[Recap] Semaine 13

récap recap
recap

Tous les dimanches nous vous proposons un récapitulatif des articles publiés dans la semaine sur le site. Vous y trouverez des liens vers les articles complets au cas où vous les auriez manqués.

Lundi

[Preview/Ulule] Ephios, l’union des alliances

Recap

le 2 avril 2021, s’est terminé une campagne tonitruante, celle d’Ephios de l’éditeur Disto Studio. Débutée le 2 mars 2021, et à l’heure où j’écris ces lignes, déjà 19 640€ débloqués pour 7 500€ demandés et 393 contributeurs, c’est dire si la campagne fonctionne bien. Ephios est prévu pour une livraison au mois de décembre 2021.

L’éditeur de Strascendance revient avec un jeu original tant graphiquement que mécaniquement.

Bienvenue sur L’île, cité et État d’Ephios, un amas urbain et technologique,  plongé dans la discorde depuis que son Haut-Gouverneur a abdiqué. Le siège du pouvoir est à portée de main, mais pour le prendre vous devrez user adroitement de vos relations et unir les alliances qui orientent l’opinion publique.

Préparez-vous, la course à la popularité vient de commencer !

Ephios est un jeu de gestion de main dans lequel les joueur vont tenter d’unir les personnalités des alliances pour gagner de la popularité. Pour cela, les joueurs vont pouvoir jouer des personnalités de leur main pour leur pouvoirs, mais ne pourront pas les unir par la suite, ou les garder en main pour les défausser ensemble et les unir afin de gagner leur précieuse popularité.

Il y a donc toujours un choix difficile à faire entre garder ou jouer les cartes.

L’article complet ici : https://undecent.fr/2021/03/29/preview-ulule-ephios-lunion-des-alliances/

Mardi

[Independence Day] ProjetCarTylion, la 3ème Aube s’ouvre à nous

Recap

Dans la série Independence Day, qui se veut une présentation non exhaustive des éditeurs francophones, nous tenterons de nous infiltrer dans les arcanes de ProjetCartylion, jeune maison d’édition de jeux de société mais surtout un ensemble multiforme créateur et éditeur transmédia imprégné d’un univers médiéval dark fantasy derrière le projet « 3ème Aube » qui a influencé les jeux Conseil de Guerre et Infiltrés. Florian, un des fondateurs du projet va nous guider dans ce monde où la pression apocalyptique est omniprésente et où le fatalisme nous transporte, impuissant, à affronter certaines forces du mal. Rassurez-vous, rien de si pessimiste là-dedans et surtout tout y est prétexte au jeu et à la mise en scène.

Tentons de percer à jour Projet CarTylion ! Florian, peux-tu nous parler de la genèse de cette maison d’édition récente ? Pourquoi ce nom Projet CarTylion et quelles sont les raisons, motivations ou opportunités de création de cette maison d’édition indépendante ?

La genèse du Projet CarTylion, c’est tout simplement mon adolescence et ma vie d’étudiant, car le Projet CarTylion était mon hobby depuis plus de 7 ans avant la création de l’entreprise : avec quelques amis, nous travaillions sur un univers d’ambiance médiévale fantastique en écrivant des histoires, faisant des illustrations, … Et puis un jour, suite à quelques rencontres motivées par le projet, on s’est dit qu’on allait réellement le créer ! Pour expliquer le nom « Projet CarTylion », je vais partir du deuxième mot « CarTylion », qui est le nom de la planète sur laquelle se passent les histoires que l’on raconte, « CarTylion » signifiant « 3ème Aube » dans l’une des langues fictives de cet univers. C’est donc le nom sous lequel on souhaite présenter notre univers. Et en réfléchissant à la création d’entreprise, on a souhaité garder le mot « projet » que j’utilisais habituellement pour désigner ce hobby, et qui nous a paru adapté pour représenter l’aventure dans laquelle on s’embarquait et différencier l’entreprise de l’œuvre !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/03/30/independence-day-projetcartylion-la-3eme-aube-souvre-a-nous/

Mercredi

[Test] shards of infinity : le deck building réinventé.

Shards of Infinity, le deck building réinventé
Recap2-4 hérosRecapGary ARANT, Justin GARY
Recap10 ans et +Recap Aaron NAKAHARA
Recap30 minRecapStone Blade Entertainment, Iello
RecapDeck building, cartes, gestion de main, combo de cartesRecapScience fiction, futuriste
Recap18€90 chez Tsuro
19€90 chez Baraka Jeux
et dans Recap

Dans Shards of Infinity, les auteurs du multi-primé Ascension s’associent à Iello pour la distribution en France et reboostent totalement le deck building. Iello nous avait sorti il y a quelques années un petit deck building nerveux à un prix très intéressant. Ce deck building est Stars Realms, ni plus ni moins. Ascension, quant à lui, est un jeu plus gros format avec une multitude de boites toutes indépendantes proposant à chaque fois une nouvelle mécanique. Les 2 jeux souffraient néanmoins de mécanique vieillissante et surtout pouvaient très vite s’éterniser et on pouvait avoir des parties interminables.

Dans shards of infinity, ce problème est corrigé. C’est un jeu nerveux qui associe un niveau de stratégie inégalé à une personnalisation illimitée. Les points fort en revanche de Star Realms sont conservés.

Le moteur d’infinité, capable de déformer la réalité elle-même, aurait sans doute été une des plus grandes réussites de l’homme si ses créateurs corrompus n’avaient pas exploité son pouvoir immense pour asservir le monde.

Après un millénaire d’oppression, la résistance a fini par le détruire, déchirant le voile de la réalité et faisant pleuvoir une grêle d’éclats sur l’humanité, réduisant la civilisation en poussière.

Mais quatre grandes factions ont émergé des restes de l’ancien monde, chacune dirigée par un héros maîtrisant le pouvoir des éclats

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/03/31/test-shards-of-infinity-deck-building/

Jeudi

[Test] Rapa Nui, venez ériger les Moaï de l’Ile de Pâques

Recap
Recap2-4 chefs de clanRecapFabrice Besson et Guillaume Montiage
Recap10 ans et +RecapMiguel Coimbra et Sabrina Tobal
Recap45 à 60 minRecapMatagot
RecapPlateau, collecte de ressources, placement, déplacement,RecapHistoire, culture, île de Pâques, Polynésie
Recap40€90 chez Tsuroet dans Recap

Le mystère Rapa Nui

Dressés là, immobiles, depuis des centaines d’années, les Moaï sont devenus un symbole de Rapa Nui, plus connu sous le nom d’île de Pâques. Mais pourquoi et comment ces énigmatiques monolithes sculptés ont-ils été érigés ? Si les spécialistes s’accordent à dire que les statues témoignent d’une certaine ingéniosité humaine, le mystère est loin d’être résolu…

Recap

Entre le XIIIe et le XVIIe siècle, plus de 900 statues monumentales, les moaï, furent érigées sur l’île polynésienne de Rapa Nui. Disposés le long des côtes, le regard tourné vers les terres, se tenant sur d’immenses terrasses en pierre appelées ahu, les moaï étaient souvent dotés de coiffes de pierre rouge, les pukao.

De Giants à Rapa Nui

A l’origine, Rapa Nui c’est Giants – de l’île de Pâques, le jeu de Fabrice Besson réalisé en 2008 mais profondément refondu en Rapa Nui, cette fois avec l’aide de Guillaume Montiage (Kemet), magnifiquement illustré par Miguel Coimbra (7 Wonders, Small World, Imhotep, Les Montagnes hallucinées, Allégeance, Cléopâtre et la Société des Architectes) et Sabrina Tobal (Captain Sonar, Meeple Circus) le tout avec un thème très attirant : l’érection des mystérieux moaï sur l’île de Pâques (Rapa Nui en polynésien). Une vraie production Matagot !

Chef de clan, ça vous dit ?

Eh bien nous avons donc une partie de la réponse à la mystérieuse question car dans Rapa Nui, incarnez Le chef d’un clan Rapa Nui et guidez vos ouvriers dans une grande aventure des bâtisseurs de Moaï. Dans Rapa Nui les joueurs devront sculpter, transporter, ériger des Moaï et enfin les coiffer de Pukao afin d’obtenir des ressources et des offrandes pour remporter la partie. Il s’agit d’un jeu requérant de la stratégie et de l’anticipation pour venir à bout de ses adversaires. Parcourez l’Ile de Rapanui et devenez le plus grand clan de bâtisseurs de l’île de Pâques ! Un excellent jeu familial, avec un petit aspect semi-coopératif, avec une indéniable profondeur de jeu.

Allons à l’abordage de cette île mystérieuse.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/04/01/test-rapa-nui-venez-eriger-les-moai-de-lile-de-paques/

[Preview/Ulule] Airgame, le meilleur jeu de tous les temps déjà disponible !

Recap

L’équipe de BoardGameGeek, le chroniqueur américain Tom Vasel, le jury de l’As d’Or ainsi que celui du Spiel des Jahre, tous, unanimement, l’annoncent : Airgame est le meilleur jeu de tous les temps, tant par :

  • son matériel (surprenant sur tous les points)
  • sa démarche écoresponsable (0 empreinte carbone)
  • son expérience de jeu unique (une mécanique de jeu innovante)
  • sa brochette réputée d’auteurs (dont Bruno Cathala, Wilfried et Marie Fort, Florian Siriex, Théo Rivière, Léo Blandin etc …).
  • son illustration réfléchie et innovante (visuellement bluffant)
  • son accessibilité et sa durée de partie adaptable (même les nourrissons y verront leur intérêt, les plus de 100 ans seront conquis par sa facilité)
  • son prix dérisoire (dès 1 € sur Okpale)
  • sa livraison ultra-rapide (sauf en dehors de la stratosphère, comptez 3 jours de plus).

Pour en avoir fait 27 airparties je confirme. Regardez Pluto.

Recap

Disponible dès maintenant en financement participatif sur Okpale, Airgame vous réservera une expérience unique de jeu. Précipitez-vous, il y en aura pour tout le monde.

Une première : 50 auteurs pour ce jeu unique.

Recap

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/04/01/okpale-airgame-le-meilleur-jeu-de-tous-les-temps-deja-disponible/

Vendredi

[Test] Suspects, le Sherlock Holmes au féminin

Suspects, le Sherlock Holmes au féminin
Recap1 – 6 inspectricesRecapGuillaume MONTIAGE, Sébastien DUVERGER NEDELLEC, Paul HALTER
Recap10 ans et plusRecap Émile DENIS
Recap90 minutesRecapStudio H
RecapDéduction, Énigme, Coopératif, NarrativeRecapEnquêtes, Policier.
RecapEn précommande à 26€50 chez Tsuroet dans Recap

Dans Suspects vous incarnez Claire Harper. Elle est née en 1910. Grande lectrice d’Agatha Christie devant l’éternel, voyageuse invétérée. L’université d’Oxford l’a happée dès la mise en place des premiers quotas d’étudiantes en 1927. Marchant dans les pas de son père, elle en est ressortie avec la clé de son rêve : un diplôme en droit criminel.

Désormais, Claire Harper enquête, observe, déniche, et déjoue. Aucune énigme n’est assez retorse pour son astuce, aucune affaire assez complexe pour lui résister.

Claire Harper n’est pas qu’une détective. Elle est la meilleure.

Suspects est une série de jeu d’enquêtes avec des règles minimales, et centrées sur les personnages à la manière des romans d’Agatha Christie. Chaque boîte est axée sur un enquêteur et une époque, et propose 3 scénarios avec des personnages bien travaillés et des intrigues solides.

C’est avec joie que j’ai pu récupérer en avant-première une boîte de Suspects. Je suis un grand fan de jeux d’énigme et d’escape en tous genres. Cependant, beaucoup essayent de surfer sur cette niche mais Suspects ne fait pas partie des jeux qui essaient en vain d’égaler « Unlock ».

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/04/02/test-suspects-le-sherlock-holmes-au-feminin/

Samedi

[KS/Entretien avec] Stéphane Brachet, l’auteur de Border States

Recap


Depuis le 25 mars, les jeux Saladin et Border States sont proposés en financement participatif sur Kickstarter, seul ou en duel pack. Le financement a été rapidement atteint et ce sont maintenant les améliorations de matériel qui se débloquent les unes après les autres.

Nous avons déjà parlé de l’excellent Saladin de Denis Sauvage que nous avons pu tester avant le début de la campagne (voir le test ici). En revanche, nous en savons un peu moins sur Border States de Stéphane Brachet qui pourtant est très prometteur et pour lequel je n’ai entendu que du bien.

D’ailleurs le prototype a été testé il y a un an par le Labo des Jeux ; ce qui ma laissé une excellente impression.

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est lelabodesjeux-borderstates-2-1-1024x768.jpg.

Avec cet article nous allons parler un peu plus de Border States.

Qu’est ce que c’est ?

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est border-states.png.

1861. La guerre de sécession fait rage

L’Union, avec à sa tête Abraham Lincoln, est opposée à la Confédération de Jefferson Davis. Au milieu de ce conflit, 5 Etats frontaliers, appelés les Border States (Delaware, Kentucky, Maryland, Missouri et Virginie-Occidentale), sont tiraillés entre abolitionnistes et esclavagistes. Ce sont eux qui peuvent faire basculer le cours de la guerre.

Un jeu tactique pour 2 joueurs.

Dans Border States, chacun prend en main un des deux camps et dispose de 10 pavés Généraux identiques. Chaque pavé représente une figure historique ayant participé à la guerre de Sécession. Les joueurs vont devoir ruser pour remporter un maximum de batailles, ce qui leur permettra d’accroître leur influence dans les Border States et rallier la population à leur cause.

Il y a 2 possibilités pour remporter la partie : contrôler suffisamment de marqueurs États pour mettre un terme à la partie ou être le joueur avec le plus de points de victoire à la fin des 5 manches.

Une vidéo d’explicationd’une partie se trouve en fin d’article.

Border States, porté par l’éditeur Shakos, est donc en financement participatif jusqu’au 15 avril sur Kickstarter à 24 € avec tous les stretchs goals débloqués. Le duel Pack est à 44 €.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/04/03/ks-entretien-avec-stephane-brachet-lauteur-de-border-states/

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :