[Test] Complices, Limbo

Complices
Complices2 joueursComplicesAntonin Boccara, Arthur Anguilla, Jules Messaud
Complices10 ansComplicesPauline Berdal
Complices20 minutesComplicesOldchap Editions
ComplicesCooperatif, temps réel, labyrinthe ComplicesBlackrock Games
ComplicesJuin 2022Complices Voleurs
Complices26€90 chez Complices et dans Complices
Complices

Complices, c’est un jeu que j’ai vu à Cannes, mais les tables n’ont jamais désempli et je n’ai pas pu y jouer. Alors quand je l’ai vu au festival de Valence, j’ai sauté sur l’occasion et j’y ai joué avec les enfants.

Les jeux coopératifs à deux, avec communication illimité c’est assez rare dans la PLF (Paysage ludique français). Complices vient ici combler un manque qui apparaît désormais évident. Les jeux d’ambiance à deux c’est encore plus rare.

En plus quand on voit les gens jouer, avec leurs lunettes de couleurs, ça donne vraiment envie. Ils crient, ils parlent de manière frénétique, parfois ils s’engueulent, que du bonheur !

Enfin, avec les enfants, c’est un jeu incontournable tellement il développe la communication entre pairs, souvent compliqué à cet âge.

Sans compter les entreprises qui pourront l’utiliser pour du team building.

Alors Complices, c’est bien sûr un jeu, mais c’est aussi un formidable outil de formation.

Dans Complices, les joueurs incarnent des voleurs qui devront s’introduire dans des lieux truffés de lasers détecteurs de mouvements pour voler un maximum de choses avant que l’alarme ne sonne. Sauf qu’un des joueurs voient certains lasers, et l’autre les autres. Alors l’un des joueurs devra guider l’autre dans le labyrinthe pour progresser sans toucher les lasers.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 8 feuilles Salle (recto-verso)
  • 2 lunettes (1 rouge et 1 bleu)
  • 1 Feutre
  • 2 sabliers
  • 4 cartes Trésor
  • 3 cartes Police
  • 1 feuille Planque
  • 1 dé Casino
  • 4 cartes Musée
  • 4 feuilles Astéroïdes
  • 1 livret de règle

Comment on joue à Complices ?

La mise en place

On commence par choisir un univers. Il y en a 4 qui on tous un niveau de difficulté différent.

On dispose au centre de la table le premier niveau de l’univers choisi.

Les joueurs se mettent d’accord pour savoir qui commence avec les lunettes bleues. Celui ci prend le feutre et ses lunettes, l’autres prend les lunettes rouges et les sabliers.

On place les cartes trésors et les cartes police face cachées à proximité.

Enfin, on place le plateau Planque à portée des joueurs.

Complices
Le tour de jeu

On commence par retourner le petit sablier. Les joueurs ne mettent pas encore les lunettes. Ils disposent du temps du sablier pour discuter librement de leur stratégie.

Une fois ce temps écoulé, les joueurs doivent mettre leurs lunettes et retourner la grand sablier.

A partir de ce moment là, le joueur qui a le stylo doit parcourir le labyrinthe en ramassant le plus possible de pièces sans toucher les lasers.

Il entre par une des entrées de son choix.

Il doit également tenter de sortir par l’autre entrée avant la fin du sablier.

Les joueurs peuvent communiquer de la façon de leur choix et il n’y a pas de contraintes. Par contre, il ne peuvent pas faire de gestes ni pointer quoique ce soit.

A la fin du temps imparti, les joueurs comptent le nombre de pièces qu’ils ont touché, moins 1 pièce par laser touché, moins 3 pièces s’ils ne sont pas ressorti.

Si les joueurs sont passé sur des coffres, ils peuvent décider de les vendre pour 3 pièces ou ouvrir le coffre pour obtenir un bonus pour le reste de la partie.

On reporte le résultat final en cochant les pièces sur la Planque.

Si on arrive sur la partie rouge, on doit retourner une carte police avant chaque manche pour subir une contrainte ( comme si le jeu n’était pas assez difficile ).

Complices

Entre chaque salle les joueurs échangent les lunettes et le stylo.

La fin de partie

La partie se termine une fois qu’on a visité la 4ieme salle. Si les joueurs ont coché les étoiles de la planque, c’est gagné, sinon dommage.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • Complices est très original !
  • La nécessité de communiquer très efficacement
  • Le jeu est assez difficile
  • Une belle courbe de progression
  • Un petit côté stop ou encore
  • Sort ! Sort ! La clepsydre !
  • Tout ce qui figure sur le plan peut être utilisé pour communiquer
  • Des niveaux qui se complexifient au fur et à mesure
  • De nouvelles mécaniques à chaque univers

Ce que j’ai 💔

  • Un plateau qui ne s’efface pas bien et qu’il faut laver régulièrement
  • Des lunettes difficiles à régler
  • Vraiment difficile sur les premières parties
Complices

Design

Le design de Complices est plutôt sympathique même si je le trouve un peu sombre. Les décors sont en noir et blanc pour ne laisser que les pièces et les lasers en couleur.

Si c’est nickel au niveau ergonomie, et c’est finalement ce qui compte le plus, mais je trouve l’ensemble un peu tristoune du coup. J’aurais aimé que les éléments de décors soient aussi en couleur pour qu’ils ressortent plus et incitent les joueurs à les utiliser.

Par contre tout est clair, bien repérable tout de suite et on ne se pose jamais la question de ce que représente tel ou tel élément.

Les illustrations sont correctes sans casser trois pattes à un canard. Les dessins de style un brin naïf permettent de reconnaître tous les éléments et les univers sont bien représentés, on les reconnaît rapidement.

Dans l’ensemble le design de Complices mise avant tout sur l’ergonomie en oubliant un peu de flatter nos yeux.

Avis rapide des testeurs :

Tom : Le design est simple mais plutôt joli, colle bien avec le thème.

Complices

Qualité du matériel

La qualité du matériel de Complices est correcte compte tenu du prix du jeu.

Les plateaux sont plutôt fins mais suffisamment rigides pour ne pas s’abîmer. Par contre ils s’effacent pas bien et une légère pelicule d’encre reste sur les plateaux. Prévoyez de les nettoyer régulièrement à fond avec un produit pour prolonger leur durée de vie.

Complices
plateau au bout d’une dizaine de parties sans nettoyage

Les montures des lunettes sont en carton, les verres en plastique colorés et elles sont maintenues par un élastique. Cela rend l’ensemble assez inconfortable et elles sont difficile à régler, l’élastique ne tenant qu’avec des nœuds.

Les feutres sont d’une qualité standard par rapport à ce qu’on peut trouver dans d’autres jeux.

La sabliers sont de bonne qualité. C’est sans doute ce qui coûte le plus cher dans la boîte.

Les cartes sont de qualité standard et ne sont pas toilées, mais elles ne sont jamais mélangées.

Globalement, on a ce qu’on peut attendre dans une boîte à ce prix, ni plus ni moins.

Avis rapide des testeurs :

Tom : Les lunettes ne sont pas confortables et le stylo semble vite s’épuiser, le reste est très bien

Anne Laure : Matériel de qualité

ze meeple

Thème

J’aime bien le thème de Complices. On s’imagine bien incarnant des voleurs à la Ocean’s eleven. On prend plaisir à planifier son casse en début de manche.

Le thème colle très bien à la mécanique, on a du mal à en imaginer un autre.

On aime beaucoup jouer aux gendarmes et aux voleurs, c’est un certain retour aux sources finalement et c’est assez jouissif d’incarner ces voleurs prêts à tout pour quelques pièces.

les différents univers proposés sont variés et fun : le musée, le casino, la station lunaire et le manoir.

Chaque univers a des lasers et des salles de formes différentes. On prend plaisir visiter tous ces endroits qui regorgent de trésors.

Le thème de Complices est particulièrement bien adapté au jeu, c’est top !

Avis rapide des testeurs :

Tom : Le thème est chouette et en accord complet avec la mécanique, j’aime beaucoup.

Anne Laure : Original et simple à comprendre.

ze meeple

Mécanique

J’ai été particulièrement bluffé par le fun que procure Complices ! Et le spectacle est aussi amusant quand on se positionne en observateur.

Très simple et accessible, la mécanique convient à tous les publics, même aux enfants.

Tout est fait dans le jeu pour encourager et faciliter la communication entre les joueurs car c’est le centre du jeu.

Alors il faudra apprendre ou réapprendre à parler avec votre partenaire. Et c’est là qu’on s’aperçoit que c’est vraiment difficile de se faire comprendre par l’autre sans utiliser des gestes.

Pendant la préparation, il va falloir se mettre d’accord sur les conventions de langage : « la droite, c’est la mienne ou la tienne ? »

Alors il ne faudra pas hésiter à utiliser le décor qui se trouve sur le plan où même dans la pièce où l’on joue : « vers la fenêtre, vers toi, vers le pot de fleur )

Une fois cela réglé, vous ne serez pas sorti de l’auberge et réussir le casse se révélera bien plus difficile que prévu.

Déjà, ne pas voir tous les éléments, c’est assez déroutant. On sait qu’il y a des lasers qu’on ne voit pas, mais on ne se rappelle plus où ils sont exactement. On peine à se rappeler Queen l’autre ne voit pas certains lasers non plus, il faudra constamment se mettre à sa place.

Alors même si vous prenez le temps de mémoriser l’emplacement des lasers, dans le feu de l’action, vous ne saurez plus où ils sont et vous risquez de vous tromper de toutes façons. Et il est pratiquement impossible d’utiliser cette technique dans les univers avancés à moins de s’appeler Rain man.

Alors autant s’habituer et miser sur les communication.

Une fois pénétré dans la pièce, vous devrez aller suffisamment vite pour prendre le plus de pièces possibles, mais sans vous précipiter faute de quoi vous toucherez des lasers.

Tels des concurrents de Fort Boyard, vous aurez sans cesse un œil sur le sablier car la pénalité de non sortie est très handicapante. Quand vous ramassez 10 pièces et que vous en perdez une pour avoir touché un laser et 3 pour ne pas être sorti, ça fait mal.

Alors vous devrez gérer votre stress et voir quand il sera absolument nécessaire de sortir pour éviter de le faire trop tôt ou trop tard.

Et vous perdrez. Beaucoup au début, beaucoup à chaque univers que vous découvrirez. Il y a un petit côté Die and Retry fort sympathique qui vous pousse à recommencer encore et encore.

Ne vous laissez pas décourager par ce sentiment de réussite impossible qu’on a fatalement au début, la courbe de progression est bel et bien là et vous aurez tout le temps le sentiment de progresser.

Du coup, on y joue, rejoue encore pour s’améliorer. Et Complices vous aidera à améliorer votre communication avec vos pairs.

Alors je n’hésite pas à le sortir avec les enfants. Quel bonheur de voir ses enfants trouver des trésors d’astuces pour faciliter la communication.

J’imagine aussi Complices intégrer des formations de team-building.

Complices est un trésor. On peut le sortir dans de multiples situations, avec à peu près n’importe qui. Il est fun en y jouant, il est fun en regardant les autres jouer. Bref on se poile comme des petits fous.

Avis rapide des testeurs :

Tom : Chouette mécanique, assez subtile finalement, de la communication, de la mémoire, de l’organisation, de l’adaptation, le concept est bien exploité !

Anne Laure : Se joue à 2 donc dynamique et fluide.

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles de Complices sont très très simples et à la portée de tous. 3 minutes d’explication et c’est parti sans retour à la règle.

Le livret est bien fait et donne tous les éléments pour débuter rapidement la partie.

ze meeple

Mise en place / Rangement

La mise en place de Complices est très rapide, fluide et logique. Le rangement se fait en vrac dans la boîte. Espérons que cela n’abîme pas les lunettes a la longue.

Conclusion

coup de coeur

Avis rapide des testeurs :

Tom : Jeu très sympathique pour deux joueurs, à essayer !

Complices

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Chaque mois, nous offrons à des tipers des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Pour le mois de juillet, nous offrons :

1001 îles

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

Arnaud

D’autres avis sur Complices :

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. 31 juillet 2022

    […] Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2022/07/27/complices/ […]

  2. 5 août 2022

    […] mal joué à des jeux édités comme Akropolis ( le test à venir), Le Petit Peuple, Zoku, ou Complices qui ont beaucoup tourné durant le […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :