[Récap] Semaine 9

récap recap
recap

Tous les dimanches nous vous proposons un récapitulatif des articles publiés dans la semaine sur le site. Vous y trouverez des liens vers les articles complets au cas où vous les auriez manqués.

Lundi

[Prochaines sorties] Pixie Games #3 (mars 2021)

Récap

Voici une sélection des sorties boutiques de l’éditeur/distributeur Pixie Games de fin février et de cette première partie du mois de mars 2021. De la nouveauté ou de la réimpression (reprint). Au programme : Harry Potter le Maître des sorts et The Lapins Crétins Heroes chez Topi Games, Margraves de Valeria chez Lucky Duck Games, deux Escape Game VR chez Mango, Valeria le Royaume et son pack d’Extensions chez Lucky Duck Games, Fiefs France et ses deux extensions Plateau et bâtiments chez Asyncron et Pillards de Scythie chez Pixies Games.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/03/01/prochaines-sorties-pixie-games-3-mars-2021/

Mardi

[Extension] Dice Hospital : Soins Communautaires

Récap
Récap1-5 joueursRécapMike Nudd
Récap10 ansRécapSabrina Miramon
Récap45-90 minutesRécapSuper Meeple
Récappose d’ouvrier, gestionRécapHôpital
Récap43€90 chez Récap, mille et un jeuxet dans Récap
Dice

Ca y est ! La première extension de contenu en français pour Dice Hospital : Dice Hospital : Soins communautaires est là ! Vous savez ce jeu où l’on va gérer un hôpital à la manière d’Urgences ou de Grey’s Anatomy. Alors ici, point question de l’anatomie généreuse d’Ellen Pompeo, mais bien du côté gestion avec les admissions, les priorités de traitements et parfois les décès des patients négligés un peu comme dans un hôpital américain.

Alors dans Dice Hospital : Soins communautaires, notre hôpital s’agrandit avec la naissance d’une maternité, l’arrivée des investisseurs qui vont améliorer vos salles. Le jeu se complexifie un poil avec l’introduction de la ville dans laquelle il faudra aller chercher les patients. Le tout dans une édition deluxe avec un superbe hélicoptère qui vous permettra d’introduire un 5ième joueur.

Alors faites vrombir votre hélico, faites pleurer les bébés, virez vos investisseurs véreux, on est parti au bloc opératoire pour disséquer le contenu de cette extension.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/03/02/extension-dice-hospital-soins-communautaires/

Mercredi

[Test] Animix Park, A-wimboé

Récap
Récap2-6 joueursRécapMathieu Bossu
Récap8 ansRécapSimon Douchy
Récap10 minutesRécapBlue Orange
RécapMajorité, PlacementRécapAnimaux
Récap11€90 chez Récap, 12 € chez mille et un jeux, 13€ chez magic bazardet dans Récap

J’ai voulu faire un pari avec Animix Park : et si je proposais à mes enfants leur premier jeu non estampillé enfants. Il me fallait un thème accrocheur pour eux et une mécanique simple. Quand j’ai vu Animix Park, j’ai tout de suite su que c’était le jeu parfait pour ça : des animaux, une mécanique élaborée mais simple à comprendre, pas de texte (ils ne savent pas encore lire).

Et puis j’ai reçu la boîte : une assez petite boite mais super belle avec une surcouche brillante sur certains éléments du décor. On se retrouve plongé dans le Roi Lion ! On risque pas de la rater avec ses couleurs oranges et son ouverture magnétique du plus bel effet. A l’intérieur, pas de chichis : des cartes et quelques tokens. Pour un éditeur engagé pour l’écologie ludique, c’est top !

Récap

Dans Animix Park, les joueurs vont arranger les animaux disposés au centre de la table afin que celui qui en a le plus devant lui remporte le plus de points. Nous sommes donc dans un jeu de majorité mais également de placement car il va falloir bien placer les animaux pour lesquels on vide une majorité et tenter de disperser les autres.

Etes-vous prêts à partir en safari (photo évidemment ! ) ?

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/03/03/test-animix-park-a-wimboe/

Jeudi

[Collectif d’Auteurs] le MALT, Mouvement des Auteurs Ludiques Toulousains

Récap

Nous vous proposons de découvrir le MALT, LE collectif d’auteurs de jeux Toulousain. Nicolas Mathieu, l’une des chevilles ouvrières de ce groupement d’auteurs, nous entrouvre la porte de ce collectif qui a déjà fait un bon petit bout d’chemin. Et comme disent les auteurs ludiques toulousains : Attention, « Ca va faire MALT ».

Bientôt l’âge de raison pour le MALT, est-ce bien raisonnable ?

Le Mouvement des Auteurs Ludiques Toulousains est né dans la ville rose il y a près de 7 ans en mai 2014. Eh oui bientôt l’âge de raison pour ce collectif dont l’objectif est de se retrouver entre auteurs de jeux et créer une saine émulation autour des prototypes de chacun. L’idée d’un collectif d’auteurs à l’époque n’était pas nouvelle : ce sont les auteurs lyonnais qui ont d’abord montré l’exemple en fondant la CAL en 2012 (par ici l’article sur le CAL sur Undécent.fr), suivis peu de temps après par les auteurs de Rennes qui se retrouvent au sein du GRAL (par ici l’article sur le GRAL sur Undécent.fr).

Où pouvait-on donc se faire une bonne partie de jeu ? Au Buena Partida Social Club bien sûr ! *

* NDLR : spécialiste autoproclamé de l’humour hispanique, je ne pouvais pas ne pas faire ce jeu de mot montrant ma maîtrise totale de la langue de Cervantes.

Récap

La première réunion pour un collectif d’auteurs toulousains s’est donc tenue au Buena Partida Social Club et a réuni des auteurs de jeux mais aussi des acteurs de la vie ludique toulousaine, soucieux de prêter main forte à ce nouveau collectif en gestation et de défendre la création ludique locale. C’est-y pas beau ça ? Le dernier mercredi de chaque mois est institué comme rendez-vous mensuel pour les tests de protos, histoire de fixer une date dans les esprits.

Récap

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/03/04/collectif-dauteurs-le-malt-mouvement-des-auteurs-ludiques-toulousains/

Vendredi

[Test] Reigns The Council, « Mon roi, ce jeu est fait pour vous »

Reigns the council, être roi est un métier
Récap3-6 joueursRécapBruno FAIDUTTI et Hervé MARLY
Récap8 ans +Récap Arnaud de BOCK et Hervé MARLY
Récap20 minutes par règneRécapNerial
RécapAmbiance, Bluff, Narration, RôleRécapMédieval
Récapune trentaine d’euro sur Gamefound

Reigns: The Council est un party game asymétrique pour 3 à 6 joueurs, dans lequel le roi œuvre pour l’harmonie de son royaume tandis que ses conseillers cherchent à l’influencer pour réaliser leurs propres desseins.

Dans Reigns The Council, les joueurs siègent à la table du Conseil Royal en tant que conseillers royaux ou en incarnant le roi lui-même. Les conseillers élaborent des propositions qu’ils présentent auprès du roi. Celui-ci les accepte ou les refuse. Chaque décision aura des conséquences sur les 4 piliers de la société : l’Église, l’Armée, le Peuple ou les Finances.

Chaque conseiller a un objectif secret lié à deux de ces piliers. Le roi, quant à lui, doit maintenir l’équilibre entre les 4 piliers malgré les objectifs secrets de ses conseillers.

Reigns The Council est l’adaptation en jeu de société d’une application mobile.

J’ai connu ce jeu par l’intermédiaire de sa campagne sur Kickstarter. Si vous voulez visiter la page de la campagne, c’est par ici. Je me suis laissé tenter par le jeu juste en lisant le nom des deux auteurs. Bruno Fadutti ( Citadelles, Diamant, Mascarade…) et Hervé Marly ( Les loups-Garous de Thiercelieux, Petits meurtres et faits divers, Skull…) Le thème est placé et j’étais à peu près sûr de trouver en Reigns The Council un jeu d’ambiance, où bluff et narration seraient de mise.

Le jeu est disponible uniquement sur internet (pour l’instant). Il existe en deux versions. La version de luxe rajoute uniquement une couronne et quelques cartes « Roi » supplémentaires, et est, à mon sens, un surplus pas franchement utile.

Reigns the council, être roi est un métier

Vous pouvez tester le jeu sur Steam (plateforme de jeu vidéo) ou même en print and play ici.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/03/05/test-reigns-the-council/

Samedi

[Test] Ricochet 2, les mots entrent en résonnance pour une nouvelle intrigue

Récap
Récap1 joueur et plusRécapCyril Blondel
Récap14 ans +RécapMathieu Clauss
RécapDurée de partie relative à votre perspicacitéRécapFlip Flap Editions
RécapMots, déduction, associations d’idées,
résolution d’énigmes, coopératif, solo
RécapCheminement, ambiance d’enquête, énigmatique
Récap 19,90 € chez Philibertet dans votre boutique de jeux favorite

Rébus auditif, association d’idées, déductions, jeux de mots, et un peu de culture, ça vous parle ?

Bon, le sudoku, les maths et tout ça c’est pas forcément votre tasse de thé en revanche vous ne pouvez pas vous empêchez de faire les jeux de mots ou d’associations d’idées dans les pages loisirs de votre journal, ça vous démange ; même les rébus de picsou magazine vous adorez ; les jeux sans confrontation, seul ou en collaboratif c’est votre cam’ ; en plus vous aimez les petits défis progressifs, malins, emplis de déduction ; et les jeux que l’on peut faire à son rythme, entre le repas et la vaisselle, ou très concentré à la lumière de la petite lampe de bureau, ça vous enchante. Alors c’est clair, le deuxième opus de Ricochet – le profil de l’Homme sans visage – est évidement fait pour vous et a fortiori si vous ne le connaissez pas encore ! Pour avoir joué au premier volume, Ricochet – à la poursuite du Comte Courant – sorti en 2020, j’étais impatient de découvrir ce 2ème opus. Cyril Blondel, l’auteur, m’a prévenu, il est un peu plus dur que le premier, et il y a quelques petits twists qui le rendront encore plus malin. Eh bien, il avait raison !

Le petit sport cérébral qu’on aura tendance à essayer de faire d’une traite … mais attention au claquage.

Ricochet est un jeu particulier, un sport cérébral à lui tout seul, addictif et malin. Et en plus, un jeu progressif, dans lequel on vous accompagne challenge après challenge, tel votre coach sportif qui vous prend en charge dès votre échauffement. Pas de risque de contrôle positif. A consommer … sans modération. Mais de toute façon, à moins d’être un cador de la déduction, il vous faudra faire des pauses car ça risque de chauffer dur.

Un jeu pour challengers pas prêts à donner leur langue au chat

Ceux qui ont déjà découvert le premier opus ne seront pas dépaysés puisque la règle est à peu de chose près la même. On joue seul ou ensemble pour résoudre 30 challenges. Derrière son ambiance et son habillage fait d’espionnage, de missions secrètes et de dialogues un peu loufoques à compléter qui nous emmènent à la résolution d’une intrigue et à l’arrestation d’un personnage mystérieux, se cachent des mini challenges dont le but et le principe sont enfantins : trouvez la fin d’un dialogue à partir de 1 ou 2 deux mots de départ donné(s) qui amèneront à en trouvez d’autres par le biais de liens forts et en théorie évidents entre eux (synonymes, contraires, rébus, associations d’idées, titres d’œuvres, nom/prénom etc.) et ainsi de suite : d’où le nom de ricochet. Tout cela ne parait pas révolutionnaire mais en s’y penchant d’un peu plus prêt, c’est un jeu ultra plaisant et d’une grande originalité. En tout cas j’adore, même si je l’avoue, on a souvent séché un certain temps sur quelques énigmes et été tenté de donner notre langue au chat.

Alors, pas de spoil’ dans cet article mais un tour d’horizon de ce jeu qui ne paie pas de mine au premier abord mais qui, une fois joué, vous donnera une belle autosatisfaction de vainqueur de course à étapes.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/03/06/test-ricochet-2-les-mots-entrent-en-resonnance-pour-une-nouvelle-intrigue/

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :