[KS/Test] Gare aux Relous. Entre swag et seum, saurez-vous vous débarrasser de celui qui vous saoule ?

Gare aux Relous2-6 joueursGare aux RelousFranz Couderc
Gare aux Relous14 ansGare aux RelousZariel
Gare aux Relous15 à 30 minutesGare aux RelousThe Freaky 42
Gare aux Relousbluff, déduction, enchèreGare aux RelousRelous de fin de soirée
Gare aux Relous12 sur Kickstarter
Gare aux Relous

The Freaky 42, ça vous parle ? Soyez-pas relous, dites-le-moi … Non, connaissez-pas ? Alors d’abord jetez un coup d’œil à l’article d’Undecent sur cet éditeur sans concessions. Ou non, pledgez d’abord Gare aux Relous et ensuite allez voir. Mais un indice : The Freaky 42 a déjà sévi dans l’industrie du jeu avec des titres tels que Crazy Farmers And The Clôtures Electriques ou Zombie A-Social Club ; ça vous parle peut-être davantage ? Non, pas grave.

Ils récidivent et ne lâchent rien avec Gare Aux Relous, illustré par Zariel déjà aux pinceaux pour le projet du Fantastique Tarot Halluciné et avec Franz Couderc pour les mécaniques de jeu.

Gare Aux Relous est en financement participatif jusqu’à mardi 11 mai sur Kickstarter. Le jeu a déjà obtenu le double du financement de base demandé (plus de 4000 € sur les 2000 € demandé). Le compte à rebours des dernières heures est lancé !

La page du financement c’est par ici.

Gare aux Relous ? Le poker menteur qu’il vous faut si vous aimez du pas sérieux et de la mécanique efficace.

Gare au relous est une sorte de Poker Menteur : entre enchères, bluff et déduction dans un univers délirant très … relous. Eh oui car voici le pitch : dans une soirée, on est toujours le relous de l’autre, celui qui saoule, celui que en dit trop, celui qui parle trop prêt … Et dans une soirée, on aime discuter, mais il y a des limites tout de même ! Alors dans Gare au relous, on a du « swag » si on est de bons tchatcheurs et on envoie les relous mettre le « seum » chez les autres. Un jeu pour mettre l’ambiance chez ceux qui aiment les jeux d’ambiance, de bluff, d’enchères, de double jeux avec un petit brin de psychologie (eh oui !). C’est loufoque à la base, mais la mécanique de jeu est pourtant bien huilée.

Seule votre Tchatche vous permettra de vous débarrasser des relous. Alors allez-vous passer une bonne soirée ?

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite ?

Gare aux Relous

• 27 grandes cartes “Relous” de valeur seum de 2 à 5


• 36 cartes “tchatche” de valeur 0 à 5 avec 3 symboles différents


• 13 cartes “Swag” de valeur 2 à 4

• La règle du jeu (« Ze rules »)

Comment on joue à Gare aux Relous ?

Le principe général : A chaque tour, un Relou va chercher quelqu’un à coller pendant la soirée. Il faudra tchatcher en misant sur la somme des cartes jouées pour esquiver le relou ou le détourner vers un autre joueur. On gagnera des points de Swag en réussissant à envoyer un Relou vers un autre joueur mais si on se fait coller un Relou dans les pattes les points de Seum diminueront notre score.

Mise en place :

Chacun prend 6 cartes tchatche à sa couleur. On mélange les cartes swag que l’on met en pile face cachée. On prépare la horde de Relous de 13 cartes avec dans l’ordre face cachée : 4 cartes de valeur seum 2 puis 4 de valeur 3 puis 4 de valeur 4 et une dernière de valeur 5.

A deux joueurs on joue avec deux jeux de cartes tchatche.

Etape 1 : 22 v’la les relous

Dans un premier temps, on dévoile une grande carte qui précise quel joueur pourrait subir le Relou si jamais l’Enchère est une réussite, c’est “le Relou”.

Gare aux Relous

Etape 2 : Il n’y a que les relous qui ne changent pas d’avis

 Chaque joueur posera face cachée une carte Tchatche qui a un chiffre avec une valeur de 0 à 5. Précision : Chacun dispose des mêmes cartes.

Etape 3 : Il ne faut pas vendre la peau du relou avant de l’avoir distrait

En commençant par le joueur se situant devant le relou, les joueurs vont ensuite faire une annonce sur ce qu’ils pensent être la valeur inférieure à toutes les cartes Tchatche mises en jeu. Mais attention il ne faut pas avoir les yeux plus gros que le ventre ! Il y a 3 types d’enchère possible (c’est indiqué sur la carte par une icône) :
– Surenchérir à l’infini jusqu’à ce que tous les joueurs sauf un aient abandonné.
– Enchérir mais une seule fois
– Parier à la voler sans tenir compte de l’ordre du tour

Etape 4 : Relou qui roule n’amasse pas mousse.

Le dernier joueur à enchérir va alors voir si son annonce d’enchère est une réussite. On retourne les cartes tchatche que l’on additionne. Si l’enchère est inférieure ou égale à la somme des cartes on passe à l’étape suivante ou le relou va se déplacer (voir étape suivante !) et on prend une carte swag (de valeur 2 à 4 qui représente des points bonus). Par exemple, s’il a misé sur le chiffre 8, il est nécessaire que l’ensemble des cartes atteigne cette valeur sinon c’est perdu. Or il peut très bien y avoir des cartes 1 ou 0 jouées.

Si jamais c’est un échec, il prend le seum (un malus de point) et le Relou qui va avec. Précision : plus on avance dans le jeu, plus le nombre de seum indiqué sur la carte est élevé.

Etape 5 : Tant va le relou qu’à la fin il nous les brise.

Gare aux Relous

C’est un des points de règle intéressant qui sème la pagaille : Les cartes jouées décideront chez quel joueur ira le Relou. Rappel : les cartes Tchatche vont de 0 à 5. Elles ont trois symboles et couleurs différents : les 0 et 1 : des olives vertes, les 2 et 3 : des verres sur fond bleu, les 4 et 5 : des tortillas sur fond rouge. Sur chaque carte Relou est indiqué où il se dirige selon les cartes majoritaires. S’il a été joué des cartes majoritairement bleues par exemple, alors on suit les flèches correspondantes. Si jamais il y a égalité, alors c’est le gagnant de l’enchère qui décide (ouah, c’est là que ça flingue). Si le Relou est déterminé comme s’échouant sur le gagnant de l’enchère alors il est défaussé (on ne va tout de même pas punir le gagnant de l’enchère !).

Etape 6 : Il n’est de bon relou qui ne se quitte

Chaque joueur défausse la carte tchatche qu’il a joué … eh eh … c’est là que les compteurs de cartes vont sortir leur épingle du jeu … Et on reprend le reste de ses cartes et c’est r’parti.

Fin de partie : Une fois jouées les 13 cartes relous, on compte ses points de swag et on retranche ses points de seum.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • Les types d’enchères imposées
  • Un jeu de déduction qui s’intensifie au fur et à mesure
  • Les illustrations entre Bd et cartoon très réussies
  • Le petit prix (12 €)
  • Un jeu 100% français écoresponsable
  • Un jeu qui met l’ambiance
  • Les cartes relous qui se déplacent en fonction des majorités de cartes tchatche posées
  • Attention : En fonction de ceux qui sont autour de la table cela peut vite devenir dantesque …

Ce que j’ai 💔

  • … Justement le jeu fonctionne en fonction de qui est autour de la table. Il faut aimer le bluff et le jeu d’ambiance en même temps et ne pas être trop introverti.
Gare aux Relous

Design

La direction artistique et le jargon employé (avec les jeux de mots au premier degré du plus bel effet) pourraient rebuter mais l’efficacité des mécaniques saura séduire. J’adore le coup de patte artistique ; ça me plait bien ; c’est tranché, à mi-chemin entre réalisme, cartoon et exagération maximisée.

Gare aux Relous

Qualité du matériel

La version testée est un prototype. Sinon les cartes sont de deux tailles différentes : Des cartes Tchatche qui rappellent les bonnes choses d’une soirée réussie et arrosée (apéro on the rocks, olives et tortillas). Et puis, il y a le groupe des Relous. Et c’est sympa de bien les regarder et lire leur nom pour bien se rappeler ces personnages que l’on a déjà rencontré au fils de soirées passées. Pas de boîte car c’est un proto, mais forcément, il y en aura une. Pour un proto, la qualité des cartes est bonne, standard. C’est pas mal pour le petit prix. Et ce sera du 100% made in France ! Et éco responsable car les Freaky 42 sont sans concession à ce sujet !

Gare aux Relous

Thème

L’idée de refiler les relous de fin de soirée aux autres joueurs est bien pensée et celà colle bien à la mécanique. Les bons p’tits jeus de mots au premier degré et les illustrations très BD font vraiment le job. C’est bien cohérent.

Gare aux Relous

Mécanique

Gare Aux Relous est un jeu de société destiné à ceux qui apprécient les jeux de bluff, de déduction et d’enchères ; il faut aimer entrer dans la tête des autres joueurs. C’est clairement du Poker Menteur. On mise, on bluffe, il y du guessing, du double guessing, du règlement de compte ; on peut faire croire, feindre l’assurance d’une grande enchère alors que l’on a joué bas et se faire suivre naïvement. C’est ce qui fait le sel du jeu. Et on y ajoute une dimension délire qui vient tout changer. Celui qui aime l’ambiance peut apprécier ce type de jeu et adhérer à une mécanique bien huilée qui offre des parties tendues.

Et on ajoute la donnée indécise : personne ne sait facilement où atterrira le Relou. C’est bien pensé, ça met de l’ambiance je vous le dis.

Les cartes jouées s’avèrent importantes. On est face à un dilemme : le désir de gagner l’enchère ou faire capoter l’enchère vis à vis des autres joueurs, et diriger les malus vers un autre joueur. Il faut savoir miser juste. Et plus on avance dans le jeu, plus on pourra miser juste puisque les cartes swag vont diminuer, et si l’on est fin calculateur, on peut tout à fait déduire plus facilement.

Gare aux Relous

Simplicité des règles

Ze Rules est claire, sans anicroche, directe et dans un style très enlevé. Les règles se lisent d’une traite et on a pas besoin d’y revenir.

Conclusion

Gare aux relous est fun, très fun ! Mais surtout malin, tendu et indécis. Il faut aimer le style des jeux de bluff et d’enchères. Pour celui qui ne sait pas bluffer, passez votre chemin même si avec quelques coups bien joués on sort son épingle du jeu mécaniquement parlant mais il n’y aura pas de vrai plaisir de jeu. Sinon pour les autres, banco, c’est un jeu de bluff, de déduction, excellent. Mais surtout j’ai trouvé les petits twists liés aux types d’enchères imposés originaux et surtout la redirection des cartes relou en fonction des majorités de cartes jouées très bien pensé.

Attention donc à qui vous invitez autour de la table car c’est un jeu qui prendra son envol en fonction des joueurs autours de votre table et de leur nombre ; il sera préférable d’y jouer à 4 minimum me semble-t-il. S’il y a trop d’introvertis cela risque de faire flop. Mais s’il y a des potes qui ont l’art de faire décoller la soirée, là attendez-vous à dur lourd, dans le meilleur sens du terme.

Gare aux relous est actuellement en financement participatif sur Kickstarter jusqu’à mardi 11 mai et à tout petit prix. À vous de voir si vous avez de la tchatche et du swag et si vous voulez mettre le seum grâce à des Relous.

Gare aux Relous
Laurent

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :