[Test] Chronicles of Crime, la série 1900

chronicles of crime1 à 4 enquêteurschronicles of crimeDavid CICUREL, Wojciech GRAJKOWSKI
chronicles of crime12 ans et +chronicles of crime Mateusz KOMADA, Katarzyna KOSOBUCKA, Barbara GOLEBIEWSKA, Mateusz MICHALSKI
chronicles of crime60 à 90 minuteschronicles of crimeLucky Duck
chronicles of crimeScan & play, enquête, déduction, coopératif, énigmechronicles of crimeCrime, Enquête, déduction, Paris 1900
chronicles of crimeEn précommande et très bientôt disponible à 25€ chez Tsuroet dans chronicles of crime

Qu’est ce que c’est que Chonicles of Crime : 1900 ?

Fermez votre ceinture, êtes-vous prêt pour un bond dans l’histoire ? La lignée d’Abelard Lavel continue d’élucider les crimes et les enquêtes criminelles 500 ans plus tard avec Chronicles of Crime : 1900.

Désormais vous incarnez Victor Lavel, un jeune journaliste ambitieux. Vous êtes en 1900, en plein milieu de la Belle Époque, et Paris est une ville prospère. Il y a tant d’histoires à traiter, mais vous êtes bien plus intéressé par les meurtres, les kidnappings et les cambriolages ! Le fait d’avoir un oncle commissaire vous permet d’être parmi les premiers à être au courant des nouveaux méfaits qui sont commis.

Chronicles of Crime : 1900 est le deuxième volet complètement indépendant d’une série de 3 boites d’enquêtes criminelles se déroulant à Paris à des époques différentes.

Nous vous avons déjà parlé, chez Undécent, de la boite Chronicles of Crime : 1400, dans un article que vous vous retrouvez aisément ici.

Encore une fois, Chronicles of Crime : 1900 utilise la technologie Scan & Play pour lier les jeux numériques et les jeux de société, ce qui permet de raconter de nombreuses histoires d’enquêtes criminelles avec les mêmes composants. Interrogez les suspects, collectez des preuves et trouvez le coupable avant de manquer de temps !

Cependant, dans cette boite, les Lucky Duck nous amènent une mécanique en plus et je peux vous assurer que le jeu devient du grand art ! Cette nouvelle mécanique consiste à devoir résoudre des énigmes. Mais rassurez-vous, on n’est pas dans un escape game. L’essence même du jeu consiste toujours à enquêter sur différents crimes. Les énigmes dans Chronicles of Crime : 1900 consistent à trouver un code pour ouvrir un coffre fort dans lequel vous trouverez des indices importants pour votre enquête, trouver sur un plan un lieu parmi d’autres, décoder un message, et j’en passe.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite de Chronicles of Crime : 1900 ?

Chronicles of Crime : 1900 est un jeu qui utilise la technologie du Scan & Play. Ceci a pour but de rendre le jeu moins gourmand en matériel car chaque carte est munie d’un QRcode et pourra servir à plein d’autres enquêtes.

Cependant vous trouverez :

  • 30 cartes Personnage.
  • 38 cartes catégorie d’indices.
  • 15 cartes objet spécial.
  • 7 plateaux lieu recto verso.
  • 1 plateau lieu de départ.
  • 20 cartes énigme.
  • 1 plateau preuves.
  • 1 livret de règles.

Chronicles of Crime : 1900 ne comprend pas, à l’instar de la première grosse boîte, les lunettes pour pouvoir profiter de la réalité augmentée. Ces lunettes ne sont pas indispensables au fonctionnement du jeu et ne marchent pas sur tous les smartphones. C’est néanmoins possible de les acheter à part pour un prix de 11€90 chez Philibert ou dans votre boutique préférée. Juste pour la petite info la première boîte coûte le même prix que Chronicles of Crime : 1900.

Comment on joue à Chonicles of Crime : 1900 ?

Pour jouer à Chronicles of Crime, il faudra, comme de plus en plus souvent dans les jeux d’enquête, télécharger une application sur votre téléphone. Il faudra également charger le scénario que vous avez envie de faire.

Chronicles of Crime : 1900 en propose 4 plus un tutoriel. Le tutoriel est une vraie enquête, plus courte et plus facile, mais qui vous explique de manière très simple la règle sans vous farcir le livret.

Désormais vous êtes Victor Lavel, un jeune journaliste ambitieux. Chaque scénario commence toujours à la rédaction des « Nouvelles de Paris », où Charlotte Hibou, votre collègue de la rubrique Puzzles et énigmes est déjà en pleine émulsion intellectuelle. Charlotte est un personnage clé du jeu. C’est elle qui pourra vous aider à résoudre les énigmes si vous êtes bloqué. Sa lumière sera fort utile.

Chronicles of Crime : 1900

Très vite votre patron, le rédacteur en chef Jonas J. Jacquemard, vous invitera à le rejoindre dans son bureau. « J’ai une mission pour toi… ». Vous avez désormais jusqu’à minuit pour boucler votre enquête article. Après cela, votre chronique ne pourra pas paraître dans le journal du lendemain. Les temps sont durs et un autre journal vous aura sûrement devancé.

Chronicles of Crime : 1900

Mais vous êtes un Lavel, rien ne vous échappe et vous avez de bons appuis au sein même de la police. Votre oncle, Norbert Lavel, est le commissaire. Il va agir comme votre frère dans Chronicles of Crime : 1400.

chronicles of crime

Encore une fois il ne vous reste plus qu’à comprendre le fin mot de l’histoire. La partie est non linéaire mais votre temps est compté. Ici pas de timer. Nous ne sommes pas dans un escape game. Dans Chronicles of Crime, chaque interrogation vous prendra 5 minutes de votre vie et chaque changement de lieu 20 minutes. Ce temps sera plus ou moins utile dans le scoring final mais régit de manière très astucieuse les événements possibles durant votre enquête (Retrouvez-moi à telle heure…)

Chronicles of Crime : 1900

Chaque élément trouvé prendra place sur le grand plateau central. Ils se placeront dans la zone bleue si vous ne les avez pas mais qu’on vous en a parlé. Dans le cas où vous les avez avec vous, il faudra les placer dans la partie rouge.

Chronicles of Crime : 1900

On fera de même avec les personnages. Même si vous ne pouvez pas les mettre dans votre sac, vous devrez les placer sur les lieux si vous savez où ils se trouvent. Dans le cas contraire, ils iront sous la zone bleue du plateau central en attendant de prendre place dans un lieu.

Petite nouveauté dans Chronicles of Crime : 1900, c’est l’utilisation d’un nouveau gameplay. Ici plus de vision qui vous guideront dans votre enquête. En revanche, au fur et à mesure que votre enquête progresse, vous allez trouver des objets spécifiques au scénario en cours, comme des codes, photos, documents, cartes et plus encore, représentés par les très grandes cartes d’énigmes et certaines cartes d’objets spéciaux.

Leur contenu, combiné avec l’information de témoins ou d’éléments visibles dans les scènes de réalité virtuelle, est tout ce dont vous avez besoin pour résoudre ces énigmes. Puis, à un moment donné, vous découvrirez un puzzle étroitement lié avec l’histoire, par exemple, vous pourriez trouver une cachette secrète ou rencontrer un personnage qui vous posera une question. La plupart des énigmes présentent une interface spéciale dans l’application. Vous pouvez y taper la solution ou choisir depuis une ou plusieurs réponses sur l’écran.

Comment on Gagne à Chronicles of Crime : 1900 ?

A force d’interroger des gens et de rassembler des objets, vous aurez une petite idée de la manière dont se résoud l’enquête. Si vous êtes prêt, rendez-vous au journal pour commencer votre article et appuyez sur le bouton « résoudre l’enquête ».

Vous répondrez à une série de questions dont vos réponses seront le QRcode des cartes preuves.

Enfin, l’application vous donnera votre score sur 100. Les réponses seront prises en compte ainsi que le temps de votre enquête.

Une erreur ? Soit vous décidez de recommencer ou de demander à l’application le fin mot de l’histoire avec la solution.

Est-ce que c’est bien ?

J’avais bien aimé Chronicles of Crime : 1400 mais là c’est encore un cran au-dessus. Le module enquête amène un réel plus au jeu et nous détourne un peu de notre écran. J’ai également eu l’impression d’être moins plongé sur ce dernier.

Dans Chronicles of Crime : 1900 vous ne saurez plus où donner de la tête et les scénarios sont moins lassants que la version précédente. Il agit sur nous comme une bonne série : lorsqu’un scénario se finit, il vous tarde de commencer le suivant.

Ce que j’ai ❤️:

  • Un scénario très bien ficelé.
  • Le module d’enquête.
  • Une immersion totale et très narrative.
  • Un jeu non linaire.
  • La gestion de son temps qui influence le cours de l’enquête.
  • Le tutoriel qui nous permet de jouer sans lire la règle.
  • Les recherches d’indices sur les scènes de crime.
  • Le questionnaire final et son scoring.

Ce que j’ai 💔

  • Même si c’est moins marquant, on passe encore trop de temps à scanner les cartes.
  • Il y a quelques coquilles dans l’application et les scénarios en mode difficile ne sont pas encore publiés. D’un autre coté, au moment où j’écris ces lignes, le jeu n’est pas encore sorti.
ze meeple

Design

Chronicles of Crime se démarque nettement par son graphisme époustouflant avec des illustrations à l’aquarelle du plus grand art. Par les illustrations on est déjà plongé dans le thème du Paris des années 1900.

A cela, s’ajoute à merveille une application très soignée. Dans Chronicles of Crime, vous êtes face à un jeu dans lequel rien n’est laissé au hasard. Tout est pensé jusqu’au bout. Le module d’enquête qui est rajouté dans cette version amène un véritable plus.

Le petit couvercle du thermoformage cale très bien l’ensemble de matériel.

ze meeple

Thème

Meurtre d’une jeune femme, le drôle de couple, 1 centime pièce… Derrière le bruit incessant des machines à écrire, vous rêvez du vendeur qui brandira votre dernière chronique. Car oui, vous, Victor Lavel, vous avez fait preuve, une fois de plus, d’une logique imparable et vous avez réussi à démasquer en premier le coupable. Votre article sera un best-seller et se vendra en quantité.

Encore une fois, jouer à Chronicles of Crime : 1900 c’est s’assurer de jouer à un jeu narratif où le thème est omniprésent.

chronicles of crime

Mécanique

Chronicles of Crime utilise la technologie Scan & Play pour lier les jeux numériques et les jeux de société, le jeu permet de raconter de nombreuses histoires d’enquêtes criminelles avec les mêmes composants. Je peux comprendre ce positionnement lorsqu’on connaît le succès des jeux vidéo.

Dans mon test de Chronicles of Crime : 1400, j’ai été fort dérouté par cette mécanique. Je n’ai pas ressenti la même chose avec Chronicles of Crime : 1900. Le module d’énigme nous détourne de nos écrans et en plus j’ai l’impression qu’on a moins besoin de scanner les cartes. C’est possible aussi qu’avec Elodie on ait pris l’habitude et que ça nous choque moins.

ze meeple

Simplicité des règles

Alors tout dépend si vous avez du temps à perdre pour lire le livret ou si vous voulez vous lancer directement dans le tutoriel. Si vous optez pour la deuxième option, alors vous pourrez jouer à Chronicles of Crime tout en apprenant la mécanique et la manière d’y jouer. En plus, le tutoriel a le mérite d’être un véritable scénario, certes plus court mais pas déplaisant.

ze meeple

Mise en place / Rangement

La mise en place se fait instantanément. Le rangement est très simple également. On a juste à re-trier les cartes indices et les classer par leur numéro pour faciliter la recherche lors d’une partie suivante.

Je tiens à souligner la qualité du thermoformage et de son petit couvercle pour tout caler dedans.

Conclusion

coup de coeur

Pour le coup, Chronicles of Crime : 1900 devient un véritable coup de cœur avec l’incorporation de son module d’énigmes. Il y a toujours la mécanique du scan & play qui peut dérouter certains, même si je l’ai trouvé moins problématique avec cette version. Il y a quelques coquilles dans l’application qui est je pense toujours en version de test vu que le jeu n’est pas encore sorti officiellement au moment où j’écris ces lignes. Je ne doute pas que les Lucky Duck vont vite corriger ces petits défauts qui ne sont pas non plus pénalisants.

J’aime énormément dans Chronicles of Crime : 1900 le fait que les scénarios soient non linéaires. Vous avez la tête partout. Tout est possible et il vous faudra faire le bon choix. De plus, le module énigmes amène une autre dimension. Si vous ne résolvez pas l’énigme, vous aurez plus de mal à résoudre votre enquête. Si vous n’avez pas visité les bons lieux, ça sera de même.

Êtes-vous un véritable Sherlock Holmes ? A vous de nous le dire…

C’est un jeu qui a sa place dans la ludothèque du bar à jeux le Fou de la Dame 😉

Testeur : Mathieu et Elodie du Fou de la Dame.

Mathieu

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :