[Test] Lost Explorers, aventuriers du monde perdu

Explorers2-4 joueursExplorersCédrick Chaboussit
Explorers10 ansExplorersChristine Deschamps
Explorers40 minutesExplorersLudonaute
Explorerscourse, pose d’ouvriers, collection, explorationExplorersMondes perdus
Explorers22€50 chez Explorerset dans Explorers
Lost Explorers

Ah, les aventuriers de l’arche perdue, l’un de mes Indiana Jones préféré ! Vous savez, celui où il se fait poursuivre par une grosse boule, Steven Spielberg et Harrison Ford rendent culte la série de films avec ce premier opus où Indie est à la recherche de l’Arche d’Alliance.

Explorers

Alors quand j’ai entendu parler de ce jeu qui nous met dans la peau d’une équipe d’Indiana Jones à la recherche non pas d’une relique religieuse mais d’un monde perdu, je me suis tout de suite intéressé au jeu. En plus, le style graphique du titre m’a indubitablement fait penser à Indie.

Dans Lost Explorers, les joueurs vont devoir monter une expédition pour retrouver des indices sur l’emplacement du fameux monde perdu. Pour y arriver, il sera nécessaire de collecter des équipements permettant de voyager et réussir des missions qui finiront par donner ces fameux indices. Collectez-en 4 et vous trouvez l’emplacement du monde perdu.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite ?

  • 1 Boîte/plateau
  • 64 Jetons Véhicule/Mission
  • 16 Jetons Véhicule/Mission de départ
  • 16 Membres d’expédition
  • 8 Chefs d’expédition
  • 4 Marqueurs Lieu validé
  • 13 Tuiles Indice

Comment on joue à Lost Explorers ?

La mise en place

On déplie la boite qui formera l’aire de jeu. On mélange les tuiles véhicule/mission et on en place 32 dans chaque emplacement prévu. On donne aléatoirement 1 tuile véhicule/mission de départ de chaque type à chaque joueur. On retourne face mission la tuile de son choix.

Chacun prend 2 chefs d’expéditions (qu’il placera sur les pistes de la boîte) et 3 membres expédition (le 4ième est mis de côté dans un premier temps). On place sur la carte un certain nombre de marqueurs lieux validés en fonction du nombre de joueurs.

On place en pile les tuiles indices sur l’emplacement dédié.

On est prêt à partir à l’aventure !

Le tour de jeu

A son tour, les joueurs vont placer sur la boite tous leurs membres d’expédition pour effectuer les actions suivantes :

  • Prendre une tuile véhicule/mission : Le joueur place de 1 à 4 membre(s) d’expédition pour prendre la 1ère, 2ième, 3ième ou 4ième tuile d’une des deux réserves de tuiles. Il la place devant lui côté véhicule ou mission à sa convenance, mais il ne peut pas consulter la mission au préalable et tout choix est définitif.
  • Placer un membre d’expédition sur la carte : Le joueur place un membre d’expédition sur la carte s’il a toutes les tuiles véhicule requises pour le voyage entre Venise et sa destination. Il défausse ensuite une tuile nécessaire au voyage.

Après avoir placé tous ses meeples, le joueur vérifie s’il remplie la condition d’une de ses missions. S’il a un de ses membres d ‘expédition sur chacun des lieux indiqués par la mission, elle est complétée. Il avance sur la piste correspondant à la couleur de la mission son chef d’expédition du nombre de cases égales au nombre de meeples utilisés pour effectuer la mission. Progresser sur la piste permet de récupérer son 4ième membre d’expédition et collecter des jetons indices.

La fin de partie

Dès qu’un joueur collecte 4 jetons indice, il gagne immédiatement la partie. On fait la somme des 4 chiffres présents sur les jetons et on scan le QR code qu’on trouvera en fin du livret des règles correspondant au résultat de la somme. Le lecteur QR code vous indiquera l’emplacement du monde perdu.

Si les deux réserves du tuiles véhicule/mission sont vides, la partie se termine également. Dans ce cas, c’est le joueur dont le chef d’expédition le moins avancé qui est devant qui gagne la partie. On ne scanne pas de codes dans ce cas (dommage)

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • Il est super beau
  • La mécanique simple et accessible
  • L’anticipation nécessaire
  • Le matériel de très bonne qualité
  • Des parties pas trop longues
  • Le choix des tuiles côté véhicule ou côté ressources
  • La boite/plateau…

Ce que j’ai 💔

  • …. dont la partie plateau est un peu petite à plus que 2 joueurs.
  • Le placement de la boite est compliqué à plus que deux joueurs pour que tout le monde puisse voir les couleurs des tuiles dans les réserves.
  • Les couleurs des tuiles trop proches dans un environnement faiblement éclairé.
Explorers

Design

Rahhhh lala !!! on passe à un poil d’elfe du Meeple doré ! Lost Explorers est super beau ! Avec un aspect un brin rétro, les vieilles photos, les véhicules d’un autre âge, ce plateau représentant une vielle carte, j’ai adoré la direction artistique du titre !

L’idée de la boîte-plateau, c’est super, vous le savez si vous lisez régulièrement mes articles, j’aime toujours quand la boite sert aussi de terrain de jeu. Malheureusement, il tombe dans le même écueil que les autres jeux qui font cela, à l’instar de Roméo et Juliette. Le plateau à tendance à rebiquer ce qui fait qu’il n’est pas plat. Bon j’imagine qu’avec le temps il va s’assouplir et cela devrait régler le problème. Mais le plus gênant, c’est que le plateau est trop petit pour être lisible à plus que deux joueurs. Une aide de jeu en papier reprenant la carte aurait aidé sur ce point.

Un autre problème d’ergonomie gênant à plus que deux joueurs, c’est la visibilité des couleurs des tuiles dans les deux réserves de la boite. En effet, il est compliqué de trouver comment placer la boite pour que chacun puisse voir la couleur des tuiles. Selon l’angle de vue, on ne les voit pas. Coloriser les tranches auraient réglé le problème.

A part ces petits problèmes d’ergonomie (qui coûtent le meeple doré à Lost Explorers), le design du titre est excellent. Les symboles sont claire et explicites, on distingue bien les différents lieux. Les véhicules nécessaires pour aller sur chaque lieu sont inscrits sur la carte et sur les cartes missions, aussi, ayant l’information à plusieurs endroits, il est facile de s’y retrouver.

Dans l’ensemble, j’aime beaucoup le design général de Lost Explorers même si l’ergonomie n’est pas parfaite, il est beau et bien conçu.

ze meeple

Qualité du matériel

La qualité de Lost Explorers est top ! Les tuiles véhicules/missions sont grandes et épaisses, un peu à la manière de jetons de poker (un édition deluxe avec des jetons de poker, c’est possible ? ).

La boite est de très bonne qualité aussi, avec un carton épais pour la partie plateau et une fermeture aimantée.

Les meeples en bois sont de qualité standard et les jetons indices sont aussi assez épais.

Dans l’ensemble, Lost Explorers donne une impression de qualité et ne semble pas vouloir s’user prématurément. Pour un jeu dans cette gamme de prix, c’est top !

ze meeple

Thème

Vous l’aurez compris, j’adore le thème de Lost Explorers ! Je trouve qu’ici, il est super bien rendu. On a vraiment l’impression d’envoyer des membres d’exploration aux quatre coins du monde pour chercher ce fameux monde perdu. L’immersion va jusqu’à la toute fin du jeu, on l’on va scanner un QR code qui vous emmènera sur Google Maps pour vous montrer où se trouve l’entrée du monde perdu. Il y a plein de codes à scanner, et ça changera à chaque partie. Bien sûr ces coins du monde sont tous magnifiques et cela vous fera un peu voyager depuis votre salon !

Personnellement j’ai vu dans Lost Explorers une référence à Indiana Jones, mais j’imagine que les auteurs ce sont surtout inspirés du célèbre roman de Sir Arthur Canon Doyle, le papa de Sherlock Holmes, Le Monde Perdu. L’époque et l’histoire correspondent en effet très bien.

Le Monde perdu (The Lost World) est un roman d’aventures et de fantastique de Sir Arthur Conan Doyle paru en 1912. C’est le premier volet de la série des aventures du Professeur Challenger qui comprend cinq romans.

Récit d’une expédition sur un haut-plateau peuplé de créatures préhistoriques, Le Monde perdu reflète l’engouement populaire pour les dinosaures durant les premières années du 20ième siècle. Adapté de nombreuses fois au cinéma et à la télévision, le roman a eu une grande influence sur des œuvres comme King Kong et Jurassic Park.

Londres, 1912. Edward Malone, du Daily Gazette, est envoyé par son rédacteur-en-chef interviewer le terrible professeur George Challenger, dont la réputation est entachée par de nombreux scandales à la suite de bagarres avec des journalistes. Malone se fait passer pour un jeune étudiant pour mieux berner le professeur, mais il est rapidement démasqué : les deux hommes en viennent aux mains. Le journaliste refuse pourtant de porter plainte, ce qui amène le professeur à lui révéler sa découverte concernant l’existence de dinosaures encore vivants en Amérique du Sud d’après le carnet d’un certain Maple White, un explorateur ayant vu des choses formidables sur un haut-plateau coupé du monde moderne.De gauche à droite : Ned Malone, les professeurs Summerlee et Challenger, et Lord John Roxton.

Challenger met sur pied une expédition pour rapporter des preuves à la communauté scientifique sceptique. Malone accepte de se joindre à lui pour couvrir l’évènement en correspondant par lettres à la Gazette, mais aussi pour obtenir la main de sa fiancée Gladys en se distinguant par un acte héroïque. Lord John Roxton, chasseur émérite, ainsi que le professeur Summerlee, confrère et rival de Challenger, sont également de la partie. Après une longue traversée en cargo, puis en pirogue, les quatre explorateurs et leurs guides indigènes s’enfoncent au-delà du bassin de l’Amazone.

On retrouve bien cette ambiance dans Lost Explorers et ça m’a donné envie de me plonger dans les romans !

Explorers

Mécanique

Nous avons beaucoup aimé jouer à Lost Explorers ! La mécanique est très simple d’accès mais un travail d’anticipation est vraiment nécessaire pour tirer son épingle du jeu.

En effet, toute la stratégie réside dans cette anticipation car plusieurs éléments du jeu reposent dessus. En effet, les joueurs ont la possibilité de récupérer des meeples posés sur la carte, mais les laisser sur des lieux convoités par l’adversaire est intéressant puisque s’il y pose un des siens, la tuile véhicule n’est pas défaussée mais donnée au propriétaire du meeple chassé.

Prendre des missions avec des lieux communs va également permettre d’accélérer et de facilité les choses et choisir la bonne couleur de missions est également primordial, puisqu’avancer son chef d’expédition qui est à la traîne permet de récupérer un véhicule.

En somme, Lost Explorers vous incite à avoir un jeu équilibré dans tous les domaines et de jouer sur tous les tableaux. Heureusement, il n’y a pas 50 choses à surveiller, et vous pourrez assez facilement tout surveiller et tout prendre en compte. La mécanique est assez légère, mais vous demande quand même pas mal de réflexion afin que vos chefs d’expédition puissent avancer plus vite que ceux des adversaires.

Car oui, Lost Explorers est finalement un jeu de course puisque c’est le premier qui réunit les 4 indices qui gagne la partie immédiatement. Surveillez donc bien l’avancée de vos adversaires faute de quoi vous serez pris au dépourvu. La course est souvent assez serrée et parfois cela se joue sur un coup de bol, en tirant la dernière tuile mission, ce qui peut être un peu frustrant, mais rien de bien grave car l’essentiel n’est pas là.

Dans l’ensemble, on passe un bon moment à jouer à Lost Explorers, les 40 minutes de jeu passent vite et c’est bien là le signe d’un bon jeu.

Explorers

Simplicité des règles

Les règles de Lost Explorers sont très simples rendant le jeu accessible à un public familial. Le livret de règles est bien fait et on comprend bien les règles. je n’ai pas relevé d’erreurs.

Tous les points de règles semblent logiques et se comprennent facilement.

ze meeple

Règle / Mise en place / Rangement

Grâce à sa boite/plateau, le jeu s’installe et se range en un éclair. Il faut juste faire attention à bien séparer les tuiles véhicules/mission de départ des autres, car les premières sont un chouilla plus foncées que les autres, mais rien de flagrant, aussi, il faut faire attention pour ne pas les confondre.

Les éléments restent assez bien en place même si vous secouez la boite, c’est bien.

Conclusion

Lost Explorers est un super petit jeu de course, de collection et de pose d’ouvriers. Grâce à une mécanique accessible qui se base se l’anticipation et la planification, il conviendra à tout type de public. Une chouette découverte pour qui aime les jeux dans l’univers de l’exploration et de la recherche de trésors fabuleux ou de lieux secrets. Indiana Jones en herbe, vous serez séduits pas l’univers et la découverte, en fin de partie, d’un lieu magnifique du monde réel. Si le jeux ne vous donne pas envie de voyager, je ne sais pas ce qu’il vous faut ! Le voyage le moins cher qu’il m’ait été donné d’entreprendre !

Arnaud

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :