[Recap] Semaine #42

recap
Recap

Chaque dimanche nous vous proposons un aperçu des articles publiés dans la semaine sur le site. Vous y trouverez des liens vers les articles complets au cas où vous les auriez manqués.

Lundi

[Test] Les Sombres Royaumes de Valeria, bad is good

recap
recap1-5 joueursrecapStan Kordonskiy
recap14 ansrecapMihajlo Dimitrievski
recap60-90 minutesrecapLucky Duck Games
recapdraft de dés, placement d’ouvriers,
gestion de ressources
recapPixie Games
recap10/21recap Médiéval fantastique
recap49€50 chez recap et dans recap
Sombre Royaumes de Valeria

Situé dans le même univers que Valeria le Royaume que j’ai beaucoup aimé, j’attendais les Sombres Royaumes de Valeria avec impatience, d’autant qu’il est illustré par le même illustrateur, pétri de talent.

La promesse d’un mélange original de mécanique (le draft de dés et la pose d’ouvriers) alliée à une certaine accessibilité, m’a beaucoup attiré, ainsi, bien sûr, que la charte graphique du titre avec ses dessins à tomber par terre !

A la réception de la boîte, pas de déception, la couverte est d’une beauté renversante avec cette horde de monstres qui semblent charger l’observateur. A l’ouverture, première surprise, point ici d’un thermoformage pour bien caler tout le matériel, et pour cause : il y a surtout des plateaux et des dés, avec quelques cartes et le matériel pour chaque joueur.

Nous ne sommes donc pas face à un jeu de pose d’ouvriers qui vous noie sous les ressources et le matériel, les Sombres Royaumes de Valeria est assez sobre à ce niveau, et c’est pas plus mal.

En revanche, le nombre de plateaux différents est assez élevé, ce qui promet une re jouabilité gargantuesque.

Dans les Sombres Royaumes de Valeria, les joueurs incarnent un seigneur du mal qui doit certainement se venger des génocides monstrueux commis pendant les parties de Valeria le Royaume. Chaque gardien des Sombres Royaumes va donc entrer e compétition pour devenir le commandant de l’armée des ombres et reprendre les terres perdues aux humain, elfes et nains. Les joueurs utiliserons les ressources offertes par les différents sanctuaires pour faire grossir son armée et donner des raclées à ces crevures d’elfes (et d’humains et de nains, mais le pire c’est les elfes ! )

Saurez vous devenir le meilleur gardien pour prendre la tête de la plus grande armée que les Sombres Royaumes aient vu ? Suivez le guide !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/10/18/sombres-royaumes-de-valeria/

mardi

[Entretien avec] Grégory Grard – l’auteur pour qui le jeu malin n’a pas de secret

recap

Grégory Grard est auteur des jeux Majority, Mot Malin, Tribunal 1920 et Kameloot qui ont presque tous eu une chronique sur le site, c’est dire qu’il faut peut-être y jeter plus qu’un œil. Il a accepté de se livrer au jeu de l’interview pour Undécent. Tentons de percer à cœur cet auteur pour qui la création de jeu est devenue une seconde nature.

Peux-tu en quelques mots nous parler de toi et décrire ton parcours avant d’arriver dans le monde du jeu en tant qu’auteur ?

Bien le bonjour ! Grégory, informaticien de 37 ans, j’habite une maison de campagne en Normandie avec ma compagne et notre petite fille de 2 ans.

Depuis quand t’intéresses-tu au monde du jeu et y a –t-il un jeu en particulier qui t’a fait basculer dans le jeu de société dit « moderne » – ou tout du moins l’apprécier ?

Je suis tombé dans la marmite du jeu de société en 2012 avec des jeux comme 6 qui prend, Carcassonne ou Smallworld, mais c’est vraiment le jeu Agricola découvert peu après qui m’a le plus marqué lors de cette période de découverte : «Woooh ! On peut faire ça avec un jds » (NDLR : jds = jeu de société)

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/10/19/entretien-avec-gregory-grard/

Mercredi

[Recap] Les coups de cœur de la rédaction de Septembre 2021

recap

Sobek 2 joueurs, Cartaventura et Paper Dungeons.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/10/20/recap-les-coups-de-coeur-de-la-redaction-de-septembre-2021/

Samedi

[Test] Number Drop – Les sensations d’un Tetris avec du combo et de la fourberie

recap
recap1 à 4 joueursrecapFlorian Sirieix, Benoit Turpin
recap8 ans et +recapLucie Hourdequin
recap20-30 minutesrecapDébâcle Jeux
recapCombo, dés, polyominos, Tetris,
choix simultanés, empilement, chiffres
recapLudistri
recap11/2021recap Tetris
recap17€95 prix max conseillé. En précommande chez Philibert et dans recap
Number Drop

Chouette un Tetris ! Mais ça existe déjà un peu en jeu de société non ?

Je pense que Florien Siriex et Benoît Turpin se sont bien amusés lorsqu’ils ont voulu faire Number Drop. Le Tetris a surement bercé leur adolescence pour vouloir l’adapter dans un jeu rapide, fluide et casse-tête bien sûr.

recap

Mais surtout Benoît Turpin nous avoue :

Mon envie de faire Number Drop vient directement d’avoir joué à plusieurs Tetris-like en roll & write et d’avoir été déçu. Ils ne correspondaient pas à l’image que je m’en faisais et ils fonctionnaient globalement tous de la même manière avec simplement des formes à placer. J’ai eu envie de faire quelque chose de différent, en jouant à la fois avec les chiffres et les formes.

et Florian Siriex d’ajouter :

Le prototype de base du jeu, faire tomber des nombres à la Tetris est bien une idée de Benoît. Ça m’a énormément plu et on a travaillé ensemble sur la suite de l’idée pour en faire un Roll & Write jouable, avec un poil de fourberie, et du plaisir !

Tout un programme non ? Et il est vrai que les jeux à base de polyominos foisonnent depuis quelques temps et notons que dans cet esprit qui donne une sensation de pièces qui descendent – mais sans les combinaisons de chiffres -, nous avons Pentris un jeu de 2019, un jeu gratuit à imprimer soi-même, de Léandre Proust, spécialiste du Print & Play ; testez-le – Pentris, pas Léandre -, il est gratuit et au passage faites-lui un petit don;-)), un jeu qui pourra vous donner le tournis 😉

Tetris-like et Roll & Write bien sûr

Number Drop c’est d’abord un Tetris, et tout le monde connaît Tetris, ce jeu vidéo des années 80 (1984 précisément) qui met le joueur au défi de réaliser des lignes complètes en déplaçant des pièces de formes différentes, des tétrominos principalement. Un jeu addictif mais qui ne demande pas une grande réflexion, surtout de l’observation, de la rapidité et au final de la dextérité si l’on voulait bien scorer. Et Number Drop c’est un roll & write, ce genre de jeu très à la mode surtout depuis 1 ou 2 ans, qui permet après le lancer de dés, de cocher des grilles pour valider des objectifs par exemple. Mais Number Drop c’est tout cela et plus encore.

Un Tetris mais avec du drop et des combinaisons

Dans Number Drop, le principe est de tirer profit d’un jet de dés commun à tous les joueurs mais pour faire tomber des formes (Tetris = tetra en grec = 4 = des formes de 4 cubes) constituées de …. chiffres. Ces formes se « déplaceront » au plus bas de votre espace de jeu encore libre – comme dans Tetris quoi – l’objectif étant de faire des combinaisons de chiffres (suites, séries) et de terminer des lignes complètes avec en plus la possibilité de bloquer les adversaires en dropant (to drop = lâcher) c’est à dire en leur faisant tomber une forme les pénalisant. Donc de la fourberie au programme, chouette !

5 dés, des chiffres et des tétrominos

Dans Number Drop, vous jouez avec 5 dés : 4 dés à 6 faces de chiffres – mais des dés tous différents allant de 1 ou 2 à 6 ou 7 et ayant chacun une étoile joker, et 1 dé à 6 faces de formes reprenant 6 tétrominos différents comme ceux que l’on trouve dans un Tetris. Le tout sur une thématique d’inspiration retrogaming (vous savez ce retour aux sources des consoles, ordi ou bornes d’arcades des années 80) au style graphique épuré : Des dés cristal transparent de belle taille, des fiches sobres mais lisibles dans les teintes blanche, bleue et rouge, un petit plateau avec des tuiles représentants des polyominos.

Allez, on y va, on se lâche ? Drop.. Drop …..Drop ……..

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/10/23/test-number-drop/

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :