[Test] Lofoten, le commerce selon les Vikings

Lofoten
lofoten
lofoten2 joueurslofotenSébastien Dujardin
lofoten12 anslofotenLuis Francisco, Weberson Santiago
lofoten40 minutes lofotenPearl Games
lofotencollection, majorité, pick up & delivery, course lofotenAsmodée
lofotenOctobre 2022lofoten Vikings
lofoten26€90 chez lofoten et dans lofoten

Lofoten, c’est un jeu avec une mecanique très originale et un matériel qui va avec. C’est cet aspect qui m’à attiré immédiatement dans le jeu.

Le thème paraît classique, les Vikings, mais il prend une partie méconnue des vikings : leur côté marchands. Exit, les raids, les guerres, les plages, le Valhalla. Ici on joue les gentils (quoique) vikings pour marchander des biens.

Lofoten est une archipel Norvégienne, considérée comme l’une des plus belles au monde.

lofoten

C’est cette roue qui tourne et qui se déplace pour simuler une flotte de drakkars qui m’a paru originale. Elle est au cœur du jeu et la manipuler correctement fera de vous le plus grand Jarl viking

Dans Lofoten, donc, les joueurs incarnent un Jarl Viking qui vont commercer pour remplir leurs entrepôts de marchandises. Celui qui le fera le mieux remportera la victoire et deviendra le plus grand marchand.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 16 cartes Entrepôt
  • 2 cartes Aide de jeu
  • 1 carte Premier Joueur
  • 36 cartes Commande
  • 1 plateau Marché
  • 2 roues Flotte
  • 8 tuiles Drakkar
  • 8 pièces de monnaie
  • 32 tuiles Marchandises
  • 2 jetons Boucliers
  • 8 cartes Jarl
  • 7 cartes Exigences du Jarl
  • 1 livret de règles

Comment on joue à Lofoten ?

Apre à voir mis en place le marché de tuiles, les roues flotte et éventuellement installé les modules supplémentaires, la partie peut commencer.

Le tour de jeu

A son tour, chaque joueur joue une carte de sa main :

S’il joue la carte de gauche, il déplace (ou tourne) sa roue d’autant de crans que le chiffre de la carte. Il fait de même s’il joue sa carte de droite mais vers la droite.

S’il joue la carte du milieu, il l’insère dans le drakkar du bas de sa roue déclenche le pouvoir de la carte autant de fois qu’il a du type de marchandises correspondant dans son entrepôt (minimum une fois).

Le pouvoir peut être de déplacer ou tourner la roue, défausser des tuiles du marché ou prendre de l’or.

L’or sert à faire un mouvement supplémentaire ou rejouer, ou défausser sa main pour repiocher.

Si à un moment donné un drakkar qui a une carte se retrouve devant une marchandise correspondante, il doit la charger (c’est obligatoire). Si un drakkar chargé se retrouve en bas, il doit décharger dans un des entrepôts.

Chaque entrepôt ne peut accueillir qu’un seul type de marchandise et elle doit être identique pour les deux joueurs. Le premier qui y dépose une marchandise définit le type de marchandise pour les deux joueurs.

A la fin de son tour, on pioche une carte qu’on met à droite ou à gauche des deux autres, puis on complète le marché et choisissant une des deux piles. On sait quelle marchandise on place mais on ne connaît pas sa quantité.

La fin de partie

Une partie de Lofoten se termine quand on doit rajouter une tuile dans la marché et qu’on ne peut pas. On finit le tour et on compte les points.

Les joueurs additionnent les chiffres des marchandises de chaque entrepôt. Pour chacun d’entre d’eux, celui qui est majoritaire gagne les points. Celui qui en a le plus gagne la partie.

Il existe plusieurs modules qu’on peut rajouter au jeu :

Les nouveaux entrepôts : de nouveaux entrepôts qui ont des scorings particuliers peuvent être ajoutés.

Alliance avec d’autres Jarls : on tire deux cartes Jarls qu’on associe avec deux cartes exigeance. Le premier joueur qui satisfait l’exigence récupère la carte qui donne un pouvoir pour le reste de la partie.

Amélioration des drakkars : un joueur peut défausser une marchandise pour retourner un drakkar qui donne des points de victoire en fin de partie et un pouvoir au drakkar retourné.

lofoten

Design

Le design de Lofoten est plaisant sans casser trois pattes à un canard. Il est bien de le thème et les illustrations sont joliment classiques.

On retrouve bien l’univers marin et froid dans la colorimétrie du jeu tout en nuances de bleu et blanc.

Les roues sont un peu trop simples à mon goût, j’aurais aimé qu’elles soient plus décorées mais les boucliers qu’elles arborent sont bien réalisés.

Ces roues sont la faiblesse graphique du titre, elles ne sont pas très belles et dénotent du reste des éléments.

Le petit plateau marché ressemble à un quai de chargement, c’est plutôt bien vu et thématique.

Le tout donne une impression de cohérence et c’est plutôt agréable à regarder.

lofoten

Qualité du matériel

Le matériel proposé par Lofoten est de bonne qualité.

Les cartes toilées sont suffisamment rigides et d’une épaisseur standard.

Les divers éléments en carton sont d’une épaisseur standard et ont également l’effet toilé.

Le petit plateau marche est en revanche très fragile au niveau de sa pliure, le mien s’est quasiment cassé dès les premières utilisations, attention !

A part ce défaut dans la pliure du plateau marché, le jeu est satisfaisant au niveau de son matériel.

lofoten

Thème

D’abitude, quand on parle de vikings, on pense aux raids, aux meurtres, au viols, aux incendies et à la guerre. Lofoten prend ces préjugés au contre-pied et propose des Vikings pacifiques qui ne font que de commerce.

Car ils étaient aussi de grands marchands. Ils parcouraient les archipels nordiques à bord de leurs fameux drakkars pour échanger diverses marchandises.

Lofoten est considérée comme l’une des plus belles archipels du monde.

lofoten

J’ai trouvé que le thème des vikings marchands était plutôt adapté à cette mécanique et si le voyage entre les archipels n’est pas trop ressenti, on sent bien l’aspect marchands, où l’on prend une marchandise pour la décharger dans un entrepôt.

Dommage que la beauté des paysages des îles Lofoten ne transparaît pas dans la direction artistique du jeu.

Finalement, le jeu est plutôt mécanique et on oublie vite qu’on est de Jarls qui commercent, on se contente de bouger une roue pour récupérer des marchandises. Si elle la force de la mécanique, elle est la faiblesse du thème car elle peine à retranscrire les mouvements d’une flotte de drakkars.

Le thème de Lofoten est sympathique et ne semble pas plaqué, il est donc plutôt bien choisi.

meeple vert

Mécanique

Lofoten est très plaisant à jouer, mais il n’est pas si simple qu’il n’y paraît.

Il vous faudra une bonne représentation spatiale pour profiter pleinement du titre car pour pouvoir anticiper ses coups (nécessaire à la victoire), il sera obligatoire de simuler à la fois les déplacements horizontaux et les rotations dans votre tête.

Et c’est pas si facile que ça. Penser à un volant de voiture vous facilitera la vie et le sens de rotation est indiqué sur la plateau pour vous aider.

Il faudra bien se rappeler aussi que la carte jouée détermine le sens du déplacement de la roue.

Le dernier élément a prendre en compte, c’est l’obligation de charger et de décharger quand l’occasion se présente, même si cela ne vous arrange pas. Alors pour « sauter » une marchandise que vous ne voulez pas, vous devrez user de toute votre ruse, car sinon, vous vous trouverez avec un 1 alors que vous visiez un 3.

Dans Lofoten, tout est affaire d’anticipation et de planification des actions.

Si l’interaction directe est absente de Lofoten, l’indirecte est bel et bien présente et constitue même le cœur du jeu. Car vous allez souvent vous battre pour les mêmes marchandises et vous garderez constamment œil sur ce que fait votre adversaire et sur les marchandises qu’il possède et qu’il vise.

Vous lui mettrez alors le plus souvent possible des bâtons dans la roue.

Même la pioche nécessite de l’anticipation car si vous voulez qu’une carte se retrouve au milieu, il faudra placer la carte piochée au bon endroit. Ou alors vous avez besoin de beaucoup de déplacent vers la droite ? Il faut vous arranger pour qu’une grosse carte se trouve à cet endroit, et c’est au moment de la pioche que vous pourrez le faire.

Les modules rajoutent de la profondeur à un titre qui n’en manque déjà pas. Les Jarls rajoutent un petite course pour un bonus non négligeable.

Les entrepôts supplémentaires rajoutent de la variété et de la rejouabilité et les drakkars améliorés sont un ajout très bienvenus pour gagner des points supplémentaires et des pouvoirs dont certains sont vraiment puissants.

Dommage qu’en jouant, on les oublie régulièrement.

Alors une fois introduits, vous ne jouerez plus sans les modules. Il ajoutent une surcouche stratégique très bienvenue pour plus de choix dans la partie.

Car finalement, vous ne pourrez pas tout faire et il faudra choisir votre stratégie. Elles sont toutes valables. La course des entrepôts sera la principale à mener, mais même là, vous devrez choisir car vous ne pourrez pas tous les courrir en même temps, où vous risquez de n’en gagner aucun.

Si les drakkars semblent vous ralentir dans la course aux entrepôts, puisqu’ils vous demandent de défausser une marchandise pour les activer, c’est un leurre.

Les activer au bon moment vous apportera un précieux avantage qui accélérera grandement votre partie sans compter les points qu’ils vous apportent.

Ce sont les choix du moment où vous les activerez et le choix de quelle marchandise vous defaussez qui fera la différence.

La course aux Jarls sera également importante à mener et pourra diriger votre stratégie. Les bonus accordés pourront faire basculer une partie ne votre faveur, ce n’est donc pas à négliger.

Dans Lofoten, tout est une affaire de timing. Prendre les marchandises au bon moment, activer ses drakkars au bon moment, prendre un Jarl au bon moment.

C’est celui qui le fera le mieux qui emportera ma victoire.

Alors vous allez vous casser la tête dans Lofoten. D’abord pour prendre les marchandises dans le bon ordre et avant votre adversaire, puis pour les placer efficacement dans les entrepôts, également avant votre adversaire pour lui imposer les marchandises dedans.

Du coup Lofoten est un jeu tendu, qui vous demandera de bien réfléchir à toutes vos actions et de prévoir plusieurs coups à l’avance.

On aime jouer à Lofoten ! Il s’agit d’un jeu à deux joueurs plutôt profond et stratégique !

meeple vert

Simplicité des règles

Les règles de Lofoten sont plutôt simples d’accès, mais la profondeur de jeu le place plutôt dans la catégorie initié.

Le livret est plutôt bien fait et explique bien toutes les subtilités du jeu.

lofoten

Mise en place / Rangement

Lofoten s’installe facilement, rapidement et de manière fluide. Il ne prend pas trop de place sur la table mais prévoyez en une en longueur pour caser tous les éléments de jeu.

Verdict ?

Ce que j’ai ❤️

  • Une mécanique originale de déplacement
  • Une profondeur stratégique insoupçonnée
  • Une course sur tous les aspects du jeu
  • Il y a plein de choix possibles et chaque action demande de renoncer à quelque chose
  • La tension permanente entre les joueurs
  • Une difficulté de jeu progessive

Ce que j’ai 💔

  • La plateau central fragile
  • Pas d’interaction directe
  • On oublie trop souvent d’améliorer les drakkars
  • Il faut une bonne représentation spatiale pour profiter du jeu

Conclusion

Lofoten est un chouette jeu pour deux joueurs qui combine la course, majorité et la collection. S’il faut avoir une bonne représentation spatiale pour profiter pleinement du titre, Lofoten offre une profondeur de jeu qu’on ne soupçonne pas au début.

Le jeu met les joueurs en tension sur tous ses aspects et il faudra être plus malin et plus rapide que son adversaire pour gagner.

Doté de 3 modules optionnels mais vite indispensables, la difficulté du jeu est modulaire. Un brin casse tête, Lofoten est un jeu qui fait réfléchir, qui demande de l’anticipation et de la planification.

Alors on a aimé jouer à Lofoten, et si on aime les jeux à deux tendus, réflexifs, un brin mécanique avec une bonne dose de strategie, Lofoten sera un très bon ajout dans sa ludothèque !

lofoten

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Régulièrement, nous offrons à des tipers des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

lofoten

D’autres avis sur Lofoten :

Vin d’jeu

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :