[Recap] Semaine #50

recap
Recap

Chaque dimanche nous vous proposons un aperçu des articles publiés dans la semaine sur le site. Vous y trouverez des liens vers les articles complets au cas où vous les auriez manqués.

Lundi

[Independence Day] The Flying Games

flying games

Dans la série Independence Day qui se veut être une présentation non exhaustive des éditeurs francophones, nous avons le plaisir de recevoir David Perez de The Flying Games. Il vient nous parler de la genèse, de l’évolution et de l’actualité ludique de cette maison d’édition : avec notamment la gamme 2 joueurs et sa nouvelle édition : Monki, le prochain Run Run Run de Bruno Cathala (encore lui ! ) et d’Anthony Perone.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/12/13/flying-games/

Mardi

[Prochaines sorties] Néo Ludis #7 (décembre 2021)

recap

Voici les nouveautés des jeux distribués par Néo Ludis pour décembre 2021. Parmi elles, certaines sorties prévues en novembre se trouvent maintenant disponibles en décembre.
Au programme : CHRONICLES OF CRIME – 2400 Le Jeu, IMPERIUM – Antiques – et – Légendes, VIRTU, RECTO VERSO, QE, SANDWICH – Master Class, BLOODY HARRY, VILLAGE PILLAGE 2, DESTINIES – Extension Mer de Sable !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/12/14/sorties-neo-ludis-decembre/

Mercredi

[Test] Rocketmen, qui aura la meilleure stratégie pour conquérir l’espace ?

recap
recap1-4 joueursrecap Martin Wallace
recap14 ansrecapBartek Jędrzejewski
recap60 -120 minutesrecapAsyncron, Phalanx
recapDraft, Deck BuildingrecapPixie Games
recap13/11/2021recap espace
recap32.90€ chez recap


et dans recap
Rocketmen

Débutant dans l’univers des jeux de société, je ne connais pas les autres jeux de Martin Wallace Anno 1800). J’ai été regarder, j’ai lu plusieurs commentaires, positifs comme négatifs que je ne commenterai pas ici !

Rocketmen est un jeu qui a été financé sur Kickstarter le 05 février 2020, localisé par Asyncron. La campagne a récolté 208 532€ pour 46 912€ demandés et 3773 contributeurs.

Personnellement, je trouve l’illustration très attirante et le but du jeu très intéressant. J’ai fait plusieurs parties ce qui m’a permis de comprendre le mécanisme du jeu.

A la 2ème partie j’ai pu mettre en place une stratégie et gagner ! Je me suis amusée, prise au jeu et je commence à réfléchir à la prochaine pour encore améliorer ma stratégie et augmenter mes points de victoires finaux !

Je pense qu’il y a plusieurs manière de gagner ! A chacun sa stratégie, sa façon de faire ! Mais le principal c’est de passer un bon moment et de s’amuser en progressant quand on est novice comme moi !

Rocketmen est un jeu de stratégie, il faut constituer son deck en fonction des missions que l’on doit faire et celles que l’on choisit pour pouvoir gagner. Pour cela, vous pourrez acheter des cartes pour vous aider dans vos missions, les réussir et gagner des bonus pour finaliser les missions des cartes objectifs !

Nous devons aller sur la Terre, la Lune et Mars et réussir des missions : il y en a de 7 types différentes :

  • Satellite
  • Navette spatiale
  • Hôtel spatial
  • Chantier orbital
  • Station spatiale
  • Forage d’astéroïde
  • Base

Pour pouvoir y arriver, il nous faudra réunir tous les éléments dont on a besoin sur notre site de lancement grâce aux cartes : missions, moteur, innovation.

A vous de choisir les bonnes missions et d’acheter les bonnes cartes pour constituer un deck gagnant !

Chaque mission réussie vous rapportera des avantages. Ne pas hésiter à en faire ! Cela vous aidera à faire des lancements et gagner des points de victoire !

Le jeu propose un mode solo où vous allez affronter l’IA (intelligence artificielle) et une variante « bataille pour la terre ». Ce dernier mode est conseillé pour les joueurs novice !

Vous êtes prêts à vous lancer dans la course à l’espace ?

C’est parti !! Que le meilleur gagne !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/12/15/rocketmen/

[Test] Neoville, la planète dit merci !

recap
recap2-4 joueursrecapPhil Walker-Harding
recap10 ansrecapIngenious Studios
recap45 minutesrecapBlue Orange
recapPose de tuilesrecapBlackrock Games
recap11/2021recap Architecture
recap26€90 chez recap et dans recap
Neoville

Un jeu qui parle d’écologie, fait sans plastiques, par un éditeur dont le logo est une orange bleue, c’est presque de l’inception !

Quand en plus, il propose des éléments en 3D qui donnent une sacré présence sur la table, ça donne envie ! La couverture de la boite qui montre des gratte-ciels intégrés dans la nature dans une ville futuriste et cet espèce de SUV solaire en avant, plan donne immédiatement le ton.

En plus, Blue Orange aime bien les jeux de pose de tuiles, voyez la série des Kingdomino, Meeple Land, alors on se dit qu’il les fait bien.

Dans Neoville, les joueurs incarnent un architecte qui doit construire une ville le plus près de la nature possible avec des buildings qui reprennent les éléments naturels, des services qui doivent être correctement placés et avec suffisamment de parcs et de terrains de sports pour contenter la population.

Celui qui arrivera a faire une ville sans toucher à la nature tout en respectant la population sera sacré grand vainqueur !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/12/15/neoville/

Jeudi

[Test] Chimera pour Imaginarium – une extension par équipe, pour plus de joueurs ou tout simplement pour rêvasser !

recap
recap2-6 joueursrecapFlorian SirieixBruno Cathala
recap14 ansrecapFelideus Bombastis
recap90 à 120 minutesrecapBombyx
recapRessources, gestion, engine buildingrecapAsmodée
recap08/2021recap Steampunk, industriel, rêverie, onirique
recapImaginarium 44€90 chez recap
Chimera 22€50 chez recap
et dans recap
CHIMERA

Du steampunk onirique

Imaginarium est un jeu de gestion de Bruno Cathala et Florian Siriex pour 2 à 5 joueurs dans lequel vous incarnez un bricoleur dans un univers de toute beauté mélangeant Steampunk (vous savez, un monde industriel victorien plutôt déjanté) et un monde des rêves. Un jeu équilibré, de niveau intermédiaire, réglé aux petits oignons. Vous devrez y collecter des ressources, réparer, assembler ou démonter de curieuses machines, recrutez des assistants qui vous apporteront une aide précieuse dans votre travail et valider des projets afin d’obtenir des points qui vous assureront la victoire et vous permettront de rejoindre l’ordre des Grands machinistes. Ta Taaaa !

L’entreprise est ambitieuse, je vais cependant vous accompagner mais je ne pourrai vous dévoiler les rêveries incroyables qui y sont fabriquées. Mais tout cela, vous connaissez peut-être, Imaginarium étant sorti en .. 2018 déjà ; je rêve ou quoi ?

Anomalie détectée !

Mais chers Bricoleurs, depuis quelques temps la Direction a détecté une anomalie dans l’usine, des fragments de rêves échappés des machines. Malgré tout, cette anomalie a augmenté la productivité, la Direction a donc décidé de lancer un nouveau programme pour exploiter ce nouvel élément : Chimera

Chimera est une extension d’Imaginarium, proposant un nouvel élément de gameplay (une nouvelle piste pour rêvasser), de nouvelles machines, un nouveau bricoleur permettant de jouer jusqu’à 6 joueurs et surtout un mode coopératif/par équipe. Et cela toujours pour la même durée de jeu soit 1 à 2 heures.

Et pour s’y retrouver, comment fait-on ? Eh bien, Chimera vous sera présenté dans une autre couleur que le reste du texte.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/12/16/test-chimera-extension-imaginarium/

[Test] Rush Out ! Fuyez pauvres fous

recap
recap3-5 joueursrecapThomas Dupont
recap8 ansrecapAlexandre Bonvalot
recap30 minutesrecapSit Down !
recapSeul contre tous, rapidité, dés, courserecapAtalia
recap10/09/21recap Médiéval fantastique
recap32€95 chez recap et dans recap
Rush Out

J’aime beaucoup les jeux de type seul contre tous, surtout quand je joue le joueur seul (c’est ma corde maître du jeu qui vibre). Alors quand il y en a un qui sort, j’ai tout de suite très envie de le tester. Celui là est sorti il y a un peu de temps, je vous le présente maintenant parce qu’il vaut vraiment le coup !

Quand ce jeu est en plus plutôt familial, qu’il se rapproche d’un jeu d’ambiance avec ses jets de dés frénétiques, que tout le monde joue en même temps, et que le contenu est pléthorique et évolutif, il coche vraiment toutes les bonnes cases !

D’habitude, quand un jeu propose une histoire qui se passe dans un donjon, les joueurs doivent l’explorer et tuer tout ce qui s’y trouve.

Dans Rush Out ! L’histoire commence à la fin de cette exploration, quand les héros ont trouvé le trésor, mais doivent fuir le donjon le plus vite possible, avant que le grand méchant ne les attrape ! L’un des joueurs va incarner ce grand méchant et les autres les héros. Le premier va tout faire pour les empêcher de fuir et leur mettant des monstres et des pièges dans les pattes en leur lançant des sorts. Les seconds vont devoir déjouer tous les maléfices du boss dans un minimum de temps pour sortir.

Dans Rush Out ! Tout le monde joue en même temps de manière frénétique en lançant les dés autant de fois qu’on veut, le plus vite possible.

Retrouvez l’article l’article complet : https://undecent.fr/2021/12/16/rush-out/

Vendredi

[Test] Ma 1ère aventure, Au vol Œuf !

recap
recap 1-2 joueurs recap Roméo Hennion, Jean Philippe Sahut
recap 4 ans recapElodie Bénard
recap moins de 30 minutes recap Game Flow
recap livre jeu recapBlackrock Games
recap17/12/21recap Enquête policière
recap 17€90 chez recap et dans recap
Au vol Œuf !

Ma 1ère aventure, Au vol Œuf ! est le 7ième tome de la gamme Ma première aventure chez Game Flow. Je vous ai déjà présenté les autres tomes qui ont été fort appréciés des enfants.

Cette fois-ci on mène une enquête comme de petits Sherlock Holmes que nous sommes !

Le livre est exactement au même format que le précédent, avec ses pages découpées en 3 parties. La construction de l’histoire est légèrement différente, mais on s’y retrouve bien.

Dans Ma 1ère aventure, Au vol Œuf ! , les joueurs incarnent un détective qui va devoir résoudre le mystère des œufs volés ! Mme Ornithorynque vient de se faire voler ses œufs et le lecteur va devoir se lancer à la poursuite du coupable ! Arriverez-vous à l’attraper et à faire preuve de suffisamment d’observation pour répondre aux questions à la fin du livre ?

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/12/17/au-vol-oeuf/

[Test] Calie et Kasskoo, mission évasion

recap
recap 1-2 lecteurs recapJarvin
recap 3 ans recapOttomani
recaprecap Makaka Editions
recap Livre dont vous êtes le héros recapBlackrock Games
recap15/10/21recap Princesses, donjon
recap 14€50 chez recap et dans recap
Calie et Kasskoo

Ah les livres dont vous êtes le héros ! Souvenez-vous, il s’agissait de livres qui se lisent chapitre par chapitre et qui s’apparentaient à de jeux de rôles solitaires. Un dé était même nécessaire pour certains d’eux. Ces histoires que vous faites évoluer avec des scénarios parfois assez difficile à mener à bien sont sortis en nombre dans les années 90-2000, et sortent encore maintenant, même si l’engouement n’est pas le même. Combien d’adolescents se sont mis à la lecture grâce à ces livres ? J’en fais partie.

Chatons & Dragons

Et puis Makaka éditions, qui édite par ailleurs des BD, s’est dit : tiens, si on adaptait le concept aux BD. C’est là qu’est né la BD dont vous êtes le héros, concept original qui réveille tant de madeleines de Proust chez le grand ado que je suis. Et puis vient ce tome, le premier de la série, adapté aux enfants dès 3 ans. C’est la première fois que je tiens entre les mains une BD dont vous êtes le héros, et partager cette découverte avec mes enfants, quel kif !

Calie et Kasskoo est la troisième aventure après Liguili, messager aventurier et Chatons & Dragons.

Dans Calie et Kasskoo, les joueurs incarnent une princesse et son chat qui ont été kidnappés et enfermés dans un donjon. Las d’attendre le prince charmant pour les délivrer, ils décident de s’évader eux-mêmes. Commence une course effrénée à travers les couloirs et les pièces de la tour pour trouver la sortie, en évitant les méchants pour être enfin libres !

Serez vous délivrés, libérés ?

De rien

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/12/17/calie-kasskoo/

Samedi

[Test] L’Empire de César – Et au centre de tout, il y avait la ville aux 7 collines …

recap
recap2-5 joueursrecapMatthieu Podevin
recap8/10 ansrecapJoelle Drans, Alexandre Bonvalot
recap30 à 40 minutesrecapHoly Grail Games, Synapses Games
recapPlacement, collectionrecapAsmodée
recap10/2021recap César, Astérix, Empire romain
recap40,90 € chez recap et dans recap
L’Empire de César

César à Brutus : « Tu quoque mi fili ! » – toi aussi mon fils ! –

Honorables invités, parmi vous se trouvent une tragédienne, un espion, un gouverneur, un chef gallo-romain et même MON PROPRE FILS, Brutus ! Vous êtes les serviteurs les plus fidèles que Rome puisse m’offrir (…). Vous êtes chargés de ranger le monde sous la bannière de Jules César. Il est temps de sortir le grand jeu. A votre retour, je veux entendre veni (je suis venu), vidi (j’ai vu) et surtout, vici (j’ai vaincu) !

Un romain dévoué : « Ad gloriam Caesaris ! » – A la gloire de César ! –

Acclamé comme un imperator favorisé des dieux, seul maître à Rome après une suite de victoires foudroyantes sur ses adversaires, nommé dictateur à vie, Caius Julius Caesar 4ème du nom concentrera de nombreux pouvoirs exceptionnels. Pourtant au cœur de ce 1er siècle avant J.-C., l’Empire n’a pas encore succédé à la République, et il en faut peu pour que tout ce territoire sous la domination de Rome ne se transforme en un gigantesque territoire mal dirigé à cause d’un réseau tentaculaire de voies romaines mal maitrisé. C’est là que vous intervenez. Faites-vous bel et bien partie de ses proches les plus dévoués ? Votre mission : agrandir l’emprise du Caesar sur toutes les provinces dépendantes de Rome, tous les chemins menant à ce qui est déjà la capitale du monde antique. César vous sera reconnaissant de lui permettre d’amasser quelques richesses et autres ressources en déployant entre les villes de passages des légions dociles, obéissantes et puissantes.

Les Aventuriers du Rail ? Ça vous parle ?

recap
Les Aventuriers du Rail Europe

Relier des villes par des voies ferrées sur un vaste territoire pour marquer un maximum de points, ça peut rappeler quelques choses aux aficionados des Aventuriers du Rail. Quand l’Empire de César a pointé son nez chez Holy Grail Games propulsé à l‘internationale par Synapses Games, on a parlé de cette analogie puisqu’il s’agit d’y poser des voies romaines reliant la ville aux 7 collines comme on surnomme encore Rome aux autres cités du monde antique qu’elle domine. Mais le comparatif s’arrête là ! Dans l’Empire de César :

  • On pose pour soi mais on peut le plus souvent en faire profiter aussi les autres – par mauvais choix ou choix de circonstance –
  • Il n’y a pas de cartes objectif
  • On collecte des ressources et des points de villes.

L’Empire de César, c’est comme Canada Dry, ça n’a que l’apparence des Aventuriers du Rail.

Villainous, Unmatched, Sombres Royaumes de Valeria ? Ça vous parle ?

C’est un peu à la mode de pouvoir interpréter les « méchants » dans les jeux de société. Villainous édité chez Ravensburger en est la preuve vivante. Interpréter Cruella, Jafar ou Yzma, sympa non ? Ou un Unmatched Cobble and Fog chez Iello qui propose d’interpréter un Mister Hyde ou Dracula ? Et que dire des Sombres Royaumes de Valeria chez Pixie Games/Lucky Duck Games où vous incarnez des hordes de monstres !

L’Empire de César ne dérogerait pas à cette règle puisque vous n’y jouerez que des méchants issus de l’univers d’« Astérix » (puisque le jeu est estampillé de la licence susnommée). Les méchants, les voici ! On retrouve sur nos plateaux de joueurs les emblématiques Brutus – qui dans la BD brûlera le village gaulois d’Asterix -, Tullius Détritus – Le plus grand semeur de zizanie de tous les temps -, Aplusbegalix – l’odieux chef « Gallo-Romain », Latraviata – la prétentieuse, aguicheuse, intéressée et malpolie voulant se faire passer pour Falbala – ou encore Gracchus Garovirus (un peu de circonstance celui-là non ?) –  celui qui décide d’empoisonner le questeur Claudius Malosinus venu examiner ses comptes -. Rien que ça. De quoi bien s’accorder avec un Jules César des plus grinçant dont la magnifique ombre plane sur le plateau de jeu.

Cependant, on ne peut pas dire que le concept est allé jusqu’au bout car il n’y a pas grand-chose de méchant dans ce jeu de plateau, pas d’affrontement, et pas d’asymétrie – à savoir une capacité particulière pour chaque personnage -. On profite des autres mais il n’y a – malheureusement ? – pas de coups bas. Donc dans l’Empire de César, nous ne sommes pas dans l’esprit d’un jeu avec comme point d’orgue la méchanceté incarnée.

Alain de Lille, poète français (1128-1203) : « Tous les chemins mènent à Rome »

L’Empire de César est un jeu de plateau ultra familial pour 2 à 5 Romains jouable dès 8/10 ans pour des parties de 30 bonnes minutes. Et vous ne vous entendrez pas dire alea jacta est (le sort en est jeté) puisqu’il ne sera jamais question de lancer de dés. Vous aurez comme unique action de construire des routes en y plaçant des figurines de légionnaires en colonne dans le but de connecter Rome aux autres villes-étapes indiquées sur la carte. Vous gagnerez des points chaque fois que vous construirez une route et chaque nouvelle ville que vous relierez à Rome vous permettra d’amasser des jetons ville et des jetons richesses de même type et de types différents qui vous feront gagner des points supplémentaires à la fin de la partie. Une petite stratégie de collection et de pose au programme.

L’Empire de César est un jeu de Mathieu Potevin, illustré par Alexandre Bonvalot et Joëlle Drans s’adresse à un public ultra familial avec des règles ultra simples – dès 8 ans pour un public joueur c’est très envisageable – et il s’agit de la première collaboration de l’éditeur québécois Synapses Games et des Lorrains d’Holy Grail Games, ces derniers étant principalement aux manettes. 2ème collab’ prévue :  en 2022 le jeu Museum Pictura.

recap

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/12/18/test-lempire-de-cesar/

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

recap

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Chaque mois, nous offrons à l’un des tipeurs un jeu chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Pour ce mois de Janvier, nous offrons à deux tipeurs tirés au sort 1 excellent jeu chacun. L’objectif étant atteint, nous procéderont au tirage au sort le 01/02/21.

The Loop

Les Aventures de Robin des Bois

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Merci beaucoup !!!

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :