[Test] Les Petites Bourgades, Tetris chez les Minipouss

Les petites Bourgades1-6 joueursLes petites BourgadesPeter McPherson
Les petites Bourgades10 ansLes petites Bourgades Matt PaquetteGong Studios
Les petites Bourgades45 minutesLes petites BourgadesLucky Duck Games
Les petites BourgadesConstruction, placementLes petites BourgadesVilles médiévales fantastiques
Les petites Bourgades31€50 chez Les petites Bourgadeset dans votre boutique de jeux favorite !
Les Petites Bourgades

Qu’est-ce qu’on y fait ?

Ca fait un petit moment que j’ai envie de tester Les petites Bourgades. Pour la petite histoire, j’ai longtemps confondu le jeu avec Little Town chez Iello, si bien que je ne l’ai pas essayé à Cannes, malgré les excellents retours que je voyais. Depuis, j’ai bien sûr corrigé mon énorme erreur, et j’avais bien envie de l’essayer.

La promesse avait de quoi me faire saliver : un jeu réflexif, de placement et de gestion de l’espace ; d’optimisation avec un mélange de Tetris et de city builder ; des bâtiments qui scorent tous de façons différentes, et qui peuvent changer à chaque partie. L’accessibilité de la mécanique et des règles avait suffit à me convaincre qu’il fallait que je teste le jeu.

Et puis la vague des jeux de placement à polyominos est arrivée ; j’ai un peu oublié le jeu, me disant que les autres jeux de placement le valait sans doute. Que nenni mon bon monsieur ! Quand Lucky Duck m’a proposé de tester le jeu, j’ai sauté sur l’occasion pour m’apercevoir que point de polyominos ici, ou plutôt qu’on allait les fabriquer nous même avec nos blanches mains. 11 mois après la sortie du titre, voici enfin le test.

Dans Les Petites Bourgades, les joueurs incarnent les maires de petites villes à la population anthropomorphique qui vont tenter de développer leur minuscule ville de la meilleure façon possible et surtout de la façon la plus optimisée car les ressources se font rares (tiens ça me rappelle quelque chose qu’on ne fait pas). Etes-vous prêts à faire une mignonne petite bourgade ? Suivez le guide !

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite ?

  • 1 livret de règles
  • 6 plateaux joueurs
  • 25 cartes bâtiment
  • 15 cartes monument
  • 15 cartes ressources
  • 1 bloc score
  • 126 bâtiments
  • 1 marteau maître constructeur
  • 6 monuments
  • 90 cubes ressources

Comment on joue à Les Petites Bourgades ?

La mise en place :

Pour mettre en place Les Petites Bourgades, chaque joueur reçoit un plateau joueur. On place la carte « maison de campagne » face visible au centre de la table, puis on trie les autres bâtiments par type. On mélange chaque type et on tire au hasard un de ces bâtiments. On dispose les cartes ainsi tirées en ligne à côté de la carte « maison de campagne ».

On place les bâtiments (sauf les monuments) et les ressources à portée des joueurs qui reçoivent chacun un monument qu’ils placent à côté de leur plateau joueur. On distribue à chacun deux cartes monuments, ils en choisissent un qu’ils placent face cachée à côté de leur plateau personnel.

On attribue le premier joueur.

Le tour de jeu :

Tout d’abord, voyons comment est constituée une carte bâtiment :

  • Une partie montrant un polyomino composé de carrés correspondants aux cubes ressource qu’il faudra reproduire sur votre plateau joueur pour pouvoir construire le bâtiment.
  • Une partie indiquant comment le bâtiment va scorer (le cas échéant).
  • Une image.
  • La forme du meeple bâtiment une fois construit.

Dans Les Petites Bourgades, on joue autant de tour qu’il est nécessaire pour remplir les plateaux de tous les joueurs. A chaque tour, le maître constructeur (celui qui a le marteau) annonce une ressource (qu’on va rapidement appeler par leur couleur, mais qui sont du bois, du blé, de la brique, du verre et de la pierre). Chaque joueur DOIT prendre cette ressource dans la réserve et la placer sur son plateau, où il le souhaite.

Une fois ceci fait, les joueurs peuvent construire les bâtiments dont ils ont reproduit le polyomino sur la carte correspondante. Il défausse alors les ressources ayant servi à construire la bâtisse, il prend le bâtiment en question dans la réserve et le place dans un des carrés précédemment occupé par les ressources défaussées.

Une fois que tous les joueurs ont fait cela, on passe la marteau au prochain joueur et un nouveau tour peut débuter.

Les tours s’enchaînent ainsi jusqu’à ce que les plateaux de tous les joueurs soient remplis de bâtiments et/ou de ressources et qu’aucune construction n’est possible. Si un joueur termine avant les autres, il sort de la partie et les autres continuent sans lui.

La fin de partie :

On compte ensuite les points selon les bâtiments construits, celui qui en a le plus gagne la partie.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • Le côté Tetris
  • C’est assez casse-tête
  • Les illustrations sur les cartes
  • Tout le monde joue en simultané
  • La mécanique accessible

Ce que j’ai 💔

  • Le dernier joueur à sortir choisit les cubes qu’il veut, il est donc avantagé
Les petites Bourgades

Design

J’aime bien le design général de Les Petites Bourgades. Il y a plein de meeples avec des formes et des couleurs différentes. Les pions bâtiments et les cubes sont très colorés, et si les cubes ressource ne sont pas daltonien friendly, les bâtiments, grâce à leur formes le sont.

Les illustrations sur les cartes sont très jolies et on reconnait bien les bâtiments qu’elles représentent. L’iconographie est claire et explicite et les règles de scoring pour chaque bâtiment sont assez bien décrites sur la carte, on n’a pas besoin de se référer au livret de règles.

Les couleurs des ressources sont assez bien tranchées et on n’a pas de mal à les différencier. Les formes ne sont pas trop complexes et on ne s’arrache pas les cheveux pour les retourner ou les imaginer sur les plateaux joueurs.

ze meeple

Qualité du matériel

La qualité de Les Petites Bourgades est une nouvelle fois excellente comme souvent chez Lucky Duck. Les pions en bois sont de très bonne facture ; ils sont gros et épais, et résistent bien à la chute (même s’ils ne sont pas sensés tomber). Les cubes sont tout aussi bons, je les ai trouvé un peu plus gros que la moyenne.

Les cartes n’ont pas le linen finish (on ne les manipule cependant pas beaucoup) mais leur taille Tarot les rendent assez agréable à manipuler. Les plateaux joueurs sont de la bonne épaisseur et on nous fournit un carnet de scores avec pas mal de pages déjà (même si j’aurais une nouvelle fois préféré un plateau effaçable, voire une appli).

Pour couronner le tout, un insert présent dans la boîte permet de bien ranger le matériel et est assez rigide et semble solide.

Dans l’ensemble, le jeu respire la qualité, on en a pour son argent. Pour un jeu de cette gamme de prix, c’est très bien, d’autant qu’il y a pas mal de pièces en bois qui coûtent cher à produire, surtout quand ce sont des formes personnalisées.

Les petites Bourgades

Thème

Alors, je vous le dit tout de suite, le thème de Les petites Bourgades est hyper léger, c’est juste un habillage du jeu. Il ne raconte pas d’histoire et on l’oublie assez vite. Les cubes ressources sont appelés par leur couleur et rien dans le jeu ne vous incite à ne pas le faire.

Il est vrai qu’on construit effectivement un « puits » ou une « maison », mais cela aurait pu être autre chose.

A part cela, l’univers me fait penser à ce dessin animé des années 80 : Les Minipouss. Pour les plus jeunes d’entre vous, et parce que je suis sympa, voici un extrait du dessin animé :

Alors bien sûr cette petite madeleine de Proust m’a fait bien plaisir. Le thème, même s’il n’est qu’un habillage de la mécanique et est finalement assez accessoire, mais il a le mérite d’être là et il est agréable.

Dans l’ensemble le thème fait le job, il conviendra à tout le monde, ce qui est bien pour un jeu tout public.

Les petites Bourgades

Mécanique

On aime bien jouer à Les Petites Bourgades ! La mécanique est hyper simple, et peu de décisions sont à prendre dans un tour, mais chacune d’elle doit être bien sous-pesée et prise en anticipant les coups suivants.

Le plateau individuel fait 4×4 cases, ce qui est incroyablement petit, quand on sait que la plupart des formes à réaliser font 4 cases. Du coup, suivant la forme on remplit assez vite notre espace de jeu. Comme on ne sait jamais trop à l’avance quel ressource vont choisir les adversaires (enfin si, on peut le déduire en regardant ce qu’il font) il va falloir bien planifier et écarter ses patrons pour être sûr de pouvoir placer la ressource.

Il faudra faire attention à pouvoir terminer ses bâtiments, faute de quoi, vous vous retrouverez avec un espace de jeu rempli de ressources non convertibles, donc autant d’espaces vides en fin de partie qui vous infligent des points négatifs.

En plus de tout cela, pas mal de bâtiments sont interconnectés pour le scoring. Par exemple, les maisons de campagne doivent être ravitaillées par une ferme pour compter, les puits doivent être adjacents à des maisons de campagne, etc… Vous voyez donc qu’en plus de bien placer les ressources obtenus, il faut les placer de manière à ce qu’une fois construit le bâtiment puisse être connecté à ses bâtiments connexes.

Et c’est là que les ennuis commencent, car il n’est pas rare de s’apercevoir à la fin de la partie qu’on a fait une erreur au tout début qui vous bloque de façon définitive. Anticiper les 4-5 prochains tours est donc tout à fait primordial pour s’en sortir.

Derrière une mécanique hyper simple – un joueur choisit une ressource, tout le monde la place sur son espace, puis on construit éventuellement des bâtiments – se cache une certaine profondeur de jeu au niveau décisionnel et stratégique. C’est vraiment cool les jeux comme ça : peu de choix différents pendant le tour mais ils doivent être faits de la meilleure des façons.

Du coup, le titre est vraiment réflexif, comme je les aime. Sans être hyper prise de tête (pas besoin de se faire fondre le cerveau pendant des heures), le jeu demande vraiment de la réflexion et nécessite qu’on se pose les bonnes questions, c’est vraiment bien !

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles de Les Petites Bourgades sont vraiment simples et faciles à retenir. Le jeu s’explique en quelques secondes et aucun retour à la règle n’est nécessaire. Le jeu est donc parfaitement accessible à un public familial.

Le livret des règles est bien fait et tout y est expliqué clairement. Je n’ai pas remarqué d’erreurs et de points de règles non traités.

Les petites Bourgades

Mise en place / Rangement

Les Petites Bourgades s’installe assez vite : on donne les plateaux au joueurs, on met tous les pions en tas au milieu de la table et tire les cartes bâtiment. Le très bon thermoformage de la boite accélère vraiment la mise en place ainsi que le rangement.

Conclusion

Je ne regrette pas d’avoir posé mes mains sur Les Petites Bourgades ! C’est un très bon jeu de placement et de construction qui me fait penser un peu au Tetris. La mécanique est hyper simple, mais ne vous y trompez pas, la profondeur de stratégie est bien là et vous allez devoir bien réfléchir avant de faire quoi que ce soit. Le fait que tout le monde joue en même temps, c’est vraiment cool, on n’attend pas entre les tours et le temps de jeu passe en un éclair !

Testeurs : Arnaud, Carole, Baptiste, Auriane

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :