[Test] Neoville, la planète dit merci !

Neoville2-4 joueursNeovillePhil Walker-Harding
Neoville10 ansNeovilleIngenious Studios
Neoville45 minutesNeovilleBlue Orange
NeovillePose de tuilesNeovilleBlackrock Games
Neoville11/2021Neoville Architecture
Neoville26€90 chez Neoville et dans Neoville
Neoville

Un jeu qui parle d’écologie, fait sans plastiques, par un éditeur dont le logo est une orange bleue, c’est presque de l’inception !

Quand en plus, il propose des éléments en 3D qui donnent une sacré présence sur la table, ça donne envie ! La couverture de la boite qui montre des gratte-ciels intégrés dans la nature dans une ville futuriste et cet espèce de SUV solaire en avant, plan donne immédiatement le ton.

En plus, Blue Orange aime bien les jeux de pose de tuiles, voyez la série des Kingdomino, Meeple Land, alors on se dit qu’il les fait bien.

Dans Neoville, les joueurs incarnent un architecte qui doit construire une ville le plus près de la nature possible avec des buildings qui reprennent les éléments naturels, des services qui doivent être correctement placés et avec suffisamment de parcs et de terrains de sports pour contenter la population.

Celui qui arrivera a faire une ville sans toucher à la nature tout en respectant la population sera sacré grand vainqueur !

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 78 tuiles city
  • 28 gratte-ciel
  • 36 services

Comment on joue à Neoville ?

La mise en place

On commence par trier les gratte-ciel par type, et on les dispose à vue de tous les joueurs.

On choisit deux types de services et on les dispose à côté des buildings.

On mélange toutes les tuiles city et on les dispose en tas au centre de la table, puis on en révèle 4.

On détermine le premier joueur qui recevra en main la tuile de départ numéro 1, le deuxième joueur la tuile 2 etc… (plus le chiffre est élevé, plus la tuile donne un gros avantage au début de la partie).

On distribue 2 tuiles à chaque joueur.

Le tour de jeu

A son tour, un joueur doit poser une tuile de sa main. La tuile doit se connecter au bord d’une autre tuile (sauf la première), mais ne doit pas nécessairement faire correspondre les couleurs de cases. la case doit être posée dans un carré virtuel de 4 tuiles par 4 tuiles.

Ces cases de couleurs pourront former un quartier. On ne peut pas volontairement relier deux quartiers qui ont chacun un gratte-ciel dessus.

Il n’y a pas d’autres règles de pose.

Puis, le joueur peut ajouter un gratte-ciel sur une des cases de la tuile posée. Le joueur prend alors le gratte-ciel de son choix qui correspond au terrain sur lequel il veut le poser (Terre, eau, herbe, roche). On ne peut pas mettre un gratte-ciel dans un quartier qui en possède déjà un, ni sur une case d’installation sportive, ni sur un parc.

A la place d’un gratte-ciel, le joueur peut poser un service sur n’importe quelle case de la tuile nouvellement posée, même dans un quartier comportant un gratte-ciel et même dans un quartier qui comporte un autre service.

Enfin, le joueur pioche une tuile face visible (et la remplace en révélant une autre tuile) ou une tuile face cachée

La fin de partie

Une partie de Neoville se termine quand tous les joueurs ont construit leur ville de 4×4 tuiles. On peut ensuite passer au décompte des points :

  • Les gratte-ciels marquent autant de points que leur valeur s’ils sont dans un quartier qui comporte au moins leur valeur en cases. Sinon, les points sont retranchés.
  • Les services ont leur propres règles de décompte, si leur prérequis ne sont pas accomplis, les points sont également retranchés
  • Le joueur avec le plus grand nombre de parcs ajoute 5 points et le joueur avec le plus grand nombre de complexes sportifs ajoute également 5 points

Le joueur qui a le plus de points gagne la partie.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • Les règles et la mécanique très simple
  • Peu de contraintes de pose
  • L’anticipation requise
  • Le design général de Neoville
  • Des parties rapides
  • Pas de plastique dans la boite
  • Les éléments en 3D…

Ce que j’ai 💔

  • … dont le système de soclage est « bancale »
  • Des visuels de certains bâtiments trop proches
Neoville

Design

J’aime bien les illustrations de Neoville. Les immeubles sont plutôt jolis, les services également avec les ecomobiles (sortes de SUV solaires), les moulins très designs, et les biodômes.

Les quartiers semblent un peu artificiel au début, mais avec les grattes-ciels et les services dessus, ça ne choque pas.

L’iconographie est plutôt bien faite, les symboles sont clairs et explicites et ont repère bien les parcs et les complexes sportifs.

En revanche, le design structurel des gratte-ciels et dans une moindre mesure des services pose à mon sens problème. Déjà, ils ont tendance à être bancales et donc à tomber facilement et le système de soclage gâche quelque peu l’illustration du bâtiment.

Certains bâtiments ont par ailleurs des designs trop proches les uns des autres, et on peine parfois à les reconnaître.

Neoville

Qualité du matériel

La qualité de Neoville est tout à fait standard au regard du prix de la boite. Il n’y a que des éléments en carton qui sont de bonne facture et d’une épaisseur convenable.

Les tuiles sont bien rigides et sont d’une taille idéale pour tenir dans la main.

Les gratte-ciel et les services tiennent bien sur leur socle même s’ils sont un peu bancales parfois.

Neoville

Thème

J’aime beaucoup de thème de Neoville. Devoir créer une ville futuriste qui respecte la nature et le confort des habitants, c’est vraiment cool.

Après on oublie assez vite le côté écolo du jeu pour se retrouver dans un jeu de construction de ville assez classique.

Alors bien sûr, en regardant les illustration de la boite et des bâtiments, on ne peut se retenir d’imaginer comment auraient pu être les villes écolos du futur.

On a du mal bien sûr à imaginer nos villes actuelles devenir comme ça, mais au vu des ces artworks, on aimerait bien que nos villes ressemblent à cela. Un quartier de Stockholm, le Stockholm Royal Seaport est d’ailleurs en train d’être construit depuis 2009.

Le Stockholm Royal Seaport, dont la construction a débuté en 2009, se positionne comme étant l’un des projets les plus aboutis en matière de développement urbain écologique. Cet éco quartier est bâti en ce moment sur le site d’une ancienne usine à gaz et concerne plus de 236 hectares, 12 000 nouveaux logements et 35 000 espaces commerciaux et de bureaux. Sur place, les ambitions sont grandes : 0 % d’énergies fossiles à date de fin de la construction en 2030, 55 kWh de dépenses énergétiques par m² et par an pour toute nouvelle construction et des émissions de CO2 par personne estimées à 1,5 tonne seulement. On parle d’un investissement de plus de 9 milliards d’euros pour cet espace urbain ayant vocation à devenir un modèle reproductible de la ville du futur écologique.

Stockholm royal seaport

© Nordic-Baltic Pavilion

Voici quelques-uns des faits révélateurs sur cet éco quartier pas comme les autres :

  • Il est équipé d’un système de gestion des déchets automatisé avec un réseau de récupération souterrain à 70km/h, grâce auquel il sera possible de réduire de 90 % la pollution liée à l’acheminement et au traitement des déchets urbains. La chaleur générée par leur traitement sera quant à elle réinjectée pour le chauffage des bâtiments en surface, un réseau intelligent souvent partie prenante des projets de ville du futur écologique.
  • La mobilité urbaine sera axée autour de l’utilisation de véhicules hybrides (voitures et bus) et de métros.
  • Une usine de biocombustibles servira à la satisfaction des besoins énergétiques des habitants du quartier, qui consommeront jusqu’à 3 fois moins que les autres habitants de la ville. Celle-ci émet 650 000 tonnes de CO2 en moins par rapport à une centrale traditionnelle.
  • Des boitiers connectés permettent de répartir l’énergie électrique en fonction des besoins réels des habitants, pour une gestion maîtrisée de l’énergie.
  • Des plateformes connectées permettent aux usagers d’anticiper leurs trajets et de les mutualiser pour réduire le gaspillage énergétique. On parle de programmation partagée des trajets et déplacements.

En soit, on aperçoit sans trop de mal les prémisses de la ville du futur écologique.

Neoville

Mécanique

Jouer à Neoville est plaisant. Derrière une mécanique et des choix stratégiques assez simples et accessibles, on a un jeu de pose de tuile que demande pas mal de programmation er d’anticipation.

Si les gratte-ciels sont finalement assez simples à placer, il suffit de les mettre dans un quartier qui contient au moins autant de cases que leur valeur, pour placer les services, c’est une tout autre paire de manche.

Quand vous combinez les deux, vous serez face à un casse-tête pour pouvoir tout placer. Les éco-dômes sont certainement les services les plus difficiles à placer car ils doivent être posé dans un quartier qui a exactement la même taille et la même forme que le diagramme imprimé sur le jeton. Il faudra donc bien construire vos quartiers pour qu’ils puissent accueillir à la fois un gratte-ciel et un eco-dôme.

Le hic, c’est que tout le monde a accès aux mêmes gratte-ciel et aux mêmes services. Alors plus vous els prendrez tôt, plus vous marquerez des points, mais plus le risque de ne pas arriver à faire le quartier adéquat est grand. A vous de bien jauger le meilleur moment pour prendre un bâtiment.

Alors le choix des tuiles est bien sûr hyper important car vous le comprendrez aisément, laisser des tuiles utilisable par vos adversaires vont les avantager et choisir celles qui vous vous convenir l’est tout autant.

D’autant que les joueurs vont se faire concurrence sur les tuiles comportant des parcs et des installations sportives puisque le joueur qui en a le plus gagnera un bonus de points de victoire en fin de partie.

Les parties plutôt courtes et les tours qui s’enchaînent vite et de manière fluide font de Neoville un jeu très accessible, qu’on peut présenter pour introduire des joueurs à ce genre de mécanique.

Attention cependant, car Neoville est assez punitif sur les erreurs. Tout bâtiment qui n’est pas dans un quartier qui lui convient inflige des points négatifs en fin de partie et des scores très bas peuvent être observés.

Alors Neoville est plutôt tactique au final, il ne faut pas le prendre à la légère sous couvert de sa mécanique très simple t accessible, les erreurs arrivent vite et coûtent cher.

Par contre ne vous attendez pas à beaucoup d’interaction dans le jeu. On reste concentré sur sa ville, on va prendre des tuiles ou des bâtiments que voulaient d’autres, mais ça s’arrête là.

Dans l’ensemble, on passe un bon moment à jouer à Neoville, il est juste casse-tête comme il faut, sans trop l’être et la partie s’arrête avant qu’on commence à s’en lasser, ce qui est bien !

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles de Neoville sont très simples et s’expliquent en quelques minutes. Le jeu convient à un public familial et sera vite appréhendé par des joueurs débutants.

Le livret de règles est très bien fait, ils se lit facilement et il est clair et bien expliqué.

ze meeple

Mise en place / Rangement

Neoville s’installe en un clin d’œil grâce à un insert en carton très bien pensé.

Les éléments se rangent dans trois compartiments très bien étudiés et dont la taille est parfaitement adapté aux différents éléments.

Conclusion

Neoville est un jeu de pose de tuile très simple et accessible. Si les éléments en 3D auraient pu être mieux pensés, la mécanique est intéressante et permet à des joueurs débutants de s’essayer aux jeux de pose de tuiles. Avec la nécessité d’anticipation, de programmation, un peu de course, Neoville aurait pu être trop léger s’il n’était pas très punitif sur les objectifs échoués et s’il n’avait pas eu les services plus difficiles à poser. Si vous cherchez un jeu de pose de tuiles facile d’accès, pas trop prise de tête, Neoville peut être un bon choix.

Neoville

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Chaque mois, nous offrons à l’un des tipeurs un jeu chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Pour ce mois de Janvier, nous offrons à deux tipeurs tirés au sort 1 excellent jeu chacun. L’objectif étant atteint, nous procéderont au tirage au sort le 01/02/21.

The Loop

Les Aventures de Robin des Bois

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Merci beaucoup !!!

Arnaud

D’autres avis sur Neovile :

Source : Smart City

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :