[Test] Number Drop – Les sensations d’un Tetris avec du combo et de la fourberie

Number Drop1 à 6 joueursNumber DropFlorian Sirieix, Benoit Turpin
Number Drop8 ans et +Number DropLucie Hourdequin
Number Drop20-30 minutesNumber DropDébâcle Jeux
Number DropCombo, dés, polyominos, Tetris,
choix simultanés, empilement, chiffres
Number DropLudistri
Number Drop11/2021Number Drop Tetris
Number Drop17€95 prix max conseillé. En précommande chez Philibert et dans Number Drop
Number Drop

Chouette un Tetris ! Mais ça existe déjà un peu en jeu de société non ?

Je pense que Florien Siriex et Benoît Turpin se sont bien amusés lorsqu’ils ont voulu faire Number Drop. Le Tetris a surement bercé leur adolescence pour vouloir l’adapter dans un jeu rapide, fluide et casse-tête bien sûr.

Number Drop

Mais surtout Benoît Turpin nous avoue :

Mon envie de faire Number Drop vient directement d’avoir joué à plusieurs Tetris-like en roll & write et d’avoir été déçu. Ils ne correspondaient pas à l’image que je m’en faisais et ils fonctionnaient globalement tous de la même manière avec simplement des formes à placer. J’ai eu envie de faire quelque chose de différent, en jouant à la fois avec les chiffres et les formes.

et Florian Siriex d’ajouter :

Le prototype de base du jeu, faire tomber des nombres à la Tetris est bien une idée de Benoît. Ça m’a énormément plu et on a travaillé ensemble sur la suite de l’idée pour en faire un Roll & Write jouable, avec un poil de fourberie, et du plaisir !

Tout un programme non ? Et il est vrai que les jeux à base de polyominos foisonnent depuis quelques temps et notons que dans cet esprit qui donne une sensation de pièces qui descendent – mais sans les combinaisons de chiffres -, nous avons Pentris un jeu de 2019, un jeu gratuit à imprimer soi-même, de Léandre Proust, spécialiste du Print & Play ; testez-le – Pentris, pas Léandre -, il est gratuit et au passage faites-lui un petit don;-)), un jeu qui pourra vous donner le tournis 😉

Tetris-like et Roll & Write bien sûr

Number Drop c’est d’abord un Tetris, et tout le monde connaît Tetris, ce jeu vidéo des années 80 (1984 précisément) qui met le joueur au défi de réaliser des lignes complètes en déplaçant des pièces de formes différentes, des tétrominos principalement. Un jeu addictif mais qui ne demande pas une grande réflexion, surtout de l’observation, de la rapidité et au final de la dextérité si l’on voulait bien scorer. Et Number Drop c’est un roll & write, ce genre de jeu très à la mode surtout depuis 1 ou 2 ans, qui permet après le lancer de dés, de cocher des grilles pour valider des objectifs par exemple. Mais Number Drop c’est tout cela et plus encore.

Un Tetris mais avec du drop et des combinaisons

Dans Number Drop, le principe est de tirer profit d’un jet de dés commun à tous les joueurs mais pour faire tomber des formes (Tetris = tetra en grec = 4 = des formes de 4 cubes) constituées de …. chiffres. Ces formes se « déplaceront » au plus bas de votre espace de jeu encore libre – comme dans Tetris quoi – l’objectif étant de faire des combinaisons de chiffres (suites, séries) et de terminer des lignes complètes avec en plus la possibilité de bloquer les adversaires en dropant (to drop = lâcher) c’est à dire en leur faisant tomber une forme les pénalisant. Donc de la fourberie au programme, chouette !

5 dés, des chiffres et des tétrominos

Dans Number Drop, vous jouez avec 5 dés : 4 dés à 6 faces de chiffres – mais des dés tous différents allant de 1 ou 2 à 6 ou 7 et ayant chacun une étoile joker, et 1 dé à 6 faces de formes reprenant 6 tétrominos différents comme ceux que l’on trouve dans un Tetris. Le tout sur une thématique d’inspiration retrogaming (vous savez ce retour aux sources des consoles, ordi ou bornes d’arcades des années 80) au style graphique épuré : Des dés cristal transparent de belle taille, des fiches sobres mais lisibles dans les teintes blanche, bleue et rouge, un petit plateau avec des tuiles représentants des polyominos.

Allez, on y va, on se lâche ? Drop.. Drop …..Drop ……..

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

Number Drop
  • 5 dés spéciaux (4 rouge, 1 bleu)
  • 100 feuilles de marque
  • 1 petit plateau pour les tuiles Drop
  • 5 tuiles Drop recto-verso (un côté pour le mode solo
  • 1 règle du jeu en français
  • 1 règle du jeu en anglais
  • Crayon non fourni

Comment on joue à Number Drop ?

Mise en place

On place visible de tous le plateau Drop côté bleu pour le mode multijoueur, côté rouge pour le mode solo. On y place aléatoirement les 5 tuiles Drop sur les 5 emplacements (mode solo, les tuiles côté I). Chacun prend une feuille de jeu et un crayon.

Number Drop

On détermine un premier joueur (le premier à avoir lancé sa master system du 12ème étage d’un immeuble, où celui qui a réussi à faire 12 000ème niveau de Tetris ? A vous de voir, dans la règle c’est le dernier à avoir acheté une console de jeux). Il écrit le chiffre 1 dans la case de son choix de la ligne inférieure de sa grille. Le joueur à sa gauche écrit le chiffre 2 et ainsi de suite. Départ asymétrique donc.

Tour de jeu

Le jeu comporte jusqu’à 5 phases : Lancer de dés, faire tomber un drop (éventuellement), faire tomber une forme, valider une combinaison, finir le tour.

  1. Lancer les 5 dés.

2. Eventuellement faire tomber un Drop (voir plus bas).

3. Faire tomber une forme. C’est la phase principale du jeu. Chaque joueur regarde les valeurs des dés rouges lancés (allant de 1 à 7 ou l’étoile considérée comme un joker d’une valeur allant de 0 à 9) et essaye mentalement de les organiser dans la forme indiquée par le dé bleu. Il faudra autant que faire se peut que cela correspondent avec les chiffres déjà placés à une combinaison (voir étape 4). Il y a possibilité de tourner la forme dans tous les sens (symétrie horizontale, verticale, rotation). On fait ensuite tomber verticalement la forme depuis le haut de sa grille en ligne droite aussi bas qu’elle peut. Il peut donc y avoir des cases vides en dessous.

4. Valider si possible une combinaison maximum par tour : 3 à 7 chiffres identiques, 3 à 7 chiffres consécutifs, une combinaison soit de 8 chiffres consécutifs ou identiques. Il faut simplement pouvoir relier ces chiffres sans faire de diagonale. Et on le fait à partir du moment où on l’a choisi. C’est un peu un stop ou encore. Je valide tout de suite ou j’attends encore pour m’ajouter des chiffres à ma combinaison puisqu’elle rapportera alors plus de point. Une combinaison de 3 chiffres (c’es le minimum) rapportera 3 points, une de 4 chiffres 4 points etc …

On encadre dans sa grille la combinaison choisie et on entoure sa valeur dans sa zone de score. Si on valide les deux combinaisons de même taille, exemple 5 chiffres identiques et 5 chiffres consécutifs, on entoure le DROP présent à droite sous la forme d’une lettre. Exemple, les 2 combinaisons de 3 chiffres identiques ou consécutifs donne le droit d’entourer la lettre A. Pour les 2 combinaisons de 4 chiffres ce sera la lettre B etc. Cela active le malus qui correspond à la phase 2.

Explication de la phase 2. Faire tomber un drop.

Cette phase est active si le tirage des dés rouges affiche au moins une étoile et s’il y a des Drops actifs c’est à dire entourés (mais pas rayés). S’il y a plusieurs drops entourés on prend celui qui est le plus haut dans la zone de score (on commence par le A, puis le B si le A n’est pas entouré ni rayé etc.). Tous les joueurs n’ayant pas entourés ce Drop doivent faire tomber dans leur grille (en appliquant les mêmes règles placement et de rotation ou symétrie que la phase 3) la forme d’une des tuiles correspondant à une des tuiles du petit plateau en fonction de la lettre « droppée » (A, B, C D ou E). La forme de sa grille est alors encadrée mais remplie de X. Elle ne peut donc pas être utilisée pour des combinaisons (c’est un malus) mais elle peut valider des lignes (ce qui est un moindre mal). C’est donc une petite course à la fourberie. Puis tous les joueurs rayent ce Drop dans leur zone de score et on enlève la tuile du plateau Drop.

5. Fin du tour ou fin de partie

On vérifie si l’on a complété une ou plusieurs lignes, auquel cas on entoure les +2 qui sont en regard desdites lignes. On vérifie si aucun joueur n’a dépassé la ligne « Game Over » sinon le joueur concerné entoure le -5 de chaque ligne ayant au moins 1 chiffre présent au delà de la ligne. La partie s’arrête alors immédiatement (eh oui c’est comme au Tetris quand tout s’emballe). Sinon c’est au joueur à gauche du Dropper qui devient Dropper et on revint à la phase 1.

Comptage des scores

Pour chaque colonne entière de combinaisons identiques ou consécutives complétée, on entoure le bonus +10. On additionne les points des combinaisons (une combinaison de 6 chiffre rapport 6 points) et les points des lignes complétées. Celui qui a le plus de points l’emporte. Partage de la victoire en cas d’égalité.

Number Drop

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • La vraie petite ambiance à la Tetris et le style retrogaming sympa.
  • Le choix du placement des chiffres pour faire des suites de chiffres ou des combinaisons de chiffres identiques.
  • Une sorte de stop ou encore dans le choix des combinaisons à arrêter.
  • On ne doit pas seulement faire les plus longues combinaisons mais des combinaisons graduelles.
  • Le principe du Drop qui met de l’interaction puisqu’on peut venir pourrir la grille de l’autre si certaines conditions sont remplies … et on peut s’en prémunir !
  • Se joue de 1 à 6.

Ce que j’ai 💔

  • A 2 joueurs le Drop fonctionne un peu moins bien car on pourrait avoir tendance tout de même à valider en même temps les deux combinaisons de valeur égale.
meeple vert

Design

C’est sobre, épuré. Du blanc, du bleu clair, du rouge pâle. Mois j’aime bien. Rien n’est de trop. Les dés translucides bleu et rouge rendent très bien. C’est sur que cela change des couleurs habituelles d’un Tetris auquel on ne peut que se référer. C’est un choix de direction artistique pleinement assumé en tout cas.

Number Drop

Qualité du matériel

La qualité est au rendez-vous. Les dés sont plus gros que la taille standard. Ils sont agréables au touché. on a un carnet de feuilles de score assez conséquent. J’ai ma préférence maintenant sur les feuilles plastifiées, mais tout le monde n’a pas cette habitude. Je ne sais pas ce qui est plus écoresponsable entre un bloc de feuille et une feuille plastifiée. La boîte est de petite taille, c’est bien pour ce type de jeu. C’est plutôt minimaliste et ça convient bien.

Number Drop

Thème

Thème années 80, un peu vintage : je valide. Mécanique de jeu à la Tetris : je valide.

Le thème sert la mécanique puisqu’on y trouve tout ce qui fait la base d’un Tetris : placer un polyomino en le triturant dans tous les sens.

Le clin d’œil au high score à battre en mode solo (Ben pour Benoît qui a le plus bas score) et le nom à mettre au bas de la feuille de score rappelle effectivement les 3 lettres que l’on faisait défiler pour mettre le début de son nom sur les bornes d’arcade. Souvenirs, souvenirs …

Pour ceux qui ne sont pas sortis de leur caverne depuis plus de 50 ans :

Tetris est un jeu vidéo de puzzle conçu par Alekseï Pajitnov à partir de juin 1984 (sur Elektronika 60). Lors de la création du concept, Pajitnov est aidé de Dmitri Pavlovski et Vadim Guerassimov pour le développement. Le jeu est édité par plusieurs sociétés au cours du temps, à la suite d’une guerre pour l’appropriation des droits à la fin des années 1980. […] Après une exploitation importante par Nintendo, les droits appartiennent depuis 1996 à la société The Tetris Company.

Wikipedia
Number Drop

Mécanique

La mécanique est très simple : on regarde la forme issue du dé forme lancé que l’on place à sa guise sur sa grille avec en son sein la combinaison de chiffres issue du tirage des autres dés. Le tout pour valider des combinaisons de suite ou de chiffres identiques. C’est rapide, léger et en même temps calculatoire. Avec un petit zeste de stop ou encore puisqu’on valide une combinaison à partir de 3 chiffres (et une fois entourés, on ne pourra plus réutiliser pour une autre combinaison). Il ne faudra pas seulement faire les combinaison la plus longue mais on scorera avec des longueurs de 3, 4, 5, 6, 7, 8 chiffres. Et il y a un petit début asymétrique puisque l’on placera 1,2,3 ou 4 (en fonction de l’ordre des joueurs) dans une des cases de la première ligne de sa grille.

Et ajoutons par dessus tout une dose de fourberie avec le twist du Drop qui permet de « lâcher » une pièce de la forme présente sur le plateau Drop dans la grille de l’adversaire s’il ne s’est pas prémuni de ce risque en validant au préalable une même ligne de combinaison. A deux joueurs en revanche, c’est parfois un peu moins tendu au niveau du drop. Il arrive plus fréquemment qu’à 3 ou 4 joueurs que les choix se rapprochent et qu’on ne puisse pas droper son adversaire.

Et bien sûr le rappel au principe du Tetris, à savoir, on gagne des points quand une ligne est remplie (certes, elle ne disparait pas) mais là il ne serait pas question d’être rapide plus on avance dans la partie comme dans le jeu vidéo.

Propositions : Dans Tetris, lorsqu’on ne fait pas les bons choix on ne peut pas revenir en arrière, et cela accélère au fur et à mesure que l’on avance dans les niveaux.
– Je vous conseille donc de ne pas avoir la possibilité de gommer (sauf en cas d’erreur de règle). Ce qui est placé est placé ! Cela apporte une tension supplémentaire.
– Si vous voulez être encore plus sadique, mettez un timer, et, à la manière d’un Tetris, et raccourcissez le temps au fur et à mesure de la partie !

Le mode solo permet de bien appréhender la mécanique et de se faire de belles petites parties challenge pour entrer dans le high score et d’abord faire mieux que BEN.

meeple vert

Simplicité des règles

La règle est simple et très bien expliquée. Le livret est court et va à l’essentiel. Il n’y a pas de retour à la règle nécessaire.

Number Drop

Mise en place / Rangement

La mise en place se fait en moins de 5 minutes. Une feuille de score chacun, le petit plateau drop avec les placement de tuiles idoines, on se trouve un crayon et c’est parti pour le lancement de dés. Le rangement du matériel se fait très facilement dans une petite boîte passe-partout.

Conclusion

Number Drop est un jeu sans prétention de Benoît Turpin et Florian Siriex qui surfe sur la vague du roll n’ write et du Tetris-like adapté au monde du jeu de société … mais avec une dimension très intéressante.

Très accessible au niveau de sa règle, Number Drop nous réserve une bonne petite dose de réflexion combinatoire (faire des suite de chiffres ou des combinaisons de chiffres identiques mais de tailles différentes) et de multiscoring.

On se triture tout doucement les méninges, on fait des choix teintés de stop ou encore et on tentera de mettre des bâtons dans les roues de nos adversaires en tentant la validation d’un drop qui lâchera désespérément une forme venant s’écraser dans la partie la plus basse des places vides de leurs grilles.

Ca tourne bien, c’est assez court et aucune partie ressemblera à une autre. Une stratégie où il faudra osciller entre prise de risque, opportunisme et calcul raisonné. Un belle petite surprise dans le monde fourni du roll n’ write.

Laurent
sandrine

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 27 octobre 2021

    […] Retrouvez l’article complet sur Undécent par ici ! […]

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :