[Recap] Semaine #34

Recap
Recap

Chaque dimanche nous vous proposons un aperçu des articles publiés dans la semaine sur le site. Vous y trouverez des liens vers les articles complets au cas où vous les auriez manqués.

Lundi

[Test] Tim[KS/Preview] Uh-Oh, un concept explosif ?

Uh-Oh
Recap3 joueurs et plusRecapPhil Vizcarro
Recap6 ansRecap Phil Vizcarro
Recap5 minutesRecapCosmo Duck
RecapAmbianceRecap
Recap3€ FDP inclus sur kickstarter
du 24 Août au 7 Septembre 2021
et dans Recap
Uh-Oh

De plus en plus d’éditeurs se lancent dans des concepts, notamment sur Kickstarter. Nous avions déjà parlé de Clash of Deck, le jeu gratuit de Léandre Proust qui a offert son jeu à toute personne volontaire pour payer le port.

Phil Vizcarro et les Cosmo Duck nous proposent ici un jeu hyper minimaliste, et pour cause, il ne contient qu’une carte. Le pari, digne d’un poisson d’avril est clair : faire jouer une tablée d’au moins 3 joueurs avec une carte.

Derrière un constat de surconsommation qui commence à atteindre notre passion, l’auteur de Uh-Oh vous propose non pas d’acheter un jeu, mais d’acheter une idée. Depuis quelques temps, Cosmo Duck s’inscrit dans une démarche d’une meilleure rétribution des auteurs, un peu comme le label Fair Trade pour les produits alimentaires. Uh-Oh s’inclue dans cette démarche et rétribuera l’auteur à hauteur de 50%, ca tombe bien l’auteur et le patron de Cosmo Duck sont la même personne : Phil Vizcarro.

Cette démarche tout à fait louable d’une meilleur rétribution des auteurs (il ne faudrait pas oublier les illlustrateurs) au prix d’une réduction de la marge éditeur ou d’une augmentation des prix, est à suivre de près, est-il viable pour des jeux qui nécessitent plus de travail d’édition sachant que les petits éditeurs sont souvent pris à la gorge par les coût de production s’ils veulent rester compétitifs au niveau prix.

Aussi une question s’impose à nous : serions-nous prêts à payer nos jeux plus chers pour mieux rétribuer les auteurs et illustrateurs, pourvu que les éditeurs jouent le jeu ? Il est vrai que beaucoup d’auteurs ne vivent pas de leur travail et sont contraints d’avoir un boulot alimentaire à côté.

Je suis sûr que pour les passionnés que nous sommes, la réponse est oui, mais qu’en est-il du quidam ? La question se pose.

Bon alors, c’est quoi ce fameux concept, qu’on va acheter 3€ ?

Dans Uh-Oh, les joueurs vont se passer une bombe en espérant ne pas être celui devant qui elle va exploser. Voilà, vous savez quasiment jouer. Un peu comme une peinture d’Yves Klein, quand vous la voyez vous vous dites « Ah mais j’aurais pu le faire ça et gagner des millions ! » Oui, mais vous ne l’avez pas fait et vous n’y avez pas pensé. C’est un peu le sentiment qu’on a quand on découvre les règles de Uh-Oh

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/08/23/uh-oh/

Mardi

[Prochaines sorties] [Test] Room 25 Ultimate Nouvelle édition. Cours, survis et échappe-toi !

Recap
Recap1-8 joueursRecapFrançois Rouzé
Recap10 ans et +RecapCamille Durand-KriegelDaniel Balage
Recap45 minutesRecapMatagot
RecapProgrammation, escape game, coopération, bluff, déduction, identité secrète, modularitéRecapCube, SF
Recap44€50 chez Recapet dans Recap
Room 25 Ultimate Nouvelle édition

25 salles, 25 dangers potentiels

Dans le jeu futuriste Room 25, les participants à une émission de téléréalité sont enfermés dans un complexe carré de 25 salles truffées de pièges ingénieux, tout simplement mortels ou parfois – et fort heureusement – dans des pièces totalement inoffensives. Les candidats doivent s’allier et se faire confiance pour tenter d’atteindre la Room 25 et s’échapper avant qu’il ne soit trop tard…mais attention aux gardiens infiltrés dans le groupe et capables de pousser les retardataires dans les salles mortelles …

Un jeu d’une grande modularité

Room 25 est un jeu semi-coopératif particulièrement modulable jouable de 1 à 8, pour des parties de 45 minutes environ et qui s’adaptera à vos envies avec 5 modes de jeu différents : coopération totale (le mode le plus facile), compétition, par équipe, suspicion (avec des gardiens) ou solo. Vous pourrez faire varier la difficulté de vos parties grâce à l’ajout ou non de certaines salles piégées ou mortelles. 8 personnages, des règles optimisées et une simplification de la mise en place. Plusieurs salles ont été revues (Salle Vortex, Salle Clé, Chambre Froide etc …) et d’autres salles que l’on trouvait dans les extensions (VIP, Escape Room) sont désormais incluses : la salle Régénération, salle Robots, salle MAC, salle Miroir, salle Fausse sortie, salle Paranoïa, salle Illusion, salle Chrono. Le dos des tuiles est uniformisé pour garantir la modularité.

Cette version dite Ultimate regroupe donc les saisons 1 (2013) et 2 (2014) dans un format grande boîte (mais avec seulement un sur-carton pour faire version collector) et bénéficie de plusieurs améliorations et corrections par rapport à une première version Ultimate qui sortait en 2016. Après plusieurs péripéties de production (le jeu a été annoncé plusieurs fois depuis 6 mois), le voici enfin.

Il va falloir se faire confiance et coopérer pour rejoindre la Room 25 et s’échapper rapidement en la déplaçant hors du Complexe… et si possible, tous vivants !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/08/24/test-room-25-ultimate/

Mercredi

[Test] KamiMaï, la curiosité est un vilain défaut

kamimaï
Recap1-5 joueursRecapMasakazu Takizawa
Recap8 ansRecapValériane Holley
Recap20 minutesRecapGrrre Games
RecapDextérité, coopération, cartesRecapMagie
Recap11€90 chez Recapet dans Recap
KamiMaï

Quand on croit qu’on a vu toutes les mécaniques, tous les styles de jeux, on tombe sur un titre qui interpelle, qui propose quelque chose de nouveau. KamiMaï fait partie de ces jeux atypiques qui proposent une expérience ludique novatrice. En matière de jeux d’adresse, la seule limite est l’imagination des auteurs, et bien que je ne soit pas un grand adepte des jeux d’adresse, le style et l’histoire m’a tout de suite parlé et j’ai eu envie de l’essayer.

Pour la petite histoire, KamiMaï est l’adaptation d’un jeu japonais créé par Masakazu Takizawa publié en 2018 chez l’éditeur japonais Koguma Koubou (qui est en fait un cercle d’auteurs qui créée des jeux un peu comme la team Kaedama en France. C’est d’ailleurs à la Cafetière, siège de la team à Valence que Grrre Games découvre le jeu original) : HiktoRune.

Recap

Dans KamiMaï, les joueurs incarnent des étudiants en magie un peu indisciplinés puisqu’ils vont fureter dans la bibliothèque et mettre le nez dans un vieux grimoire qu’il ne fallait surtout pas toucher ! Alors ce qui devait arriver arriva : les joueurs se font dépasser par les évènements lorsqu’un gros KamiMaï bien méchant les attaque.

Pour éviter de se faire enfermer dans le livre maudit pour la nuit des temps, les joueurs vont devoir arracher des pages du livre pour invoquer des éléments et/ou des créatures magiques afin de lancer des sorts et repousser le vilain esprit qui habite dans le livre (un somptueux 1m² avec vue sur cour et toilettes indépendantes).

En coopérant et en faisant bien attention à ses gestes, les joueurs vont retirer des cartes d’une pioche disposée en éventail, tout en évitant de la faire tomber et de tirer les gardiens afin de collecter de la mana pour lancer des sorts.

Prêts à ne pas revivre l’histoire sans fin ? suivez le guide !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/08/25/kamimai/

Vendredi

[Test] Formz, dessinez … c’est gagné !

Recap
Recap2-10 joueursRecapAnthony Perone
Recap7 ans et +RecapVincent Jaossin
Recap10 à 30 minutesRecapYoka By Tsume
Recapdessin, communication, ambiance,
déduction
RecapThématiques
Recap18 € chez Recapet dans Recap
Formz

Vous n’avez pas de talent artistique ? Ce jeu est fait pour vous

Savez-vous dessiner ? Non ! Moi non plus. Avez-vous réussi à résoudre la quadrature du cercle ?  Non ! Moi non plus. Avez-vous déjà vu dessiner un Pokémon, une tondeuse à gazon ou un moustique avec uniquement des cercles, des carrés et triangles ? Non ! Moi non plus … avant de connaitre Formz !

Et d’entendre dire autour de la table :

« Euh, je te rappelle que tu es en école d’illustration et je n’ai aucune idée de ce que tu dessines. Un panda ? Non. Une maison ? Non. Un violon ? Non !!! »
Et d’entendre proposer : « – Une tortue Ninja ? »

2021 : un monde où il faut faire preuve d’imagination … Et il vous en faudra un minimum

Formz c’est un peu tout ça. Ubuesque, décalé, pour le plus grand bonheur de ceux qui ne savent pas, même ne veulent pas dessiner, et aussi pour les habitués du dessin qui ne pourront parfois pas mieux faire que leurs acolytes néophytes.

L’art de la coopération

Formz est un jeu d’ambiance original, de dessin en équipe, d’Anthony Perone (Kock Knock Dungeon, Dive), conçu graphiquement par Vincent Joassin (Mauwi en tant qu’auteur), pour 2 à 10 joueurs (à deux c’est bien mais à plus de 2 c’est encore mieux), pour des parties de 10 minutes minimum (ou plus selon votre goût car on y prend … goût), à partir de 7 ans (mais jusqu’à l’âge que vous voulez), et édité chez les Luxembourgeois de Yoka By Tsume (Baron Voodoo).

Dessinons ensemble

Et dans Formz, dans un temps imparti, il faudra deviner un maximum de mots qui se cachent derrière des dessins… composés tour après tour par des carrés, des cercles ou des triangles. Car les dessinateurs vont produire un dessin commun où chacun dessinera toujours la même forme. A vous d’intégrer votre forme à l’ensemble pour que le joueur chargé de deviner retrouve au plus vite le mot recherché.

Alors à vos formes, prêt, dessinez !

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/08/27/test-formz/

Recap

A la semaine prochaine pour de nouvelles aventures !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :