et Déduction seront les maitres mots pour le Bien comme pour le Mal.

Avalon – Résistance – est un jeu à rôle caché de Don Eskridge jusqu’à 10 joueurs, de la même famille qu’un Loup Garou de Thiercelieux, mais en mieux. Il fait partie de la famille de Résistance dont on vous a déjà parlé sur Undécent.

cœur

Avalon est une deuxième édition totalement revue graphiquement du jeu éponyme sorti en 2014. Un jeu à personnages cachés à la manière d’un Loup Garou de Thiercelieux mais mieux, comme Résistance l’était déjà puisqu’Avalon est basé sur la même mécanique de jeu. *mais cette 2ème édition est mieux que la première édition, que Résistance et que Thiercelieux.

  • Pourquoi mieux ? J’ai jadis admiré la mécanique à identité secrète du jeu Loup Garou de Thiercelieux. Un jeu plébiscité par les ados en colo, en centre aéré ou au collège en voyage scolaire mais qui a une chose qui m’a toujours énervé, se faire éliminer et regarder les autres jouer. Mais ça fonctione déjà bien. Il est plébiscité, bon, vous allez me dire le Uno et le Monopoly aussi. Bon ce n’est pas de leur faute, ils ne connaissent pas encore la famille des jeux Résistance. Et quand on joue à 10, cela peut être très long de se faire éliminer très tôt. Trop long à mon goût.
  • Résistance de son côté est très bon mais l’univers science-fiction, un peu froid me parle moins qu’un Avalon. Question de goût me direz-vous.
  • Plus value de la V.2 par rapport à la version 1 d’Avalon ? La direction artistique. Weberson Santiago est au pinceaux et ça change tout. Excellent choix de la part de Matagot. Avalon première version était un très bon jeu côté mécanique puisque c’est à un poil de f….. prêt celle de Résistance – et la mécanique de la nouvelle version est identique – mais l’univers graphique de la version 2, c’est autre chose. On passe d’un jeu un peu sombre et posé, très classique au niveau de ses illustrations et moyen-moyen au niveau de la couverture à quelque chose d’énorme côté illustration.
cœur

Bon, j’aime bien l’univers graphique de Weberson Santiago, et franchement il y a de quoi (l’Auberge sanglante, Invictus, Tribunal 1920). Il vous transforme un âne en un cheval de course. Ce n’est pas donné à tout le monde. La couverture, les plateaux de jeu, les cartes, les jetons, tout est sublimé. C’est clivant mais quand on aime …

Revenons au jeu, car c’est tout de même intéressant en plus d’avoir un beau jeu, d’avoir un bon jeu non ?

  • Chacun reçoit une identité secrète soit du côté du Bien, soit du côté du Mal.
  • Pour gagner face à Mordred (le Mal), les Fidèles Vassaux d’Arthur devront réussir 3 quêtes sur les 5 que comportent la partie.
  • Toute la mécanique du jeu repose sur le principe de la connaissance asymétrique des joueurs. Les Sbires de Mordred se connaissent, mais pas les Fidèles Vassaux d’Arthur. Une quête est déclarée ratée ou réussie au moyen de votes secrets. Discussions, bluff, alliances et les manipulations seront vos meilleures armes pour naviguer dans les eaux troubles d‘Avalon
  • De plus, Merlin et l’Assassin auront un rôle particulier.

Véritable petit bombe (je n’ai pas dit Time Bomb qui dans les jeux à identité secrète n’est pas mal non plus) des jeux d’identités secrètes et de déduction sociale, Avalon est donc un jeu sans élimination pour 5 à 10 joueurs pour des parties de 30 minutes environ (la durée dépend des capacités de déduction et de bluff de ceux qui sont autour de la table). Chaque nouvelle quête commence par une discussion. Lorsqu’il est prêt, le Roi choisit l’équipe qui part en quête. Chacun vote pour approuver ou non cette équipe (si l’équipe est désapprouvée 5 fois de suite, les Sbires de Mordred l’emportent !). Une fois une quête lancée, les équipiers envoyés décident secrètement de soutenir ou de saboter la quête !

Cette édition édition inclut les éléments du jeu de base et des modules et variantes Lancelot (2 variantes) et Excalibur.

coup de coeur

Cette nouvelle édition de Avalon de Don Eskridge par Matagot est une réussite. Un coup de coeur Undécent. Le jeu a subi de belles améliorations au niveau du design grâce au magnifique coup de patte de Weberson Santiago (Tribunal 1920, L’Auberge sanglante, Invictus) et c’est ce qui fait son énorme atout. Les mécaniques de bases du jeu avaient déjà été revues et optimisées dans la 2ème édition de Résistance. Un petit jeu de communication, de déduction, de manipulation et d’identités secrètes qui fait la part belle au dialogue mais pas trop où il faudra mettre des bâtons dans les roues aux suppôts du Mal prêts à désordonner le royaume d’Arthur.

Et la mécanique est simple : les joueurs doivent faire réussir ou échouer des quêtes en respectant des phases clairement identifiées (constitution d’équipes, vote sur la composition, succès ou échec de la quête).

Un excellent jeu, pour autant que vous aimiez discuter, argumenter, trahir, mentir et manipuler. Et la liberté d’expression y et primordiale. Avalon est une belle et meilleure alternative aux Loups Garous de Thiercelieux car ici tout le monde joue jusqu’à la fin, il n’y a pas un joueur unique qui doit se coller à faire le maître de jeu et surtout il ne soulève pas toutes les discussions interminables que l’on peut y avoir.

En tout cas dans Avalon, que vous soyez fidèle vassal du roi Arthur ou suppôt du Mal de Mordred, ne laissez pas de côté votre intuition et votre capacité de réflexion ! Du Bien ou du Mal, lequel vaincra ?

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/07/13/test-avalon-2nde-edition/

Botanik, mon jardin secret

cœur
cœur2 joueurscœurSébastien PauchonGrégoire LargeyFrank Crittin
cœur10 anscœurFranck Dion
cœur30 minutescœurSpace Cowboys
cœurplacement de tuiles, draftcœurSteampunk
cœur17€90 chez cœuret dans cœur
Botanik

Les vachers de l’espace commencent à avoir une gamme de jeux à deux braiment qualitative avec 4 jeux. Botanik est le 4ième de la gamme.

Avec un look qui ne laissera pas indifférent, et une mécanique de draft de tuiles originale, il ne m’a pas laissé de marbre.

Il est vrai que les éditeurs font beaucoup d’efforts depuis 2 ans pour proposer des jeux en duo solides, et Space Cowboys ne fait pas exception à la règle.

Botanik me fait de l’œil depuis un moment, aussi lors de mon dernier passage à ma boutique préférée, Spoutlink (Romans sur Isère), j’ai sauté le pas et j’avoue ne pas avoir été déçu.

Dans Botanik, les joueurs incarnent des Meka-botaniciens qui doivent mettre en œuvre les plans de Beatrix Bury afin de sauver la planète Katbra de la famine et de l’extinction en produisant les plus belles plantes et les plus beaux fruits grâce à une machinerie la plus performante.

Etes vous prêts à plonger dans l’univers onirico-steampunk de Botanik ?

coup de coeur

Que Botanik est bon !! Ce jeu de pose de tuiles est divinement bien huilé dans sa mécanique avec beaucoup de réflexion, d’interaction, et de stratégie à la clef ! Un régal que ce jeu à deux joueurs qui en fait un des tout meilleurs de sa catégorie. Cerise sur le gâteau, il est plaisant à regarder avec son univers onirique, écolo-steampunk et son tout petit prix par rapport au soin apporté à l’édition. Bravo !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/07/31/test-botanik-mon-jardin-secret/

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :