[Test] Bluff Pirate, à l’abluffage!

[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!2-5 joueurs[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!Grégory KirszbaumAlex Sander
[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!6 ans[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage! Alex Sander
[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!35 minutes[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!Djeco
[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!Bluff, cartes, course[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!Pirates
[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!18,90 chez [Test] Bluff Pirate, à l'abluffage! et dans votre boutique de jeux favorite !
Bluff Pirate

Qu’est-ce qu’on y fait ?

Ah les jeux de bluff, ou comment mentir légalement. Les enfants, assez tôt dans leur développement, essayent le mensonge avec plus ou moins de succès. Souvent réprimé, il existe un mensonge qui peut être encouragé s’il est expliqué correctement : le bluff. Quand j’ai expliqué à mes enfants, qui savent très bien que le mensonge est interdit à la maison, que dans ce jeu, on avait le droit de mentir, et que c’est même encouragé, ils étaient à la fois timides et contents, sentiment bizarre ou l’interdit devient subitement autorisé. Ils découvraient le bluff, pour leur plus grand plaisir.

Bluff Pirate est le premier jeu de bluff accessible aux enfants à ma connaissance. Dans ce jeu, les joueurs incarnent des pirates en course vers un trésor. Le premier qui l’atteint gagne la partie. On va défausser des combinaisons de cartes de la même couleur (dont certaines sont face cachée) et avancer son bateau d’autant de cartes, sauf si on se fait griller à mentir effrontément.

Vos enfants sont-ils prêts à vous mentir droit dans les yeux, êtes vous prêts à partir à l’abordage? Suivez le guide!

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite ?

  • 1 plateau
  • 5 pions bateaux en bois
  • 5 jetons bluff
  • 2 jetons trésor
  • 90 cartes accessoires
  • 10 cartes pirates

Comment on joue ?

La mise en place :

Pour les plus jeunes enfants, commencez par expliquer aux enfants le principe du jeu et surtout le concept de bluff. A 6 ans, bien souvent, ils ne connaissent pas ce concept. Précisez que le mensonge n’est autorisé que dans le cadre de ce jeu et qu’il est autorisé par les règles. Cette étape est très importante pour que vos enfants ne commencent pas à mentir/bluffer tout le temps dans la vie quotidienne. Mes enfants vont avoir 6 ans au mois de janvier, le concept a mis un peu de temps à être compris mais en fin de partie, c’était acquis. Si ce n’est pas encore acquis, apprenez aussi à vos enfants à tenir des cartes en éventail et à gérer l’ajout et la défausse de cartes depuis cet éventail. Rassurez-vous, les cartes sont petites et tiennent bien dans la main des enfants.

Installez le plateau au centre de la table. Mélangez soigneusement les cartes et distribuez-en 5 à chaque joueur. Chacun choisit un bateau (qu’il place sur la case départ) et prend le pion Bluff Pirate de sa couleur. On mélange les deux tuiles Trésor et on les place aléatoirement sur les emplacements de plateau prévus à cet effet. Le plus jeune joueur commence.

Le tour de jeu :

A son tour, un joueur peut :

  • Piocher deux cartes, puis défausser une carte de son jeu (s’il a plus de 5 cartes en main) ou poser une série de cartes de la même couleur (enfin c’est ce qu’il dit aux autres). Une série doit comporter entre 3 et 5 cartes de la même couleur. Elle doit être posée avec 1 ou 2 cartes visibles (pour les plus jeunes je vous conseille de ne conserver qu’une carte visible uniquement). Les autres cartes sont face cachée. A ce moment là, les autres joueurs vont secrètement voter pour savoir si le joueur bluffe ou non. Le joueur dont c’est le tour désigne un adversaire qui révèle son jeton bluff :
    • Le jeton est sur la face « pas de bluff » : Le joueur qui a posé la série de cartes avance d’autant de cases que de cartes jouées. Les cartes de la série sont défaussées face visibles sur les emplacements prévues du plateau.
    • Le jeton est sur la face « bluff » et le joueur n’a pas bluffé : Le joueur qui a posé la série de cartes avance d’autant de cases que de cartes jouées, le votant qui a accusé à tord recule de 2 cases, les cartes de la série sont défaussées face visibles sur les emplacements prévues du plateau.
    • Le jeton est sur la face « bluff » et le joueur a bien bluffé : Le joueur reprend en main sa série de cartes et ne bouge pas. Le votant qui a démasqué le bluff avance son pion d’autant de cases que de cartes jouées.
  • Partir à l’abordage : Le joueur qui aborde un autre consacre tout son tour à cela. Le joueur doit avoir une carte pirate en main et avoir des adversaires devant lui. Il défausse sa carte pirate et annonce « A l’abordage! ». Il désigne un joueur qui est devant lui et lui vole 3 cartes à l’aveugle.

La fin du jeu :

Lorsqu’un joueur parvient à l’une des tuiles trésor, il la retourne. Si c’est le bon trésor, il gagne immédiatement, sinon, il devra se rendre sur l’autre trésor.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • Apprendre le bluff aux enfants
  • Le matériel de très bonne qualité
  • C’est finalement assez stratégique
  • L’âge de départ est le bon
  • Les tours rapides
  • La partie rapide
  • Ma fille qui s’essaie au mensonge depuis longtemps gagne
  • Les cartes sont petites et conviennent à une prise en éventail avec de petites mains

Ce que j’ai 💔:

  • Les jetons bluffs un peu gros pour êtres cachés par les mains des enfants
  • Il est parfois compliqué d’avoir une série de la même couleur et de jouer sans bluffer
[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!

Design

Les enfants aiment bien le design du titre, et moi aussi ! Les couleurs sont vives et bien tranchées tout en étant daltonien friendly. Les illustrations sont très enfantines et même si elles ne plaisent pas forcément au public adulte, elles plaisent aux enfants (ce qui est finalement le principal pour un jeu enfant). Les bateaux sont mignons et on reconnait bien le sien. L’iconographie est bien faite et est explicite même pour les enfants.

Les cases sont grandes et peuvent contenir plusieurs bateaux. Le chemin n’est pas trop torturé et on s’y retrouve bien.

Dans l’ensemble, je jeu est agréable à regarder et il donne envie de jouer. Un petit bémol sur les pirates qui, si on ne voit pas bien les couleurs sont parfois difficiles à associer à leur accessoire. Le jeton bluff est un chouilla trop grand pour être caché par les plus petites mains.

ze meeple

Qualité du matériel

Comme toujours chez Djeco, la qualité du matériel est au rendez vous ! Les pions bateaux sont en bois et donnent une impression de solidité, les cartes sont épaisses et assez rigides ce qui permet aux enfants de s’exercer à la prise en éventail. Les jetons sont en carton d’une bonne épaisseur. L’épaisseur du plateau est standard et il renvoie une impression de solidité s’il est replié dans le bon sens.

La qualité de la boite de jeu est aussi top ! Elle est épaisse et solide. Notez qu’il n’y a pas de cellophane sur le jeu neuf, un bon point écologique !

Dans l’ensemble, on n’a pas peur de laisser les enfants joueur avec le jeu, ils ne détruiront pas le matériel en 3 parties.

[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!

Thème

L’univers des pirates plait toujours aux enfants! Rendez vous compte, ils réunissent à eux seuls tous les interdits qu’ils ont à la maisons : ils volent, ils mentent, ils sont fourbes et violents. En plus, ils voyagent dans des paysages magnifiques, entassent des montagnes d’or et peuvent se la couler douce sur une île déserte.

Alors pour un jeu où on peut mentir et parfois voler, le thème des pirates est logique, il s’impose presque de lui même. Il était important de créer un thème fort et très contrasté par rapport à la vie quotidienne afin que les enfants fassent bien la différence entre le mensonge autorisé (le bluff) et celui qui ne l’est pas.

Dans cet univers fantasmagorique qu’est celui des pirates, on peut faire à peu près tout ce qu’on veut, mais pas dans la vie réelle. Si le jeu introduit une nouvelle façon de jouer, il permet aussi de renforcer ce distinguo que les enfants ont parfois du mal à faire jusqu’à assez tard finalement. Leur apporter ces clefs est donc important afin qu’ils comprennent bien que ce qui est autorisé dans le domaine du jeu et ce qui ne l’est pas forcément dans le domaine du réel.

La piraterie est donc le parfait exemple et servira les deux propos : il plait aux enfants et leur permettent de distinguer le jeu de la réalité. Bien sûr tout l’aspect négatif de la piraterie est gommée et ne reste que les côtés sympas : l’or, les îles désertes, les perroquets, les chapeaux etc… Il y a 3 thèmes qui plairont à coup sûr aux enfants : les dinosaures, les pirates et les animaux. Du coup, bonne pioche!

[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!

Mécanique

Pour un adulte, la mécanique est hyper simple : on pose une série de cartes de la même couleur, on peut bluffer, on avance ou pas, on vote si c’est pas son tour. Pour les enfants d’un âge proche du minimum, c’est un chouilla plus compliqué si c’est leur premier jeu de bluff (ce qui sera sûrement le cas). J’ai constaté que mes enfants sur les premiers tours, ont eu tendance à systématiquement bluffer, même s’ils avaient les cartes nécessaires en main. Ils n’ont pas compris l’intérêt de révéler 1 ou 2 cartes, aussi je leur ait dit de ne révéler qu’une carte. Au bout de quelques tours, c’est venu, et ils ont été plus efficace dans le propre bluff.

En revanche en ce qui concerne les votes, ils n’ont pas compris lors de la première partie l’intérêt de changer son jeton de face et ils ont voté systématiquement bluff. Ils n’ont pas vu que s’ils se trompaient ils reculaient et que ça pouvait être embêtant. C’est venu avec le temps mais ce concept a été le plus compliqué à intégrer.

Ceci a été renforcé par le fait qu’il est parfois difficile à obtenir une série de cartes de la bonne couleur pour jouer sans bluffer. On s’est souvent retrouvé à être obligé de bluffer, faute de cartes.

J’imagine qu’avec des enfants plus grand (7-8 ans, cela vient plus vite).

Une fois que le bluff est bien compris par les enfants, ils deviennent redoutables au jeu et rivalisent même avec les adultes. Et quel plaisir ils ont quand ils arrivent à bluffer leurs parents. Bizarrement (ou pas) les miens désignent exclusivement l’adulte pour le bluff, et quand ce dernier se trompe, je vois de la jubilation dans leur yeux. Ma fille, qui teste le mensonge et la tricherie depuis quelque temps déjà, s’est mise dans le bain assez rapidement et a même gagné la première partie, mine de rien, sans faire de bruit ! Mon fils, qui est l’honnêteté incarné, a eu plus de mal à s’y faire et n’a pas trop osé bluffé ou l’a fait de manière peu subtile.

Les jeunes enfants ne seront donc pas égaux face à cette toute nouvelle mécanique, les enfants de 7-8 ans seront, eux, plus à l’aise et entreront dans la mécanique plus facilement.

Dans l’ensemble, il est très agréable de jouer à Bluff Pirate, les tours s’enchaînent vite et on n’attend pas entre les tour du fait qu’on joue aussi pendant le tour des adversaires. Les adultes s’y amusent autant que les enfants et ces derniers peuvent même gagner malgré tous les efforts des adultes pour les battre.

[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!

Simplicité des règles

Les règles sont assez simples pour les enfants même si la mécanique de bluff peut prendre un peu de temps pour être maîtrisée par les plus jeunes. Elles sont bien expliquées dans le livret, sont vite retenues par les enfants et aucun retour à la règle n’est nécessaire.

[Test] Bluff Pirate, à l'abluffage!

Mise en place/rangement

La mise en place se fait rapidement et fluidement. Idem pour le rangement. Aucun problème de ce côté là.

Conclusion

Bluff Pirate est un très bon jeu qui introduit bien la mécanique de bluff. Les enfants seront ravis de réussir à bluffer leurs parents et quand ils les battront, ce sera la jouissance immédiate. Le thème de la piraterie convient très bien. Outre cette mécanique de bluff, et grâce à ses petites cartes rigides, le jeu introduit aussi la tenue des cartes en éventail. Bluff et tenue des cartes, deux compétences essentielles pour la vie ludique des enfants. En plus, Bluff Pirate est fun et amusera autant les enfants que les parents.

Testeurs: Arnaud, Gaël, Isaure, Carole

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :