Recap’ de la semaine 53

C’est le premier récap’ de 2021, à cheval avec 2020 car tous les dimanches nous vous proposons un récapitulatif des articles publiés dans la semaine sur le site. Vous y trouverez des liens vers les articles complets au cas où vous les auriez manqués.

Mardi

[Prochaines sorties] Matagot #1 (janvier 2021)

Recap

Nouvelle année, nouvelles sorties chez Matagot pour le mois de janvier 2021.

Au programme : Ténèbres d’Ailleurs la 3ème extension pour Aeon’s End ou Aoen’s End Guerre Eternelle, Tsuro, SNØ l’exension pour The Magnificient et Renature.

Recap
Recap
Recap

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2020/12/29/prochaines-sorties-matagot-1-janvier-2021-2/

Jeudi

[Collectif d’Auteurs] La CAL, Compagnie des z’Auteurs Lyonnais

Recap

Nicolas Bourgoin, membre co-fondateur de la CAL, la Compagnie des z’Auteurs Lyonnais a accepté de nous parler de ce collectif dynamique qui n’en finit pas de grossir. Par ici la visite.

Des origines : Une rencontre, Octogônes, les « Epinards » et un concours

La CAL, ça a démarré en 2012, juste après une belle rencontre entre Alexandre Droit, Florent Toscano et Nicolas Bourgoin.

Ils se côtoyaient depuis peu et leurs premiers jeux étaient sortis quelques mois avant : Foutrak pour Alexandre et Mimtoo pour Nicolas – tous deux chez Cocktail Games – et Pom Pom pour Florent (voir l’article d’ Undecent sur les Jeux Opla).

Retrouvez l’article complet :https://undecent.fr/2020/12/30/collectif-dauteurs-la-cal-compagnie-des-zauteurs-lyonnais/

Vendredi

Bilan 2020 du site Undécent.fr

Recap
Bilan 2020 du site Undécent.fr

Pour le premier jour de 2020, nous vous avons proposé le bilan de cette première année toute particulière à bien des points de vue. L’année 2020 a vu la naissance du site Undécent.fr, l’arrivée dans l’équipe de Laurent, la création de chroniques qui font maintenant l’identité du site comme les interviews et les Independence Days, bref, plein de choses que je vais détailler ci-après.

La naissance d’un site

Revenons un peu sur la genèse d’Undécent. Alors que je me suis essayé sur plusieurs formats, mon envie d’écrire des articles m’a tout d’abord poussé à créer un compte Instagram. Ce premier compte (qui n’existe plus) a été créé avant le festival de Cannes 2019. Je me suis vite aperçu que le format d’Instagram ne convenait pas à ce que je voulais faire : des articles jolis avec des icônes, des images et du texte. J’ai donc vite laissé tomber.

En décembre 2019, j’ai créé la première version d’Undécent sur Overblog. J’ai créé sur cette plateforme une dizaine d’articles, j’étais assez satisfait de l’outil, mais on m’a vite fait remarqué que les pubs obligatoires gênaient le public. Aussi j’ai décidé d’investir dans un nom de domaine et j’ai créé undecent.fr au retour de Cannes 2020. Vous voyez encore les vestiges du blog Overblog sur les tous premiers articles qui sont dans un autre format.

La découverte de WordPress a démultiplié les possibilités pour le site et j’ai pu expérimenter pas mal de choses. Pour ne pas vous mentir, j’ai bien tâtonné au début, et la mise en place du site s’est faite dans les larmes et le sang. Heureusement, j’ai bénéficié des précieux conseils de Cédric, un ami webmaster. J’ai essayé des dizaines de thèmes, des centaines de plugins pour arriver à un site qui me correspondait.

Alors pourquoi Undécent ? Quand j’étais au collège (Pouh ça remonte ! je dirais dans les années 1995), je fréquentais mon premier magasin ludique à Saint Germain en Laye qui s’appelait 1D100. J’y ait fait mes premières armes ludiques avec Magic the Gathering, Blood Bowl, et Warhammer. Il y avait surtout du wargame et beaucoup de Games Workshop, qui étaient à la mode à l’époque.

Alors quand j’ai voulu trouver un nom pour mon site, c’est naturellement que j’ai voulu rendre hommage à ce magasin qui m’a donné le virus. Le site s’est donc appelé 1D100 au départ. Puis un Youtubeur qui a créé sa chaine juste quelques jours avant moi et qui portait le même nom m’a écrit et on s’est mis d’accord pour que le nom de mon blog devienne Undécent.

Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/01/01/bilan-2020-du-site-undecent-fr/

Samedi

[Test] Egizia, Shifting Sands

Recap
Recap2-4 joueursRecapVirginio GigliAntonio TintoStefano LupertoAcchittoccaFlaminia Brasini
Recap14 ans et +Recap William Bricker
Recap90 à 120 minutesRecapMatagot
Recapgestion de ressources, construction, placementRecapEgypte pharaonique, Nil
Recap44,90 € chez Recap et dans votre boutique de jeux favorite !
Egizia, Shifting Sands

Khéops, Kephren, Ramses, Snephrou ? Qu’ils soient cruels, despotiques ou sympathiques, ces pharaons, avec la prétention d’être des dieux vivants – rien que ça -, avaient une ambition simple : marquer leur passage sur terre d’une empreinte indélébile, celle de leurs constructions monumentales. Des constructions leur permettant d’accéder sereinement à l’au-delà. Et nous connaissons une belle lignée de pharaons bâtisseurs … puisqu’ils l’étaient tous, bâtisseurs ! Et ils avaient un allié de taille : le fleuve Nil, qui, par sa crue, sa décrue, son apport en boue fertile et sa navigabilité faisait de lui la clé de voûte de la prospérité de toute l’Egypte. Car sans eau douce ni limon fertile, pas de vie dans ce désert s’étalant à perte de vue du delta méditerranéen jusqu’au désert de Nubie. Et c’est là que vous entrez en scène…

Pharaon vient de publier un nouveau décret à destination de ses meilleurs bâtisseurs. Il vous ordonne d’édifier en son honneur non pas un, mais cinq glorieux monuments afin de lui assurer la reconnaissance éternelle. Le bâtisseur qui fournira le meilleur travail sera récompensé généreusement et tous ses rêves de richesse, de gloire et d’honneur deviendront réalité. Gérez vos ressources sans plus attendre, organisez vos équipes de construction et parez les rives du Nil d’or et de marbre.

Egizia est un jeu sorti en France en 2011 chez Iello mais indisponible depuis longtemps et difficilement trouvable, même d’occasion, pour les amateurs du genre. Et c’est Matagot qui s’est attelé à la localisation d’une nouvelle version de ce jeu édité à la base chez Stronghold Games et passée par Kickstarter en 2019. Et cela donne Egizia : Shifting Sands (sables mouvants dans la langue de Shakespeare) qui apporte un réajustement des règles et un nouvel artwork (principalement un nouveau plateau très bien réalisé).

Le Synopsis : Pharaon vous a donc ordonné d’édifier 5 monuments à sa gloire et sa postérité. Placez l’un vos navires le long du Nil pour vous permettre de renforcer vos équipes, d’acquérir de nouvelles Carrières, de nouveaux Champs, et d’obtenir des cartes Nil et Sphinx, de collaborer à la construction de ces fameux monuments : Colonnade, Obélisque, Pyramide, Sphinx et Statues. Avec un seul but, je vous le donne en mille : marquer le plus de points !

Egizia est un jeu stratégique de placement et de gestion de ressources permettant la construire de bâtiments qui rapporteront plus de points s’ils répondent à des objectifs cachés. Un jeu pour 2 à 4 personnes taillé au départ pour des experts de par sa durée de jeu (90 à 120 minutes minimum, bon en même temps quand certains partent pour une partie de Risk de 5 heures on ne peut pas dire pour autant qu’on est dans du jeu expert) mais un jeu accessible au plus grand nombre – avec une maîtrise de certains détails assez complexes – cela grâce à la règle de construction qui est identique pour tous les monuments.

Pendant 5 tours, les protagonistes descendent le Nil à la tête d’une armada de navires qu’ils placent à tour de rôles sur des emplacements stratégiques, libres, qui ne peuvent accueillir qu’un seul navire. Ces cases génèrent des actions très variées parfois combinées. Elles permettent par exemple d’avancer sur la piste de score, d’améliorer la force des ouvriers, la production de blé et de pierres, ou d’acquérir de nouveaux objectifs secrets. Le blé devra être en quantité suffisante pour nourrir les équipes d’ouvriers qui devront également posséder les forces et les pierres nécessaire à la construction de différents monuments. Ces derniers permettent de gagner plus ou moins de points de victoire suivant leurs conditions très variées et originales de construction. Pour pouvoir participer à la construction d’un monument, il faudra auparavant avoir placé un navire sur une des cases construction qui sont les seules à pouvoir accueillir plusieurs bateaux.

Retrouvez l’article complet :https://undecent.fr/2021/01/02/test-egizia-shifting-sands/

Arnaud et Laurent vous souhaitent une super année 2021 ! Prenez soin de vous !

Recap

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :