[Test] Kameloot – Oyé Oyé ! Grande vente de collections d’objets magiques dans les tavernes du Chat Noir et du Hibou !

Kameloot3-5 joueursKameloot Cédric NH, Frédéric Boulle, Grégory Grard, Mathieu Roussel
Kameloot8 ans et +KamelootIngenious Studio
Kameloot20 minutesKamelootBlue Orange
KamelootDuel, asymétrie, placement,
déplacement, déduction
Kameloot Blue Orange
Kameloot05/2021Kameloot Taverne, médiéval
Kameloot 11,90€ chez Kameloot et dans Kameloot
Kameloot

Que les portes des tavernes s’ouvrent !

Bandits de grands chemins et autres magiciens sont attablés à la taverne du chat noir tandis que paladins et sorciers boivent un dernier verre – avant le suivant – à la taverne du Hibou ; ils n’attendent plus que vous rejoigniez d’autres marchands présents dans leur taverne pour que vous leur proposiez de leur vendre vos collections d’objets magiques, parce qu’à dans Kameloot, rien ne se fait comme ailleurs. Et qu’y a-t-il dans votre escarcelle ? Des gants à 6 doigts, des parchemins de permutation, des potions d‘enchantement, des capes magiques, des cornes de licornes et j’en passe et des meilleurs !

Complétez vos collections d’objets magiques à l’aide des marchands présents dans la même taverne que vous

Objectif : réaliser des collections et se répartir dans la taverne le pactole dès qu’une collection est complétée. Mais aussi tirez le meilleur des objets magiques pour être dans la bonne taverne au bon moment. Oui mais quelle taverne choisir ? Celle du Hibou où celle du Chat noir ? Le dilemme sera constant.

Une taverne, des marchands motivés et des objets magiques, c’est donc tout ce dont vous avez besoin pour devenir le marchand plus riche de Kameloot. Et attention aux retournements de vestes, dans les tavernes il n’y a pas de pitié !

Kameloot est un jeu de collection et d’opportunisme rapide, semi-coopératif et dynamique pour 3 à 6 joueurs de 8 ans et + pour des parties de 20 minutes environ.

Ce sont 4 compères auteurs de jeux, Cédric NH, Frédéric Boulle, Grégory Grard et Mathieu Roussel, qui, lors d’une game jam au Flip de Parthenay, ont réussi à concocter Kameloot qui est édité par Blue Orange. En quelques heures, ce projet voit le jour et les tavernes du royaume arthurien prennent vie. Comme quoi, dans le feu de l’action, les mécaniques de jeu se révèlent.

Malgré tout, nous ne sommes pas ici avec une adaptation du Cul de Chouette de Perceval. Kameloot sera un peu moins facile à comprendre 😉 C’est pas faux ? Mais c’est dans le monde des camelots, donc des marchands que nous nous engageons. Mais des marchands d’une fourberie sans limite !.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

• 96 cartes Objet Magique numérotées de 2 à 7 plus 1 joker
• 6 jetons Taverne : 1 face Hibou, 1 face Chat noir

Comment on joue à Kameloot ?

Mise en place

On distribue un jeton Taverne à chaque joueur ; chaque joueur lance son jeton à pile ou face pour connaître sa taverne de départ (Chat ou Hibou) et le pose devant lui sur la face obtenue.
On mélange toutes les cartes Objet Magique et on en distribue 4 à chaque joueur.
Les cartes restantes forment un pioche face cachée.

Tour de jeu

Il y a 3 phases, la première étant la plus importante.

  1. Rendre disponibles des objets magiques d’une collection ou utilisez le pouvoir d’un objet magique.
  • Rendre disponible des objets magique consiste à placer devant soi une ou plusieurs cartes Objet magique de la même valeur. En fait on commence ou continue une collection. La licorne qui n’a pas de numéro fait office de joker et est posée avec n’importe quelle carte pour commencer ou continuer une collection. OU
  • Utiliser le pouvoir de la carte se fait en défaussant celle-ci face visible à côté de la pioche (la défausse n’est pas consultable car on peut avoir besoin de savoir ce qu’il y a dedans par rapport à l’effet de carte : Bague aimant . On applique son pouvoir.

Il y a 6 cartes différentes avec les pouvoirs suivant : récupérer des cartes de la défausse en fonction du chiffre annoncé, poser 2 objets magiques différents, ajouter 2 cartes Objet Magique à sa main, retourner le jeton taverne d’un adversaire, retourner son jeton taverne, échanger une collection contre une série différente d’un autre joueur. Autant dire qu’on va créer une belle petite pagaille !

2. On vérifie si la ou les cartes posées complètent une collection au sein de votre taverne. Pour qu’une collection soit complète elle doit simplement contenir le même nombre d’objets magiques qu’indiqué sur la carte (c’est écrit en gros, pas de risque de se tromper. La bague aimant vaut 2, il faut avoir minimum 2 cartes pour faire une collection. La baguette magique à 2 branches vaut 3, il faut 3 cartes etc.

Kameloot

Si et seulement si la collection est achevée, on répartis les objets magiques entre tous les membres de votre taverne. C’est là que l’on peste ou que l’on jubile ! Pour cela, on collecte tous les exemplaires de cet objet magique présent chez les membres de votre taverne. On les retourne côté pièce d’or puis on les distribue, une par une, en commençant par vous, puis en sens horaire, jusqu’à ce que toutes les cartes soient distribuées. En avant le pactole. Les cartes qui sont maintenant des pièces d’or sont mises sous votre jeton taverne. Ce sont vos points de victoire.

3. On complète sa main si nécessaire pour avoir 4 cartes.

Fin de partie

La fin de la partie se déclenche lorsqu’un joueur ne peut plus compléter sa main à 4 cartes à la fin de son tour car la
pioche est vide.
On termine le tour en cours pour que tous les joueurs jouent le même nombre de fois. On compte nos pièces. Le plus riche gagne sinon il y a partage de victoire en cas d’égalité.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • Les illustrations, la qualité des cartes, la boîte avec le rabat aimanté que l’on retrouve de plus en plus dans cette gamme de boîte de jeux chez Blue Orange.
  • Un jeu simple et malin.
  • Vite sorti, vite joué.
  • L’interaction qui est très importante.
  • La fourberie, le retournement de veste très fréquent. Un bon jeu de vacherie.
  • L’ambiance amusante.
  • Le côté stratégie qu’on peut facilement ruiner grâce aux pouvoirs.
  • Changer d’équipe quand je sens le vent tourner.
  • Changer les autres d’équipe quand on sent qu’ils allaient finir leur collection.

Ce que j’ai 💔

  • Joueurs susceptibles s’abstenir. Les coups bas seront légions !
Kameloot

Design

L’ensemble présente très bien. Les couleurs sont bien choisies. Les illustrations collent bien au thème et l’iconographie est réussie. Et j’aime bien le rendu de la couverture de la boîte.

Kameloot
Kameloot

Qualité du matériel

Une belle petite boîte avec son petit rabat aimanté. Un petit vernis mettant en avant quelques éléments sur la boîte. Un gros paquet de cartes qui sauront résister et qui ont le linen finish. Elles sont de très bonne qualité même si elles accrochent un peu pour les premières parties. Tous les joueurs qui ont eu le jeu en main ont eu cette impression de qualité.

Kameloot
Kameloot

Thème

Le thème est bien servi par les illustrations et l’iconographie, même si l’allusion à Kaamelot avec Kameloot s’arrête là. Ici, rien ne rappelle le cycle arthurien hormis la thématique médiévale et un peu l’aspect magique avec des objets magiques particuliers. C’est avant tout le monde du camelot – donc du marchand – qui est évoqué mais on ne peut pas faire actuellement le lien avec la série et film presque homonyme tellement c’est tentant de la faire. C’est avant tout un jeu de collection et de cartes à effet. Et on aurait pu le décliner avec n’importe quel univers mais cette idée de taverne où l’on peut retourner sa veste colle bien à un univers de marchands du Moyen-âge.

Petit rappel : Le camelot est un marchand qui vend dans la rue des objets de pacotille. Or là, pas de d’objets de ce type là, il s’agit d’objets magiques !

ze meeple

Mécanique

Kamellot est un jeu de fourbes ; les petits malins s’en donneront à cœur joie. Il y a un soupçon de semi-coopératif et beaucoup d’opportunisme car les joueurs dans une même taverne doivent essayer de constituer des collections d’objets pour pouvoir se les partager entre eux. Tant pis pour ceux qui ont choisit la mauvaise taverne ou qui se feront éjecter avant le partage.

Moins on est, plus on reçoit, sauf si les collection de ceux qui sont dans votre tavernes étaient bien avancées, voire sur le point de se terminer. Les pouvoirs des cartes sont variés et assez équilibrés… Juste le nombre d’effets qu’il faut pour rendre le jeu dynamique, rythmé et animé. Ni trop peu, ni pas assez.

  • la bague aimanté qui vous permet de récupérer les cartes de votre choix dans la défausse. A condition de nommer cette carte avant. Par exemple vous dites que vous allez prendre les cartes baguette magique, vous récupérez donc toutes les cartes Baguette Magique qui se trouvent dans la défausse mais attention, vous devez vous souvenir de ce qui s’y trouve, vous n’avez pas le droit de la consulter.
  • la baguette magique à 2 branches : elle vous permet de poser 2 objets différents devant vous.
  • le gant à 6 doigts : vous piochez 2 cartes dans la pioche et les ajoutez à votre main.
  • la potion d’enchantement. La carte la plus fourbe à mon goût. Elle vous pouvez retourner le jeton taverne de n’importe quel joueur (sauf vous) et ainsi le virer de votre équipe ou prendre un nouveau joueur dans votre équipe.
  • la cape magique. Cette carte vous permet à vous de changer d’équipe. Parfaite lorsque vous voyez que votre équipe est mauvaise.
  • le parchemin de permutation. Avec lui vous pouvez échanger vos cartes, déjà posées devant vous, contre les cartes d’un autre joueur. Cela peut permettre de compléter une collection facilement par exemple.
  • la corne de licorneC’est une carte joker, elle remplace une carte par n’importe quel objet.

Le fait qu’il n’y a pas le même nombre de cartes exigibles pour compléter une collection est aussi un bon point pour ce jeu car il nous fera faire des choix réfléchis : faire beaucoup de petites collections ou tenter des plus importantes, au risque de se les faire spolier ! Et par avance, on connait (dans le livret de règle) le nombre cartes qu’il y a par numéro de cartes (exemple : 8 cartes numérotées 2). Cela permet d’élaborer des petites stratégies gagnantes. Cela participe également à l’élaboration d’une petite stratégie.

On pourra même rejoindre in extremis l’autre taverne pour participer à un partage même si on n’y a pas contribuer. Si ça c’est pas de l’opportunisme ! Un bon p’tit coup foireux qui ravira son auteur.

Vous l’aurez compris, Kameloot est très malin et créera avec une mécanique très bien huilée une ambiance bien amusante entre les joueurs.

C’est un type de jeu que l’on ne rencontre pas souvent ; il pique juste comme il faut les joueurs qui n’aiment pas partager.

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles sont très simples. elles tiennent en 6 pages dans le livret (liste des effets de cartes compris). Pas de retour à la règle puisque les effets sont représentés sur les cartes Objet Magique avec une iconographie très lisible.

Kameloot

Mise en place / Rangement

La mise en place et le rangement se font en 2 minutes minutes. La boîte, de plutôt petite taille, accueille tout le matériel tenu avec un système de cales bien ajustées.

Kameloot

Conclusion

Kameloot est un très bon jeu de collection, semi-coopératif pour amateur de petite stratégie mais surtout d’opportunisme et de fourberies. Les mécaniques sont très agréables et simplissimes : compléter des collections et répartir le fruit de leurs ventes à ceux qui sont dans votre taverne ou jouer une carte pour son effet. Avec un twist génial, celui de pouvoir changer de camp ou faire changer le camp des autres si vous posséder la carte à effet nécessaire.

On y prend un réel plaisir même dès 3 joueurs, le top étant bien sûr à 6 même si évidemment le jeu pourrait en devenir un peu trop chaotique au goût de certains. On prend un réel plaisir à détruire la stratégie des joueurs adverses ou à retourner sa veste au moment le plus opportun.

C’est en plus un jeu qui se joue rapidement, qui se sort aussi vite qu’il se rentre. C’est un indispensable entre amis. Il est également très bien avec des enfants de par sa facilité.

Et vous ne pourrez faire qu’un seul geste, tournez votre veste, toujours du bon côté 😉 (feat J. Dutronc)

Laurent
sandrine
Kameloot
Kameloot

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :