Cyril Bouquet

Aujourd’hui j’ai l’honneur de vous proposer l’interview de Cyril Bouquet!. Il est l’illustrateur notamment de Kingdomino, Queendomino, Kingdomino duel, Okiya, Chicken Love ou encore Attila, tous chez Blue Orange.

Salut Cyril, tout d’abord un grand merci d’avoir accepté cette interview un peu spéciale!

Depuis quand illustre-tu des jeux de société et que faisais-tu avant cela?

J’illustre depuis 2011. Avant cela, je travaillais en tant que ludothécaire et animateur périscolaire sur Périgueux.

Comment es tu entré dans ce petit monde des jeux de société ?

C’est un peu particulier car tout a commencé un Samedi pluvieux en Dordogne, j’avais du temps à tuer et j’avais vu un reportage de feu “jeux sur un plateau” avec Bruno Cathala qui expliquait son nouveau jeu “Trolland” avec une version prototypée non illustrée, j’avais aimé le ton “politiquement incorrect” du jeu, qui m’avait bien fait marrer 🙂

Donc j’ai tenté le coup, j’ai illustré 5 persos, genre troll, orc, prince , etc… Et puis, à l’esbrouffe j’ai tout envoyé par mail à Bruno que je ne connaissais pas encore….

Et surprise dans l’aprem il me renvoie un mail en me disant qu’il avait une bonne et une mauvaise nouvelle, la mauvaise c’est que le jeu était signé avec un illustrateur et la bonne c’est qu’il aimait bien ce que je faisais et que c’était possible un jour, et il finissait le mail en me demandant si je n’étais pas trop déçu…… Alors que c’était pour moi la meilleure des réponses car je n’attendais rien de précis 🙂

Puis vu que Bruno habite près d’Annecy, lieu où j’ai habité pendant presque dix ans et où bon nombre d’amis sont. La fois où j’y suis retourné, je l’ai appelé , et on s’est dit qu’on pourrait manger ensemble un midi, ce que l’on a fait et vu que bruno a toujours son sac “à protos” avec lui, on a joué à un de ces protos durant le repas. Ce jeu était “haru ichiban” et à la fin de la partie il m’a dit “ça te dirait de l’illustrer?” . Je suis resté “sur mon séant” et je lui ai dit évidemment oui, et la version animée pour téléphone était lancée, et ma carrière aussi d’ailleurs 🙂 Merci Bruno 🙂

Peux tu nous dire quel est le processus de création de l’illustration d’un jeu?

J’essaie toujours si possible de jouer au jeu en prototype , lors de festivals si je vois l’éditeur, ou je m’en construit un avec un print and play, car d’une part je suis joueur et j’adore avoir des exclus à tester :-). Et puis il me semble important en tant qu’illustrateur de voir comment tourne le jeu, quelles sont les informations importantes qu’il faut mettre en avant , etc… Car l’illustration ne doit pas gêner la lecture du jeu, c’est vraiment très important , à mon avis.

Puis ensuite je fais pas mal de petits croquis de recherches, et souvent si j’ai le temps je laisse macérer quelques jours dans mon esprit , et ensuite une fois la validation de l’éditeur ou du directeur artistique j’attaque les cleans et la colorisation.

Travaille-tu à l’ancienne ( papier crayon ) ou avec l’informatique? pourquoi?

Je travaille “à l’ancienne” avec croquis sur papier , car je viens , à la base, du monde du dessin animé, et à l’époque encore où on faisait 12 dessins par secondes et sans ordi 🙂

Donc j’ai besoin de la matière , du contact avec le crayon et le papier, un peu comme en musique où je préfère les vinyls au mp3 dématérialisés :-). Après pour tout ce qui est colorisation et clean je passe par l’ordinateur car cela donne une vraie liberté et un gain de temps considérable lorsque l’éditeur demande des modifications, juste un calque ou 2 à modifier au lieu de refaire toute une peinture, ce n’est pas tout à fait la même 🙂 

Quel est le jeu que tu as préféré illustrer?

Illustrer un jeu est très souvent une belle aventure humaine et de belles rencontres , donc chaque jeu a son histoire et il me paraît difficile d’en sortir un parmi la soixantaine que j’ai fait :-). Peut-être le premier “blue lion” car c’était une sorte de truc de fou quand j’ai eu la première boîte entre les mains 🙂

Peux tu nous lâcher en exclu ta prochaine illu?

Oui , c’est une couv que je viens d’achever pour les amis de Game Partners, une société qui propose du serious game pour les entreprises, pour des formations, comités d’entreprise, etc…. Si vous cherchez à créer un jeu au sein de votre entreprise, allez faire un tour sur leur site  www.gamepartners.fr 🙂 Un jeu de prévention sur les risques de la cyber-criminalité.

Cyril Bouquet

Pour continuer cette interview, si on sortait le jeu “questions de merde”?

Voici les questions de la première carte:

Je tire 3 cartes…

A quoi reconnaît-on un(e) con(ne)?

Si vous pensez que “POUTOU” est le nom du 5ème télétubbies , il y a de fortes chances que vous ne soyez pas loin d’être cons(nes) 🙂

Quand as-tu été généreux pour la dernière fois?

Quand j’ai accepté de répondre à cet interview 🙂

Quel évènement de ton enfance aimerais tu changer?

Rien, je ne changerai rien.

Voici les questions de la deuxième carte:

Qu’est ce qui te manquerait le plus si les smartphones disparaissaient?

les musiques à la con des gens quand leur téléphone sonne 🙂 Sinon rien car les smartphones me gonflent plutôt sur le principe. Ma vie n’est pas un téléphone 🙂

Quelle chanson choisirais-tu pour ton enterrement?

Je ne me ferai pas enterrer 🙂 Mais je pense s’il en fallait une , ce serait “ anne frank army “ des excellents moscow death brigade !

Ou sinon “stayin’ alive”,pour le petit pied de nez, mais là ce ne serait pas sympa pour les oreilles des personnes présentes 🙂

A quelle proposition faut-il toujours dire non?

Toutes celles qui méritent une réponse négative ! Ne jamais aller contre ses idéaux !

Et la dernière carte:

Qu’est ce que la folie?

une petite douceur de la vie 🙂

A quoi servirait une année sabbatique?

pensons plutôt à une vie sabbatique, une année serait trop courte 🙂

A quels signes remarques-tu que tu plais?

tous les signes 🙂 🙂 🙂

Merci infiniment, Cyril, d’avoir répondu à ces questions! Nous attendons ta prochaine illustration avec impatience!

Chers lecteurs, si vous avez aimé les dernières questions de cette interview, vous pouvez les retrouver dans le jeu “Questions de Merde “ chez Le Droit de Perdre.

questions de merde
Cyril Bouquet

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :