[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masqués

[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masqués2-5 joueurs[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masquésBen EisnerTim EisnerJames Hudson
[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masqués8 ans[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masqués Mr Cuddington
[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masqués30 minutes à 1 heure[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masquésLucky Duck Games
[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masquésBluff, déduction, collection, rôles cachés[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masquésContes de fées
[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masqués18€75 chez [Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masqués et dans votre boutique de jeux favorite !
La Mascarade des frères Grimm

Qu’est-ce qu’on y fait ?

Dans La Mascarade des Frères Grimm, les joueurs vont incarner des personnages de contes de fées et assister au bal donné par la Bête dans son château, mais ils seront masqués. Pour gagner, ils vont devoir démasquer les autres personnages et gagner de précieuses roses magiques.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite ?

  • Plateau de jeu
  • 8 cartes Prsonnage
  • 1 plateau Pointer du Doigt
  • 6 cartes Action
  • 35 marqueurs Preuve (7 par joueur)
  • 48 cartes Artéfact
  • 35 pions Rose
  • 3 Trophées Rose
  • 7 cartes Aide de Jeu
  • 6 marqueurs Miroir Brisé
  • 5 pions Trésor
  • 8 cartes Pari
  • 1 carte Action avancée (Secrets)
  • 8 cartes Capacité Spéciale

Comment on joue ?

Mode standard:

La mise en place:

  • On place le plateau au centre de la table
  • Chaque joueur prend un jeu de jetons preuve de la couleur de son choix, tire au hasard un personnage et le consulte secrètement. Les cartes restantes sont placées à côté du plateau.
  • On place les pions roses magiques à portée de tous les joueurs et les 3 trophées en pile à proximité.
  • On place le plateau « pointer du doigt » en sous le plateau principal, et on sélection au hasard deux cartes actions qui seront placées de part et d’autre. On place les cartes action restantes à côté.
  • On mélange les cartes artefacts on en révèle autant que de personnage + 2.
  • On désigne un premier joueur et dans le sens horaire à partir de celui ci, chaque joueur choisit une carte qu’il placera face visible devant lui. Il collectera les futurs artefacts de la même façon. On forme une pioche avec les cartes artefact suivantes.

Les personnages présentent tous un type d’artefact bienfait et un malheur. Si, à tout moment, un personnage reçoit 2 artefact malheur, il est démasqué et est éliminé du round. Au contraire, s’il réussit à collecter 3 artefacts bienfaits, il gagne le round immédiatement.

Le tour de jeu:

A son tour, un joueur pioche une carte artefact et décide la placer face visible dans sa collection ou la donner face visible dans la collection d’un adversaire. Puis il pioche une autre carte et doit faire le contraire de la première (s’il a gardé la première, il donne la seconde et inversement).

Si, à tout moment, un joueur se retrouve avec une paire d’artefact ET qu’il n’est pas éliminé, il doit poser un jeton preuve sur le personnage qui a ces artefacts en malheur pour indiquer qu’il n’est pas ce personnage. A l’inverse, si un joueur se retrouve avec 3 artefact et qu’il ne gagne pas le round, il doit poser un jeton preuve sur le personnage qui a cet artefact en bienfait pour indiquer qu’il n’est pas ce personnage.

Si à tout moment un joueur est démasqué, celui qui l’a démasqué gagne une rose.

Après avoir pioché les deux cartes, le joueur dont c’est le tour peut défausser une paire d’artefact identiques pour effectuer une des 3 actions possible dont « pointer du doigt » est toujours présente:

  • Pointer du doigt: Le joueur tente de deviner l’identité d’un joueur. Il le pointe du doigt et annonce un personnage. S’il a raison, il gagne une rose pour l’avoir démasqué et une rose pour avoir réussi l’action. S’il a tort, le personnage accusé gagne une rose.
  • Indiscrétion: Le joueur choisit un ou deux joueurs qui doivent mettre un jeton preuve sur le plateau.
  • Jeter un œil sur la liste des invités: Le joueur consulte au hasard deux personnages non utilisés.
  • Ouverture du bal: Le joueur choisit un artefact de sa collection et le passe soit à droite, soit à gauche. Les autres donnent un artefact au hasard de leur collection à leur voisin, dans le même sens
  • Pic Pocket: Le joueur regarde un personnage non utilisé, puis pioche un artefact et décide de la garder ou de le donner.
  • Don généreux: Le joueur donne un artefact de son choix au joueur de son choix. Celui-ci lui donne deux artefact au hasard en échange.

Lorsqu’un joueur est démasqué, il révèle son identité, il retire tous ces jetons preuves du plateau et place un marqueur miroir brisé sur son personnage du plateau. Il reprend tous ces artefact en main, ne pourra plus gagner le round mais peut continuer à jouer: à son tour, il pioche un artefact et le donne à un joueur de son choix. Il peut ainsi démasquer des autres joueurs et continuer à gagner des roses ce faisant.

Fin du round:

Le round se termine lorsque tous le joueurs sauf un sont démasqués, ce dernier gagne le round et collecte le trophée rose magique correspondant au round qui vient de se finir.

Le round se termine aussi si un joueur récolte ses 3 artefact bienfaits. Ce joueur remporte le round et collecte le trophée correspondant.

On remet à zéro le jeu comme en début de partie et le joueur qui a le moins de rose magiques devient premier joueur. On défausse les deux cartes actions et on les remplace par de nouvelles.

Fin de partie:

La partie prend fin à la fin du 3ième round. Le joueur qui a le plus de roses magiques gagne.

Mode avancé:

  • Cartes pari: Quand un joueur est éliminé il prend une pari de son choix. Ce faisant, il pari sur le personnage qui va gagner le round. S’il a raison, il gagne le même nombre de roses que le trophée du round.
  • Trésors: Chaque joueur commence le round avec un pion trésor. A son tour, un joueur peut combiner un trésor avec une carte comme s’il constituait une paire. Si le trésor n’est pas utilisé, il rapporte une rose supplémentaire.
  • Capacité spéciale: Le joueur avec le moins de roses commence le round suivant avec la capacité spéciale du personnage qu’il incarnait.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • Les illustrations
  • Les rôles cachés
  • Règles simples et efficaces
  • Parties assez courtes
  • Le mode avancé

Ce que j’ai 💔:

  • C’est qui le nain tracassin?
ze meeple

Design

Le jeu est superbe! Tout en tonalités de bleu et de violet, c’est très agréable à regarder. Les illustrations sont magnifiques, du grand art. Le design est juste assez chargé pour faire penser à des contes de fées, mais suffisamment lisible pour ne pas empêcher la lecture. Les icônes sont claires et explicites tandis que les cartes qui le nécessite comporte un petit texte de rappel pour bien se souvenir. Globalement le jeu est vraiment très beau et donne envie de jouer. La charte graphique plaira aux enfants qui seront attirés par ces personnages emblèmatiques.

[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masqués

Qualité du matériel

La qualité du matériel est très bonne. Même si elles n’ont pas le linen finish, les cartes sont d’une épaisseur standard et ne semblent pas fragiles. Les jetons en carton sont d’une épaisseur convenable et les jetons preuves sont en bois d’une bonne qualité. Globalement la qualité est très bonne pour un jeu de cette gamme.

[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masqués

Thème

J’aime beaucoup le thème du jeu! Certes il est assez léger, et on aurait pu imaginer beaucoup d’autres thèmes pour cette mécanique, c’est aussi du déjà vu avec le jeu Mascarade de Bruno Faidutti, mais le fait que le bal se passe dans le château de la bête avec les personnages emblématiques des contes des frères Grimm, c’est vraiment bien vu! Le thème des frères Grimm plaira plus aux enfants et aux ados que celui de marchands vénitiens, il fait plus rêver. En plus il est servi par une direction artistique au top, ce qui fait qu’il ne semble pas plaqué et il n’y a pas d’incohérence. Les artefact reprennent ceux des contes, même si certains sont un peu capillotractés (comme le chaudron comme artefact malheur du méchant loup, ou alors je ne connais pas bien les contes).

ze meeple

Gameplay

J’adore jouer à La Mascarade des Frères Grimm! Malheureusement, je suis très mauvais à ce genre de jeu 🙁

Vous allez devoir gagner des roses en démasquant les autres joueurs, et tout faire pour être le dernier survivant ou collecter sournoisement 3 artefact bienfaits. Cette dernière méthode de gagner le round est assez ardue à faire. Ce que j’ai vraiment apprécié est qu’on est pas éliminé quand on est démasqué, ce qui m’arrive régulièrement. On continue à joueur et on tente de démasquer les autres joueurs pour gagner des roses, qui au final peut vous faire gagner la partie même si vous avez été démasqué à chaque fois.

Jouer tout de suite avec les règles avancées, elles rajoutent de l’interaction et de la profondeur, mais ne rajoutent pas de complexité. Je ne vois aucune raison de ne pas les inclure dès la première partie, sauf peut-être s’il y a des enfants.

Globalement, les tours sont rapides et fluides, vous allez donner des artefacts aux joueurs pour les faire perdre, mais attention si vous donnez la première carte, la deuxième, que vous serez obligé de garder peut vous lettre dans le pétrin.

Les actions sont sympathiques, mais on se retrouve finalement à les utiliser assez peu, défausser des paires donnant des indications sur son personnage aux autres joueurs. On a pas mal de possibilités lors de son tour, mais on hésite toujours à les exploiter toutes au risque de se faire démasquer si on est pas discret.

Bref, le jeu est très fun, pas prise de tête, on s’y amuse immédiatement!

[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masqués

Simplicité des règles

Les règles s’expliquent en quelques minutes, aucun retour à la règle n’est nécessaire, on peut donc facilement classer le jeu dans la catégorie familial, d’autant que pour des enfants de 8-10 ans, le jeu est bien calibré. Vous pourrez donc le sortir pour des soirées au coin du feu avec tous les membres de la famille et toutes les générations.

[Test] La Mascarade des frères Grimm, sortez masqués

Mise en place/rangement

La mise en place est assez rapide, amis pour accélérer la mise en place et le rangement, un insert devra être fabriqué, il y a pas mal de petites pièces à trier. Il n’y a rien de gênant néanmoins, même sans insert.

Conclusion

La Mascarade des Frères Grimm est un excellent jeu de déduction, de bluff et de collection. Si vous appréciez ces trois mécaniques, vous adorerez le jeu! Jouable par toute la famille, vous passerez d’excellents moments avec vous enfants et vos parents. Les règles et la mécanique est accessible aux non joueurs, c’est donc un bon jeu portail pour les non initiés. Ne passez pas à côté du jeu, il est très très bon!

Testeurs: Arnaud, Carole, Pierre, Mathias, Marie.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. arnaud dit :

    Merci! 😃

  2. lenihappy dit :

    Le nain Tracassin, c’est Rumplestiltskin, voyons ! Le nain qui file de l’or pour la fille du meunier, et qui veut son premier-né en échange. Elle doit deviner son nom pour éviter d’avoir à lui donner son fils.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :