[Test] Escape Tales 3 : Children of Wyrmwoods – Une expérience longue et immersive pour le plus grand plaisir de nos neurones

Children of Wyrmwoods
Children of Wyrmwoods1 joueur et + (conseillé 1 à 3)Children of WyrmwoodsBartosz Idzikowski, Jakub Caban
Children of Wyrmwoods16 ans et +Children of WyrmwoodsAleksander Zawada, Jakub Fajtanowski
Children of Wyrmwoods3 à 7 heures pour l’ensemble des chapitresChildren of WyrmwoodsBoard&Dice, Pixie Games
Children of WyrmwoodsEscape Game, déduction, coopératif
solo, narratif
Children of WyrmwoodsPixie Games
Children of Wyrmwoods05/2022Children of Wyrmwoods Dark Fantasy
Children of Wyrmwoods26,90 € chez Children of Wyrmwoods et dans Children of Wyrmwoods
Escape Tales : Children of Wyrmwoods

Escape Tales ? Des escape games narratifs avant tout

La gamme des Escape Tales, éditée par Board & Dice, est localisée et distribuée par Pixie Games ; elle surfe sur la mode des Escape Games « de salon ». Mais si vous trouvez parfois que certains scénarios des Unlock! manquent de narration, que pour certains il est juste question d’enchaîner les énigmes, ce n’est clairement pas le cas ici avec les Escape Tales. En effet, le récit y prend une place centrale.

Et de trois quatre

Après Escape Tales 1 : The Awakening, sorti en France fin 2020 et l’année suivante Escape Tales 2 : Low Memory, nous accueillons depuis mai 2022 Escape Tales 3 : Children of Wyrmwoods.

Children of Wyrmwoods

Même concept, mêmes auteurs – Jakub Caban et Bartosz Idzikowski -, et à peu près les mêmes mécaniques de jeu.

Dans quelques jours, c’est Le Livre des Rituels qui sortira en boutique. On y retrouvera les personnages des 3 opus qui y deviennent des héros secondaires qui, tout comme vous, ont plongé dans les secrets du livre.

Children of Wyrmwoods

Vous n’avez jamais joué à un Escape Tales et pourtant vous êtes joueur initié dans le genre ?

Si vous n’y avez pas encore joué et vous appréciez les escape games de salon, c’est peut-être pour les raisons suivantes :

  • Vous trouvez le jeu cher (25-30 €) alors qu’un Desckscape coûte 10-12 €,
  • Il est long (annoncé à 450 minutes !) alors que les principaux escape games se jouent en moins d’une heure
  • Il est effrayant – selon les thèmes – (un hopital psy, est-ce engageant au premier abord ?).

Mais, je vous invite à balayer ces arguments, et me laisser une chance de vous montrer que Children of Wyrmwoods est – peut-être – fait pour vous.

Des cartes, un site Internet et le temps pour vous

La série des Escape Tales est composée de plusieurs tas de cartes numérotées, d’un ou plusieurs livrets (chapitres), de mini-plateaux et de quelques jetons. Et plutôt qu’une application, on utilise ici un site web que l’on va devoir utiliser pour progresser dans l’histoire.

Et contrairement à la plupart des escape games, ces Escape Tales ne sont pas chronométrés ; ce seront vos choix qui vous ralentiront, qui feront bifurquer vers tel ou tel chemin, des choix qui vous feront dépenser des jetons qui ne sont pas illimités… Il faudra parfois vous « reposer » ou vous « reconcentrer ».

Des choix cornéliens, pour des parcours variés

Les Escape Tales sont constitués de plusieurs chapitres au travers desquels le récit se déploie. Vous explorez, lisez le paragraphe correspondant ; tel un Livre dont vous êtes le Héros, ces paragraphes placent alors un contexte, une situation. Ils vous demandent généralement de prendre une carte spécifique et numérotée de la pioche. La plupart des cartes piochées présentent des énigmes à résoudre pour progresser dans la péripétie.

Dans le premier opus, The Awekening, vous incarnez un père qui a déjà perdu sa femme et dont la fille vient de plonger dans le coma. Vous tenterez de tout faire la sauver de ce mal dont elle souffre. Tension psychologique au programme.

Dans le 2ème volet, Low Memory, vous êtes l’épouse d’un richissime ingénieur résidant dans une demeure hautement sécurisée. Puis un drame arrive. Chapitres après chapitres, vous allez incarner différents personnages pour vous retrouver propulsés dans un techno-polar.

Une aventure immersive intense, palpitante et non punitive à destination des initiés

Dans la 3ème boite, Children of Wyrmwoods, vous incarnez un personnage nommé Gilbert qui a passé sa vie dans une petite ville fortifiée, entourée de forêts dangereuses. Dans cette forêt poussent les ronces de Wyrm, de plus en plus agressives, qui peuvent provoquer la folie chez tous ceux qu’elles touchent. Pour résumer l’univers, on explore une forêt dans un décors vaguement fantastique.

Mais attention, ce jeu ne sera pas destiné aux débutants du jeu à énigmes, déjà par sa durée – comptez plusieurs bonnes heures mais avec des sauvegardes possibles – et par sa dureté – quelques énigmes sont faciles mais la plupart nécessitent une bonne réflexion, heureusement des indices et les solutions vous aideront à franchir les obstacles -. Mais ce qui caractérise les Escape Tales, c’est que vous n’êtes pas jugés ou punis pour avoir utilisé les indices. L’objectif global étant la satisfaction des joueurs, l’application est donc conçue pour les aider, pas pour les juger.

Et c’est rejouable !

Niveau rejouablité, le jeu est annoncé avec 60 parcours différents puisque vous serez confrontés à des choix profondément personnels qui influenceront le récit. Donc pas de côté « jetable » à la Exit où vous aller plier ou déchirer vos cartes pour les assembler entre elles par exemple. Et à la différence de quasiment tous les Unlock!, dans Escape Tales 3, vous ne ferez jamais toutes les énigmes lors d’une partie, mais vous pourrez rejouer autrement ou connaitre les différentes fins alternatives si vous le souhaitez.

Alors prêt à vous immerger dans un récit sombre et fantastique où vos neurones seront mis à rude épreuve ? Vos décisions influenceront le monde et les personnes que vous rencontrerez – pour le meilleur ou pour le pire…

Childern of Wyrmwoods

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 36 jetons Action
  • 187 cartes Cheminement
  • 8 cartes Concentration
  • 8 cartes Repos
  • 16 cartes Lieu
  • 1 plan de la forêt
  • 4 aides de jeu
  • 3 livrets Histoire
  • 1 livret de règles

Comment on joue à Escape Tales : Children of Wyrmwoods ?

Mise en place

On choisit son histoire (livret 1, 2 ou 3) en commençant par la 1 bien sûr.

On place accessibles les jetons Action, les cartes Cheminement de C001 au dessus à C187 en dessous, les grandes cartes Lieu de L01 au-dessus à L16 en dessous, les cartes provenant du chapitre précédent si on ne vous a pas demandé de les défausser..

On prend les cartes Repos et Concentration qui correspondent à votre histoire. Pour le Prologue : R0 et F0 ; pour le chapitre 1 : R10 à R12 et F10 à F12. Il suffit de se référer au livret de règles.

Et nous avons besoin d’un smartphone, d’une tablette ou d’un ordi sur lequel on se connecte sur le site www.app.escape-tales.com.

Children of Wyrmwoods

Tour de jeu

Pour votre 1ère partie, commencez par lire à voix haute le Prologue du 1er chapitre (Livret d’Histoire 1).

Children of Wyrmwoods

Rendez-vous au paragraphe indiqué, P005, et récupérez ensuite les autres cartes indiquées (d’abord votre personnage Gilbert la carte C034). Puis laissez-vous guider par vos intuitions, observez et connectez vos neurones.

Escape Tales 3 – Children of Wyrmwoods est un jeu de cartes basé sur le concept de l’escape room, mais vous n’êtes pas limité dans le temps lorsqu’il s’agit de terminer cette aventure car le jeu est axé sur l’histoire et l’exploration.

Children of Wyrmwoods

Effectuez une des actions suivantes :

  • Se reposer ou se Concentrer si vous n’avez plus de jeton Action et que vous souhaitez explorer un lieu via les cartes Plan disposées sur votre surface de jeu. Piochez alors la carte au sommet de la pioche correspondante. On placera cette carte sous la carte de Gilbert en la faisant dépasser à sa droite. Les capacités de Gilbert diminueront : Endurance/Esprit/Psychisme/Charisme.
  • Résoudre les énigmes via l’application. Sélectionnez l’énigme correspondante au symbole se trouvant en bas à droite de la carte puis effectuez n’importe quelle action disponible.
    Il y a 3 zones : le champ de réponse, les cartes requises (pour connaître le nombre de cartes Enigmes et les éléments requis pour résoudre une énigme donnée) et la zone indices pour recevoir jusqu’à 3 indices puis la solution.
  • Combiner des cartes via l’application en inscrivant le numéro de 2 cartes Cheminement que vous voulez combiner. Il ne reste plus qu’à lire le résultat. Il est possible de combiner la carte Personnage avec la carte Cheminement pour savoir ce que pense votre personnage.

Précision : les cartes Lieu permettent de découvrir de nouvelles énigmes et d’en apprendre davantage sur l’histoire. En général une carte Lie s’accompagne d’une carte Plan.

Children of Wyrmwoods
Cartes Lieu au centre et carte Plan en haut à droite

Fin de partie

Plusieurs fins sont possibles (60 au total) en fonction des choix que vous aurez effectués durant votre aventure.

La review de l’Américain Tom Vasel

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • Les illustrations dark fantasy très très réussies.
  • Un jeu très très plaisant.
  • Un jeu narratif, mais le texte, plutôt bien rédigé, est composé de paragraphes qui ne sont pas trop longs. Pas de pages à se coltiner avec une assistance – ou vous-même – qui s’endort.
  • Une durée de jeu beaucoup plus longue que la plupart des escape games. Le tuto peut déjà vous prendre 1h/1h30. On peut se le jouer sur plusieurs soirées, être tenu en haleine jusqu’au dénouement final qui peut-être et malheureusement ne vous sera pas favorable … Tout dépendra de vos choix.
  • Des énigmes difficiles : Des énigmes où il vous faudra être très perspicace. La complexité des énigmes couvre tout de même toute la gamme de difficulté.
  • Si vous aimez les jeux d’évasion stimulants et axés sur l’histoire, c’est parfait pour votre collection.
  • Un récit sombre et fantastique qui vous donne le contrôle. Vos décisions influenceront le monde et les personnes que vous rencontrerez.
  • Le système de progression du personnage : Pour la première fois dans Escape Tales, vous pouvez trouver des objets et des compagnons utiles et combinez différentes cartes à l’aide de l’application pour débloquer encore plus d’options dans le jeu (un peu comme dans Unlock!).
  • Un récit-non linéaire : Chaque choix que vous allez faire provoque des ondulations dans le récit vous menant à l’une des 60 fins différentes (parait-il ;-)). Impressionnant sur le papier.
  • Si vous avez joué à l’une des deux versions précédentes, il y a un résumé qui décrit les changements par rapport aux versions précédentes.
  • Un jeu qui n’est pas punitif. On peut prendre autant d’indices qu’on le souhaite. Et on peut avoir les solutions. Le jeu n’est pas bloquant.
  • Il est parfaitement jouable en solo.
  • Les auteurs réussissent habillement à marier le jeu narratif, d’exploration via les cartes Plan, les combinaisons de cartes, et les énigmes.

Ce que j’ai 💔

  • Il est compliqué de ne pas avoir recours aux indices et même à certaines solutions.
  • La narration intensive ne plaira pas à tout le monde. Ceux qui cherche un jeu d’énigmes pour les énigmes uniquement auront peut-être du mal à tenir dans la durée.
  • Même si les paragraphes à lire sont mélangés dans le livret pour ne pas donner d’indices sur ce que l’on cherche, ou sur ce que l’on risque de rencontrer immédiatement, il arrive que notre œil déflore quelques éléments d’une autre partie de l’histoire. Il faut savoir garder les œillères !
  • Sur le site, parfois, le simple fait de savoir combien de caractères on a besoin d’entrer pour résoudre l’énigme peut orienter trop facilement sur la réponse à donner. Un simple bloc vide pourrait suffire au départ pour ne pas trop nous aiguiller. Puis en suite donner la possibilité de faire apparaitre les tirets.
  • Pas d’affectation dans la progression en fonction du nombre d’indices. Cela ne plaira pas à tous ceux qui veulent relever un peu de challenge.
  • On annonce une grande rejouabilité mais il ne faut pas exagérer, on n’est pas prêt à se relancer tout de suite dans 5-6 voire 7 heures de jeu pour connaître des chemins alternatifs. On le fait peut-être après la partie en reprenant quelques cartes clés pour découvrir quelques nouvelles destinations de jeu.
  • On aurait pu s’attendre au vu de la multiplicité des énigmes à une manière des les résoudre hyper révolutionnaire, mais ce n’est pas le cas. Pas d’effet wouaooo, je n’ai jamais vu ça ailleurs !
  • Si vous débutez dans les escape games, gardez ce jeu à l’esprit, mais commencez par vous mouiller avec des titres plus accessibles.
  • Il vous faut une connexion internet pour pouvoir utiliser le site www.app.escape-tales.com.
  • Des sujets sensibles peuvent être abordés (c’est du 16 ans et +).
Children of Wyrmwoods

Design

La présentation visuelle est très réussie car les illustrations sont superbes. Les illustrations sont variées, précises. Tout de même 187 cartes, ce n’est pas rien.

J’aime la disposition générale des cartes qui aide à mettre le thème au premier plan de l’expérience. Les pictogrammes sont clairs, l’écriture dans les livres est bien faite.

meeple vert

Qualité du matériel

Le matériel est de bonne facture :

  • La boîte est richement remplie de cartes Lieu, quelques cartes Repos et Concentration mais surtout de 187 cartes Cheminement. Des cartes de 2 formats différents et de bonne qualité avec un petit effet toilé.
  • Des petits jetons circulaires en bois de qualité standard.
  • Des livrets de bonne taille en papier glacé d’épaisseur satisfaisante.
meeple vert

Thème

Gilbert est un homme sans attaches, coincé dans une petite ville entourée d’une nature sauvage. Ici les bois abritent des hybrides, les vignes-de-fil, des abominations mi-plantes mi-animaux fusionnés par une sorcellerie d’un autre temps. Votre vie ne comporte que peu de joies en dehors de Sevillia, la seule personne à vous considérer autrement qu’en vagabond. Mais ce qui se cache au-delà des murs de la ville va bientôt vous interpeller et tirer les ficelles de votre destin…Le temps des épreuves est proche !

Le ton est donné, c’est sombre mais ça ne fait pas peur, c’est de la fantasy avec ces forêts enchantées.

Vous vous lancez vraiment dans une histoire subdivisée en 3 livrets subdivisés en chapitres avec un Prologue (très court) et un épilogue (court) ; une aventure où vous incarnez, un vagabond, Gilbert qui n’a comme seule vraie interaction humaine cette Sevillia.

Certes, il n’en impose pas, ce Gilbert. Il ne boxe pas dans le même catégorie que les héros medfan bodybuildés avec un arsenal à faire pâlir Conan le Barbare. Non, rien de tout cela. Votre aventure reposera sur vos capacités à faire de bons choix pour cheminer intelligemment.

Les illustrations, le style narratif amènent une vraie plus value à ce puzzle game. La traduction est très bien faite par MeepleRules.fr. Je n’ai pas remarqué de coquilles ou de fautes évidentes.

ze meeple

Mécanique

Faire une review d’un titre comme celui-ci est compliqué car on ne voudra pas gâcher les énigmes ou les parties d’une histoire, même si les spoilers ne dérangeraient personne tellement les cheminements, les choix et les énigmes sont multiples puisque le jeu promet plus de 60 fins possibles, donc, tout ce que je dirai ici concernera la façon dont le jeu est joué et les visuels de cette partie sont repris des pages officiels du site de Pixie Games. No Spoil donc.

Au fur et à mesure que vous progressez dans l’histoire, divers événements vous diront de prendre des cartes spécifiques, qui peuvent être des lieux, des objets que vous conservez dans votre inventaire ou des parties de « puzzles ».

Children of Wyrmwoods

Lorsque vous vous rendez dans un lieu, vous disposez d’un certain nombre de jetons d’action que vous pouvez placer pour explorer différentes parties d’un lieu. Cela vous dira de lire les paragraphes spécifiques dans les livrets d’histoires, en vous présentant différents choix ou en vous demandant de piocher plus de cartes.

Si vous manquez de jetons d’action mais que vous avez encore besoin d’explorer, vous pouvez piocher une carte de Concentration ou de Repos qui vous donnera plus de jetons d’action et affectera les attributs de votre personnage, ce qui peut bien évidemment affecter la poursuite de l’histoire.

Lorsque vous obtenez une carte de puzzle, elle aura un symbole unique à ce puzzle. On peut ensuite aller dans l’application et trouver le symbole correspondant pour savoir combien de cartes sont nécessaires pour résoudre l’énigme et combien de caractères on doit entrer pour le résoudre. 

Children of Wyrmwoods

On a également la possibilité d’obtenir jusqu’à trois indices, et après cela, si on est toujours bloqué, on peut demander à l’application de donner la réponse. Donc aucun blocage possible dans Escape Tales.

Une autre chose que l’application vous permet de faire est d’essayer de combiner des cartes. Si vous avez deux éléments qui, selon vous, pourraient faire quelque chose ensemble, vous cliquez sur « Combiner les cartes », vous entrez le numéro des cartes et l’application vous dira ce qui se passe en conséquence. 

Alors que dans les précédents opus, les informations sur les cartes devaient être combinées pour arriver à une solution, les cartes et les objets eux-mêmes peuvent désormais être combinés dans l’application. On a alors une sensation de jeu « Point & Click » comme un vieux Monkey Island ou Day of the Tentacle ;-)… On peut aussi combiner des cartes avec des cartes de personnages et apprendre ce que notre bon Gilbert « pense » d’une carte.

C’est une fonctionnalité amusante. D’ailleurs, on se demande si combiner des choses auxquelles on ne pense pas de prime abord peut aider une situation donnée.

Ce jeu durant plusieurs heures, il n’y a pas de limite de temps pour résoudre les énigmes. La durée variera beaucoup d’un groupe à l’autre. Et selon vos choix. Il y a d’ailleurs des moments que l’on sent être des charnières, des carrefour. Là votre décision sera importante.

Vous pouvez enregistrer votre progression en notant les cartes que vous avez collectées, mais le jeu vous recommande fortement de ne vous arrêter qu’entre les chapitres (afin de garder l’immersion liée à la narration) ou uniquement lorsque vous changez de lieu. Peut-être un petit conseil, prenez une petite photo pour bien mémoriser le matériel qu’il vous faudra réutiliser.

A l’exception du dernier chapitre, les temps de jeu est assez long. Et j’insiste, ce jeu n’est pas un jeu pour débutant.

Children of Wyrmwoods

Concernant les énigmes, il y a des moments où nous ne savons tout simplement pas quel type d’informations rechercher. Ce problème pourrait s’avérer récurant chez certains joueurs. On regarde la solution par la suite, et on ne comprendra peut-être toujours pas. Mais c’est, je pense assez rare.

Conseil : N’hésitez pas à prendre feuilles, crayons et même ciseaux. Cela pourrait vous être utile.

Lorsque vous avez terminé votre histoire, vous avez la possibilité de regarder l’une des autres fins que vous souhaitez, ou vous pouvez réinitialiser l’application pour la rejouer à un moment donné. A vous de voir ! 

Les différences entre Escape Tales 3 et l’un ou l’autre des 2 premiers Opus :

  • Les cartes Destin/Stress sont des cartes Repos et Concentration ; elles influencent le jeu d’autres façons. Lorsque vous avez besoin de davantage de jetons Action, vous pouvez vous reposer ou vous concentrer.
  • Le jeu ne se joue plus sur un plateau de jeu classique, mais à l’aide d’une carte papier, et – mini spoil – le tout premier emplacement – la porte de la cave – implique un puzzle qui doit être résolu avant même d’entrer dans l’emplacement. C’est dans les 5 premières minutes du jeu, donc je n’en ai pas trop dit.
  • 2 nouveaux types de cartes : carte Personnage et Modificateur.
  • Chaque histoire possède son propre jeu de cartes Repos et Concentration comme dans Low Memory.
  • Les jeu se divise en 3 histoires comme dans Low Memory.
  • Il n’y a pas de cartes Issue, Condition ou Progression.
  • Le mécanisme de Combinaison de cartes dans le style « Point & Click ».
  • On conserve toutes les cartes qui n’ont pas un symbole énigme pour les chapitres suivants.
  • Une histoire plus complexe et plus longue que les boîtes précédentes.
meeple vert

Simplicité des règles, mise en place et rangement

Côté règles comptez 5 minutes. Pour la mise en place le tout se fait rapidement, tout en lecture, en démarrant le prologue vous serez tout de suite en piste. La progression dans le jeu se fera ensuite à la manière d’un Livre dont vous êtes le Héros et en donnant les réponses aux énigmes.

Tout se range dans les emplacements thermoformés, jetons, cartes, livre par dessus.

La mise en place vous demandera 5 minutes maximum si vous avez bien rangé la boîte auparavant (attention, gardez bien les cartes classées dans l’ordre !).

Conclusion

Escape Tales : Children of Wyrmwoods, c’est un peu la rencontre d’un livre de contes avec un escape book (un livre d’évasion) et un livre dont on est le héros. Un Unlock!-like à la narration poussée dans un univers doucereusement dark fantasy. Un Exit-like où vous n’aurez pas besoin de sacrifier votre matériel. Un jeu qui vous assurera des heures de brûle neurones que vous pourrez fort heureusement mettre en pause pour mieux vous y remettre.

Nous avons aimé explorer ce monde en accompagnant Gilbert notre vagabond dans cette forêt mystérieuse.
Nous avons aimé lire le livre et résoudre les énigmes qui nous ont vraiment donné du fil à retordre. Et parfois nous avons été faibles … seuls les indices nous ont octroyé notre Salut. 
Nous avons aimé le fait que c’était comme si une histoire se déroulait devant nous, une histoire dont nous paraissions libre de nos choix et dont la fin était dictée par ces choix, nous apportant bonne ou mauvaise fortune.
Nous avons aimé la façon dont les énigmes nous ont mis au défi, de sorte que lorsque nous avons progressé, nous avons eu l’impression d’avoir gagné nos progrès dans nos pérégrinations.

Children of Wyrmwoods est un très bon jeu que je recommande de transmettre à vos amis joueurs initiés aux escapes games lorsque vous avez terminé afin qu’ils puissent profiter de cette belle expérience de jeu.

Laurent
Children of Wyrmwoods
Children of Wyrmwoods

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Chaque mois, nous offrons à des tipers des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Pour le mois de juin, nous offrons un énorme lot :

Ultimate Railroads

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 26 juin 2022

    […] Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2022/06/23/test-escape-tales-childern-of-wyrmwoods/ […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :