[Test] Jouets à Gogo, Toy Story

Jouets2-4 joueursJouetsEvgeny Niitin
Jouets6 ansJouetsEugenia Smolenceva
Jouets15-30 minutesJouetsLifestyle Boardgames Ltd
Jouetspose de tuilesJouetsBlackrock Games
Jouets17/09/21Jouets Jouets
Jouets15€90 chez Jouets et dans Jouets
Jouets à gogo

Lifestyle fait décidément de sacre bons jeux pour enfants. Après Fabulia, Trésors légendaires, et la Chasse aux chaussettes, arrive Jouets à Gogo avec encore une mécanique adaptée aux enfants : la pose de tuiles.

La talentueuse illustratrice de Fabulia revient aux pinceaux dans cet opus pour notre plus grand plaisir ! Le défi est ici de taille : créer un jeu de pose de tuile à la Kingdomino, accessible dès 6 ans mais avec une profondeur qui conviendra également aux adultes, la mission était presque impossible, mais l’auteur y est parvenu.

L’univers des jouets plaira sans nul doute aux enfants et ceux qui aiment jouer au marchand se régaleront à achalander les rayons de leur magasin.

Dans Jouets à Gogo, les joueurs incarnent des gérants de magasins de jouets qui devront organiser leur magasin pour réussir à vendre le plus de jouets possibles. Un maximum d’allées du magasin doit mener à la caisse enregistreuse, alors bien disposer les rayonnages sera la clef de la victoire.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 68 tuiles Jouet et Caisse enregistreuse
  • 45 jetons Billet
  • 16 jetons Récompense
  • 7 silhouettes Personnage avec support
  • 1 piste de score
  • Règles du jeu

Comment on joue à Jouets à Gogo ?

La mise en place

On place la piste score au centre de la table. Chaque joueur choisit un personnage qu’il place sur la case 1 de la piste.

On dispose les jetons billets, les 4 jetons récompense collection, les 4 jetons vitrine et les récompenses supplémentaire à côté de la piste score.

Chaque joueur obtient une tuile caisse (qui sont toutes différentes).

On mélange les tuiles jouet et on forme une ou plusieurs piles face cachée. On révèle 4 tuiles jouet pour former un marché.

Le tour de jeu

A son tour, chaque joueur va choisir une tuile sur la marché. Il doit la placer dans son magasin.

Il peut la placer où il le souhaite dans un carré imaginaire de 4 tuiles de long, et 4 tuiles de haut. Il n’est pas obligé de faire correspondre les couleurs, mais la tuile posée doit partager un côté entier avec une tuile déjà posée et doit être posée dans le sens du dessin.

Si, en posant sa tuile, le joueur créé ou prolonge un chemin de jouets de la même couleur jusqu’à la caisse, il marque autant de points que de jouets présents sur le ou les chemins.

Les joueurs terminent leurs tours en révélant une nouvelle tuile.

Si, à un moment de son tour, le joueur constate qu’il a dans son magasin les 5 jouets différents d’une même couleur, alors il prend le jeton collection qui vaut 5 points en fin de partie.

Notez que les couleurs n’ont pas tous la même disposition (ce qui n’est pas précisé dans les règles) :

  • Rouges : Peuvent avoir de grands ou petits jouets, verticaux et horizontaux.
  • Bleus : Que des grands jouets horizontaux ou qui prennent toute la tuile
  • Violets : Que des grands jouets verticaux ou des petits jouets
  • Verts : Que des petits jouets

Ayez bien ces dispositions en tête en jouant, faute de quoi vous pourrez vous retrouver bloqué.

La fin de partie

La partie se termine quand tous les joueurs ont complété leur carré de 4×4. On ajoute au score le bonus de vitrine : pour chaque couleur, les joueurs comptent les jouets identiques qu’ils ont en majorité. Le joueur qui a le plus de jouets identiques de chaque couleur gagne le jeton vitrine qui vaut 5 points.

Le joueur qui a le plus de points gagne la partie.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • Jouets à gogo est simple mais pas simpliste
  • Les illustrations mignonnes
  • Il y a beaucoup de personnages à choisir
  • Un jeu malin qui fait bien réfléchir
  • Un jeu qui plaira également aux adultes
  • Des parties rapides et des tours fluides
  • Il faut faire ses chemins ET prendre les bons jouets pour les jetons bonus
  • On peut placer la tuile où on veut (mais cela peut ne pas rapporter de points)
  • La piste de score très bien faite
  • Il faut une bonne dose d’anticipation…

Ce que j’ai 💔

  • … Ce qu’auront du mal à faire les enfants de 6 ans
  • Il n’y a pas beaucoup d’interaction à part la course au jetons collection
Jouets

Design

Avec les enfants, on aime bien le design de Jouets à Gogo ! Les illustrations de Eugenia Smolenceva sont très mignonnes et les jouets sont bien représentés. On les reconnaît bien et on sait tout de suite ce qu’il nous faut pour compléter une collection.

Les couleurs sont vives et on les distingue bien dans son magasin. Même si les jouets d’une même couleur partagent une même caractéristiques (poupée, peluches, véhicules, sport), un joueur daltonien aura quand même des difficultés pour jouer, surtout en fin de partie, quand les jouets se mélangent ainsi que les chemins.

Les personnages pour le score sont bien réalisés et il y en a pour tous les goûts : des parents, des enfants, des ados, des animaux. La piste de score est très bien faite, elle est claire et on ne s’embête pas à compter tous les points en fin de partie.

Les petits billets sont mignons, mais un peut trop petits à on goût, surtout avec des enfants qui mettent encore tout à la bouche (oui je sais….. )

Dans l’ensemble, Jouets à Gogo est plutôt agréable à regarder et donne envie de jouer.

Jouets

Qualité du matériel

La qualité du matériel de Jouets à Gogo et plutôt bonne compte tenu du prix du jeu. Il n’est composé que de tuiles ou jetons en carton qui sont d’une bonne épaisseur et ne semblent pas vouloir s’abîmer trop vite pourvu qu’ils ne fassent pas un voyage intérieur dans la bouche de vos enfants.

Les standies personnages tiennent bien dans leur socle.

Globalement, la qualité de Jouets à Gogo est bonne et le jeu semble durable et résistant, tout ce qu’on attend d’un jeu enfants.

Jouets

Thème

Alors là, le thème fait mouche immédiatement, surtout à l’approche de Noël (et oui on est en plein découpage de catalogues de jouets en ce moment). Alors proposer à des enfants de gérer leur propre magasin de jouets, cela titille leur âme de marchands et ils seront ravis de collectionner peluches, poupées, véhicules et objets de sport.

Les jouets sont très populaires dans la culture fictionnelle destinée aux enfants. En commençant par le célèbre Toy Story.

Toy Story est un film d’animation américain réalisé par John Lasseter et sorti en 1995. Coproduit par les studios Disney, il est le premier long métrage d’animation en images de synthèse des studios Pixar. Le scénario, élaboré par Joss Whedon, Andrew Stanton, Joel Cohen et Alec Sokolow, est basé sur une histoire originale de John Lasseter, Pete Docter, Andrew Stanton et Joe Ranft.

Le film met en scène un groupe de jouets. Woody, une poupée représentant un cow-boy, et Buzz l’Éclair, une figurine d’astronaute, en sont les personnages principaux.

Toy Story a produit près de 362 millions de dollars de recettes dans le monde. Il a reçu des critiques très positives qui saluent à la fois l’innovation technique de l’animation et la qualité du scénario. Depuis 2005 — sa première année d’éligibilité —, il fait partie du National Film Registry.

En plus des sorties DVD, de nombreux produits dérivés sont apparus sur le marché : jouets, jeux vidéo, attractions, etc.

Le film a fait l’objet de trois suites au cinéma : Toy Story 2 réalisé à nouveau par John Lasseter en 1999, Toy Story 3 de Lee Unkrich en 2010, et Toy Story 4 de Josh Cooley en 2019.

La franchise comprend aussi une série télévisée dérivée, Les Aventures de Buzz l’Éclair (2000-2001) dont Buzz l’Éclair, le film : Le Début des aventures, long-métrage directement sorti en vidéo en 2000, constitue le prologue.

On peut également retrouver les personnages de Toy Story dans les Toy Story Toons, qui sont trois courts métrages : Vacances à Hawaï (2011), Mini Buzz (2011) et Rex, le roi de la fête (2012), mais aussi dans deux moyens métrages : Toy Story : Angoisse au motel (2013) et Toy Story : Hors du temps (2014).

Le Merveilleux Magasin de Mr. Magorium (Mr. Magorium’s Wonder Emporium), est un film fantastique merveilleux américain réalisé par Zach Helm, sorti en 2007, avec Natalie Portman et Dustin Hoffman dans les rôles principaux. Le film est sorti en février 2008 en France.

M. Edward Magorium, 243 ans, possède et gère un magasin de jouets magique. Le magasin possède de nombreux objets extraordinaires et pour la plupart animés. Pour rechercher un objet particulier en rayon, Molly Mahoney, l’assistante de M. Magorium et compositrice en herbe, utilise le « grand livre » du comptoir qui permet de matérialiser toute demande de jouet en l’ouvrant à l’intercalaire d’un thème bien précis. Le magasin possède également une poignée de porte qui, en fonction de sa rotation, permet au visiteur de se retrouver à quatre endroits différents, comme la salle aux ballons de toutes tailles, l’appartement de M. Magorium, etc. Tant le magasin que les jouets peuvent changer leur apparence et leur comportement selon leur émotion. Eric, un jeune garçon solitaire et dont Mahoney est la seule amie, passe le plus clair de son temps dans le magasin, et M. Magorium a une attitude paternelle à son égard.

M. Magorium annonce soudainement que, bien qu’il ne soit pas malade, il a l’intention de « quitter » et laisser le magasin à Mahoney qui travaille avec lui depuis ses 15 ans et qui en a aujourd’hui 23. En prévision de son départ, il engage un comptable, Henry Weston, qui est chargé d’organiser les documents de la boutique. Parmi les nombreux dossiers ont été négligées les difficultés financières. Le dévouement de Henry à son nouveau travail le rend impopulaire auprès des enfants qui visitent le magasin, y compris d’Eric, et Mahoney ne l’apprécie guère par sa fermeture d’esprit face aux pouvoirs magiques de la boutique qu’il refuse d’accepter.

En réponse à la décision de son fondateur en matière de congé, le magasin pique une colère, effrayant les clients de tous âges. Inquiets au sujet des plans de M. Magorium, Mahoney emmène ce dernier à l’hôpital, où elle parvient à convaincre les médecins que M. Magorium commence à perdre la raison dans le but de le faire surveiller et de le maintenir en vie de cette façon. Il reste toute la nuit à l’hôpital, entouré d’une toile de fond d’étoiles mise en place par Eric, et sort le lendemain, étant en parfaite santé. Entre-temps, Eric se lie d’amitié avec Henry Weston et lui fait découvrir sa collection de chapeaux.

Mahoney tente d’empêcher le « départ » de M. Magorium en lui montrant les joies de la vie, mais son esprit demeure inchangé et il s’éteint paisiblement après une conversation sincère avec sa protégée, terminant sa vie en laissant une lettre à Mahoney sous forme d’avion de papier. Le magasin lui-même est en deuil et tous les jouets perdent leur vie et leurs couleurs, donnant une ambiance « noir et blanc » et déprimante à la boutique.

Se croyant indigne de posséder le magasin de jouets à la suite de M. Magorium, Mahoney le met en vente. Eric tente de convaincre Henry de racheter le magasin avec lui. Henry refuse, mais rend visite à Mahoney dans le but de la persuader de garder le magasin et tout ce qu’il représente pour l’esprit des enfants. Mahoney reprend confiance en elle et avoue enfin sa foi dans le magasin et sa magie. Le cube de bois (appelé cube de Congreve), à première vue inerte, que M. Magorium avait précédemment offert à Mahoney, se met en mouvement et vole soudain à travers le magasin. Henry s’évanouit en état de choc, quand il se réveille, Mahoney lui dit que c’était juste un rêve et qu’elle a toujours l’intention de vendre la boutique.

Henry Weston dit que la magie du magasin vient de Mahoney et qu’elle a besoin seulement de croire en elle. Soudain, Mahoney entend un air, et commence à jouer sur un piano imaginaire, et le piano du magasin se met à jouer pour elle. La boutique et sa magie sont ravivées. Mahoney danse à travers le magasin pour recolorer et réanimer tous les jouets sous les yeux émerveillés des enfants présents. L’histoire se termine par une phrase prononcée par Eric : « ainsi commence l’histoire de Molly Mahoney… »

Jouets

Mécanique

Jouets à Gogo est un jeu de pose de tuile assez malin mais pas si facile qu’il n’y parait, même s’il est accessible aux enfants de 6 ans. C’est sans doute le jeu pour enfants avec cette mécanique le plus intéressant pour les adultes.

Le principe de base est très simple : on pose une tuile où l’on veut dans son magasin, mais pour marquer les points, il faut créer un chemin de couleur qui est relié à la caisse et compter le nombre de jouets dans ce chemin (y compris ceux déjà posées dans un tour précédent).

Vous pouvez donc avoir un scoring exponentiel et ne posant que des tuiles de la même couleur. En revanche, il faudra bien réfléchir au tuiles que vous posez, notamment celles qui jouxtent la tuile caisse. En effet, si le chemin partant de votre caisse finit rapidement en cul de sac, vous serez privé de points en fin de partie.

Vous devrez donc laisser la caisse libre le plus longtemps possible.

Le choix des tuiles a une importance primordial car on remarque assez rapidement que certaines couleurs n’ont pas certaines formes. En effet, vous ne trouverez pas de forme verticale chez les bleus, pas de forme horizontal chez les violets et pas de grandes formes chez les verts.

Il faut absolument avoir cela en tête lors de la construction de votre magasin, dommage que cela ne soit pas précisé dans la règle.

Il y a donc deux couches de stratégies, voire trois si on prend en compte les jetons collection et vitrine qui pourront orienter votre choix de tuile et vous faire gagner un nombre non négligeable de points en fin de partie.

Si les enfants de 6 ans auront du mal à jongler avec les 3 couches de stratégies, cela rend le jeu vraiment intéressant pour les plus grands.

Jouets à Gogo n’est donc pas un simple jeu pour enfants, ils peuvent s’amuser au jeu et leurs parents aussi. Il fera un parfait jeu d’apprentissage sur les jeux de pose de tuile et la courbe d’expérience est vraiment intéressante. Les enfants seront un peu largués au début et, petit à petit, on remarque qu’ils développent une stratégie, qu’ils ne prennent plus les tuiles au hasard et qu’ils commencent à anticiper, préparer des chemins pour marquer beaucoup de points en fin de partie, au lieu de se bloquer et de ne rien marquer.

Dans l’ensemble, on aime jouer à Jouets à Gogo en famille, il fait réfléchir les enfants et les adultes et, très vite, les enfants comblent leur handicap d’inexpérience pour faire des score équivalents aux adultes.

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles de Jouets à Gogo sont très simples et s’expliquent en quelques minutes. Le livret est plutôt bien fait même s’il oublie de mentionner les caractéristiques particulières des formes des couleurs.

Il conviendra bien à des enfants de 6 ans, le fait de pouvoir pose sa tuile où on veut pourvu qu’elle soit à l’endroit facilite grandement les choses.

Jouets

Mise en place / Rangement

Jouets à Gogo s’installe rapidement et facilement. Les enfants pourront être autonome dans l’installation dès la deuxième ou troisième partie, c’est bien !

Dommage que les tuiles caisse aient le même dos que les autres tuiles, ce qui oblige à bien les trier pour ne pas les perdre au milieu des autres tuiles.

Conclusion

Jouets à Gogo est vraiment un chouette jeu qui permet de former les enfants à la pose de tuiles. Bien que très accessible, les couches stratégiques en font un jeu intéressant pour les enfants aussi bien que pour les adultes. Ne vous fiez pas au thème très enfantin qui plaira aux plus jeunes, Jouets à Gogo fait bien réfléchir et constituer un magasin en laissant libre les chemin se révélera bien plus complexe qu’il n’y paraît. Il est très satisfaisant de voir ses enfants apprendre et évoluer en jouant au jeu. Jouets à Gogo est un excellent choix pour le premier jeu de pose de tuile de vos enfants !

Arnaud
Jouets
Jouets

D’autres avis sur Jouets à Gogo :

Source : Wikipédia

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 31 octobre 2021

    […] Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/10/25/test-jouets-a-gogo-toy-story/ […]

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :