Pocket Detective : Meutre à l’université

Pocket Detective : Meutre à l'université1- 6 joueursPocket Detective : Meutre à l'universitéYury Yamshchikov
Pocket Detective : Meutre à l'université14 ans et +Pocket Detective : Meutre à l'université NC
Pocket Detective : Meutre à l'université60 minutesPocket Detective : Meutre à l'universitéMatagot
Pocket Detective : Meutre à l'universitécartes, coopératif, déductionPocket Detective : Meutre à l'universitéenquête à l’américaine
Pocket Detective : Meutre à l'université8,90 € chez Pocket Detective : Meutre à l'université
Pocket Detective : Meurtre à l’Université

Qu’est-ce qu’on y fait ?

L’un des chercheurs de l’université a été retrouvé mort sur son lieu de travail ; votre présence sur les lieux est requise de toute urgence. Dans ce jeu d’enquête coopératif, vous devez résoudre cette affaire en rassemblant les indices, en examinant les lieux mais aussi en interrogeant témoins et suspects et en procédant à des arrestations. A vous de prendre les bonnes décisions pour arrêter le coupable et résoudre l’enquête avant qu’il ne soit trop tard ….

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite ?

  • 70 cartes indices, lieux, analyses, témoignages, accusation, lieux etc …
Pocket Detective : Meutre à l'université

Comment on joue ?

Tout commence d’abord par la lecture des cartes A0 et A1 qu’il faut retourner et qui nous explique le principe du jeu à savoir le tour de jeu :

  • A tour de rôle vous choisissez de retourner une carte ou d’aller explorer une piste (donc une autre carte) représentée par une flèche, suivie de la lettre et du numéro de la carte (exemple : =>C1). Il suffit de prendre et de retourner la carte correspondante. Les autres joueurs peuvent conseiller, mais la décision finale de prendre telle ou telle piste appartient au joueur dont c’est le tour de jeu.
  • Ensuite nous sommes invités à faire la mise en place en retournant la carte A2 : On nous invite à disposer les cartes A3 à A8 les unes à côté des autres. Les autres cartes sont regroupées par paquets de lettres A, B, C, D, E, F, G à disposer les uns à côté des autres (toujours disposées face cachée). Ces paquets correspondent principalement à des lieux différents.
  • Puis on choisit parmi les cartes A3 et A8 sur lesquels apparaissent les éléments du début de l’enquête et les premières pistes à explorer. Vous commencez avec 4 pistes potentielles à suivre : le rapport du légiste, le téléphone portable de la victime, la scène de crime à examiner ou vous orienter selon les propos de la secrétaire.
Pocket Detective : Meutre à l'université
  • Une fois une de ces cartes retournée, on en fait la lecture commune, on peut la passer aux autres, de toute façon l’enquête est collaborative. Si une carte a plus d’une piste, on peut utiliser toutes les pistes mais sachant qu’on prendra une piste par tour. Mais on n’est pas obligé de prendre toutes les pistes proposées.
  • Tant qu’il y a encore des pistes non explorées sur une carte, celle-ci reste face visible de tous. Les cartes avec toutes les pistes utilisées et/ou qui sont sans intérêts sont mises de côté mais toujours avec le dessus de la carte visible de manière à voir dans le coin supérieur gauche le pictogramme d’une horloge (🕒) et/ou un émoji représentant quelqu’un qui n’est pas content 🙁.
  • Car certaines pistes explorées vont vous réclamer du temps (1 ou 2 🕒 ) et/ou vont créer des tensions (1 ou 2 emojis :-(). D’autres rien du tout. Et tout cela a une incidence. Tant que vous n’avez pas passé un certain temps sur l’enquête vous ne pourrez pas avoir accès à certaines pistes. Si vous passez trop de temps à explorer des pistes inutiles, vous serez pénalisés.

Fin de partie : Lorsque vous pensez être certains d’avoir élucidé toute l’affaire, ET UNIQUEMENT DANS CE CAS, vous allez l’expliquer au procureur, vous retourner la carte G1 puis révélerez la carte correspondant à votre accusation … et vous saurez alors le fin mot de l’histoire et pourrez voir si vous avez résolu l’affaire avec brio en fonction de la rapidité de votre investigation.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • La multiplicité des pistes et donc des choix.
  • La cohérence de l’enquête avec les choix proposés. Tout est bien relié, bien ficelé, bien pensé.
  • Le fait que cela se joue tout par tour et laisse à celui dont c’est le tour le choix d’explorer telle ou telle piste.
  • Les cartes de bonne qualité.
  • Une durée de partie très raisonnable dans laquelle on ne tourne pas en rond inutilement.
  • Le prix mini.

Ce que j’ai 💔:

  • La mise en place et le système de comptage du temps et des moments de tensions peu clair en début de partie.
  • Le manque de clarté sur l’intérêt de ne pas trop explorer toutes les pistes car cela nous fait perdre du temps, donc des points en fin de partie.
  • Une enquête qui ne se fait qu’une fois mais à ce prix …
Pocket Detective : Meutre à l'université

Qualité du matériel

Le matériel est minimaliste. Mais 70 cartes de bonne qualité.

Pocket Detective : Meutre à l'université

Design

Assez peu d’illustrations, mais celles-ci sont de bonne facture. Beaucoup de texte et il ne faut pas oublier ses lunettes car c’est parfois écrit assez petit.

Pocket Detective : Meutre à l'université

Gameplay

Alors tout de suite, ce n’est pas un jeu d’observation type escape game. C’est bien un jeu d’enquête donc il y a à lire mais tout est clair et se comprend très facilement. Tout s’enchaîne avec fluidité. L’équilibre entre allez vite en faisant les choix les plus appropriés après avoir écouté les conseils des uns et des autres, mais pas trop tout de même, est assez bien optimisé.

Pocket Detective : Meutre à l'université

Thème

Une enquête à l’américaine ambiance un peu old school qui se déroule autour d’une université. L’ensemble est cohérent et le thème sert bien l’enquête.

Pocket Detective : Meutre à l'université

Simplicité des règles

C’est une bonne idée de faire découvrir les règles au fur et à mesure en découvrant les cartes. Cependant je les ai trouvées un peu succinctes et elles méritent un petit peu de recul pour bien les intégrer (notamment la présence des pictogrammes horloge et des emojis de tension). Lorsque la partie est commencée, cela devient de plus en plus clair et c’est finalement très très simple ! Mais maintenant avec la rubrique comment on joue ? de cette chronique, les règles n’ont plus de secret pour vous.

Pocket Detective : Meutre à l'université

Mise en place/rangement

La mise en place suggérée se fait au bout de quelques minutes après avoir révélé les premières cartes. Cela prend très peu de temps (juste le temps de séparer les paquets par groupes de lettres). Il suffit de bien suivre la disposition des paquets.

Conclusion

Une enquête d’un niveau de difficulté tout à fait accessible dans laquelle on alterne entre bonnes pistes et faux-semblants. Rassembler des indices, interroger des suspects, visiter des lieux seront nécessaires dans un minimum de temps mais avec un maximum de collaboration. Au final, plus grand public qu’un Sherlock Détective conseil où parfois l’on butte et tourne en rond inutilement et sans avoir besoin d’Internet ou d’une appli comme dans un Detective pour progresser ou s’orienter vers telle ou telle piste : tout est là, sous nos yeux et n’attend que notre choix de retourner telle ou telle carte.

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 14 août 2020

    […] la sortie de son premier jeu d’enquête Pocket Détective : Meurtre àl’université (la chronique est ici), Matagot propose une nouvelle intrigue avec son deuxième jeu, Pocket Détective : Liaisons […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :