[Test] Rush Out ! Fuyez pauvres fous

Rush3-5 joueursRushThomas Dupont
Rush8 ansRushAlexandre Bonvalot
Rush30 minutesRushSit Down !
RushSeul contre tous, rapidité, dés, courseRushAtalia
Rush10/09/21Rush Médiéval fantastique
Rush32€95 chez Rush et dans Rush
Rush Out

J’aime beaucoup les jeux de type seul contre tous, surtout quand je joue le joueur seul (c’est ma corde maître du jeu qui vibre). Alors quand il y en a un qui sort, j’ai tout de suite très envie de le tester. Celui là est sorti il y a un peu de temps, je vous le présente maintenant parce qu’il vaut vraiment le coup !

Quand ce jeu est en plus plutôt familial, qu’il se rapproche d’un jeu d’ambiance avec ses jets de dés frénétiques, que tout le monde joue en même temps, et que le contenu est pléthorique et évolutif, il coche vraiment toutes les bonnes cases !

D’habitude, quand un jeu propose une histoire qui se passe dans un donjon, les joueurs doivent l’explorer et tuer tout ce qui s’y trouve.

Dans Rush Out ! L’histoire commence à la fin de cette exploration, quand les héros ont trouvé le trésor, mais doivent fuir le donjon le plus vite possible, avant que le grand méchant ne les attrape ! L’un des joueurs va incarner ce grand méchant et les autres les héros. Le premier va tout faire pour les empêcher de fuir et leur mettant des monstres et des pièges dans les pattes en leur lançant des sorts. Les seconds vont devoir déjouer tous les maléfices du boss dans un minimum de temps pour sortir.

Dans Rush Out ! Tout le monde joue en même temps de manière frénétique en lançant les dés autant de fois qu’on veut, le plus vite possible.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 1 règle du jeu
  • 17 dés (12 dés héros, 5 dés sorcier)
  • 47 cartes sortilège
  • 29 cartes épreuve
  • 10 cartes équipement
  • 8 cartes parchemin
  • 1 plateau de jeu
  • 1 pion dragon en bois
  • 4 tuiles personnage
  • 4 jetons joueur
  • 1 tuile dragon
  • 3 jetons trophée
  • 1 jeton pièce d’or
  • 8 jetons âme
  • 6 jetons vie
  • 4 tuiles faculté

Comment on joue à Rush Out ?

La mise en place

On place le plateau au centre de la table de telle sorte que les héros soient placés d’un côté du plateau et le sorcier de l’autre.

On choisit un scénario dans le livret.

Chaque héro choisit un personnage et prend les dés de la couleur de son choix, ainsi que la tuile héros correspondante, et un pion héros.

On mélange les cartes épreuves qu’indique de prendre le scénario choisi préalablement et on révèle les 3 premières cartes de la pioche.

Le sorcier prend ses dés (les noirs) et les cartes sortilèges indiquées dans le scénario choisi . Il révèle les 3 premières cartes de la pioche.

On place sur le plateau le matériel supplémentaire correspondant au scénario choisi.

Le tour de jeu

Dans une partie de Rush Out !, tous les joueurs jouent simultanément. Chacun va lancer ses dés autant de fois qu’il le souhaite, le plus vite possible.

Les héros vont devoir positionner leurs dés sur les cartes épreuves de telle sorte que la face du dé corresponde avec le symbole demandé par la carte. Un héros ne peut positionner ses dés que sur une carte, et cette dernière ne peut accueillir les dés que de deux héros maximum.

Tous les dés non positionnés sur une carte doivent être relancés ensemble, il n’est pas possible de mettre un dé de côté pour une utilisation ultérieure.

Une fois que tous les dés demandés par une carte ont été positionnés, on défausse la carte et les héros en tirent une nouvelle.

Le sorcier fait de même, en même temps que les héros. Dès qu’il a complété une carte sortilège, il en applique l’effet (retirer des dés d’une carte épreuve, ajouter une carte sur le tas des héros, faire avancer un dragon etc…).

Les dés de tous les joueurs comportent une face « étoile ». Pour les héros, elle compte comme le symbole présent sur sa fiche (chaque héros a un symbole différent). Pour le sorcier il compte comme chacun des symboles présents sur des bannières qu’ont certaines cartes épreuve et sortilège.

La fin de partie

Une partie de Rush Out ! se termine avec la victoire du sorcier :

  • S’il vide son deck avant les héros
  • Selon les conditions de victoire du scénario

avec la victoire des héros :

  • S’ils vident leur deck en premier sans déclencher la condition de défaite du scénario

Notez que le jeu comporte 2 parties d’entraînement qui permettent d’apprendre les règles en douceur (les éléments sont introduits progressivement tout au long des 2 scénarios d’entrainement).

Ensuite, 6 scénarios sont proposés avec plus ou moins de complexité et de matériel.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • Rush Out ! est frénétique !
  • Tout le monde joue en même temps
  • Il faut une bonne dose de communication entre les héros
  • Le kif de jouer sorcier
  • Les illustrations très sympas
  • Des parties courtes qui en appellent d’autres
  • Les règles qui sont introduites progressivement
  • Une difficulté mécanique progressive
  • Accessible aux enfants habitués aux jeux et à toute la famille

Ce que j’ai 💔

  • Des dés un peu petits
  • Prévoir une piste de dés par personne, sinon gare aux dés qui tombent de la table
  • On peut avoir tendance à prendre les dés des autres si on ne fait pas attention
Rush

Design

Le design de Rush Out ! est vraiment très sympa ! Les héros sont représentés par des animaux anthropomorphiques fort bien réalisés.

Les dés sont assez jolis et leur couleurs originales sont bien dans le ton général du titre. Si on ne fait pas attention, on peut confondre les dés blancs et les dés bleus, leurs couleurs étant assez proches.

L’iconographie est très bien faite, elle est claire et explicite et dispense bien les divers éléments de texte, ce qui est un plus pour ne pas avoir à perdre du temps à lire des pavés de texte.

Les différentes cartes sont très reconnaissables par leur dos, et on les trie facilement.

Dans l’ensemble, Rush Out ! est plutôt agréable à regarder et tout est fait pour que les joueurs ne perdent pas de temps.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Les illustrations et l’univers graphiques est cohérent avec la mécanique de jeu et les bonus des héros.

ze meeple

Qualité du matériel

La qualité du matériel de Rush Out ! est très bonne pour un jeu dans cette gamme de prix. Les dés, bien que petits sont de bonne qualité, avec une impression sur les faces qui ne semble pas vouloir s’effacer. Ils semblent résistants aux chutes, ce qui arrivera régulièrement si vous n’avez pas de piste de dés.

Les cartes non toilées sont de la bonne épaisseur et elles sont assez rigides.

Les cartons sont assez épais pour garantir une bonne logévité.

Le thermoformage de la boite semble solide et de bonne qualité.

Le gros pion Dragon en bois est de bonne qualité, semble solide et résistant aux chutes.

Globalement, Rush Out ! renvoie une impression de qualité et de durabilité.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Qualité générale répondant au nécessité du jeux. les dés aurait mérité un standing au dessus.

Rush

Thème

Quoi de plus classique qu’un thème médiéval fantastique pour un jeu dont on s’échappe d’un donjon. Néanmoins, Rush Out ! propose des personnages anthropomorphiques, ce qui donne une petite touche plus original (même si cela a déjà été vu plein de fois).

Malgré tout, nous sommes face à du Med Fan très léger, qui n’est pas sombre ni trop violent, et qui ne fait pas peur, de manière à ce que tout le monde puisse jouer au jeu sans ressentir de gêne.

L’anthropomorphisme est l’attribution de caractéristiques du comportement ou de la morphologie humaine à d’autres entités comme des dieux, des animaux, des objets, des phénomènes, des idées et voire à des êtres d’un autre monde le cas échéant.

Dérivé du grec ancien ánthrōpos (« être humain ») et morphḗ (« forme »), le terme a été crédité au milieu des années 1700. Le terme est créé par le baron d’Holbach et développé dans son Système de la nature.

Des exemples incluent notamment les animaux et les plantes, ainsi que des forces de la nature comme le vent, la pluie ou le Soleil sont décrits comme des phénomènes à motivations humaines, ou comme possédant la capacité de comprendre et réfléchir. En littérature, on parlera de « personnification ».

Au commencement de la modernité comportementale humaine à l’ère du Paléolithique supérieur, il y a environ 40 000 ans, des exemples d’œuvres zoomorphes (à l’apparence animale) représentent l’idée de l’anthropomorphisme. L’une de ces œuvres les plus connues incluent la sculpture en ivoire de l’homme lion, une apparence humaine avec la tête d’un lion, dite âgée de 40 000 ans.

Il est impossible de savoir ce que ces œuvres préhistoriques peuvent réellement représenter. Un exemple plus récent inclut le petit sorcier à l’arc musical, une peinture énigmatique localisée dans la grotte des Trois Frères, Ariège, en France ; la signification de cet art reste inconnue, mais elle est interprétée comme une sorte d’esprit ou de maître contrôlant les animaux.

Cet art anthropomorphe a été lié par l’archéologue Steven Mithen avec l’émergence de la chasse à l’ère du Paléolithique supérieur (Mithen, 1998). Il suggère que ceux-ci sont la preuve d’un changement de l’architecture de l’esprit humain, une fluidité cognitive améliorée entre l’histoire naturelle et les capacités sociales, dans lequel l’anthropomorphisme permettait aux chasseurs d’identifier empathétiquement les animaux qu’ils chassaient et ainsi mieux anticiper leur mouvements

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Que l’on joue les héros ou le sorcier on essaie de faire échouer les autres.

Rush

Mécanique

On aime beaucoup jouer à Rush Out ! A la limite du jeu d’ambiance, tout le monde joue en même temps de manière frénétique, communique en criant, rit, jure, avec des dés qui peuvent rouler dans des endroits improbables, forçant le joueur à se mettre à 4 pattes pour le ramasser.

Il peut y avoir pas mal de Chaos dans une partie de Rush Out ! et c’est vraiment cool !

Les héros devront, au milieu de tout cela, communiquer le plus possible et le plus efficacement possible, car un héros qui a mis tous ses dés sur une carte et qui attend que quelqu’un vienne l’aider, ça fait perdre du temps à tout le monde, et perdre du temps signifie toujours la défaite.

Aussi, il faudra bien annoncer quelle carte on commence et de quelles faces on a besoin.

Car Rush Out ! est une course : le premier camp qui vide sa pile a gagné, alors plus vite vous vous débarrassez de vos cartes, plus avez de chances de gagner.

Côté sorcier, c’est la même chose sauf que le joueur est tout seul, que ses faces jokers peuvent remplacer plusieurs symboles et qu’en plus de devoir vider sa pioche, le sorcier pourra embêter les héros en leur rajoutant des cartes ou en virant des dés déjà posés.

Mais le rôle du sorcier n’est pas si facile qu’il n’y paraît, et son jeu est aussi frénétique que celui des héros.

Alors il n’y a pas que du chaos dans Rush Out ! , il y a aussi un peu de stratégie. Bien choisir les cartes à réaliser, celles qui sont prioritaires ou non, c’est la clef de la victoire.

Surtout quand il y a le dragon qui avance inexorablement, il faudra de temps en temps faire sa carte pour le repousser, sinon c’est la défaite par le dragon, et si le sorcier se concentre dessus, elle peut arriver très vite.

Ce dragon, c’est une véritable plaie : non seulement, il ralentit l’accomplissement des autres cartes et laisse du temps au sorcier pour vous en rajouter sur votre pile, mais en plus, il bloque la carte sur laquelle il se trouve. En plus, on ne peut mettre que des faces joker dessus.

Jouer sorcier implique également un sens stratégique, il faudra ABSOLUMENT tout faire pour ralentir les héros, en défaussant leurs dés, en leur rajoutant des cartes et jouant avec le dragon. Le timing pour lancer les sorts est primordial car si vous finissez le sort qui défausse les dés et qu’il n’y a pas de dés sur les cartes des héros, le sort est gâché, dommage.

Alors il faudra bien observer la zone de jeu des héros, sans se précipiter sur les sorts tête baissée. N’hésitez pas à temporiser quelques secondes, ce sera peut-être finalement du temps gagné par la suite.

Rush Out ! a une difficulté très progressive avec deux scénarios tutoriel, et les suivants introduisent les éléments de jeu petit à petit.

Le nombre et la variété des sorts du sorcier augmente aussi avec les parties, aussi jouer sorcier en sera grandement facilité car si on commence direct avec tout le matos, on peut se sentir un peu perdu.

Rush Out ! est particulièrement adapté pour jouer avec des ados, qui aiment beaucoup ce genre de jeux, où tout le monde joue en même temps, ils peuvent se lâcher et se défouler le temps d’une partie qui ne dure pas très longtemps au final, et qui appelle bien souvent une autre partie derrière.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Déstabilisant, très nerveux, on ne peut maitriser l’ensemble du plateaux de jeu, on ce concentre sur nos possibilités. Quand on joue les héros, il y a pas mal d’interactions.

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles de Rush Out ! sont plutôt simples, le livret est vraiment très bien fait, et tous les éléments de jeu sont introduits progressivement si bien qu’à aucun moment, on n’est perdu dans les mécaniques.

Alors il n’y a pas de retour à la règle, elle s’explique vite et de manière fluide, on peut jouer direct.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Plusieurs niveaux de mission pour apprendre toutes les règles au fur et a mesure. Adapté pour tous niveaux.

Rush

Mise en place / Rangement

Rush Out ! s’installe rapidement et de manière fluide, aucun soucis là dessus. En plus quand on enchaîne les parties, il suffit d’enlever ou de rajouter les éléments qui changent, on n’a pas besoin de tout remettre en place.

Il est juste dommage que les dos des cartes sorts du sorcier ne soient pas récapitulées quelque part, on est obligé de les rechercher dans les précédents scénarios.

Le thermoformage de la boite est efficace et permet de tout trier à l’intérieur.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Deux coté à mettre en place rapidement et ensuite cela peut s’enchainer encore plus vite.

Conclusion

Rush Out ! est un super jeu de rapidité de courses avec des lancers de dés frénétiques. Ce n’est pas un jeu cérébral où l’on réfléchit calmement à sa stratégie, ici il faudra établir sa stratégie avec ses partenaires rapidement et au milieu d’un chaos ambiant, c’est tout un art d’y arriver. Mais le jeu marche redoutablement bien avec les ados et le thème y fait également beaucoup. Si vous cherchez un jeu pour jouer en famille, qui n’est pas trop cérébral et qui met beaucoup d’ambiance autour de la table, c’est le jeu qu’il vous faut !

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Très accessibles avec ces différents niveaux. Deux expériences différentes selon le rôle que l’on joue. Simple, nerveux et rigolo. Jeu famille avec fou rire. Prévoir peut-être un tapis de dés.

Rush

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Chaque mois, nous offrons à l’un des tipeurs un jeu chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Pour ce mois de Janvier, nous offrons à deux tipeurs tirés au sort 1 excellent jeu chacun. L’objectif étant atteint, nous procéderont au tirage au sort le 01/02/21.

The Loop

Les Aventures de Robin des Bois

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Merci beaucoup !!!

Arnaud

D’autres avis sur Rush Out ! :

Sources : Wikipédia

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :