[Test] Montmartre

[Test] Montmartre2-5 joueurs[Test] Montmartre Florian Sirieix
[Test] Montmartre8 ans[Test] Montmartre Jeanne Landart
[Test] Montmartre30 minutes[Test] Montmartre Blam !
[Test] MontmartreCollection[Test] Montmartre Peinture
[Test] Montmartre15€50 chez [Test] Montmartre

Qu’est ce qu’on y fait?

Début du XXième siècle, atelier du Bateau-Lavoir à Montmartre. Les joueurs incarnent des peintres en quête d’inspiration et de gloire. Pour vivre, il va peut-être falloir brader des toiles, mais les plus belles plairont sûrement à de prestigieux collectionneurs d’art.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite?

  • 88 cartes au format tarot
  • 28 jetons argent
  • 1 figurine en carton « Ambroise Vollard »
  • Un livret de règles Français/anglais

Comment on joue?

Pour installer le jeu, on dispose au centre de la table par couleur, les cartes collectionneurs d’art. On place à côté les contrats et la figurine Ambroise Vollard. On distribue à chaque joueur 4 cartes Muse et on divise le restant en trois paquets équivalent qu’on placera à portée de tous les joueurs face visible.

A son tour, chaque joueur peut réaliser deux séries d’actions: la série A et la série B.

  • Série A: Peindre. Le joueur pose face visible une carte de sa main quelque soit sa valeur ou deux cartes si leur somme cumulée ne dépasse pas 5. On disposera devant soit plusieurs rangée de cartes classées selon la couleur. Le joueur peut ensuite brader une toile s’il le souhaite. Il défausse alors une ou plusieurs toiles de même couleur et reçoit un franc par toile ainsi vendue. Le joueur finit son tour en piochant jusqu’à retrouver 4 cartes en main. Il doit piocher dans la même pile. Ainsi il connait la première carte piochée mais pas les autres.
  • Série B: Vendre à un collectionneur. Deux conditions pour pouvoir vendre: La figurine d’Ambroise Vollard ne doit pas être sur le collectionneur, et le joueur doit avoir soit plus de tableau de la couleur que les autres ou une valeur cumulée plus grande. Le joueur déplace alors Ambroise Vollard sur le collectionneur choisi, il défausse sa toile de plus grande valeur de la couleur correspondante, puis il prend la carte collectionneur en haut du paquet de la couleur de la toile vendue. Le joueur peut éventuellement remplir un contrat et son tour se termine. Il ne pioche pas.

Le jeu se termine quand deux des quatre piles sont vides ou un joueur possède au moins 15 francs dans sa tirelire. On additionne la valeur de tous les collectionneurs, les francs, et la valeur des contrats. Celui qui a le plus de points gagne.

Une variante à deux joueurs existe.

Est-ce que c’est bien?

Ce que j’ai ❤️:

  • Les illustrations
  • Le feeling du peintre qui cherche à percer
  • On est toujours en train de faire des choix

Ce que j’ai 💔:

  • La variante à deux anecdotique
[Test] Montmartre

Design

J’aime bien le design du jeu. Les illustrations sont très belles. Les toiles se complètent au fur et mesure que le chiffre de la carte augmente, partant du croquis, jusqu’à la toile complète. Quand on brade une toile à 0 ou 1, on a donc vraiment l’impression de se débarrasser d’une croûte. Les Francs sont sympa. Les collectionneurs ont l’air de riches bourgeois avec un regard condescendant.

[Test] Montmartre

Thème

A la sortie du jeu, plusieurs d’entre eux avaient pour thème l’art, comme Couleurs de Paris. J’aime bien ce thème et il sert bien la mécanique du jeu. Il n’y a pas d’incohérence avec la mécanique et on a vraiment l’impression d’incarner un peintre qui doit payer ses factures.

[Test] Montmartre

Qualité du matériel

Le matériel est bon, les cartes format tarot ne sont pas trop fines et les jetons d’une épaisseur convenable. On a ce qu’on peut attendre d’un jeu à ce prix.

[Test] Montmartre

Gameplay

J’aime bien jouer à Montmartre. Les tours s’enchaînent vite, on est constamment en train d’hésiter entre les deux chaînes d’actions. L’originalité du titre réside là-dedans. On choisi une chaîne d’action, et on fait toutes les composantes de la chaîne qui exclue toutes les actions de l’autre chaîne. Le jeu est assez court et on a envie de refaire une partie après. Il y a pas mal d’interaction entre les joueurs dans le sens où on va sans cesse surveiller leur jeu pour tenter de leur passer devant sur les ventes ou carrément les empêcher de vendre.

[Test] Montmartre

Simplicité des règles

Les règles sont simples, une aide de jeu est fournie dans la boîte qui résume les deux chaînes d’action. Aucun retour à la règle n’est necessaire.

[Test] Montmartre

Mise en place/rangement

On sort le jeu assez rapidement et on range tout en vrac dans la boîte à défait d’insert pratique.

Conclusion

Montmartre est un bon petit jeu qui servira d’introduction à une longue soirée ludique ou à initier des non-joueurs à des jeux un peu plus originaux. Si vous aimez le monde de l’art je ne peux que vous conseiller ce jeu!

[Test] Montmartre

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 13 avril 2020

    […] de pouvoir interviewer Florian Sirieix. Il est l’auteur, notamment d’Imaginarium chez Bombyx, Montmartre chez Blam! éditions, l’Île de Pan chez Lumberjacks studio, Zoo Run chez Loki, Save the […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :