Récap de la semaine 47

Je vais à nouveau profiter de ce Récap’ pour adresser de la part des deux rédacteurs d’Undécent.fr (Laurent et Arnaud) toutes les pensées et tous les soutiens à tous les acteurs du monde ludique durement touchés par la situation sanitaire. Nous sommes conscient de la difficulté humaine et financière que cela provoque chez eux et nous sommes de tout cœur avec eux.

Même si, sur Undécent, nous avons une affiliation avec la boutique en ligne Philibert, n’oubliez pas que la boutique physique à côté de chez vous propose souvent les jeux que nous chroniquons et qu’elle a besoin de votre soutien en allant boutiquer chez elle. Beaucoup de boutiques proposent un système de drive ou de livraison en ces temps de confinement ; aussi, vous trouverez ici un fichier recensant toutes les boutiques qui proposent ce genre de service:

Boutiques proposant un service Drive ou Livraison (Merci à Dorine pour ce fichier précieux)

Chez Undecent nous sommes particulièrement proches de deux boutiques:

  • Le ventre de la baleine, Sarrebourg, Moselle. Le temps qu’un site Internet soit élaboré, la boutique, qui est à la base une librairie indépendante réputée dans son secteur, propose un système d’achat par mail et/ou de réservation de jeux par téléphone ; le site sera opérationnel au plus tard le 23 novembre.
  • Spoutlink, Roman sur Isère et Saint Marcellin, Drôme. Elle propose un Drive.

Si vous habitez dans ces deux régions, n’hésitez pas à aller les voir de notre part !

N’oubliez pas que le jeu est le meilleur anti-dépresseur alors n’arrêtez pas de jouer, mais uniquement dans votre cercle familial ! Vous trouverez dans nos pages de nombreux jeux qui peuvent se jouer à deux ou même en solo, parce que oui, le jeu de société peut s’apprécier en solo, et je sais de quoi je parle n’étant pas convaincu au départ, je m’y suis mis avec plaisir !

Surtout, prenez soin de vous!

Lundi

[Test] The Specialist$, nagez dans un Océan d’argent

Récap de la semaine 47
Récap de la semaine 471-4 joueursRécap de la semaine 47Stéphania Niccolini, Marco Canetta, Anne-Cat Perrier, Dimitri Perrier
Récap de la semaine 4714 ansRécap de la semaine 47 Christine Alcouffe
Récap de la semaine 4760 minutesRécap de la semaine 47Explor8
Récap de la semaine 47collection, draft de déRécap de la semaine 47Braquages
Récap de la semaine 4755€ sur Kickstarter à partir du 17 novembre, 16h
The Specialist$

J’ai toujours rêvé de participer à un grand braquage comme Dany Ocean ou le Professeur, pas vous ? Les voleurs au grands cœurs ont toujours été populaires dans la pop culture et on s’identifie assez facilement à ces anti-héros. Alors quand Explor8 a annoncé un jeu dans cet univers ce fut la hype immédiate ! Quand j’ai vu que c’était illustré par la très talentueuse Christine Alcouffe, je me suis dit que l’univers serait terriblement bien retranscrit.

Dans The Specialists, les joueurs vont recruter les meilleurs spécialistes pour réussir le plus de braquage tout autour du globe et finir riches à millions. Pour pouvoir braquer des casinos, des banques ou des bijouteries, collectionnez des spécialistes qui vous apporteront des compétences, du matériel, des pouvoirs, ou des récompenses. Le joueur le plus riche à la fin de la partie gagne ! De Macao à Paris en passant par Las Vegas, serez-vous à la hauteur de Dany Ocean, du Professeur, de M. White ou de Franky ? Pour le savoir, suivez le guide !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2020/11/16/test-the-specialist-nagez-dans-un-ocean-dargent/

Mardi

[Test] Battle Line Medieval, l’indispensable jeu à deux pour celui qui n’a pas Schotten Totten

Récap de la semaine 47
Récap de la semaine 472 joueursRécap de la semaine 47Reiner Knizia
Récap de la semaine 4714 ans et + (moins pour des joueurs habitués)Récap de la semaine 47Roland MacDonald
Récap de la semaine 4730 minutesRécap de la semaine 47Pixie Games, Shakos
Récap de la semaine 47Duel, combinaisons, cartes, guessingRécap de la semaine 47médiéval, champ de bataille
Récap de la semaine 47 15,90 € chez Récap de la semaine 47 et dans votre boutique de jeux favorite !
Battle Line Medieval

Voici que Reiner Knizia, associé à Shakos et Pixie Games pour la localisation française, revient dans le même registre avec Battle Line Médiéval, vous l’avez compris, dans un environnement de combat au Moyen-âge en y apportant, en plus des illustrations complètement différentes et très élégantes, quelques modifications par rapport à son aîné et une extension qui renouvelle la mécanique de jeu. Il va sans dire que les habitués de Schotten Totten seront grandement familiarisés avec les règles qui subissent peu de changements, ils s’attarderont principalement sur l’excellente extension terrain.

Le principe du jeu est simple : S’affronter pour être le premier à remporter 3 champs de bataille adjacents ou 5 différents parmi 9 disposés en ligne. Comment ? En possédant la meilleure formation de 3 troupes permettant ainsi de prendre le dessus sur son adversaire du jour en se basant sur la réalisation de combinaisons s’inspirant du poker (carré, brelan, couleurs, suite …). Les cartes sont de 6 couleurs différentes (plutôt 6 factions) numérotées de 1 à 10 et correspondent à différents combattants (cavalerie, archers, infanterie).

Vous et votre adversaire dirigez donc les armes combinées des plus grandes unités de l’époque. Allez-vous, comme les grands Rois d’antan, régner en maître ?

Battle Line Medieval vous place aux commandes des stratégies de votre armée. Comment allez-vous rassembler vos formations ? Utiliserez-vous votre puissant Garde du Roi ou un simple trio de Tambours pour vaincre votre ennemi, ou enverrez-vous le roi d’Angleterre ou de France au front pour gagner un drapeau essentiel ? Peut-être préférerez-vous vous fier à vos espions pour déterminer les forces et les faiblesses de l’ennemi avant d’engager vos meilleures forces ? De toutes façons vous aurez toujours beaucoup de choix. À chaque carte jouée, vous déterminerez la force et la direction de votre attaque tout en complotant pour repousser les avancées de votre ennemi.

Les épées de taille sont affûtées ? Vos cavaliers d’élite sont prêts à en découdre ? Alors partons pour la visite guidée …

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2020/11/17/test-battle-line-medieval-lindispensable-jeu-a-deux-pour-celui-qui-na-pas-schotten-totten/

Mercredi

[Test] Préhistories, Homo-ludens

Récap de la semaine 47
Récap de la semaine 472-5 joueursRécap de la semaine 47Alexandre EmeritBenoit Turpin
Récap de la semaine 478 ansRécap de la semaine 47 Camille Chaussy
Récap de la semaine 4730 minutesRécap de la semaine 47The Flying Games
Récap de la semaine 47Placement de tuilesRécap de la semaine 47Préhistoire
Récap de la semaine 4722€50 chez Récap de la semaine 47 et dans votre boutique de jeux favorite !
Préhistories

Pour l’instant j’ai adoré tous les jeux de chez the Flying Games auxquels j’ai pu jouer (Jurassic Snack, Jurassic Brunch, Mosquito Show, GrandBois). Ils ont une bonne gamme de jeux 2 joueurs de très bonne qualité, aussi, quand ils ont annoncé leur second jeu à plus que deux joueurs, illustré par l’excellente Camille Chaussy et créé par un duo de grand talent, Alexandre Emerit et Benoit Turpin, ce fût la hype immédiate !

C’est bien connu, les hommes des cavernes étaient des thugs et taguaient effrontément les murs de leurs domiciles. Si vous avez déjà été dans des grottes telles que la grotte Chauvet ou la célébrissime grotte de Lascaux, on s’aperçoit que les hommes préhistoriques peignaient beaucoup d’animaux sur les murs de leurs cavernes.

Vous incarnez une tribu de ces hommes préhistoriques qui vont peindre une fresque dans leur grotte. Elles vont raconter d’épiques parties de chasse. Les joueurs vont partir chasser des animaux et ensuite peindre leurs exploits sur les murs de leur confortable demeure. Celui qui arrive à se défausser de tous ses pions tribus gagne la partie. Êtes-vous prêts à sortir votre gourdin ou à traîner votre femme par les cheveux ? Suivez le guide !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2020/11/18/test-prehistories-homo-ludens/

Jeudi

[Independence Day] Jeux Opla

Récap de la semaine 47

Dans la série Independence Day qui est une présentation non exhaustive des éditeurs de jeux francophones, nous recevons Florent Toscano, auteur de jeux, qui vient nous présenter sa maison d’édition Jeux Opla, connue notamment pour l’édition des jeux [Kosmopoli:t] ou la Marche du Crabe, le petit dernier.

D’abord la sempiternelle question d’une originalité approuvée et éprouvée. Peux-tu nous présenter Jeux Opla ?

Jeux Opla, c’est une maison d’édition de jeux de société créée en 2011 par Johanna Poncet et moi (Florent Toscano). Aujourd’hui nous sommes tous les deux cogérants. Bony (David Boniffacy), l’illustrateur et graphiste, travaille très intimement et quotidiennement de plus en plus avec nous, pas uniquement pour du graphisme. Fabienne travaille avec nous depuis janvier. Cette équipe est grossie ponctuellement selon les projets de plusieurs auteurs et illustrateurs (Alexandre Droit, Julien Prothière, Stéphane Escapa…).

Car tout a un début, peux-tu me parler de la genèse de Jeux Opla ? Quelles sont les raisons, motivations ou opportunités de création d’une maison d’édition comme Jeux Opla ?

Docteur en Biologie, j’étais chercheur dans un laboratoire de recherche CNRS lyonnais. Responsable qualité, Johanna travaillait (et travaille encore) chez le leader mondial de l’assurance d’animaux domestiques (ça ne s’invente pas, ça…). Et nous étions surtout très concernés par la Nature, les questions environnementales, et de plus en plus par l’ESS (Economie Sociale et Solidaire). Pour ma part, bien que Lyonnais, j’avais déjà depuis 2003 une activité ludique associative par le biais de l’asso Chamboultou que j’avais créée en Corrèze, à Ussel. Nous étions proches d’une association lyonnaise en création, Croc Ethic, qui est en réalité une AMAP. D’où l’envie de développer un premier jeu ayant comme toile de fond les fruits et légumes de saison, les circuits courts de distribution, et toutes ces choses tournant autour de l’agriculture paysanne. Ainsi est né Pom Pom, avec l’aide de producteurs locaux, pour lequel nous avons créé la maison d’édition Jeux Opla et l’autoéditer. J’étais ami avec Yves Renou, le papa de Paille Editions, qui avait aimé Pom Pom et souhaitait nous le distribuer. Et c’était parti : ainsi sont nés les Jeux Opla et avec Pom Pom tout l’ADN de ce qu’ils allaient devenir, que ce soit au niveau de la façon de penser les jeux, de les développer, que de les fabriquer 100% en France et en écofabrication.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2020/11/19/independence-day-jeux-opla/

Vendredi

[Test] Bluff Pirate, à l’abluffage!

Récap de la semaine 47
Récap de la semaine 472-5 joueursRécap de la semaine 47Grégory KirszbaumAlex Sander
Récap de la semaine 476 ansRécap de la semaine 47 Alex Sander
Récap de la semaine 4735 minutesRécap de la semaine 47Djeco
Récap de la semaine 47Bluff, cartes, courseRécap de la semaine 47Pirates
Récap de la semaine 4718,90 chez Récap de la semaine 47 et dans votre boutique de jeux favorite !
Bluff Pirate

Ah les jeux de bluff, ou comment mentir légalement. Les enfants, assez tôt dans leur développement, essayent le mensonge avec plus ou moins de succès. Souvent réprimé, il existe un mensonge qui peut être encouragé s’il est expliqué correctement : le bluff. Quand j’ai expliqué à mes enfants, qui savent très bien que le mensonge est interdit à la maison, que dans ce jeu, on avait le droit de mentir, et que c’est même encouragé, ils étaient à la fois timides et contents, sentiment bizarre ou l’interdit devient subitement autorisé. Ils découvraient le bluff, pour leur plus grand plaisir.

Bluff Pirate est le premier jeu de bluff accessible aux enfants à ma connaissance. Dans ce jeu, les joueurs incarnent des pirates en course vers un trésor. Le premier qui l’atteint gagne la partie. On va défausser des combinaisons de cartes de la même couleur (dont certaines sont face cachée) et avancer son bateau d’autant de cartes, sauf si on se fait griller à mentir effrontément.

Vos enfants sont-ils prêts à vous mentir droit dans les yeux, êtes vous prêts à partir à l’abordage? Suivez le guide!

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2020/11/20/test-bluff-pirate-a-labluffage/

Samedi

[Test] Vicomtes du Royaume de l’Ouest, apothéose de la trilogie

Récap de la semaine 47
Récap de la semaine 471-4 joueursRécap de la semaine 47Shem PhillipsS J Macdonald
Récap de la semaine 4714 ans et +Récap de la semaine 47 Mihajlo Dimitrievski
Récap de la semaine 4730 minutes/joueurRécap de la semaine 47Pixie Games
Récap de la semaine 47Gestion de main, gestion de ressources, pose d’ouvriersRécap de la semaine 47Médiéval
Récap de la semaine 4739€99 chez Récap de la semaine 47 et dans votre boutique de jeux favorite !
Vicomtes du Royame de l’Ouest

Nous sommes en 980 à une époque où le règne du roi décline. Privilégiant la paix à la prospérité il avait commencé à offrir de l’or et des terres aux ennemis en échange de la paix. Et le peuple dans tout ça ? Eh bien il crève la fin ! Et les Vicomtes dans tout ça ? Beaucoup ont perdu confiance en la capacité du roi de diriger et certains chercheront à gagner leur indépendance vis-à-vis de la couronne. En tant que Vicomtes nous devons donc être prudents et déterminés. La loyauté doit être maintenue mais il faudra également gagner la faveur du peuple.

Chaque joueur incarne un influent vicomte confronté à l’émiettement du royaume jadis florissant. Il dispose pour cela d’ouvriers qu’il va pouvoir lancer à l’assaut du château, de bâtiments qu’il va pouvoir construire, de moines qui seront charger de retranscrire des manuscrits multiséculaires. Vous êtes présents sur un plateau central commun modulable (= rejouabilité 😉) au début de chaque partie pour y réaliser ces actions à chaque tour de jeu. Mais ce n’est pas tout, un plateau de jeu personnel, un deck de cartes pour chaque joueur et c’est parti pour différentes phases à effectuer à chaque tour et ce d’une manière fluide, mécanique et bien ajustée.

Alors avant de poursuivre, je confesse ne pas encore avoir pu jouer aux deux premiers volets de la trilogie du Royaume de L’Ouest, mais je peux vous annoncer de but en blanc qu’après plusieurs parties de Vicomtes, j’ai une envie irrépressible de pouvoir découvrir les 2 premiers opus tellement ce troisième volet m’a emballé.
Ce jeu est plutôt à placer dans la catégorie des jeux experts (à cause du nombre d’actions par tour de jeu) mais accessible avec une durée de partie de 30 minutes environ par joueur. Je ne vais donc pas en détailler tous les éléments mais sachez que l’appropriation de la règle nécessitera de la lire à tête reposée surtout pour celui qui n’est pas familiarisé avec l’univers du Royaume de L’Ouest. J’irai donc à l’essentiel pour plus de clarté et pouvoir donner un avis général même s’il abordera de-ci de-là certains détails.
Alors vite, visite guidée Vicomtes et Vicomtesses …

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2020/11/21/test-vicomtes-du-royaume-de-louest-apotheose-de-la-trilogie/

[Prochaines sorties] Matagot #7 (décembre)

Récap de la semaine 47

Voici les 3 sorties prévues par l’éditeur Matagot pour le mois de décembre 2020.

Un classique, une extension et le gagnant du Spiel des Jahres 2020 : Egizia – Shifting Sands, Wingspan – extension Oceania et Pictures.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2020/11/21/prochaines-sorties-matagot-7-decembre/

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :