[Chronique] Pérégrination dans le grand illuminarium de Lorcana

2 joueurs ou plus
8 ans
20 minutesRavensburger
JCC, affrontementRavensburger
18/08/23 Disney
PVC : 19€99 pour les starter
5€90 pour les boosters
et dans

La première chronique vous a permis de découvrir Lorcana, ses mécaniques et son fonctionnement. Cette fois, nous allons nous aventurer vers d’autres contrées. Lorcana a tout d’un grand JCC et la communauté s’organise. On se souvient encore des couics et des couacs à gogo sur les stocks du chapitre 1 et les débuts du chapitre 2. Maintenant, il est temps de passer au truc chic, au truc chouette. Il y a du stock, des joueurs et des collectionneurs.

L’ascenssion des floodborn, la suite du chapitre 1

La suite du chapitre se nomme l’ascension des floodborn. Une vague d’encre a submergé Lorcana et certains personnages ont été métamorphosés par la magie qu’elle contenait. Ainsi, Minnie devient une plongeuse émerveillée, cendrillon une chevalière capable d’affronter les plus vilains des méchants et la marraine la bonne fée ne transforme plus des citrouilles en carrosse mais en épée digne d’excalibur.

Une nouvelle mécanique apparait : la résistance. Elle fonctionne comme un bouclier réducteur de dégâts pour les personnages. Cette capacité a permis de créer des decks autour de ce fonctionnement et est venu renforcer certaines autres capacités qui deviennent encore plus intéressantes. Un personnage qui aura la capacité résistance +1 sera capable de réduire tous les dommages qu’il reçoit de 1.

Certaines couleurs d’encres ont bénéficié de nouvelles cartes permettant de piocher ou de créer des combos. A l’inverse, d’autres encres ont eu le plaisir d’accroitre leur moyen de faire défausser les cartes. Vous l’aurez compris, le jeu gagne en profondeur. Chaque couleur a gardé son identité propre malgré ces nouveautés. Le saphir reste l’encre qui permet de bénéficier des effets de rampe et le rubis celle des combattants.

La méta* du jeu a donc bien changer depuis le chapitre 1. Ainsi, lors des derniers tournois où j’ai pu aller, je n’ai pas croisé de deck du chapitre 1. L’archétype qui prend de la place dans la méta aujourd’hui est le rubis/améthyste. Les cartes qui permettent de faire du Lore sans personnage en jeu sont de couleur améthyste. Le Grimoire du sorcier et le Merlin en chèvre définissent une partie de la méta du chapitre 2.

Lors de la finale du plus gros tournois français s’est déroulé à Anger, les deux compétiteurs ont joué les encres rubis/améthyste. Un stream a été réalisé par Ketal, analyste JCC, commentateur et Youtubeur.

Le portrait de Ketal, un passionné et plus encore

Ketal, peux-tu te présenter en quelques phrases ?

Bonjour 🙂 Et bien je me nomme Grégory Henriques, plus connu sous le nom de « Ketal » sur internet ! Grand passionné de jeu et de Game Design, je me suis spécialisé dans les jeux de cartes avec le temps. Depuis environ 2012, je fais du contenu sur les jeux de cartes, de manière très sporadique au début, mais depuis un an j’essaie d’y mettre plus de temps et d’énergie !

Quel contenu proposes-tu sur ta chaîne Youtube ?

Un peu ce qui me passionne sur le moment ^^ Et en ce moment, ce qui me passionne c’est clairement Lorcana et en particulier le fait de commenter des parties compétitives de Lorcana ! A côté de cela, je cherche a faire beaucoup d’analyses et de simplification sur plusieurs concepts du jeu afin de rendre la partie compétitive accessible à tous 🙂

Réalisais-tu des vidéos avant Lorcana ? Si oui, quel(s) sujet(s) étai(en)t abordé(s) ?

Je fais du contenu depuis très longtemps, j’ai toujours eu un penchant sur le commentaire de jeux de cartes compétitifs et leur analyse, mais je suis passé par pleins de phases, avec des let’s play, du speedrun etc.

Comment as-tu connu Lorcana?

Comme plein de gens, via les annonces de Ravensburger ! ^^ J’ai tout de suite été attiré par l’univers mais moins par le gameplay, que je jugeai trop semblable à d’autres jeux du genre. Mais après y avoir joué plusieurs fois, j’ai fini par y prendre goût. C’est surtout après le premier tournoi que j’ai organisé et commenté avec Antrejeux Studio, que j’ai compris que c’était un jeu très cool compétitivement, et qu’il était très agréable a regarder et à commenter ^^

Quels sont les contenus les plus regardés sur ta chaine ? 

Les phases finales de gros tournois que j’ai commenté avec mon compère Romuald, et les vidéos ou j’analyse des choses qui ne sont pas encore sorties. Très clairement. ^^ Je pense que cette deuxième catégorie plaît aux personnes qui veulent suivre les futures sorties/cartes révélées tout en écoutant quelqu’un dire si ça sera bien ou pas :p

As-tu pu identifier si les followers étaient nouveaux dans l’univers du Jcc ? Ou est-ce vraiment un mélange entre nouveaux et joueurs confirmés ?

Pour mes followers, j’en ai aucune idée. Je sais que Lorcana a attiré un énorme spectre de joueurs et joueuses qui étaient totalement étrangers au jeu de cartes à collectionner, particulièrement de manière compétitive. Je vois quand même quelques têtes connues d’ancien JCE venir aux gros tournois, mais je pense qu’on est sur un jeu avec le plus gros pourcentages de joueurs qui découvrent cet univers.

Tu rencontres énormément de joueurs et collectionneurs de Lorcana lors de tes streams de tournois, pourrais-tu nous dévoiler ton ressenti à propos de l’évolution de la communauté ?

Je pense que du bien de la communauté de Lorcana et surtout sur la durée 🙂 Maintenant que les potentiels scalpers et trouble-fêtes qui favorisent la compétition au détriment de la bonne ambiance sont partis, on a vraiment que des gens dont la préoccupation principale est que tout le monde passe un bon moment, et ce, sans pour autant diminuer l’aspect compétitif du jeu. Etant un fervent défenseur de la compétition, je fais cependant partie de ceux qui pense qu’elle ne doit pas se faire au détriment de l’accueil et la bonne expérience de joueurs plus occasionnels, qui sont le vrai noyau de la communauté et qu’il faut protéger à tout prix ^^

Tu es spécialisé dans les jeux de cartes, lesquels as-tu testé ? Selon toi, Lorcana a-t-il sa place au sein de ce panthéon des jeux de cartes ?

J’ai testé beaucoup beaucoup de jeux de cartes, faire la liste serait trop long ^^ J’ai été particulièrement actif dans les jeux de cartes JCE de la gamme de FFG comme Trône de Fer, Warhammer 40k : Conquest, La Légende des 5 Anneaux et aussi certains jeux coopératifs comme Marvel Champions. Lorcana cependant en est très éloigné car il s’agit d’un JCC, et est donc en compétition avec des jeux comme Magic, Pokemon, Yu-Gi-Oh etc. Je pense qu’il a complètement sa place de par ses mécaniques et son univers. Si Ravensburger gère bien l’événementiel et l’aspect communautaire, il pourrait complètement prendre une place en tant qu’agent majeur du jeu de carte dans le monde 🙂

Je crois savoir que tu es de Lyon, la scène du jeu de société est très présente dans ce secteur avec le collectif des auteurs lyonnais, de nombreuses associations et bar à jeux etc… Lorcana a-t-il trouvé sa communauté dans cette ville ? Peux-tu nous en dire plus sur les lieux ? Le type d’événements ? Comment la communauté réagit aux différents événements ?

Je pense pouvoir dire que Lyon est sûrement une des scènes les plus active liée à Lorcana. Les tournois hebdomadaires de la boutique Trollune (qui n’est pas la seule à en faire mais qui fait les plus gros rassemblements) sont quasiment tout le temps plein, avec de la file d’attente derrière. Les événements plus ponctuels ameutent aussi beaucoup de personnes, avec beaucoup de joueurs plus occasionnels qui ne peuvent pas forcément venir le soir en semaine.

Quels sont tes projets pour 2024 ? 

Mon projet principal pour 2024 est simple, commenter le plus possible de gros tournois Lorcana en direct 🙂 Évidemment si possible les futurs gros tournois qui seront faits par Ravensburger mais aussi de potentiels gros tournois fan mades ou gérés par des boutiques. Plus je commente de Lorcana en direct et plus je suis heureux ^^

Si tu devais choisir trois cartes lorcana pour te définir lesquelles se seraient? Une chanson ? Un objet ? Un personnage ?

Chanson : Tuons la bête. J’ai toujours aimé les moyens de pouvoir gérer les personnages adverses, et avoir un moyen de potentiellement bannir tout un tas de personnages d’un coup sans toucher aux miens, c’est parfait ^^

Objet : Miroir de la Bête. La pioche c’est la vie, encore plus dans Lorcana, et avoir un outil qui permet de jamais vraiment avoir une main vide, c’est juste parfait pour mon style de jeu

Personnage : La Bête « colérique et aigrie ». Je suis un joueur qui aime le « toolbox », en gros, faire des decks qui ont des réponses à tout. Et une carte qui permet à la fois de gérer les objets, d’avoir des stats pas trop dégueu et en bonus, avoir 2 de Lore pour faire des points au besoin, c’est parfait pour moi ^^

Tu mentionnes le fait d’être game designer sur ton temps libre, as-tu la possibilité de nous en dire plus ? Les projets sur lesquels tu travailles ?

J’ai toujours été passionné de Game Design, j’en ai même fait des études et une partie de ma carrière^^ Gamin, je faisais des prototypes de jeu pour jouer aux jeux vidéos que je ne possédais pas, mais sous forme de jeux de plateau :p Je n’ai jamais cessé de travailler sur des prototypes, mais depuis peu de temps, un d’entre eux commence à vraiment me plaire, au point que je vais rapidement chercher à l’éditer. Il s’appelle Elem’Hunters et est un mélange entre Deckbuilding et manipulation de dés, dans un format très dynamique et plein d’interactions entre joueurs ^^

Seras-tu présent à Cannes ?

Je serais présent à Cannes avec une accréditation Presse, afin de pouvoir prendre le maximum d’informations liées à Lorcana et d’autres jeux de cartes ^^ J’espère vous croiser sur place 😉

Lien chaine Twitch de Ketal.

Lien chaine Youtube de Ketal.

On a testé pour vous : Pure Grading

En déplacement professionnel dans le Var, je m’arrête dans une boutique local en recherche de quelques booster Lorcana au lancement du chapitre 2 .
Le propriétaire de l’établissement me fait faire le tour de sa boutique et de la salle de jeu arrière.
Un flyer sur son comptoir attire mon attention, il m’explique que c’est une société de gradation situé tout près.

Quelques semaines plus tard, ayant eu de la chance lors de l’ouverture de mes boosters, je passe commande pour quatre gradations standards du chapitre 2 de Lorcana .
Le site est simple et très intuitif ; avec un design épuré.
Je comprends qu’il existe trois services différents ; l’authentification, la gradation standard et la gradation premium .
Je sélectionne la gradation standard car je n’ai pas besoin des rapports complets sur mes cartes.
Toutes les informations sur ma commande sont claires, j’envoie donc mes cartes juste avant les fêtes de Noël.
Le délais annoncé de 15 jours ouvrés a bien été respecté et j’ai rapidement été contacté car ils avaient réalisé les étiquettes « Pure Label » concernant plusieurs de mes cartes et ils m’ont donc proposé d’échanger pour ces étiquettes. Pour 2024, les délais sont dorénavant de 25 jours ouvrées, victime de leur succès, il vous faudra être plus patient !

Ces étiquettes sont très belles, bien plus que les étiquettes de certains concurrents fort connus.
Elles possèdent une illustration qui prolonge et sublime l’image de la carte en question.
Il n’ y a pas de surcoût pour ces étiquettes par rapport aux autres.

Ensuite, j’ai reçu un mail lorsque ma commande est passée en gradation et lorsque le colis a été envoyé. Celui-ci est arrivé rapidement et en très bon état.
Il contenait le boite PureGrading ainsi que les toploader que j’avais utilisé pour protéger les cartes lors de mon envoi.

Le tarif est conforme à la prestation et le boîtier Made in France est réellement un plus à notre époque.
Les étiquettes PureLabel font vraiment une différence très appréciables.

Après avoir réceptionné mes cartes, je les ai contacté pour qu’ils répondent à quelques questions auxquels ils ont répondu avec plaisir :

Pourriez-vous présenter votre société en une phrase ?

Pure Grading est une société française de certification et gradation de cartes de collection.

Pouvez-vous nous raconter la genèse de Pure Grading ?

Pure Grading est né de la réflexion d’un groupe d’amis collectionneurs de cartes et particulièrement de Pokémon. Nous avons commencé à travailler sur le projet en avril 2021 et nous étions alors clients de différentes sociétés de grading, françaises et internationales. Cependant, aucune d’elles ne correspondaient à nos attentes qui étaient de sublimer et protéger nos cartes préférées. Nous avons donc créé Pure Grading, qui a pour but de sublimer les collections de nos clients, en leur proposant une expérience unique dans la personnalisation, notamment via nos différents types d’étiquettes (Standard, Color Match et Pure Label). Nous sommes très attachés au made in France et nous souhaitions proposer un écrin parfait pour accueillir les cartes de nos clients.

Combien de personnes travaillent pour Pure Grading ?

Nous sommes deux à travailler à temps plein chez Pure Grading.

Vos boîtiers viennent de France, ainsi que vos machines, Pourriez-vous développer un peu ?

Exactement, nos boîtiers ont été conçu avec l’aide d’un bureau d’étude et ils sont fabriqués en France, dans le Jura. Notre machine à sceller par ultrason est made in France également, ce qui garantie une qualité de scellage optimale pour les cartes de nos clients.

Les étiquettes Pure Label ont-elles été réalisées par des artistes ou des IA d’illustrations ?

Toutes nos étiquettes sont réalisées par des artistes français, nous n’utilisons pas d’IA pour la création de Pure Label.

Pouvez-vous nous expliquer les étapes du processus de gradation à partir du moment où le client passe commande ?

Nous réceptionnons les cartes et nous filmons l’ouverture des colis. Les cartes sont ensuite scannées dans l’attente de traitement. Nous procédons ensuite à l’authentification des cartes, puis à la gradation de celles-ci. Nous effectuons systématiquement une double authentification, ainsi qu’une double gradation des cartes soumises. C’est-à-dire que chaque carte est authentifiée et notée par deux personnes.

Une fois la phase de notation terminée, les étiquettes sont alors éditées, vérifiées puis imprimées. S’en suit la phase de scellage, la phase de contrôle qualité et enfin l’expédition du colis, également filmé.

Il y a la possibilité de sélectionner une note minimal pour la gradation, que se passe-t-il si la carte n’atteint pas cette note ?

Si la carte n’atteint pas la note sélectionnée, elle sera alors certifiée avec la mention « A » pour « Authentic ».

Il y a un QR code, à quoi sert-il ? Le numéro d’authentification joue-t-il le même rôle ? Et enfin, à quoi sert un rapport de population ?

Le QR code permet rapidement au client d’être redirigé vers la page de certification de sa carte. Dans le cas d’une gradation premium, il pourra alors visualiser le rapport détaillé de notation depuis cette page et voir les défauts marqués sur sa ou ses carte(s). Le numéro de certification visible au recto de l’étiquette joue le même rôle.

Le rapport de population permet à tout moment de prendre connaissance du nombre d’exemplaires d’une ou plusieurs cartes certifiées auprès de nos services. Cela permet à l’utilisateur et au client de connaître la population de sa carte.

En plus de Lorcana, qu’elle autre JCC pouvez-vous grader ?

Nous gradons à ce jour les TCG Pokémon, One Piece Card Game, Disney Lorcana ainsi que Naruto Kayou. D’autres jeux de cartes seront proposés prochainement à la certification.

Sur votre site internet, vous mettez en avant l’importance qu’a l’aspect communautaire pour vous. Pouvez vous nous en dire plus ?

En effet, nous sommes très attachés à cet aspect communautaire, car cela nous permet d’échanger facilement avec nos clients et potentiels clients, dans le but de continuer à proposer de nouvelles choses. Dans cette optique, nous avons créé un serveur Discord où nous comptons près de 300 membres, sur lequel vous pourrez retrouver des informations sur Pure Grading, échanger avec des collectionneurs de différents TCG, partager vos réceptions ou encore avoir quelques exclusivités !

Il est toujours appréciable de découvrir que des société françaises sont capables de répondre à une certaine demande de la part des collectionneurs.

Et en plus, l’équipe Pure Grading vous offre un code promotionnel, UNDECENT5, qui vous offre -5% sur votre commande Pure Grading. Saisissez cette opportunité de tester leur gradation si ce n’est pas déjà fait!

Lien du site internet Pure Grading.

Lien de l’un des artistes qui réalise les étiquettes.

Nos pérégrinations dans les lieux et les événements

Voilà 3 mois que j’arpente la Drôme, l’Ardèche et le Var à la rencontre des addicts Lorcana. Je m’aventure aussi dans les différents réseaux sociaux et les divers groupes de discussion, serveur discord et j’en passe car il y a pléthore de channel pour vous permettre de rencontrer d’autres passionnés.

Nous voilà à un mois du festival de cannes et j’attends avec impatience les annonces de Ravensburger sur ce qui va arriver pour Lorcana. En attendant la suite, voici ce qui anime les joueurs et collectionneurs actuels.

A Montélimar, venez rencontrer Yannick, l’hôte de l’Amusoir : une boutique ludique dans le centre ville qui accueille régulièrement la communauté Lorcana. Les vendredis après-midi, sa salle de jeu est en accès libre pour les joueurs et collectionneurs. En complément, il organise une à plusieurs fois par mois, des tournois aux différents formats : du construit, du scellé et du draft.

Sur Valence, j’ai pu participer à la Ligue, organisé par la Diagonal du Fou dans sa salle de jeu. Tous les lundi soir, à partir de 19h00, les joueurs et collectionneurs se rencontrent. Un programme varié car ils adorent les défis et les challenges. Pour compléter cette Palette, des tournois ont lieu de manière récurrente.

La ville de Romans-Sur-Isère n’est pas en reste, la salle de jeu de la boutique Spoutlink est ouverte à tous les joueurs et collectionneurs aux heures d’ouvertures. La boutique organise au minimum un tournoi par mois sous différents formats, construit, scellé et draft.

Les bars à jeux sont eux aussi de la partie. Ils n’ont pas la possibilité de s’inscrire au programme de la ligue, qui est réservé aux boutiques mais cela ne les bloque pas pour rassembler les joueurs autour de leurs tables. Il y a des tournois organisés dans les bar où j’ai pu aller, comme chez le « Pixel Pub » de Valence ou «  le Fou de la Dame » de Romans sur Isère.

Bien d’autres événements et lieux accueillent la ligue, des tournois ou les collectionneurs. Mais nous ne pouvons parcourir l’intégralité des départements, le tapis volants étant garé à Aghrabah.

Un mini lexique

Après quelques événements de ligue et des tournois, je me rends compte qu’il y a au sein de la communauté Lorcana de nombreux néophytes dans les jeux de cartes.

Pour nous pardonner notre vocabulaire voici quelque termes employé régulièrement que nous devons d’éclaircir.

JCC : jeu de carte à collectionner

La méta par Ketal : Pour expliquer ça simplement, quand on joue avec un groupe de joueurs qui ne change pas trop, on crée ce qu’on appelle une « méta », on pourrait traduire ça par « environnement de jeu ». On commence à prendre des habitudes à force de jouer d’une certaine manière, face à certaines personnes, définir ce qui est fort et pas fort, quels decks sont les plus joués et les plus efficaces…etc. Donc la façon de jouer en France (par exemple), pourrait changer par rapport aux Etats Unis (toujours par exemple) ^^

Rampe/ramper : la capacité de poser plus d’une seul encre par tour

Core Construit : un tournoi ou un événement où les joueurs prépare leur deck avant l’événement

Scellé : un événement ou un tournoi où il faudra ouvrir des boosters et construire son deck en direct durant un temps de préparation. Souvent, il est permis de mélanger les 6 encres.

Draft : Comme en scellé, on va ouvrir des boosters pour construire un deck, mais on va faire tourner les cartes des boosters qu’on ouvre. Avant de passer les cartes au joueurs d’après, on va sélectionner une carte pour son deck.

archétype de deck : une façon récurrente de construire un deck de jeu , par exemple au set 2 de Lorcana, un des archétype est le Rubis/Améthyste.

Les annonces de Ravensburger pour la suite

Ravensburger a annoncé la sortie d’une boite d’initiation avec le matériel nécessaire pour appréhender les règles étapes par étapes. Ainsi, les joueurs peuvent se constituer deux decks complet pour jouer. Il y a aussi un plateau de jeu pour deux joueurs. En bonus, nous pourrons découvrir des jetons à l’effigie des personnages Disney.

Nous avons les dates de sortie pour l’année 2024, et l’année sera chargé. Pour notre plus grand plaisir, ce ne serons pas moins de 4 extensions qui sortirons.

SetSortie boutique spécialiséSortie en ligne
Les Terres d’Encres23 février 20248 mars
4e17 mai31 mai
5e9 août23 août
6e15 novembre29 novembre

Les révélations ne se sont pas arrêtées là puisqu’il y a eu l’annonce des compétitions officielles et des championnats du monde.

Nous n’avons pas encore tous les détails, mais il y aura des championnats Européen et Américain à minima. La coupe du monde sera en 2025 .

Nous avons pu admirer certains lots pour les gagnants de ces tournois officiels : les tapis de champion et les cartes enchantées promotionnelles. Je trouve les illustrations fantastiques.

.

La prochaine extension : Les terres d’encres

Prévue pour le mois de février 2024, 204 nouvelles cartes arrivent avec deux decks préconstruits, deux nouveaux tapis de jeux et 2 sets de protège cartes. Cette fois le coffret des enlumineurs devrait être en Français . ce qui va encore augmenter mon envie d’en trouver un !

La nouveauté dévoilée pour ce set sera l’apparition des lieux avec leurs lots de nouvelles mécaniques. Contre en coût en encre, un personnage pourra se déplacer dans un lieu bien précis pour profiter des avantages qu’il apporte. De quoi chambouler la méta actuelle.

Le nouveau coffret cadeau et les boosters.

Les decks seront un ambre émeraude et un saphir rubis.

Verdict ?

Ce que j’ai ❤️

  • Une mécanique très simple
  • Un design très réussi
  • La gestion de la ressource du jeu
  • Des parties fluides et rapides
  • La gestion de l’attaque des personnages
  • La réimpression des cartes du chapitre 1 et 2

Ce que j’ai 💔

  • Le déséquilibre qui apparait dans la méta avec la dominance rubis/améthyste en tournoi

Conclusion

Malgré les difficultés des premiers mois à se procurer des cartes pour jouer, la communauté est bien présente et le jeu prend sa place dans les maisons, les bars à jeux ou les associations et les boutiques. Si vous n’avez pas encore testé, il est encore temps de vous faire initier, ne serait-ce que le temps d’une partie. Ne passez pas à coté d’un jeu qui reste accessible à partir de 8 ans et qui plait d’ores et déjà à de nombreux fans, que ce soit de Disney ou d’autres jeux de cartes à collectionner.

Hello asso

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent en effectuant un don à cette adresse :

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

En plus c’est déductible des impôts !

Régulièrement, nous offrons à des donateurs et membres de l’association des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez devenir membres de l’association, vous pouvez adhérer ici :

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

Un énorme merci à tous les membres et donateurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire