[Test] QE, Assouplissement quantitatif

QE3-5 joueursQEGavin Birnbaum
QE10 ansQEAnca Gavril
QE30 minutesQELucky Duck Games, Board Game Tables
QEEnchères, bluffQENéoludis
QE10/12/21QE Finance
QE24€50 chez QE et dans QE
QE

La première fois que j’ai vu QE, c’était sur une newsletter de Luckyduck. J’ai pas du tout été attiré par le titre au visuel de la boite et en lisant le pitch. Puis je l’ai vu physiquement à Vichy, Guillaume de chez Luckyduck m’a proposé d’y jouer, mais j’ai poliment refusé, je suis resté bêtement sur ma première impression de la newsletter.

Et puis aux Ludendrômes, j’ai pu y jouer et ça a été une révélation. Je me suis beaucoup amusé à jouer ce magnat financier qui achète des entreprises à tire larigot et dépensant des milles et des cents. Ce fut assez jouissif en fait.

Alors je me suis procuré le jeu et j’ai ai rejoué. Mes impressions lors de la première partie se sont confirmées, voici mon retour.

Dans QE, jouent des représentants de banques qui profitent de la crise financière pour mettre la main sur des entreprises à l’agonie sous prétexte de les renflouer. Mais attention à ne pas trop dépenser, la banque la plus dépensière est éliminée de la partie.

QE est un jeu d’enchères au pitch acide et volontairement dérangeant dans lequel vous avez des fonds illimités. Mais le joueur qui a le moins dépensé recevra un bonus de points et le joueur qui a le plus dépensé sera éliminé de la partie et on ne comptera pas ses points.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

QE
  • 21 tuiles Entreprise
  • 5 jetons Secteur
  • 5 tuiles Enchère
  • 5 plateaux score
  • 5 marqueurs effaçables
  • 1 jeton Premier Adjudicateur
  • 1 livret de règles

Comment on joue à QE ?

La mise en place

On donne à chaque joueur un plateau nation de son choix, la tuile enchère correspondante et un feutre effaçable.

On mélange les jetons secteur et on les distribue aléatoirement aux joueurs. Ils cochent la première case du secteur correspondant sur leur plateau score.

On écarte certaines tuiles entreprises en fonction du nombre de joueurs.

On mélange les tuiles entreprises restantes et on les place en pile face cachée au centre de la table.

On désigne un premier joueur qui sera le premier adjudicateur pour la première manche.

Le tour de jeu

Une partie de QE se jouent en tours. A chaque tour, le premier adjudicateur retourne une tuile entreprise et propose un prix d’achat qu’il inscrit sur sa tuile enchère (le prix d’achat est totalement libre). Ce montant est publique.

Secrètement, les autres joueurs vont inscrire un montant sur leur tuile enchères. Ils inscrivent le montant qu’ils veulent, mais ce montant doit être entier, positif ou égal à 0 et différent du montant du premier adjudicateur.

Celui ci récupère toutes les tuiles enchères, les consulte secrètement, et attribue l’entreprise au joueur qui a donné le montant le plus élevé (il inscrit ce montant au dos de la tuile entreprise). Puis il rend les tuiles enchères au joueurs.

Seul le premier adjudicateur et le joueur qui a remporté l’entreprise ne connaissent le montant de la transaction.

Le joueur qui a remporté l’entreprise coche certaines cases de sa fiche score :

  • Le secteur de l’entreprise
  • Eventuellement la nationalité de l’entreprise si elle est la même que son plateau score

Les joueurs ayant inscrit une enchère nulle coche une case enchère nulle qui rapportera points dans des parties à plus de 3 joueurs. Les joueurs ne peuvent cocher la case nulle qu’une fois par manche (tour de table complet où chaque joueur a été premier adjudicateur une fois).

QE
credit photo : Luckyduck
La fin de partie

Une partie de QE se termine quand toutes les tuiles entreprises ont été achetées.

Les joueurs marquent des points en fonction du barème suivant :

QE

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • On fait marcher la planche à billets ! Grisant
  • Les tuiles enchères qui ressemblent à des chèques
  • Les enchères à fonds illimitées qui peuvent s’envoler
  • Des parties rapides
  • Une mécanique et un scoring simple et épuré
  • Le bluff qu’on peut mettre en place
  • Les stratégies de spéculation qu’on peut mettre en place
  • On sent bien comment ça peut se passer en vrai
  • La critique de monde de la finance
  • La DA très coloré et le design efficace.

Ce que j’ai 💔

  • Si le thème est pris au premier degré, ça peut gêner
  • Je suis toujours le plus dépensier ! 😀
  • Le jeu prend toute sa saveur à 5. En dessous, il est moins intéressant.
QE

Design

Le design de QE est très plaisant. La boite ne fait pas très envie et on peut craindre une direction artistique austère et peu attrayante. Il n’en est rien.

Les tous les éléments sont très colorés avec des couleurs vives et bien tranchées. Les illustrations sur les tuiles enchères sont très efficaces et elles font penser à un billet ou à un chèque.

Les tuiles entreprises sont également assez jolies à regarder.

Le design de QE est efficace. Malgré la quantité de cases à cocher sur la fiche score, tout est bien disposé et clair, on ne s’y perd pas.

L’iconographie est claire et explicite, on reconnaît le pays d’appartenance et le type de chaque entreprise au premier coup d’œil.

Dans l’ensemble, le design de QE est plutôt bien fait, il attire l’œil et il est efficace.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Toutes les illustrations sont cohérentes par rapport au thème du jeu. J’aurais apprécié plus de fantaisie.

QE

Qualité du matériel

Pour un jeu dans cette gamme de prix, QE propose un matériel de très bonne qualité.

Toutes les tuiles sont en carton assez épais avec une couche vernie pour pouvoir écrire dessus avec les feutres effaçables fournis.

Comme pour tous les jeux proposant du matériel inscriptible effaçable, les tuiles ont tendance à se salir au fil des utilisations, mais l’encre s’efface bien. Il faudra juste de temps en temps bien les nettoyer avec du produit à vitres afin de leur rendre une seconde jeunesse.

Les feutres sont de qualité standard, ils ne sentent rien et le bout en feutrine semble bien tenir au feutre et ne semble pas vouloir s’écraser trop vite. L’ajout dans la boite d’une petite lingette en micro fibres prolongera la durée de vie du matériel.

Globalement, QE renvoie une impression de qualité et de longévité.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Peu de matériel dans ce jeu. Les planches cartonnées sont plutôt épaisse. Prévoir un sopalin ou chiffon pour nettoyer les planches après plusieurs parties je pense.

ze meeple

Thème

Ne prenez pas le thème de QE au premier degré. Je suis persuadé que derrière cette façade sérieuse du titre, se cache une critique assez acerbe du monde de la finance et de ses spéculations sur les entreprises ainsi que ses opportunismes sur les crises.

QE veut dire : Quantitative Easing :

Pratique monétaire consistant, pour une banque centrale, à imprimer de la monnaie afin d’acheter des obligations d’Etat et d’autres actifs financiers, et d’ainsi stimuler l’économie.

L’assouplissement quantitatif, ou quantitative easing (QE) en anglais, est un outil de politique monétaire non conventionnelle.

Utilisé pour lutter contre le risque de déflation et de récession, il consiste, pour une banque centrale, à intervenir de façon massive, généralisée et prolongée sur les marchés financiers en achetant des actifs (notamment des titres de dette publique) aux banques commerciales et à d’autres acteurs.

Ces achats massifs entrainent une baisse des taux d’intérêt. Cela permet aux ménages, aux entreprises et aux États de continuer à se financer à de bonnes conditions, favorisant la croissance économique et la remontée du taux d’inflation à un niveau compatible avec la stabilité des prix.

Alors on est bien dedans ! On a vraiment l’impression d’acheter des entreprises (dommage qu’elles n’aient pas de nom), de spéculer sur celles qui sont intéressantes. Le twist de fin est ce qui me fait penser que c’est une critique.

Au delà de la nécessité mécanique de ce twist, l’auteur veut nous faire réfléchir sur les dépenses à gogo de fonds souvent publiques (puisqu’on joue une banque centrale)

La Banque centrale (ou banque des banques ou institut d’émission) d’un (ou de plusieurs) pays est une institution chargée par l’État (ou un ensemble d’États dans le cas d’une zone monétaire comme la zone euro) de décider d’appliquer la politique monétaire. Elle joue tout ou partie des trois rôles suivants :

  • assurer l’émission de la monnaie fiduciaire (ou monnaie banque centrale) et contribuer ainsi à fixer les taux d’intérêt ;
  • superviser le fonctionnement des marchés financiers, assurer le respect des réglementations du risque (ratio de solvabilité) des institutions financières (en particulier des banques de dépôts) ;
  • jouer le rôle de prêteur en dernier ressort en cas de crise systémique.
  • assurer la stabilité monétaire en évitant d’intervenir dans les politiques de croissance économique et d’emploi.
  • Intervenir au niveau de la politique de l’emploi en baissant les taux directeurs et par là les taux d’intérêt des banques commerciales pour permettre une croissance économique plus élevée et baisser ainsi le chômage ou, au contraire, augmente les taux afin de baisser la croissance et l’emploi en octroyant moins de crédits à l’économie.

Les banques centrales n’ont pas de rôles strictement identiques ou la même organisation dans tous les pays ; elles peuvent notamment partager leurs pouvoirs avec d’autres institutions.

Cette institution peut être indépendante du pouvoir politique, totalement comme l’est la Banque centrale européenne (BCE), ou partiellement, comme la Réserve fédérale des États-Unis (la Fed) où coexistent un Conseil Fédéral des gouverneurs (The Federal Board of Governors) et un réseau de banques à capitaux privés, les douze banques fédérales.

Les objectifs de politique monétaire des banques centrales sont fixés par leurs statuts. Ces statuts varient, et fixent des objectifs qui peuvent inclure, en plus de la stabilité des prix, d’autres objectifs, comme la réduction du chômage. La Banque centrale européenne a ainsi pour « objectif principal […] de maintenir la stabilité des prix ». Tandis que la Réserve fédérale des États-Unis a trois objectifs : « un taux d’emploi maximum, des prix stables et des taux d’intérêt à long terme peu élevés ». Ainsi la Fed doit prioritairement, par ses statuts, chercher à influencer le chômage dans le sens de la baisse notamment tout en maintenant des prix stables, tandis que la Banque centrale européenne a pour objectif fondamental la seule stabilité des prix.

Les banques centrales peuvent chercher à atteindre l’objectif de relative stabilité des prix au moyen de plusieurs instruments, qui leur permettent de faire varier la masse monétaire en circulation dans le pays et le coût des crédits accordés aux particuliers et entreprises. Le principal instrument est la fixation des taux directeurs. Ces taux déterminent le coût pour les banques commerciales à se refinancer auprès de la banque centrale.

C’est un thème passionnant et après avoir joué à QE, on n’a qu’une envie, c’est de se documenter sur le sujet tant il fait réfléchir.

Au delà de cet aspect moral ou non, on prend plaisir à faire marcher la planche à billets et à indiquer des sommes astronomiques sur son petit chèque.

J’aurais aimé cependant que le livret de règles soit moins sérieux avec plus d’humour afin que les joueurs ne se méprennent pas sur les intentions de l’auteur.

L’économie, qui est un sujet austère et compliqué à bien des égards est rendue bien plus accessible quand on peut la mettre en pratique via un jeu.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : On n’oublie pas le thème bien présent pour ce genre d’enchères ! On fait flamber les zéro sur nos enchères !

ze meeple

Mécanique

La mécanique de QE est très simple, pas comme un cours d’économie présenté par Strauss-Kahn.

Le premier Adjudicateur met une somme, on suit ou pas en essayant de choper les entreprises qui nous intéressent pour pas trop cher.

Ce qui est vraiment déroutant c’est que c’est no limit. Alors on peut mettre 1 milliard dès la première enchère si on veut. En fait, cette première enchère donnera le ton de la partie : timide avec de petites sommes ou débridée avec de grosses sommes.

Alors les nouveaux joueurs qu’ils aient l’habitude ou non des jeux d’enchère seront assez mal à l’aise au départ.

Mais très vite on va comprendre quelle est l’enchère moyenne et on va pouvoir jouer autour. On va bluffer en mettant des sommes sur des entreprises qui ne nous intéresse pas vraiment pour donner de fausses informations à l’adjudicateur qui rappelons le est le seul à voir les mises.

On peut également la jouer actor studio quand on est l’adjudicateur et faisant croire au autres qu’il y a eu beaucoup d’argent mis en jeu pour inciter les autres à monter les enchères et donc à dépenser plus.

Naturellement, se met en place une spéculation visant à faire dépenser les autres joueurs. Imaginez, vous êtes l’adjudicateur, vous retournez une entreprise qui va intéresser beaucoup un autre joueur. Vous allez mettre un gros montant pour le forcer à dépenser en espérant l’éliminer en fin de partie.

On a vraiment l’impression d’être sur une place de marché, la frénésie et les cris en moins (quoique…). On va se méfier des autres, se rendre compte qu’on est petit bras sur les dépenses ou au contraire trop dépensier, on va être attentif aux entreprises qui tombent et tenter de prendre toutes celles qui nous intéresse.

Mais comme tout est caché, c’est un peu compliqué d’estimer tout ce que les autres ont dépensé et c’est finalement là tout le sel du jeu : on sait que les entreprises non gagnées ont été adjugés plus cher que votre mise. Vous n’aurez donc pas intérêt à miser 0 à chaque fois.

Vous aurez intérêt à miser à chaque fois pour jauger les autres, mais attention à ne pas gagner d’entreprises qui ne vous intéresse pas au risque de vous endetter pour rien.

Dans l’ensemble, on s’amuse bien à jouer à QE et à tenter de voir comment réagissent les autres à ce que vous faites. Vous devrez jauger quand il faut mettre le paquet pour obtenir l’entreprise qui vous fera gagner des points et quand il faudra vous coucher.

Car si vous n’achetez pas d’entreprises, vous serez certes le moins dépensier, mais vous ne gagnerez pas de points et si vous vous lâchez trop, vous aurez plein de points mais risquez d’être éliminé.

Une fois le thème et la couverture passée, QE se révèle bien plus stratégique et brainy qu’il laisse entrevoir de prime abord et on le sortira volontiers en apéro avec les copains.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Un jeu d’ enchères, rapide a jouer. Le jeu est fluide .

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles de QE sont très simples et s’expliquent en quelques minutes. Grâce à un livret plutôt bien fait mais trop sérieux par rapport au thème, il n’y a pas de retour à la règle. Quand on joue à moins de 5, on utilise le dos du plateau UK qui est une aide jeu bien faite.

On entre donc très vite dans le vif du sujet, on ne s’embarrasse pas de règles d’enchères absurdes ou alambiquées, c’est très épuré, c’est top !

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Règles simples et claire. Je n’est pas lu le livret, on nous a expliqué les règles et hop c’est parti !

QE

Mise en place / Rangement

Il n’y a pas beaucoup de matériel dans QE si bien qu’on l’installe très vite. Le plus long est finalement de remettre dans la boite les tuiles non utilisées et la répartition des pays.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Boîte adaptée, toutes les planches sont en cartons.

Conclusion

QE est un très bon jeu d’enchères et de bluff au quel on peut jouer avec tout type de joueurs tellement les règles sont simples. On l’installe vite, on explique les règles en un instant et c’est parti. Beaucoup plus stratégique qu’il n’y parait, vous devrez faire preuve de psychologie pour démasquer les stratégies des autres et cacher les vôtres. Le twist de fin qui est de ne pas être le plus dépensier ajoute une certaine tension et incertitude à la partie, et on n’est jamais véritablement sûr qu’on n’est pas ce joueur jusqu’à la fin.

Si vous aimez les jeux de bluff et d’enchères avec un peu d’originalité, de la stratégie et de la psychologie, QE est un excellent choix pour peu que vous passiez outre la boite et le thème. Un jeu à essayer et à adopter.

Avis rapide des testeurs :

Rémi : Le jeu fonctionne bien, rapide et fluide. Je n’est pas eu l’effet wahou. Peu être l’univers trop sérieux ? Je ne sait pas , mais avec un peu d’humour et de second degré on peut vite avoir le fou rire. 🤣

QE

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Régulièrement, nous offrons à des tipers des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

Arnaud

Sources :

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :