[Recap] Semaine #2022-4

Recap
Recap

Chaque dimanche nous vous proposons un aperçu des articles publiés dans la semaine sur le site. Vous y trouverez des liens vers les articles complets au cas où vous les auriez manqués.

Lundi

[Auteur] Pierre Buty, Carnet de Bord # 01 – créer par temps de COVID

Pierre auteur

Qu’est-ce qu’il a pu être contrariant, ce mois de décembre !

Bon, décembre, c’est toujours un peu la pagaille. Il y a les vacances, les fêtes, il faut zigzaguer entre deux pots de fin d’année pour trouver des cadeaux à tout le monde, visiter la famille et la belle-famille… On y rajoute un double déménagement (nous y reviendrons) et ça commence à pas mal charger la mule. Dès le début du mois, je savais que les dix derniers jours seraient “improductifs” (en tout cas pas en ce qui concerne l’avancée de mes projets). 

Et là dessus… COVID. Yay ! 

Le timing était impeccable. Le jour même de la publication du premier épisode de ce carnet (30 novembre, si ma mémoire est bonne), ma compagne se faisait diagnostiquer un covid. Elle me l’a refilé, on est restés en tête à tête pendant deux semaines, on a rigolé un coup découvrant la cuisine sans odorat, et heureusement pour nous tout s’est bien passé. On était libres pour les fêtes.

Mais pendant deux semaines, plus de soirées jeux. Plus de copains qui passent, plus de sortie en bar ludique, plus de rencontres avec les collègues CAListes. 14 jours dans ce mois bien encombré où ma capacité de faire des playtests était réduite à néant. 

Les playtests, c’est ce qui permet d’avancer. C’est de voir les joueurs s’amuser (ou non) sur mes jeux qui me montre ce qui marche et ce qui ne marche pas, ce qui est trop compliqué, ce qui ne se passe pas comme prévu. Je peux passer la journée à moudre des chiffres pour équilibrer un jeu ou à bricoler un prototype aux petits oignons. Mais si le soir je ne le mets pas à l’épreuve devant des joueurs, ça ne sert à rien de revenir dessus le lendemain. Si l’on veut faire de la création ludique une activité à temps plein, il faut pouvoir rassembler des joueurs quotidiennement, ou presque.

Donc 14 jours à l’ombre, ça ne m’arrangeait pas trop.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2022/01/24/pierre-buty-1/

Mardi

[Test] Museum Pictura – Collections de tableaux de maîtres dans l’effervescence des Années Folles

Recap
Recap2-4 joueursRecapOlivier Mélison, Eric Dubus
Recap10 ans et +RecapJoëlle Drans, Loïc Muzy, Ekaterina Varlamov
Recap60-120 minutes (30 minutes/joueur)RecapHoly Grail Games / Synapses Games
RecapCollections, cartes, marché,
gestion de main, placement
RecapAsmodée
Recap01/2022Recap Tableaux de maîtres, art, musée, Années Folles
Recap44€90 chez Recap et dans Recap
Museum Pictura

Po

Museum : Pictura n’est pas Museum … quoique

Parlons du premier opus. Museum est sorti chez Holy Grail Games en 2019 après une campagne de financement participatif réussie (3 684 contributeurs avaient engagé 253 328 € pour soutenir ce projet). C’est un jeu d’Olivier Mélison et Eric Dubus (Dominations : Road to Civilization).

Recap

L’action se déroule au début du XXème siècle, à l’âge d’or des musées. À cette époque, les voyages vers les contrées lointaines devenaient possibles et la demande d’objets rares et exotiques était à son apogée.

Recap

Dans Museum, en tant que conservateur de musée, nous dénichions les plus belles reliques aux quatre coins du monde pour devenir célèbre. Matériel de qualité et abondant, graphismes magnifiques signé Vincent Dutrait, mécaniques riches, fournies (trop ?), un très bon jeu familial + de collection – doté de 4 extensions et même d’un add-on améliorant l’expérience de jeu grâce à une règle modifiée -.

D’ailleurs une version Deluxe avec contenus exclusifs – mais qui ne sortira pas en boutique – a bénéficié d’un financement participatif réussi avec plus de 3600 contributeurs qui ont réuni plus de 136 000 dollars.

Recap

Holy Grail Games ressort ses pinceaux

Museum Pictura, le petit grand dernier vient enfin de sortir en ce début 2022 après de nombreux retards de production et d’expédition, toujours chez les Lorrains d’Holy Grail Games et avec la collaboration des québécois de Synapses Games. Deuxième collaboration après l’Empire de César sorti fin d’année dernière.

Olivier Mélison et Eric Dubus ont donc décidé de nous gratifier d’un stand alone (= il n’est pas nécessaire d’avoir le premier jeu pour jouer au second) assez accessible qui ressemble de loin à l’original. Museum Pictura n’est pas une suite de Museum, mais plutôt un jeu d’inspiration. Les adeptes du premier opus ne seront pas dépaysés, on y retrouve certaines mécaniques d’échange, de collection, d’inventaire, cher au premier opus.

Une course aux points pour savoir qui deviendra le directeur de musée le plus prestigieux

Dans Museum Pictura, nous incarnons un conservateur en quête de prestige. Pour ce faire, nous échangerons des toiles de Maîtres avec d’autres musées, nous exposerons des peintures en organisant nos collections, nous améliorerons la réputation de notre musée en organisant des expositions temporaires et nous attirerons des mécènes. Et au final, si en plus nous pouvons montrer notre plus belle collection dans la grande galerie, c’est l’apothéose !

Museum Pictura se concentre sur les collections de peintures de grands maîtres disponibles dans la tourmente des années 1920, les années folles. Plus simple d’accès, épuré et dynamique que Museum, mais avec autant de façons de marquer des points, ce jeu pour 2 à 4 personnes s’adressera à un public déjà habitué des jeux de collections et qui ne doit pas avoir peur de la place que prendra tout le matériel sur la table. Comptez 30 minutes par joueur – sans l’explication de règle qui peut se faire en 10-15 minutes-. Deux extensions (Vernissage et Crystal Palace) seront déjà disponibles en février.

Jouer et se cultiver, ce sera possible !

Les courants artistiques des grands maîtres n’auront plus de secrets pour vous ! Impressionnisme, Baroque, Renaissance et j’en passe seront au programme. 180 cartes, donc 180 œuvres, des dizaines de peintres souvent très connus, des toiles montrant portraits, paysages, natures mortes, religion, histoire ou mythologie. Tout est passé en revue. On se surprendra au bout de quelques parties à parfaire sa culture artistique malgré soi ! Se cultiver en jouant ! Objectif sous-jacent atteint ?

Alors une journée au musée ? Ca vous dit ? Prêt pour la visite guidée ? Votre billet SVP !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2022/01/25/test-museum-pictura/

Mercredi

[Test] Galaxy Trucker, la réponse est 42

galaxy trucker
Recap2-4 joueursRecapVlaada Chvátil
Recap8 ansRecapTomas Kucerovsky
Recap30 minutesRecapIello, Czech Games Edition
RecapPose de tuiles, rapidité, courseRecap Iello
Recap03/12/21Recap Science fiction
Recap32€95 chez Recap et dans Recap
Galaxy Trucker

Galaxy Trucker n’est pas un perdreau de l’année ! Une première fois édité en 2007 chez Czech Games Edition, et localisé en 2010 chez Iello déjà, Galaxy Trucker a eu un franc succès à l’époque. Il a donc eu le droit à 4 extensions et une édition anniversaire. C’éatait le premir jeu de Czech Games Edition, et on peut dire qu’ils ont frappé fort dès le début !

Alors il était temps d’avoir une toute nouvelle édition avec une refonte graphique salutaire, un rééquilibrage des cartes, plus de tuiles vaisseau et les pions astronautes et aliens revus. Les règles ont été revus pour offrir un jeu plus rapide et plus accessible avec un seul vol. La nouvelle édition propose également un mode campagne (le Transgalactic Trek)

Je n’était pas encore activement dans les jeux de société modernes en 2007, aussi je n’ai pas joué au premier opus, même si j’en avais largement entendu parler.

J’aime beaucoup les jeux en simultané (pas forcément les jeux chronométrés d’ailleurs) car on n’attend pas son tour et on joue tout le temps. Evidemment le jeu fait fortement penser au Guide du Voyageur Galactique, et de nombreuses références à ce monument de la SF sont présents dans le jeu et le livret de règles.

Recap

Les univers SF décalés comme celui là sont particulièrement appréciés ici et l’humour omniprésent dans le livret de règles la rend vraiment agréable à lire.

Dans Galaxy Trucker nous jouons des routiers de l’espace, un peu plombiers qui devons livrer des modules de toilettes galactiques et des HLM sur une planète lointaine et phase de colonisation.

Mais pour gagner de l’argent, la société de fret demande aux joueurs de construire leur vaisseau avec les pièces détachées qui devront être installées sur la planète lointaine.

Alors on va constituer notre vaisseau de tuyaux d’évacuation (propres on l’espère), de foreuses à plasma, de logements modulaires, de réchauffeurs (pour pas avoir froid sur la trône), et de containers.

Allez vous accepter d’être payé au lance pierre et de voler à bord de gigantesques toilettes, ou arriverez vous à vous faire un nom dans la jungle des routiers intergalactiques ? Suivez le guide !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2022/01/26/galaxy-trucker/

Jeudi

[Test] Pas vu, Pas pris ! – Cache-cache spectral

Recap
Recap2-4 joueursRecapPhil Vizcarro, Amine Rahmani
Recap8 ans et + (jouable dès 6ans)RecapSylvain Aublin
Recapmoins de 30 minutesRecapLetheia
Recapplacement, observation, déplacement, cache-cacheRecapBlackrock Games
Recap10/2021Recap Fantômes, maison hantée
Recap26€90 chez Recap et dans Recap
Pas vu, Pas pris !

Qui n’a jamais joué à cache-cache ?

Petit, je me souviens de parties de cache-cache qui m’ont apporté de beaux fou-rires ; plus grand, j’ai ris de voir mes enfants faire de même dans le placard d’entrée de la maison ou derrière cette plante alors qu’on voit bien ses pieds. J’en ris encore de voir les petits qui arpentent encore les couloirs de ma maison en se cachant derrière les mêmes meubles, les mêmes pots de fleurs ou la même table basse, pensant avoir trouvé la meilleurs cachette du monde. C’est la base du jeu finalement.

Pas vu, Pas pris ! Ou comment jouer à cache-cache en « presque » vrai.

Jouer à cache-cache dans une pièce, avec des meubles, c’est toute la promesse – tenue – de Pas vu, Pas pris !, le jeu de Phil Vizcarro assisté d’Amine Rahmani, connu de la team Cosmoduck, illustré par Sylvain Aublin, et sorti chez Letheia (Wink – Nid d’espions, Sherlock 13).

On ne vous organisera pas un cache-cache dans votre salon à la manière d’un escape game. Vous arriverez à le faire vous-même, sans l’aide d’une tierce personne. Mais arriveriez-vous à faire jouer à cache-cache autour d’une table avec des joueurs de 6-8 ans à disons, 80 ans ou plus ? C’est possible avec Pas vu, Pas pris !. Et en plus, vous serez déguisés en fantôme… euh … non ça c’est juste pour se mettre dans l’ambiance.

Un jeu où regarder par le trou de la serrure est récompensé !

Dans Pas vu, Pas pris !, vous incarnez des petits fantômes espiègles qui vont tentez de se sauver du hall d’un hôtel que vous avez décidé d’explorer en pleine nuit – quelle idée ! – sans être vus par les clients. Mais, sûrement dérangés par le ramdam que vous y faites, réveillés en plein sommeil, ils lorgnent par le trou de la serrure de leur chambre pour vérifier ce qui se passe ! Et choper les fauteurs de troubles ! Gare à celui qui se fera débusquer.

Un mix de cache-cache et du « 1.2.3 soleil » sur un plateau

Vous disposerez de 5 tours, soit moins de 30 minutes pour faire traverser le hall à un maximum de vos compagnons figurines ectoplasmiques (une grosse, des moyennes, des petites), sans vous faire repérer, pour marquer le plus de points.

Et comme vous ne pourrez pas le faire d’une traite, vous pourrez vous cacher autour/dans/sur les meubles – en 3D – présents dans la pièce. Et comme dans toute maison avec des fantômes, les meubles pourront bouger.

Enfin vous ne serez pas inactif du tout puisqu’à un moment, on placera un gros trou de serrure par lequel on va regarder. Il faudra donc se lever et s’y pencher …. Et tout le monde peut vérifier … On fait confiance mais bon … Toutes les figurines vues à travers le grand trou de serrure par votre regard inquisiteur reviendront en arrière. Un peu comme dans 1.2.3 soleil (mais de nuit) … Retour à la case départ.

Si on se fait voir – avoir -, ce n’est pas bien grave, il n’y aura pas un ghostbuster (= chasseur de fantôme) pour vous avaler dans son aspirateur ! Après 5 manches, on compte ses figurines qu’on a réussi à amener de l’autre côté, ainsi que celles qui sont encore sur le plateau (elles conféreront moins de points).

Alors prêt pour mener un cache-cache spectral pour fantômes espiègles ?

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2022/01/27/test-pas-vu-pas-pris/

Vendredi

[Test] Animètre, le mètre hérisson

animètre
Recap2-5 joueursRecapAnthony Perone
Recap5 ansRecapEkaterina Izobova
Recap15-20 minutesRecapLifestyle Boardgames
RecapCollection, conservation des distancesRecapBlackrock Games
RecapJanvier 2022Recap Animaux
Recap14€50 chez Recap et dans Recap
Animètre

Lifestyle revient avec un nouveau jeu pour enfant : Animètre. Créé par Anthony Perone (Dive, Formz, Knock Knock Dungeon, Run Run Run !), j’avais adoré Dive pour son originalité, j’avais bien aimé Formz et Laurent aussi, alors j’avais très envie de tester celui là, d’autant qu’il m’avait l’air bien original également.

Vous allez le voir, la mécanique d’Animètre est très simple, mais les compétences mises en jeu sont assez novatrices dans les jeux de société et pour les enfants (et les adultes aussi) c’est assez intéressant.

Après Gorynich, Jouets à Gogo, Trésors légendaires, La chasse aux chaussettes et Fabulia, l’éditeur russe nous revient donc avec un autre jeu enfant qui promet d’être aussi bon que les précédents.

Dans Animètre, les joueurs vont empiler des animaux pour que celui qui est tout en haut puisse attraper des pommes dans un arbre. Mais attention aux prédateurs qui feront peur à vos petites souris, lapins ou hérissons.

Avec un mode simple, coopératif et expert (compétitif ou coopératif), les joueurs vont pouvoir progresser dans le jeu et tous les âges pourront s’amuser ensemble.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2022/01/28/animetre/

Samedi

[Prochaines sorties] Matagot #1 (février 2022)

Recap

Voici les localisations/sorties prévues par l’éditeur Matagot pour le mois de février 2022. Au programme : Finger Guns at High Noon, Bahamas extension Trous d’Air, Pictures extension Orange et l’extension pour Everdell Spirecrest.

Matagot

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2022/01/29/sorties-matagot-fevrier-2022/

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

Recap

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Chaque mois, nous offrons à des tipers des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Pour le mois de juillet, nous offrons :

1001 îles

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :