[Test] Ricochet 2, les mots entrent en résonnance pour une nouvelle intrigue

Ricochet
Ricochet1 joueur et plusRicochetCyril Blondel
Ricochet14 ans +RicochetMathieu Clauss
RicochetDurée de partie relative à votre perspicacitéRicochetFlip Flap Editions
RicochetMots, déduction, associations d’idées,
résolution d’énigmes, coopératif, solo
RicochetCheminement, ambiance d’enquête, énigmatique
Ricochet 19,90 € chez Philibertet dans votre boutique de jeux favorite

Qu’est-ce qu’on fait dans Ricochet, le profil de l’Homme sans visage ?

Rébus auditif, association d’idées, déductions, jeux de mots, et un peu de culture, ça vous parle ?

Bon, le sudoku, les maths et tout ça c’est pas forcément votre tasse de thé en revanche vous ne pouvez pas vous empêchez de faire les jeux de mots ou d’associations d’idées dans les pages loisirs de votre journal, ça vous démange ; même les rébus de picsou magazine vous adorez ; les jeux sans confrontation, seul ou en collaboratif c’est votre cam’ ; en plus vous aimez les petits défis progressifs, malins, emplis de déduction ; et les jeux que l’on peut faire à son rythme, entre le repas et la vaisselle, ou très concentré à la lumière de la petite lampe de bureau, ça vous enchante. Alors c’est clair, le deuxième opus de Ricochet – le profil de l’Homme sans visage – est évidement fait pour vous et a fortiori si vous ne le connaissez pas encore ! Pour avoir joué au premier volume, Ricochet – à la poursuite du Comte Courant – sorti en 2020, j’étais impatient de découvrir ce 2ème opus. Cyril Blondel, l’auteur, m’a prévenu, il est un peu plus dur que le premier, et il y a quelques petits twists qui le rendront encore plus malin. Eh bien, il avait raison !

Le petit sport cérébral qu’on aura tendance à essayer de faire d’une traite … mais attention au claquage.

Ricochet est un jeu particulier, un sport cérébral à lui tout seul, addictif et malin. Et en plus, un jeu progressif, dans lequel on vous accompagne challenge après challenge, tel votre coach sportif qui vous prend en charge dès votre échauffement. Pas de risque de contrôle positif. A consommer … sans modération. Mais de toute façon, à moins d’être un cador de la déduction, il vous faudra faire des pauses car ça risque de chauffer dur.

Un jeu pour challengers pas prêts à donner leur langue au chat

Ceux qui ont déjà découvert le premier opus ne seront pas dépaysés puisque la règle est à peu de chose près la même. On joue seul ou ensemble pour résoudre 30 challenges. Derrière son ambiance et son habillage fait d’espionnage, de missions secrètes et de dialogues un peu loufoques à compléter qui nous emmènent à la résolution d’une intrigue et à l’arrestation d’un personnage mystérieux, se cachent des mini challenges dont le but et le principe sont enfantins : trouvez la fin d’un dialogue à partir de 1 ou 2 deux mots de départ donné(s) qui amèneront à en trouvez d’autres par le biais de liens forts et en théorie évidents entre eux (synonymes, contraires, rébus, associations d’idées, titres d’œuvres, nom/prénom etc.) et ainsi de suite : d’où le nom de ricochet. Tout cela ne parait pas révolutionnaire mais en s’y penchant d’un peu plus prêt, c’est un jeu ultra plaisant et d’une grande originalité. En tout cas j’adore, même si je l’avoue, on a souvent séché un certain temps sur quelques énigmes et été tenté de donner notre langue au chat.

Alors, pas de spoil’ dans cet article mais un tour d’horizon de ce jeu qui ne paie pas de mine au premier abord mais qui, une fois joué, vous donnera une belle autosatisfaction de vainqueur de course à étapes.

Ricochet

Qu’est-ce qu’on trouve dans la boite de Ricochet, le profil de l’Homme sans visage ?

  • 15 plateaux reco-verso présentant les 30 énigmes
  • 22 galets en carton
  • 1 règle

Comment on joue à Ricochet, le profil de l’Homme sans visage ?

Pour jouer, on va choisir un plateau énigme (numéroté de 1 à 30, et c’est important de les faire dans l’ordre pour apprécier) constitué à chaque fois d’une grille de 25 mots (5×5 mots). On a 20 galets numérotés de 1 à 10 à disposition (en deux exemplaires chacun) + 2 galets blancs de fin de challenge. Après avoir lu le dialogue d’introduction (volontairement incomplet, il y manque la dernière réplique), les aides de jeu sur les côtés ou conditions particulières de jeu, on devra à l’aide d’1 ou 2 mots/indices de départ, trouver 1 ou 2 autres mots.

La contrainte (qui est en fait une aide substantielle), c’est que ces deux mots doivent être sur une même ligne ou une même colonne. Une fois les deux correspondances trouvées (associations d’idées, nom/prénom, synonyme, antonyme etc …), on place les 2 galets numéro 1 sur chacun des mots trouvés (d’abord sans les recouvrir entièrement). Il faudra ensuite ricocher et trouver deux autres mots à partir des deux trouvés (on y placera les galets numérotés 2) et ainsi de suite jusqu’à poser les deux galets blancs de fin qui nous donneront un indice et laisseront généralement 3 mots non recouverts.

Ricochet

Ces 3 mots permettront en les lisant à voix haute dans le bonne ordre, de créer un rébus auditif afin de trouver la solution à l’énigme qui constitue la fin du dialogue d’origine. Et on prend le challenge suivant.

Fin du jeu : quand vous voulez 😉. Quand vous avez fini les 30 challenges, attendez quelques semaines, chronométrez-vous et recommencez et ainsi de suite !

On peut déjà essayer avec une démo téléchargeable sur le site https://www.flipflapeditions.fr/wp-content/uploads/2020/04/ricochet-A4.pdf.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️ :

  • Un remus méninge culturel, lexical et auditif (avec le rebus auditif de fin de challenge). Une belle gymnastique intellectuelle. Anti Alzheimer garanti.
  • A chaque fin de challenge on a l’impression d’avoir gagné une épreuve de coupe du monde de rébus freestyle option Association 10 dés (jeu chez Act In Games)
  • La difficulté monte d’énigme en énigme mais le jeu nous emmène progressivement et nous accompagne intelligemment.
  • Une fois lancé vous enchaînerez très certainement les parties, c’est l’effet ricochet, à défaut c’est au moins un effet papillon.
  • C’est une super opportunité pour apporter du vocabulaire aux plus jeunes, leur expliquer quelques éléments culturels, quelques jeux de mots.
  • Des mots qu’on place parfois rarement ensemble dans un jeu.
  • La contrainte imposant que les deux mots du ricochet soient dans la même ligne ou colonne est en plus une super idée, car une association aidera.
  • En cas de blocage il suffira, soit de revenir en arrière sur nos déductions, soit d’aller sur le site de l’éditeur consulter les solutions, étape par étape, afin de repartir d’équerre. A propos des solutions en lignes j’aime bien la manière dont c’est tourné dans la règle : Nous avons décidé de vous faire confiance pour résoudre les énigmes. Les solutions ne se trouvent donc pas dans cette boîte mais uniquement sur le site 😉.
  • Pour les francophones non français, dans les réponses, les mots issus de références ou expressions très (trop) françaises sont signalées par un astérisque (*).
  • Les petites phrases d’introduction, les rébus et certains jeux de mots apportent une bonne humeur communicative.
  • Le Ricochet 1 donne envie d’avoir le 2 et inversement !
  • On peut déjà essayer avec une démo téléchargeable sur le site https://www.flipflapeditions.fr/wp-content/uploads/2020/04/ricochet-A4.pdf.

Ce que j’ai 💔 :

  • Quelques associations capillotractées dont une ou deux que je n’ai pas compris.
Ricochet

Design

C’est sobre, simple, volontairement intrigant, un peu naïf à la fois mais ce n’est pas ce qui fait le cœur du jeu mais si c’est toujours intéressant d’avoir un bel habillage.

Ricochet

Thème

Le thème est somme toute accessoire. Certes on est dans une sorte d’enquêtes, on résout des intrigues pour tenter de démasquer cet homme au profil sans visage et il y a des rappels dans les intrigues ou dialogues avec un fil conducteur mais c’est la mécanique de jeu qui prime.

ze meeple

Mécanique

Ricochet est un jeu d’association d’idées composé de 30 énigmes donc au moins 30 parties. Un stand Alone, que l’on peut vivre comme une aventure BD. Démarrez avec 2 indices et associez chacun d’eux à un mot de la grille, sur une même colonne ou rangée. Les 2 mots associés deviennent alors les 2 nouveaux mots indices et ainsi de suite jusqu’à ce que vous ayez placé tous les galets. 25 mots au total, il en restera donc 3 (pour les premières missions du moins puis 4 et 5) à la fin. Ces mots formeront un rébus auditif qui permettra de terminer le dialogue de la mission en cours. 30 énigmes au programme pour terminer le jeu.

C’est simplissime et génialissime. N’allez pas trop vite en besogne. Prenez le temps d’avancer au rythme des challenges, comme dit le dicton qu’aurait pu inventer les flip flapiens rien ne sert de courir, il faut ricocher à point 😉

Allez quelques conseils en reprenant ceux de l’auteur : Vérifiez bien tous les mots de la grille avant de faire vos choix afin de jauger de toutes les hypothèses possibles. Il n’y a pas de jeux de mots ou de rébus durant le parcours (sauf si les instructions vous les indiquent), seulement pour les galets blancs et le rébus final. Lisez bien à haute voix les rébus de fin ainsi que les indices. La difficulté des grilles augmente avec l’utilisation de liens symboliques, de références culturelles, d’astuces etc…mais les liens entre les mots sont toujours forts et évidents.

N’hésitez pas à utiliser un moteur de recherche en y écrivant les deux mots sur lesquels vous vous questionnez pour voir si un lien se dévoile (Le site www.cnrtl.fr peut aussi vous être utile).

Vous pouvez vous chronométrer et noter le temps passé à chaque résolution. Quand vous referez les énigmes dans quelques mois, vous pourrez comparer.

ze meeple

Simplicité des règles

Des règles qui s’expliquent en deux minutes. Aucun retour à la règle.

Ricochet

Mise en place / Rangement

Tout est extrêmement rapide. On sort les galets de marquage, on la fiche de challenge et c’est parti.

Conclusion

coup de coeur

En tout cas pour moi c’est un coup de cœur. J’adore Ricochet – le profil de l’Homme sans visage – comme j’ai adoré – à la poursuite du comte courant -.

Avec Ricochet – Le profil de l’Homme sans visage – , on s’attend au premier abord à un jeu de mots ou de lettres comme on en a déjà vu ailleurs. Puis, une fois le premier challenge réalisé, on se dit que c’était quand même chouette et très malin. Et on enchaîne sur la grille suivante, puis une troisième. Puis on fait quand même une pause parce qu’on n’avait pas prévu de jouer aussi longtemps et que ce jeu est tellement addictif qu’il faudra se fixer des limites. Alors parfois, les limites sont celles de votre déduction. Quand on est bloqué, on réfléchira entre l’apéro et le repas, pendant la page de pub, entre deux chapitres de votre livre favori, puis on y revient, et on en fait encore deux ou trois. On se fixe même des challenges entre joueurs, on fait des propositions, on revient en arrière, on se dit que c’est vraiment capillotracté … quand on part dans la mauvaise direction. Parfois, allez, on triche un peu, on consulte un p’tit bout de solution, pour se conforter dans ses premiers choix et on se demande comment on a fait pour ne pas trouver, tellement c’est logique. Ce Ricochet est un stand Alone que l’on peut vivre comme une aventure BD et qui plaira à tout le monde, sauf aux grincheux qui ne jurent que par la grosse stratégie et la confrontation. Il est déjà très amusant seul et c’est entre amis, en famille qu’il trouvera tout son potentiel et qui, à la manière d’une intrigue de Maigret, nous fera dire « bon sang mais c’est bien sûr ! ». Il rappelle un peu des jeux basés sur un principe approchant comme Contrario, Unanimo, Code Name, mais surtout comme l’excellent Association 10 dés mais dans un tout autre genre. Avec Ricochet – le profil de l’Homme sans visage chez Flip Flap Games, Cyril Blondel nous livre un 2ème opus tout aussi original, simple, addictif et tordu que le premier volume. Chaque challenge réussi est un réel exercice d’autosatisfaction. Vivement une version junior pour le faire apprécier aux plus jeunes (car en dessous de 13-14 ans c’est compliqué) et même parait-il qu’il y aurait une version vraiment pour adulte 😉 si vous voyez ce que je veux dire … A suivre.

Testeurs : Laurent, Sandrine

Laurent

L’avis de Sandrine : J’aime jouer à Ricochet. C’est un sacré bon triture méninges !

sandrine

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :