[Sous le radar] Globe Twister. Une programmation et recomposition de souvenirs en simultané qui vous mettront sous tension

Globe Twister1-5 joueursGlobe TwisterRichard Champion
Globe Twister8 ansGlobe TwisterEric Cousin
Globe Twister15 à 30 minutesGlobe TwisterAct In Games
Globe Twistersimultanéité, programmation,
logique, rapidité,
Globe TwisterVoyages, paysages
Globe Twister18,90 € chez Globe Twister et dans Globe Twister

Un voyage un brin taquin où sens de l’observation et logique sont mis à rude épreuve … mais en jouant !

Au retour d’un incroyable voyage aux quatre coins du monde, vous êtes invités à partager vos anecdotes autour de votre carnet de voyage. Mais lorsque vous l’ouvrez, horreur, toutes vos compositions se sont mélangées. Saurez-vous les recomposer fidèlement sur base de vos souvenirs ? Leur rendre l’atmosphère parfaite de vos rencontres et de vos découvertes ?

Taquins et puzzles au cœur de l’observation et de la logique

Le taquin ? Un jeu où l’on fait coulisser un morceau d’une image mélangée pour arriver à reconstituer une scène ; c’est sûrement passé de mode mais moi j’adorais y jouer. J’avais une scène de la belle et le clochard à reconstituer. J’ai toujours apprécié les jeux de logique, mais ma dernière partie de taquin, c’était au siècle dernier. C’était souvent une grille 4 par 4 d’ailleurs comme pour la version originale qui date tout de même de 1870.
J’ai eu aussi ma période puzzle jusqu’à pas mal de pièces. Là, c’est de l’observation, de la rigueur. « Patience et longueur de temps … ».
Bon c’est sympa tout ça mais rien de bien fun. Si les puzzles sont bien revenus à la mode – confinement oblige – avec des ventes qui ont explosé, avec les jeux solos, Tetris et même le Rubik’s Cube (la déclinaison moderne du taquin parait-il), il en faudrait plus pour remettre au goût du jour le taquin. A moins que McFly et Carlito lancent un concours de taquin à Emmanuel Macron …

Globe Twister : Une idée simple et bonne à la fois

Eh bien, Globe Twister, sorti en 2018 chez Act in Games, redonne un coup de jeune et renouvelle le genre en bondant le principe du taquin de petits twists qui font de lui un excellent remue-méninge. Pour parodier Voltaire, « si Dieu Globe Twister n’existait pas, il faudrait l’inventer » : un mélange de logique, un bon sens de l’observation, de la rapidité et du sang froid pour un jeu simple, exigeant qui se joue en simultané. Il y a à redire sur la direction artistique (ce n’est pas le cœur du jeu) et la rejouabilité dans la longue durée (de nombreux palliatifs existent), mais j’y reviendrai plus loin.

Le principe : A l’origine, il y a vos clichés qui, suite à quelques péripéties, se sont emmêlé les pinceaux. Tentez d’y remettre de l’ordre le plus rapidement possible, à l’aide des cartes à votre disposition. Au départ donc une photo-souvenir de voyage (soit unique, soit la même pour tous les joueurs) est découpée en 9 tuiles. Les tuiles sont mélangées et pivotées aléatoirement pour former une scène de 3 x 3.

Au signal, chacun se saisit des cartes disponibles et place celles de son choix en regard du morceau d’image qu’il veut manier. La pivoter d’un quart de tour ou de 180° ? L’échanger avec sa voisine du bas? L’envoyer dans le coin opposé ou faire en sorte qu’elle soit exactement à la bonne place et dans le bon sens ? Dès que l’un de vous estime son schéma terminé, le sablier est lancé pour vous intimer l’ordre de clôturer le vôtre. Il est alors temps de résoudre votre programmation, en manipulant les tuiles de haut en bas et de gauche à droite. Reprenez ensuite vos cartes pour une nouvelle étape de programmation jusqu’à ce que l’un de vous obtienne le cliché désiré !

Au départ une photo-souvenir de voyage (soit unique, soit la même pour tous les joueurs) est découpée en 9 tuiles. Les tuiles sont mélangées et pivotées aléatoirement pour former une scène de 3 x 3.

Un jeu pour la famille et aussi pour la classe

Globe twister se jouera seul (une sorte de mode challenge) et jusqu’à 5 joueurs avec des niveaux de difficultés et des variantes le rendant accessible dès 8 ans et jusqu’à être complexe pour les adultes. Les parties dureront moins de 30 minutes. Richard Champion et l’éditeur Act in Games nous ont concoctés là un excellent petit jeu de programmation qui stimulera votre repérage dans l’espace en deux dimensions avec une petite dose de stress bien palpable. Il est très apprécié à l’école ou au collège pour la stimulation de certaines capacités de programmation que l’on peut retrouver par exemple dans le logiciel scratch utilisé depuis 2015 en cours de mathématiques au collège. Mais le rapprochement s’arrêtant là. Le jeu fait d’ailleurs partie de l’excellent et récent programme [Un jeu] dans ma classe. En 2018, Act in Games initie le développement des fiches pédagogiques des jeux de son catalogue. Ces fiches sont réalisées par des professionnelles de l’enseignement : l’équipe Jeumaide. Animé par la volonté de partager sa démarche et son expérience, Act In Games propose au distributeur Blackrock Games de s’approprier [Un jeu] dans ma classe en septembre 2020, afin d’intégrer d’autres éditeurs au projet éducatif. Et ça marche.

Globe Twister manque pour moi de visibilité et je m’étonne qu’il soit passé sous le radar. Mais une 2ème vie déjà dans l’éducation semble se dessiner avant une 3ème vie, une fois sortie de sous le radar ! Partons à la découverte du monde avec ce bon remue-méninges pour visiter en un quart d’heure les quatre coins du monde !

Globe Twister

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 5 feuillets Image-Souvenir
  • 45 tuiles Puzzle
  • 1 sablier (30 secondes)
  • 50 cartes Action
  • 5 cadres de Programmation
  • La règle du jeu

Comment on joue à Globe Twister ?

Mise en place :

On choisit si l’on prend tous le paysage polaire arctique ou un paysage différent (chacun avec une vue fish-eye). Pour les premières parties, jouez avec la scène polaire de départ communes à tous les joueurs, les décors supplémentaires au verso des tuiles sont autant de nouveaux défis à découvrir une fois le jeu bien en main.

Globe Twister

Chacun prend les 9 tuiles correspondantes au paysage, un cadre de programmation et les 10 cartes instruction au verso à sa couleur. Chacun mélange et fait pivoter (sans les retourner) les 9 tuiles, recouvre la scène avec la feuille du paysage correspondant et fait glisser le tout à son voisin (on peut donc adapter le mélange en fonction du joueur à qui l’on a fait sa petite salade.

Les joueurs ont l’image à disposition histoire de pouvoir s’aider dans la première phase du jeu : la planification-programmation. Car Globe Twister n’est pas un memory !

Tour de jeu :

On retourne le sablier (on pas, en mode découverte avec un jeune public on peut faire sans les premières parties). On enlève le paysage que l’on pose à côté des tuiles et on découvre la scène mélangée. Outch, ça peut piquer et décontenancer la première fois.

Globe Twister

Dès il y aura 2 phases à chaque tour : programmation puis résolution.

Programmation : Simultanément les joueurs préparent des instructions dans leur cadre vide à l’aide de leurs différentes cartes. On ne touche donc pas le puzzle, tout se fait dans le cadre.

Les instructions sont de 3 types :

Cartes VERTES : on pivote (quart de tour à gauche, à droite, demi-tour à 180°)
Cartes BLEUES : on permute deux tuiles adjacentes ou aux opposés (en ligne, en diagonale), ou on décale les tuiles
Cartes ROUGES : on place directement cette tuile au bon endroit (avec le droit ou pas de pivoter). Mais attention elles ne servent qu’une fois, une sorte de joker en quelque sorte, utile soit pour se lancer soit pour finir sa grille avec un coup de booster !

Globe Twister

En mode sablier, le premier qui pense avoir terminé sa programmation peut retourner le sablier pour laisser moins de temps aux autres pour terminer (sinon il laisse s’écouler le sablier jusqu’au bout).

Résolution : Une fois le temps écoulé (ou par choix commun en mode découverte) on passe à la résolution et là, mieux vaut résoudre puzzle après puzzle et regarder chez les uns et les autres plutôt que de faire en simultané.

Aspect primordial de la résolution : On démarre par la ligne du haut par la carte posée la plus à gauche et on applique les effets sur les tuiles concernées. On pivote, on permute les tuiles correspondantes même si on s’aperçoit d’une erreur, on fait l’action. Et c’est le verdict : aura-t-on utilisé assez de cartes instruction (mais parfoit, il vaudra pieux se contenter de peu), n’aura-t-on pas été trop gourmand en anticipant mal les positions futures des tuiles ? Si les instructions vertes ne font que pivoter la tuile à gauche, à droite ou à 180°, les instructions bleues vont permuter les tuiles, et c’est de loin les plus difficiles à appréhender même pour des adultes ! Par exemple l’ordre de rotation que vous donnez en fin de ligne 2…concerne une tuile qui n’est peut-être pas encore à sa place, il faudra la faire permuter avec une carte posée en ligne 1.

Fin du jeu :

C’est tout simplement quand un des joueurs a fini son puzzle.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • L’idée de se servir des cartes que l’on a en main pour les placer dans un cadre et ceci afin de réaliser une programmation pour refaire votre puzzle ! On ne touche pas les pièces avant la fin de la phase de programmation.
  • Etre très rapide et donc activer le sablier qui génère un peu d’interactivité car on ajoute une pression sur les joueurs qui n’ont pas encore fait leur choix. Un bon moyen de ralentir les autres dans la résolution de leur puzzle, de leur coller un bon coup de pression et les perturber dans leurs choix et leur séquence. Parfois, cela génèrera des surprises.
  • Un jeu pas évident pour les plus jeunes mais très intéressant sur le plan de la logique.
  • Rapide et addictif. Mais attention à ne pas en abuser. Il vaut mieux y revenir après une pause.
  • De la programmation autour d’un puzzle.
  • Un jeu très simple et amusant dans son genre. Une idée toute bête suffit parfois pour faire un très bon jeu et c’est le cas.
  • Les actions sont claires et on part rapidement dans la partie.
  • L’astuce du jeu c’est qu’il ne faut pas oublier que les actions vont être résolues de gauche à droite, du haut vers le bas. Cela paraît bête mais parfois vous vous ferez encore surprendre par vos choix. Il ne sera pas rare de bouger une pièce alors que vous vouliez la tourner. On se fait prendre à son propre jeu un peu comme quand on met un coup de poing dans le vide sur le toit du train dans le jeu Colt Express pour ceux qui connaissent (un jeu de programmation semi-cachée).
  • 2 actions hyper puissantes à utiliser au bon moment car ces dernières ne sont jouables qu’une seule fois.A bien garder au chaud sous le coude …
  • Les illustrations soignées. Pas foufou, mais soignées.
  • Un temps de partie idéal. Sa durée est suffisamment courte pour ne pas vous en lasser.
  • Les parents joueurs seront franchement mis à l’épreuve par ce petit Globe Twister
  • L’anticipation des actions requises est un exercice peu courant pour les plus grands qui sera apprécié du plus grand nombre.
  • Des fiches éducatives disponible sur le site [un jeu] dans la classe.
  • Un mode solo avec des défis bien pensés.
  • Les niveaux de difficulté variables. Des suggestions de variantes pour simplifier le jeu.

Ce que j’ai 💔

  • Le jeu n’est pas « fun » mais cérébral. Certains n’accrocheront donc pas.
  • Une interaction somme toute limitée sauf pour le retournement de sablier qui met la pression aux adversaires.
  • Pas assez de paysages communs.
  • Il est presque tellement « éducatif « , tellement sage !
  • La direction artistique très sobre, trop sobre ?
Globe Twister

Design

Le design est très sobre. Les illustrations sont soignées mais elles manquent un peu de fun. Pourtant c’est propre. Les pictogrammes action sont très lisibles et compréhensibles.

meeple vert

Qualité du matériel

Une belle boîte qui invite au voyage avec du matériel pour faire jouer 5 joueurs ; des images en 9 pièces et le modèle sur une feuille de papier glacé. Aussi, chaque joueur à un set de 10 petites cartes de bonne qualité avec les actions possibles qu’il pourrait mettre dans son propre cadre (de programmation). Un joli matériel prêt à l’emploi.

le jeu inclut au verso des puzzles différents pour varier un peu.

Globe Twister

Thème

Le thème est un peu le prétexte à la mécanique. Il est bien trouvé mais alors on aimerait encore plus de paysages, encore plus de défis liés au thème mon une immersion encore plus complète. On concentré sur la mécanique et on n’ap as le temps de trop scruter les détails.

ze meeple

Mécanique

C’est bien sûr le point fort du jeu. On dispose d’un puzzle au final identique de 9 pièces – pas 10 000 – que l’on va devoir finir avant les autres. Tellement facile ! Seulement voilà, il faudra être le plus rapide, certes, mais pour refaire le puzzle ce ne sera pas aussi facile qu’on ne le croit…

Globe Twister est un jeu qui révèle les aptitudes de chacun à visualiser et se repérer dans l’espace en 2D et il aura une courbe de progression intéressante. On se surprend à vouloir en faire plus car plus on y joue, plus on devient fort. Le mode solo permettra d’ailleurs de s’améliorer encore plus vite pour devenir de vrais pros de la programmation (et de l’observation).

Car les mécanismes de jeu sont principalement axés autour de la programmation mais qui est sujette plusieurs contraintes :

  • L’analyse d’un paysage très chamboulé : donc par quoi vais-je commencer ?
  • La contrainte du temps : un sablier commun qui limite le temps de réflexion pour la programmation des actions sur le tour de jeu.
  • Les actions disponibles : le joueur peut poser tout au plus une action en face de chaque pièce du puzzle. Et il ne pourra consommer ses jokers qu’une fois (cartes rouges)

Lorsque le temps est écoulé, là on redevient plus zen pour que chaque joueur exécute ses actions programmées. Et, on peut l’espérer, que ses actions le rapprochent de l’image finale.

Globe Twister est tout à fait adaptée à l’évolution psychomotrice de l’enfant et devient pour l’adulte un remue-méninge de plus plaisant. Pour les scolaires, le repérage dans l’espace, la programmation font partie des programmes de cycle 2 et 3 ; si on l’utilise en primaire c’est toujours à petites doses (le jeu sollicite beaucoup les élèves mentalement) et en l’adaptant (indispensable pour les nouveaux joueurs). En collège, on peut se permettre beaucoup plus de choses et en plus grand groupe.

Quelques suggestions que l’on peut faire en milieu scolaire mais aussi en famille, à la maison, avec les plus petits (dès 7 ans):

  • première partie : ne faire que du pivotement de tuile lors de la phase de mise en place. On n’utilisera donc que les tuiles vertes. Ajouter la tuile rouge ‘joker’ de rotation.
  • détailler les tuiles bleues par l’exemple : leur usage provoque des modifications pour 2 tuiles, du coup l’anticipation entre en jeu et le niveau hausse d’un cran
  • le sablier n’est pas indispensable mais il ajoute un petit côté compétitif amusant mais qui peut être stressant.
  • On préférera utiliser les images identiques progressivement en fonction ders niveaux individuels en atelier ludique.

En procédant progressivement le jeu est bien plus accessible et permet de travailler de façon très intéressant sur le repérage dans l’espace et la planification/programmation d’actions. Les scolaires auxquels je l’ai fait tester ont adoré et chacun à leur niveau. Les plus introverti y trouvent leur compte. Les extravertis se sentent obligé de se concentrer. Les compétiteurs se donnent à fond.

Globe Twister est un jeu que l’on peut classer d’ »éducatif », et le mot fait un peu peur : un jeu ou l’on joue chacun dans son coin en regardant bien où en est l’autre au fur et à mesure des manches en se disant, allez, je m’concentre, cette fois-ci je vais rattraper mon retard. Chacun tentera de gérer au mieux sa grille et cela tient parfois du casse-tête au départ (tout dépend ce que l’on vous a réservé lors de la mise en place … ! Il y a de la compétition mais de par sa vocation quasi éducative on n’est pas dans un jeu fun, animé ou d’ambiance avec beaucoup de commentaires. LA direction artistique ayant aussi joué la sobriété. C’est un jeu qui permettra de se creuser en matière de logique spatiale ; un jeu intelligent qui stimulera des compétences.

ze meeple

Simplicité des règles

Un jeu qui s’explique très très vite. Mais attention à ne pas oublier un ou deux petits points des règles de base en pensant que c’est très vite expliqué. Exemple : bien dire de recouvrir son puzzle entre les manches, n’utiliser qu’une seule fois les cartes rouges, bien surveiller le sablier car on tendance à l’oublier et donc à se donner trop de temps, bien résoudre dans le bon ordre les actions et

Globe Twister

Mise en place / Rangement

Globe Twister s’installe rapidement et de manière fluide. Les sachets sont là pour y mettre tout le matériel par joueur sinon il faudra tout trier pour la partie suivante.

Conclusion

Globe Twister est un excellent remue-méninge. Une expérience cérébrale à tenter qui est passée sous le radar. Et on peut être nul en logique, on y prendra plaisir à son niveau. Oui, il y aura toujours des plus doués que d’autres, mais en soi, chacun sera content d’arriver à relever le défi.

Ce jeu original amène le domaine du puzzle dans une dimension plus compétitive, où chaque joueur devra réfléchir plus vite que les autres pour montrer qu’il est le roi de la reconstitution. Jouable jusqu’à 5, il possède un mode solo par défi qui permettra de progresser dans la programmation des actions.

Globe Twister aura sa place entre deux jeux animés, ou pour les joueurs posés mais qui aiment un peu la montée d’adrénaline et pour ceux qui aiment la logique, la concentration et la réflexion. Alors ne cherchez pas un jeu hyper fun avec une direction artistique renversante et pourtant, c’est plaisant visuellement.

Globe Twister est aussi un joli casse-tête sous tension qui peut être appréhendé d’un point de vue éducatif pur ; il est un support pédagogique très intéressant pour des scolaires ce qui n’empêche qu’il ravira beaucoup de monde, peu importe leur âge. Alors prêt à faire virtuellement un petit tour de globe avec des effets twist surprenants ?

Testeurs : Laurent, Sandrine, les élèves du club jeu du collège de Hartzviller

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Stephanie dit :

    Excellent article pour un excellent jeu.
    Ça fait chauffer les neurones. J’y joue avec mon fils depuis qu’il a 13 ans (il en a 15).
    Je n’ai gagné qu’une fois et j’ai pourtant toujours autant de plaisir à faire une partie.

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :