[Test] Le sheriff de Nottingham, la douane au temps de Robin des bois

sheriff3-6 joueurssheriffAndré Zatz, Sérgio Halaban
sheriff14 anssheriffDavide Tosello
sheriff60 minutessheriffCmon Limited, Funforge
sheriffNégociation, collection, bluffsheriffFunforge
sheriff05/02/22sheriff Médiéval, Robin des bois
sheriff49€90 chez sheriff et dans sheriff
Le sheriff de Nottingham

Funforge aime bien l’univers de Robin des bois avec le très bon Robin of Locksley. Sorti pour la première fois en 2014 chez Arcane Wonders, le Sheriff de Nottingham est le premier jeu à avoir reçu le Seal of approval chez The Dice Tower.

D’abord localisé par Iello en 2016, puis repris par CMON en 2017, le Sheriff de Nottingham revient avec une deuxième édition en 2020 chez CMON et en 2022 en français avec Funforge.

Alors évidemment, c’est une très bonne nouvelle que ce jeu soit réédité vu le succès qu’il a eu à l’époque.

Dans le Sheriff de Nottingham, les joueurs incarnent des marchands qui vont tenter de faire passer des marchandises sur le marché, mais attention, le sheriff veille et il tentera de débusquer les marchands peu scrupuleux qui tenteront de faire passer de la contrebande et des marchandises non déclarées.

A coup de bluff, de corruption et de négociation, les joueurs arriveront ils à acheminer les précieuses marchandises interdites sur leurs étals ?

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 204 cartes Marchandises
  • 144 cartes Marchandises légales
  • 60 cartes Marchandises de contrebande
  • 12 cartes Marchandises royales
  • 6 cartes Adjoint
  • 6 cartes Marché noir
  • 6 cartes Aides de jeu
  • 133 pièces d’Or
  • 1 pion Shérif
  • 2 pions Adjoint
  • 1 tuile Butin
  • 6 Stands marchands
  • 6 sacs
  • 1 livret de règles

Comment on joue au Sheriff de Nottingham ?

La mise en place

Chaque joueur choisit un stand marchand et prend un pochon de la couleur correspondante. On distribue à chaque joueur 6 cartes marchandises. Les autres cartes sont placées face cachée en pioche.

On détermine le joueur qui jouera le sheriff en premier.

Le tour de jeu

Les joueurs qui ne sont pas le sheriff ont l’opportunité de défausser face visible de 0 à 5 cartes pour en re piocher autant. Il est important que le sheriff puisse voir ce qui est défaussé.

Puis chaque joueurs marchands mettent simultanément et secrètement de 1 à 5 cartes dans le pochon. Ils doivent mettre des marchandises légales et de même type (bien sûr, en vrai, ils font ce qu’ils veulent). Puis ils donnent leur sac au sheriff.

En commençant par le joueur à gauche du sheriff, chaque marchand va lui annoncer ce qu’il a mis dans le sac. Les joueurs doivent annoncer le nombre exact de cartes dans le sac et un seul type de marchandise légale « je te jure que j’ai mis 4 poulets ! ».

Puis le sheriff peut décider quels sacs il va inspecter. Sac après sac, il dit au propriétaire s’il souhaite ou non ouvrir son sac. Une phase de négociation et de corruption peut alors débuter. On peut tout promettre, tout donner en échange de l’ouverture ou non de son sac, ou en échange de l’ouverture ou non du sac d’un concurrent. Attention, toute promesse n’engage que celui qui la reçoit !

Si le sheriff décide de pas ouvrir le sac, le joueur peut disposer tout le contenu sur son étal, en mettant face cachée les éventuelles marchandises de contrebande.

Si le sheriff décide d’ouvrir :

  • S’il a raison, le marchand défausse toutes les cartes qui n’ont pas été annoncé, et paie l’amande au sheriff
  • S’il a tord, le marchand garde le contenu de son sac et le sheriff paie une pénalité au marchand injustement accusé.

Le sheriff change de main et on refait une manche.

La fin de partie

On joue ainsi jusqu’à ce que tous les joueurs ont été sheriff un certain nombre de fois dépendant du nombre de joueurs, la partie se termine.

Les joueurs additionnent :

  • L’or présent sur les marchandises dans leur étal
  • L’or qu’il leur reste
  • Le bonus de roi de et de reine (celui qui a le plus de telle ou telle marchandise et le suivant)

Celui qui a le plus d’or gagne la partie.

Il existe une variante 6 joueurs, une variante marchandises royales et marché noir.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • La direction artistique au top !
  • Tout le monde joue en quasi même temps
  • Les phases de négociation et de corruption qui peuvent être jubilatoire
  • Arnaquer le Sheriff, quel bonheur ! Trouver la contrebande également !
  • La défausse des cartes, une mécanique qui sert à refaire sa main mais également à bluffer
  • Beaucoup d’ambiance autour de la table…

Ce que j’ai 💔

  • … qui dépendra bien sûr des joueurs
  • Les pressions sur les pochons qui risquent de ne pas durer
  • Le pochon jaune légèrement transparent
  • Le jeu est un poil cher à mon goût
ze meeple

Design

J’aime beaucoup le design du Sheriff de Nottingham ! Le lifting graphique par rapport à la première édition est subtil mais il modernise bien le jeu.

Les plateaux personnages sont très bien faits. En plus d’être richement illustrés, ils présentent tous les éléments et aides de jeu utiles. Chaque denrée a son espace pour les poser et un rappel du bonus de majorité. Les marchands sont très bien illustrés et sont très différents, c’est très plaisant à regarder.

Les cartes marchandises sont également bien plus lisibles que précédemment avec un bandeau pour leur valeur et un bandeau bien séparé pour leur pénalité. leurs illustrations sont également très belles.

Les pochons de différentes couleurs sont en velours et plutôt agréable à manipuler.

Dans l’ensemble, le Sheriff de Nottingham est un jeu très coloré avec des illustrations très jolies et bien dans le thème.

Avis rapide des testeurs :

Aurélie : Les plateaux personnages sont joliment illustrés, les cartes sont plus simples. Le fromage ressemble plus à du beurre qu’à du fromage mais ça ne gêne pas le jeu, il faut juste se mettre d’accord sur l’appellation.

Vincent : Les plateaux personnages sont sympa, jolis et marrants. Les cartes sont lisibles (sauf le fromage qui ressemble à du beurre) sans que pour autant le design de celles ci soit exceptionnel, un peut trop lisse et manquant de « profondeur » a mon gout.

Rémi : C’est moderne et colle bien au thème . Les illustrations sont très jolies !

sheriff

Qualité du matériel

La matériel du Sheriff de Nottingham est plutôt bon, mais le jeu est un poil cher pour ce qu’il propose. Les cartes non toilées sont de la bonne épaisseur, les divers jetons sont également d’une épaisseur standard.

Ma plus grosse crainte c’est la longévité de la pression des pochons. J’ai peur qu’elles finissent pas s’arracher. Le pochon jaune est légèrement transparents, veillez à mettre vos cartes dos face à l’ouverture pour éviter que le sheriff ne devine ce qu’il y a dedans.

Le thermoformage de la boite a l’aire de bonne qualité.

Les plateaux joueurs sont bien rigides et donne un sentiment de qualité.

Globalement, si on aurait aimé que le Sheriff de Nottingham soit un poil moins cher, on a un jeu d’une bonne qualité au niveau de son matériel.

Avis rapide des testeurs :

Aurélie : Cartes de qualité, les petits pochons sont sympas, bien que le jaune soit légèrement transparent, il suffit de mettre les cartes face contre face afin de ne pas dévoiler ce qu’il y a dedans.

Vincent : Les cartes sont de qualité, les pochons sympa (le jaune manque d’opacité cependant), les pièces ça va, les plateaux joueur aussi. En gros tout est d’un bon standard mais pas d avantage.

Rémi : Les planches de joueur sont épaisses et jolies, les cartes ne m’ont pas parut très résistante sur le long terme, ne pas tirer trop fort sur les petits pochons.

sheriff

Thème

Alors on se demande un peu pourquoi on est à Nottingham, alors qu’on ne voit ni Robin des bois, ni ses amis. On aurait pu se contenter d’un univers médiéval lambda ou n’importe quoi d’autre (moderne, futur).

Bref vous comprenez aisément que le thème est très léger, même s’il ne donne pas le sentiment d’un plaquage trop violent.

Ceci étant dit, il est bien rendu grâce à la direction artistique au poil et on est plutôt content de l’avoir plutôt qu’un autre. Si l’extension nous parvient également (the Merry Men), la bande à Robin fera peut-être son apparition.

Par contre on retrouve bien ce fourbe et vil sheriff qui arpente la petite bourgade de Nottingham à la recherche de contrebande et acceptant négociation et pots de vins pour fermer les yeux.

Dans l’ensemble, on a un thème plaisant mais peu présent finalement.

Avis rapide des testeurs :

Aurélie : Le thème est présent mais pas essentiel au jeu qui reste surtout un jeu de bluff

Vincent : Ça aurait pu être n’importe quel autre thème, shérif de Nottingham ou d’ailleurs. Je ne vois pas trop le lien qu’il peut y avoir avec l’univers de Robin des bois mais ça ne gêne en rien le jeu. Par contre le côté marché médiéval ressorts bien et est agréable.

Rémi : On prend un malin plaisir en incarnant le sheriff ! Le thème est bien présent !

sheriff

Mécanique

On aime beaucoup jouer au Sheriff de Nottingham ! On se rapproche du jeu d’ambiance et l’ambiance autour de la table dépendra beaucoup des joueurs. Si vus n’avez que des joueurs frileux et stratégiques, vous aurez peu de négociation et chacun jouera un peu dans son coin.

En revanche, si vous avez des joueurs qui jouent vraiment le jeu, vous passerez des phases de négociation inoubliables avec beaucoup de rebondissements !

N’oubliez pas que pratiquement tout est autorisé pour arriver à vous fins. Alors n’hésitez pas à mentir, à bluffer, à faire de fausses promesses, bourrez vos sacs de contrebande et mentez les yeux dans les yeux au sheriff.

Vous pouvez même le soudoyer pour qu’il ouvre le sac des autres, bref, lâchez vous et faites sortir le salopard qui sommeille en vous !

Quand vous serez le sheriff, faites cracher vos adversaires mais attention ! c’est pas parce qu’ils essaient de vous soudoyer qu’ils ont quelque chose à cacher ! Faites attention à celui qui vous dit : « ne regarde pas mon sac, tiens je te donne 2 pièces « . Il y a fort à parier qu’en fait, il veut que vous regardiez votre sac.

Alors bien sûr, plus vous serez nombreux, plus le jeu prendra en saveur !

Vous pourrez observer la tête dépitée du sheriff qui vous regarde mettre 5 contrebandes sur votre étal, et il n’y a rien de plus jouissif !

Car le véritable but du jeu c’est de passer ces marchandises interdites très rémunératrices de points. Faire la collection de marchandises légales est aussi une source non négligeable notamment si vous réussissez à avoir le bonus du roi ou de la reine.

Avec le Sheriff de Nottingham, vous découvrirez le vrai visage de vos soi-disant amis qui peuvent ne pas le rester souvent. Car le jeu fait partie de cette catégorie de jeux où l’on ne se fait pas forcément des amis.

Arnaquez 3 fois votre voisin de gauche est un très bon moyen pour tester son attachement à votre personne, faites le avec votre petite-amie, prévoyez de dormir sur le canapé !

Mais on aime ça et on en redemande ! La mécanique est hyper simple, et elle est accessible à tout le monde. Jouable jusqu’à 6, pour des parties n’excédant pas une heure (sauf phase de négociation acharnées), le Sheriff de Nottingham est un jeu qu’on va sortir souvent avec de grands groupes.

Il y a un peu de hasard dans le jeu, mais il est finalement assez limité. Déjà, il n’y a que 4 types de marchandises légales et 4 types de marchandises illégales. Il y a donc fort à parier que vous ayez toujours une marchandise illégale en main et plusieurs fois le même type de marchandise légale.

Si d’aventure ce n’était pas le cas, vous pouvez toujours défausser des cartes pour en re piocher d’autres.

Et finalement cette phase de défausse fait également partie du bluff. On peut par exemple défausser ostensiblement beaucoup de contrebande pour dire au sheriff « hé ! regarde, je défausse toutes mes contrebande, il ne me reste que des légales ». Ou alors, défausser des légales pour inciter le sheriff a ouvrir votre sac plein de… poulets.

Le Sheriff de Nottingham a eu le droit à plein d’éditions chez plein d’éditeurs et on es content qu’il arrive avec cette nouvelle édition plus belle, plus claire.

Avis rapide des testeurs :

Aurélie : La mécanique fonctionne bien, on rentre facilement dans le côté bluff et suspicion, le fait de pouvoir défausser des cartes limites le facteur chance et permet de mettre en place la stratégie voulu.

Vincent : Mécanique très sympa, très fun, « immersif » on se prends vite au jeu.

Rémi : Le jeu est fluide, rapide, les phases de négociations peuvent être jubilatoires !

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles du Sheriff de Nottingham sont très simples et accessibles à tous. On les explique en quelques minutes grâce à un livret très bien fait et elles sont finalement peu nombreuses.

Dans Sheriff de Nottingham, on peut faire à peu près tout ce qu’on veut, on laisse donc une grande liberté aux joueurs, ce qui donne des règles épurées et faciles à comprendre.

Avis rapide des testeurs :

Aurélie : Règles très fluides, facile à comprendre et à expliquer.

Vincent : Jeu très facile à prendre en mains, des règles accessibles, bien faites.

Rémi : les règles sont simples , il faut retenir quelque nuance pour le décompte final ( majorité notamment ).

sheriff

Mise en place / Rangement

Le Sheriff de Nottingham se met en place très rapidement et se range tout aussi rapidement grâce à un thermoformage efficace. Dommage que la partie des pièces ne soit pas indépendante pour la sortir telle quelle.

La place occupée par le jeu n’est pas très grand, aussi vous n’aurez pas besoin d’une très grande table.

Avis rapide des testeurs :

Aurélie : Jeu rapide, mise en place et rangement très simple (boîte thermoformée)

Vincent : Mise en place rapide, rangement tout aussi rapide et rangement facilité dans la boîte par les thermoformages.

Rémi : le jeu est facile à mettre en place.

Conclusion

Le Sheriff de Nottingham est un excellent jeu de bluff, de collection et de négociation. Vous allez devoir négocier sévèrement pour passer ces précieuses marchandises de contrebande et tous les coups sont permis : mensonge, duperie, fausses promesses. Si vous pensez être capable de vendre du sable à un bédouin, à passer de l’eau au contrôle de sécurité d’un aéroport, alors le Sheriff de Nottingham est un jeu qui doit rentrer dans votre ludothèque. Grâce à une direction artistique au poil, une mécanique très simple et accessible, le Sheriff de Nottingham pourra sortir régulièrement dès lors que vous êtes au moins 4. Un très bon jeu qu’on est très content de voir débarquer pour une deuxième édition !

Avis rapide des testeurs :

Aurélie : J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer mais le prix d’achat est un peu élevé

Vincent : J’ai beaucoup aimé ce jeu, des parties plutôt rapides, qu’on a envie d’enchaîner, c’est fun. Si vous aimez, mentir, bluffer, marchander, vous marrer, sans vous prendre au sérieux alors foncez. Par contre pour moi il y a un (gros) frein qui ne me ferra pas l’acheter (neuf en tout cas) c’est le prix (en gros 50€). Je ne comprends pas la justification d’un tel prix au vu du matos de la boîte et de sa qualité.

Rémi : J’ai apprécié jouer à ce jeu, la partie est assez rapide et les négociations peuvent vous faire enchainer les fou rires !

sheriff

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Chaque mois, nous offrons à des tipers des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Pour le mois de juillet, nous offrons :

1001 îles

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

Arnaud
Adeline
aurélie
Vincent

D’autres avis sur Sheriff de Nottingham :

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 27 mars 2022

    […] Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2022/03/21/sheriff-nottingham/ […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :