[Test] Canopéa, les oiseaux se cachent…

canopéa2-5 joueurscanopéaAnnick Lobet
canopéa6 anscanopéaGaetan Noir
canopéa20 minutescanopéaBlam !
canopéadextérité, collection, mémoirecanopéaBlackrock Games
canopéa22/10/21canopéa Animaux, Celestia
canopéa21€90 chez canopéa et dans canopéa
Canopéa

Il y a quelques temps j’avais joué à Celestia du même éditeur et du même illustrateur, et j’avais bien aimé, notamment la direction artistique. Alors quand Blam ! a annoncé un jeu pour enfants dans le même univers, j’ai eu envie de l’essayer.

ET puis à Vichy, j’ai pu essayer une version géante de Canopéa. J’ait tout de suite été séduit par le jeu et sa promesse : un jeu adaptable à tous les niveaux au sein même d’une partie. On pourrait penser qu’il s’ait d’un jeu de pichenette et on peut en effet y jouer ainsi, mais il a été conçu pour utiliser le gros pion pour propulser le palet aéronef en avant.

On a finalement un peu la même sensation qu’au billard, la queue en moins, la quille du bowling en plus. Alors si vous avez une grande table ou un sol dégagé, les enfants pourront faire tout ce qu’ils non pas le droit de faire d’habitude avec un jeu de société : taper les pièces, bouger le décor, faire tomber les éléments du jeu. Et ça, ça leur plait tout particulièrement.

Dans Canopéa, les joueurs vont déplacer un aéronef jusqu’à atteindre des « cités arbres » et sauver les oiseaux qui s’y cachent d’une terrible menace : les contrebandiers. Il faudra ensuite rentrer dans Canopéa pour mettre à l’abris ces précieux oiseaux. Mais les oiseaux se cachent (pas pour mourir, rassurez vous) et il faudra bien e souvenir de leur emplacements faute de quoi ils risquent de se faire capturer.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 1 palet aeronef
  • 1 cité canopéa
  • 1 repaire de braconniers
  • 6 cités arbre
  • 1 plateau mission
  • 1 jeton voyage
  • 1 propulseur
  • 30 jetons oiseau
  • 5 jetons braconier
  • 6 tuiles mission
  • 1 réglette
  • 6 obstacles

Comment on joue à Canopéa ?

La mise en place

On commence par disposer Canopéa et le repaire des contrebandiers au centre de la table (prévoyez une grande table, ou jouez par terre). Disposez autour les 6 cités arbres. Vérifiez grâce à la réglette que tous les éléments sont à la bonne distance les uns des autres.

On Dispose le plateau mission le plus loin possible des autres éléments. On mélangez les 6 tuiles missions et on en pioche 5 que l’on dispose face caché sur le plateau mission. on révèle la première tuile. On dispose le jeton voyage sur l’encoche 1 du plateau mission.

On mélange tous les jetons oiseaux et on en place 5 au hasard, face cache sur chaque cité arbre.

On dispose les jetons contrebandiers face cachée près du plateau mission.

Le tour de jeu

A son tour, chaque joueur va percuter l’aéronef avec le propulseur. Il dispose de 3 essais pour que l’aéronef percute une cité arbre avec suffisamment de force pour faire tomber au moins un jeton oiseau. Si, parmi les jetons qui sont tombés, on trouve un oiseau qui correspond à la tuile mission, on place chacun d’eux sur les encoches du plateau mission.

Une fois les oiseaux trouvés, on replace les autres sur la cité arbre et on passe au joueur suivant.

Si le joueur ne parvient pas à faire tomber de jetons oiseaux ou s’il n’y a pas le bon oiseau dans la pile, on subit une attaque de contrebandier. On prend u nombre de jetons contrebandiers correspondant à la manche et on les lance en l’air. S’il y en a qui retombe côté filet on les place aux encoches correspondantes du plateau mission. Tout oiseau qui s’y trouverait se ferait capturer et serait placé dans le repaire contrebandier.

On laisse tous les éléments où ils sont à tout moment de la partie (sauf s’ils tombent de la table).

A tout moment on peut décider de rentrer à Canopéa. Si on parvient à toucher Canopéa avec son palet aéronef, alors on peut mettre tous les oiseaux du plateau mission dedans.

On passe alors à un autre voyage, on défausse la tuile mission et on en révèle une autre. Puis on remet face cachée tous les jetons contrebandiers et on révèle une nouvelle tuile mission.

La fin de partie

La partie se termine après le 5ième voyage. Tous les animaux encore dans les arbres se font capturer. On emplie tous les jetons de Canopéa et tous ceux du repère contrebandiers. Si la pile des joueurs est la plus haute, ils gagnent, sinon ils perdent.

Notez que tous les jetons oiseaux n’ont pas la même épaisseur.

Une variante plus dure consiste à placer des obstacles.

On peut adapter la mécanique à l’âge des enfants : ils peuvent pousser le palet avec les mains ou avoir autant d’essai qu’ils veulent et encore jouer sans le pion propulseur mais en utilisant des pichenettes.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • La direction artistique !
  • La mécanique qui s’adapte aux joueurs dans la même partie
  • Un memory intéressant et assez difficile
  • Un jeu tout en poésie
  • les éléments en 3D
  • Des tours rapides et fluides
  • Le palet Aéronef trop class
  • Les jetons oiseaux d’épaisseur différentes
  • Canopéa est facile à comprendre et à prendre en main

Ce que j’ai 💔

  • Il faut une grande table
  • Les cités arbre, Canopéa et le repaire des contrebandiers qui font un peu cheap
ze meeple

Design

Canopéa est vraiment un beau jeu ! Les illustrations de Gaëtan Noir sont sublimes, elles donnent un aspect zen et poétique au titre. Les oiseaux sont à la fois exotiques, mignons et donnent une touche fantastique appréciable.

Les cités arbre ainsi que Canopéa et le repaire des braconniers sont également très jolies et regorgent de détails pour qui prend la peine de les observer.

Le plateau mission est bien fait, il est clair et on sait tout de suite ce qu’on doit faire. Les jetons contrebandiers sont également très clairs même si j’aurais aimé qu’ils soient un peu plus lourds pour que leur lancer soit un peu plus aléatoire.

Le palet est bien foutu, il glisse bien sur la table et le propulseur est pile de la bonne taille pour les petites mains des enfants.

Le jeu est très coloré ce qui rajoute encore de l’enchantement auprès des enfants.

Dans l’ensemble, Canopéa est très agréable à regarder, il plait aux enfants qui se régalent à découvrir les oiseaux. Le repaire des contrebandiers est suffisamment intimidant pour que les joueurs s’en méfient c’est top !

canopéa

Qualité du matériel

La qualité du matériel de Canopéa est correcte pour un jeu à ce prix. Le palet aéronef est composé de bois et de carton, il résiste bien à la chute (heureusement car il tombe souvent). Bon, s’il tombe 50 fois par partie, il finira par s’abimer, mais il ne présente pas trop de coins pointus qui pourraient s’écraser en tombant (seul l’avant du véhicule est pointu, mais comme il dépasse pas de la base en bois, il y a peu de chance qu’il touche le sol en premier).

Les jetons et le plateau en carton sont d’une épaisseur standard (certains jetons oiseaux sont plus épais que d’autres, c’est important pour la mécanique).

En revanche je suis u peu plus mitigé conquérant les cités arbres, Canopéa et le repaire des contrebandiers. Outre le fait qu’ils sont pénibles à monter avant la première partie (heureusement, il n’est pas nécessaire de les démonter pour les ranger), ils sont faits dans un carton vraiment très fin. Je comprend que c’est sans doute fait exprès pour alléger au maximum l’élément afin qu’in ne s’abime pas en tombant et qu’ils soient plus facilement déplaçable par l’action du palet.

Mais cela donne un aspect un peu cheap et ils se déforment facilement dans la boite même en les empilant (ce qui augmente leur rigidité). J’aurais aimé quelque chose de plus rigide pour donner une impression plus qualitative à l’ensemble du jeu.

En revanche, la mission est remplie : elles ne s’abîment pas en tombant et sont super légères. Elles se déplacent donc très facilement.

Dans l’ensemble, Canopéa contient du matériel qui remplie bien sa mission, il semble plutôt durable et il a été pensé pour résister aux maltraitances des enfants.

canopéa

Thème

On retrouve l’univers des Celestia dans Canopéa. Quand on jouait à Celestia, on était plongé dans un univers qui reprennait les codes des voyages de Gulliver avec la thématique des voyages vers des cités inconnues. On retrouve un peu le même sentiment quand on joue à Canopéa. Même si l’aventurier n’est pas nommé et qu’on ne retrouve pas les pays visités par le chirurgien de la marine, on retrouve bien ces mondes un peu bizarres, assurément exotiques, enchanteurs parfois avec ses parts d’ombre.

Les Voyages de Gulliver ou Les Voyages extraordinaires de Gulliver est un roman satirique écrit par Jonathan Swift en 1721.

Une version censurée et modifiée par son éditeur paraît pour la première fois en 1726 ; ce n’est qu’en 1735 qu’il paraît en version complète. Il apparaît pour la première fois en français sous le titre Voyages du capitaine Lemuel Gulliver en divers pays eloignez) en janvier 1727, à La Haye

Les Voyages de Gulliver marquent un sommet de la satire sociale et politique au travers d’éléments mêlant, sur le mode du pamphlet ou de la description narrative, de la philosophie, de la logique, du fantastique et de la science-fiction.

Le roman a été écrit par Swift après le krach de 1720. Il avait acheté des actions de la Compagnie des mers du Sud pour 1 000 livres. La spéculation avait fait passer la valeur d’une action de 128 livres à 1 050 livres, avant de s’effondrer ruinant bon nombre de commerçants britanniques. Cet accroissement puis cette miniaturisation de la richesse en un temps très court a dû donner à Swift l’idée des changements de taille relative de son personnage principal qui serait une métaphore de ce krach en donnant à Swift l’occasion de se moquer des travers de la société de son temps.

Cette œuvre, écrite à la première personne, est divisée en quatre parties : le voyage à Lilliput, qui représente la cité des nains ; le voyage à Brobdingnag, qui représente la cité des géants ; le voyage à Laputa ; le voyage au pays des Houyhnhnms.

ze meeple

Mécanique

A mi chemin entre le billard et le bowling, Canopéa a une mécanique hyper fluide et convient parfaitement aux enfants. Ce qui est super cool, c’est qu’il s’adapte au niveau de dextérité des joueurs. Par exemple un très jeune enfant ou un autre un peu gauche pourra déplacer le palet à la main. Un autre pourrait avoir autant d’essai qu’il veut. Enfin, les plus dextres pourront se passer du propulseur et utiliser leurs doigts pour faire des pichenettes.

Mais Canopéa n’est pas qu’un jeu de dextérité, c’est aussi un jeu de mémoire. Il faudra bien se souvenir des oiseaux dans les arbres pour aller chercher les bons. Car Canopéa est assez punitif si on se trompe et gagner sera un vrai défi.

Quand on ne parvient pas a trouver les bons oiseaux pour la mission, on se fait attaquer par des contrebandiers. On lance en l’air un certain nombre de jetons contrebandiers dépendant de la manche en cours. Tous ceux qui retombent sur une face filet doivent être placés sur l’encoche correspondante du plateau mission, et si un oiseau s’y trouve, il est capturé définitivement.

On peut décider de rentrer à Canopéa quand on veut, mais les oiseaux qui restent seront capturés en fin de partie. Il faudra alors se mettre d’accord si on prend le risque de continuer ou d’arrêter. Il y a donc un petit côté stop ou encore dans le titre et ne pas prendre de risques ne garantie pas la victoire au contraire.

Ce qui est terriblement bien vu, c’est que les jetons oiseaux n’ont pas tous la même épaisseur. Alors si vous laisser derrière des oiseaux, il vaut mieux que ce soit des oiseaux peu épais car la comparaison en fin de partie entre les oiseaux capturés et ceux qui ont été sauvés, ce n’est pas le nombre, mais la taille de la pile.

Alors si vous sauvez un oiseau épais, il vaudra mieux veiller à ce qu’il ne se fasse pas capturer par la suite.

Ce qui est vraiment plaisant dans Canopéa c’est que quand on joue avec les enfants, chacun peut avoir un rôle : les enfants, qui sont forts en mémoire pourront se charger de mémoriser l’emplacement des oiseaux et les adultes qui sont plus agiles pourront se concentrer sur la navigation. Et les enfants adorent surtout quand on leur donne des « missions » en début de partie : « toi tu mémorise les oiseaux jaunes et rouges, et toi les oiseaux bleus et verts ».

Les enfants se sentent donc valorisés et responsabilisés, ce qui arrive finalement assez peu dans la vie de tous les jours. Alors bien sûr, ils aiment beaucoup le jeu car les adultes comptent sur eux, et ils aime qu’on puisse compter sur eux.

Faites tout de même attention à l’effet leader, surtout quand un parent joue avec des enfants à un jeu de coopération, il a tendance à surdiriger les enfants. L’intérêt du jeu est que tout le monde puisse jouer à armes égales et que chacun peut avoir sa place.

Une fois le jeu bien maîtrisé, ce qui prendra pas mal de parties finalement, on peut ajouter les obstacles qui complique vraiment le jeu.

Dans l’ensemble, Canopéa plait beaucoup aux enfants et à leurs parents ainsi qu’à leurs grand parents, ce qui rend le jeu parfait dans un cercle familial !

canopéa

Simplicité des règles

Les règles de Canopéa sont très simples, faciles à apprendre pour les enfants grâce à un livret de règles bien conçu. Aucun retour à la règle n’est nécessaire.

canopéa

Mise en place / Rangement

Canopéa s’installe rapidement et simplement et les enfants peuvent le faire en parfaite autonomie. Le rangement se fait de la même façon en empilant les cités deux à deux pour les rendre plus rigide et pouvoir y ranger les jetons.

La première installation n’est en revanche pas très fluide, les cités étant un peu pénibles à monter et l’explication dans le livret est laconique.

Conclusion

Canopéa est un excellent jeu de dextérité, de mémoire avec une petit composante de stop ou encore. Tout le monde peut jouer en même temps, enfants et adultes et il s’adapte parfaitement à tous les niveaux, c’est qui est super ! Les enfants peuvent vraiment être les moteurs du jeu, ce qu’ils apprécient tout particulièrement. Canopéa est en outre très beau, ce qui fait de lui une excellente addition à votre ludothèque. Ne passez pas à côté de ce jeu tout en poésie qui vous fera passer de très bon moments en famille.

Arnaud
canopéa
canopéa

Sources : Wikipédia

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :