[Test/KS] Fédération, ainsi s’éteint la liberté. Sous des applaudissements.

Le matériel de Fédération est au stade du prototype et sera amené à évoluer lors de la campagne. Seuls les visuels du plateau et des jetons sont définitifs.

Fédération2-4 joueursFédérationDimitri Perrier, Matthieu Verdier
Fédération14 ansFédérationMiguel Coimbra
Fédération30 minutes/joueurFédérationExplor8
FédérationPlacement d’ouvriersFédérationExplor8
Fédération05/10/21 sur KickstarterFédérationScience Fiction
Fédération75€ sur kickstarteret dans Fédération

Et bien ça faisait longtemps que je ne m’étais pas frotté à un gros jeu expert et quand j’ai vu les premiers visuels de Fédération, le nouveau bébé de chez Explor8, j’ai été séduit par l’aspect coloré du titre (oui je sais, mais moi j’aime bien, c’est mon côté bisounours !). Puis j’ai vu quelques vidéos et la mécanique, très classique par certains aspects, très originale par d’autres ont créé un certain déclic dans ma tête : je devais l’essayer.

J’ai donc pu récupérer un prototype à Vichy, et après quelques tests avec différentes combinaisons de joueurs, je peux vous faire un retour juste avant le début de la campagne de financement participatif qui débute demain, le 05/10/21. Alors ATTENTION : j’ai testé un prototype. Ça veut dire que ce que je vais dire est conditionné au fait qu’il reste tel quel durant la campagne. L’éditeur m’a indiqué que les règles et les visuels sont définitifs.

Par contre, les cubes, les meeples, les disques, les pions en bois sont des éléments génériques et seront remplacés par de pions plus thématiques et plus beaux (heureusement d’ailleurs).

Alors pourquoi cette triste citation de la Guerre des Etoiles (que tout le monde aura bien sûr reconnu 😉 ). Et bien parce que l’humanité a découvert qu’il existait des extra-terrestre (Si si ! ), et que ceux-ci se sont organisé en sénat galactique (vous comprenez ma citation? ). Alors qu’est-ce qu’on fait ? On envoie une délégation tenter d’intégrer ce sénat.

On a donc 5 ans (manches) pour prouver notre valeur et montrer aux autres qu’on en a de plus grosses qu’eux. Si tout va bien, nous pourrons y siéger. Mais en bon humain que nous sommes, nous n’allons pas mettre nos compétences en commun pour être plus fort, nooooon ! Nous allons nous faire concurrence !

Dans Fédération, les joueurs vont envoyer des sénateurs (ouvriers) ou des financements (ouvriers aussi, mais c’est des financements), dans le sénat pour déclencher des actions de planète ou de sénat afin de collecter tout un tas de trucs (comme des soutiens aliens ou des ressources) et, au final des points de victoire qui feront de vous le tout nouveau Palpatine de cette petite fédération de 5 planètes.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 1 (énorme) plateau central recto/verso
  • 8 tuiles Deep space
  • 8 Jetons méga structure
  • 10 tuiles loi
  • 1 pion ambassadeur spécial
  • 4 tuiles structure de production recto/verso
  • 45 tuiles érudit
  • 8 tuiles starter
  • 50 jetons altération
  • 12 jetons astéroïdes
  • 28 médailles d’honneur
  • 77 jetons ressources
  • 8 marqueurs scores
  • 7 marqueurs grand projets
  • 4 marqueurs grand projet sénatorial
  • 1 pion premier joueur
  • 4 plateaux individuels
  • 16 pions ambassadeurs
  • 32 vaisseaux
  • 4 marqueurs altération
  • 4 pions mage
  • 24 pions robot
  • 4 pions mineurs
  • 24 pions commerce
  • 8 tuiles aide de jeu
  • 4 dés assitanbts
  • 10 tuiles blocage (2-3 joueurs)
  • 9 tuiles votes neutres (2-3 joueurs)

Comment on joue ?

Alors je vais volontaire survoler les règles et vous présenter les mécaniques vraiment intéressantes, le livret des règles faisant pas loin de 30 pages, si vous ne voulez pas avoir un explication de 3km de long, faudra couper comme dirait le projectionniste (je vous mets une vidéo en fin de chapitre pour les acharnés des règles).

La mise en place

On place le plateau au centre de la table ainsi que tous les éléments dessus (médailles, pions sur la planète bleue et orange, meeples sur la planète verte, personnages sur la planète rose, altérations sur la planète bleue)

Chaque joueur prend tout son matériel : plateau individuel, 1 vaisseau, ses 4 sénateurs (ouvriers), son pion points de victoire etc…

On place les ressources à porté de tous et on distribue une tuile de départ qui donnera aux joueurs leurs ressources de départ.

Après une une vingtaine de minutes, le jeu est prêt à être lancé.

Le tour de jeu

Très classiquement, à son tour de jeu, chaque joueur va poser un ouvrier sur une case de la zone sénat et faire son effet.

Le joueur aura le choix de poser son jeton face ambassadeur pour proposer un vote ou sa face financement pour financer un grand projet.

Commençons par cette dernière face. On fait l’effet de la case puis on fait avancer le pion Grand Projet du grand projet qui est dans la même colonne que le jeton. On récupère éventuellement des ressources en plus selon le jeton utilisé et on débloque une des actions gratuites de son plateau personnel.

Ces actions sont disponibles si elles sont débloquées (via la face financement de jeton ouvrier ou via d’autres effets). Le joueur peut, en plus de sa pose d’ouvrier, effectuer une de ces action s’il envoie un vaisseau dessus. L’action, une fois utilisée ne pourra plus être déclenchée jusqu’à la fin de la partie et le vaisseau est définitivement consommé. Ces actions reprennent grosso-modo les actions de la zone sénat (plus quelques unes qui permettent de scorer plus de points).

Le joueur peut aussi poser son ouvrier face ambassadeur. Il effectue l’action et c’est tout.

Une fois que tous les joueurs ont posé leurs ouvriers, on va calculer les voix des jetons ambassadeurs. On détermine ainsi quel côté (gauche ou droite) du sénat remporte le suffrage pour la promulgation de la loi en cours. Les joueurs gagnent alors des points de victoire en fonction de cette loi (l’influence multipliée par 2 pour une planète donnée)

Puis on regarde qui a donné le plus de voix pour chacune des rangées du sénat. Le joueur qui a mis le plus de voix remporte la rangée et marque des points de victoire.

Sur le plateau, on trouve 5 planètes qui sont représentées deux fois (une par côté du sénat) :

  • La orange qui permet de récupérer des ressources (planète minière)
  • La rose qui permet de récupérer des soutiens aliens
  • La bleue qui permet de récupérer des jetons altérations qui viendront modifier les jetons ouvriers pour leur rajouter des effets et/ou plus de voix
  • La verte qui permet de construire des usines qui peuvent produire des vaisseaux, transformer des ressources en d’autres, ou des points de victoire
  • La jaune qui permet de faire du commerce (échanger des ressources en d’autres ou en points de victoire)

Plus on progresse sur une planète (plus on fait l’action de la planète), plus on va gagner de points par rapport aux lois qui vont être votées en fin de manche. En plus, on peut récupérer des médailles qui donneront des points de victoire.

La fin de partie

La partie se termine à la fin de la 5ième manche. On déclenche les points de victoires liés aux grand projets qui ont été terminés (dont le jeton est arrivé e bout de piste), on rajoute les points de victoire des médailles et celui qui a le plus de points remporte la partie.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • N’en déplaise certains, j’aime beaucoup le design de Fédération
  • La mécanique de pose d’ouvriers très originale
  • Il y a beaucoup d’interaction pour un jeu de pose d’ouvriers
  • Des règles, prises individuellement qui sont assez simples
  • Une multitude de façons de gagner des points de victoire
  • Faire l’impasse sur un élément du jeu ne sera pas très pénalisant…
  • …Réussir à tout faire vous rapportera énormément de points de victoire
  • Les actions du plateau individuel essentielles (elles permettent en gros d’avoir 2 actions/tour au lieu d’une)
  • Le système de médailles qui donne un petit côté course pour plus de dynamisme
  • La profondeur du titre !
  • Les illustrations de Miguel Coimbra
  • Le système de vote qui ajoute beaucoup d’interaction directe
  • Les Grands projets qui donne un aspect coopération…

Ce que j’ai 💔

  • … dont on passera à côté si les joueurs n’investissent pas dedans
  • Une iconographie perfectible
  • Il faut une (très) grande table
  • Un livret de règles perfectible
ze meeple

Design

Alors, le design de Fédération est clairement clivant, et le parti pris par les auteurs et l’illustrateur ne plaira clairement pas à tout le monde. Quand la plupart des gros jeux experts sont plutôt réalistes, sobres et un peu austères parfois, Explor8 a fait le choix de proposer un design hyper coloré, presque enfantin pour son jeu.

J’adore ce design. D’abord parce que j’aime beaucoup quand un jeu propose des couleurs vives, parce que les illustrations de Miguel sont de toute beauté (notamment la couverture), parce que toutes les parties du plateau et du jeu sont clairement reconnaissables et identifiées grâce à ces couleurs et enfin parce que ça change.

L’iconographie n’est pas très clair, mais je mets cela sur le compte du prototype, et je gage, qu’elle sera grandement améliorée et bien plus lisible et accessible qu’actuellement (il ne peu en être autrement). Elle est déjà assez claire malgré quelques couacs et elle devrait être suffisamment lisible pour ne pas à avoir à parcourir le livret pour la comprendre.

Le plateau personnel est très bien réalisé, les actions sont bien reconnaissables et tout trouve sa place grâce à un plateau double couche.

Chaque zone du plateau central est bien délimité, c’est clair et espacé, d’où sa taille énorme. On sait ce qu’il faut y faire, c’est logique et naturel.

Dans l’ensemble, je trouve Fédération vraiment agréable à regarde, il flatte mes rétines avides de couleurs, on ne perd pas le matériel sur le plateau et tout est bien visible sans trop nuire à l’immersion.

Fédération

Qualité du matériel

La version testée est un prototype, aussi je ne peux émettre un avis sur la qualité finale de Fédération. Sachez tout de même que les précédents jeux d’Explor8 ont proposé de la bonne qualité, gageons qu’il en soit de même pour celui ci. Je note une bonne montée en gamme des jeux Explor8 au fur et à mesure des sorties, celui ci ne devrait pas faire exception.

Fédération

Thème

A l’instar du reste des items, Fédération est à la fois classique et original (ce qui est original d’ailleurs). Le thème de science fiction est assez classique dans les jeux de société et notamment dans les jeux de pose d’ouvriers experts.

En revanche utiliser l’univers du sénat galactique, il me semble que c’est une des premières. Quelle bonne idée ! On se retrouve tout droit dans la première (chronologiquement) trilogie de Star Wars avec ce grand sénat et toutes ces races bizarres qui le composent, votent, s’engueulent, pour finalement faire passer des lois qui servent leurs propres intérêts et non forcément celle de la galaxie (toute ressemblance avec des faits réels est purement fortuite)

Qu’est ce que j’aurais aimé avoir un peu de fluff dans Fédération, notamment sur ces fameux jetons lois. Rien qu’un petit titre avec le nom de la loi, ça aurait été tellement cool !

On se sent bien l’ambassadeur de sa planète qui entre au sénat pour proposer des votes et faire pencher l’hémicycle à gauche ou à droite selon la loi proposée pour la manche.

On est dans un univers avec des aliens plutôt classiques dans leurs tronches. On est à mi chemin entre la Guerre des étoiles et le 5ième élément, et Fédération n’a bien sûr pas à rougir de ces deux comparaisons. Le pion 1er joueur me fait d’ailleurs beaucoup penser à la chanteuse d’opéra du 5ième élément.

On a envie d’en savoir plus sur ces planètes qui ne sont que brièvement présentées dans le livret, ces 3 races aliens de la planète rose, sur ce sénat dont on ne sait finalement que peu de choses.

Dans l’ensemble, on entre bien dans le thème, l’aspect sénateur est bien rendu et même si l’univers n’est pas très fouillé, on se raconte l’histoire dans sa tête et cela fait finalement marcher l’imagination, ce qui n’est déjà pas si mal.

ze meeple

Mécanique

J’ai adoré les parties de Fédération que j’ai faite ! Mais dieu qu’il est touffu ! Les règles ne sont pas compliquées, prises individuellement, mais il y a tellement de choses à faire, tellement de choix que s’y retrouver nécessite d’être un habitué du genre.

Déjà cette double utilité du jeton ouvrier nécessite d’anticiper les tenants et aboutissants de ses choix. Le poser face financement permet de faire plus d’actions et de faire avancer les grand projets générateurs de points. Mais vous gagnerez moins de points avec le votes, sauf si vous le faites dans un timing parfait (ce qui sera hyper dur à faire).

Parfois, les deux lois vous plairont, alors vous mettrez plus d’ouvriers face financement. Parfois, une loi vous plait beaucoup et l’autre pas du tout, et vous blinderez les votes du côté qui vous arrange.

Restons un peu sur ce fameux jeton côté financement. Si cette mécanique apporte un petit côté coopératif bien appréciable, on ne peut faire les projets seuls et si les autres ne vont pas sur ce terrain, alors un gros pan du jeu et de nombreux points de victoire vous passeront sous le nez. Je trouve qu’il manque une mécanique pour atténuer cela.

Heureusement, il y a les jetons altérations qui altèrent une face ou l’autre. Si un joueur prend une altération de la face financement, il aura plus tendance à jouer cette face, mais un joueur peut tout à fait totalement ignorer le financement, ne jouer que des ambassadeurs, ne prendre que des jetons altérations ambassadeurs et il ne contribuera jamais aux grand projets rendant leur accomplissement quasi impossible pour les autres joueurs.

En revanche la partie vote, que les gens privilégieront au début, ne voyant pas le potentiel des grands projets donne une interaction directe entre les joueurs assez rare dans ce genre de jeux qui, souvent, privilégient l’interaction indirecte.

Ici, les conséquences de vos poses influent directement sur le tour des autres joueurs. Tout d’abord parce que naturellement, ils ne pourront pas faire l’action que vous avez faite (en tout cas pas du même côté que vous). S’engage alors une espèce de tire à la corde pour gagner les suffrage d’un côté ou de l’autre du sénat.

Imaginez : la loi de gauche vous intéresse tout particulièrement. Vous avez absolument besoin de faire l’action de la planète bleue. Le joueur avant vous s’y positionne. Là, un choix cornélien s’impose à vous : soit vous ne jouez pas la planète bleue, soit vous jouez de l’autre coté du sénat quitte a perdre la loi. Il faudra bien calculer les risques et les bénéfices de vos actions.

Vous passerez votre temps, dans Fédération, à calculer les bénéfices et les risques de vos actions. On le sait, choisir, c’est renoncer, et bien ici, vous renoncerez souvent.

Ce qui est agréable dans Fédération (et un peu déroutant à la fois), c’est que tout est ouvert dès le début de la partie. En général, dans ce genre de jeu, plus on progresse dans la partie, plus on a de choix. Ici, tous les choix sont dispo dès le début à l’instar d’un open world pour un RPG.

Et c’est cette grand variété de choix qui rend le jeu intéressant mais résolument expert. On peut être un peu perdu, les quelques premiers tours de jeu, le temps de s’y faire.

Un autre aspect qu’il faut avoir en tête c’est que tout ce qui est gagné est perdu lorsqu’il est consommé. Alors utiliser un vaisseau, une altération ou autre sera un véritable choix tactique qui ne sera jamais sans conséquence, surtout si vous ne le faite pas au bon moment.

Alors Fédération est exigeant, punitif, et touffu, mais pour qui aime ce genre de jeu, il est excellent, voire brillant.

Fédération

Simplicité des règles

Comme dit plus haut, chaque règle prise indépendamment des autres est simple et accessible. C’est l’embriquement de ces règles et leur nombre qui rend le jeu difficile à appréhender et résolument expert, à réserver à un public averti. Le livret de 30 pages peut faire peur, il est nécessaire qu’il soit retravaillé sur quelques points.

Fédération

Mise en place / Rangement

Compte tenu de la quantité de matos dans le jeu, il se met en place relativement rapidement et de manière fluide. 20 minutes d’installation pour la première partie, 10-15 minutes pour les suivantes si tous les éléments sont bien triés.

Concernant le rangement, je ne peux rien dire en raison du fait que j’ai reçu un prototype, mais Explor8 devra réfléchir à un thermoformage efficace ou tout autre type d’organisation faute de quoi la boite sera une salade de sachets pastique impossible à ranger.

Conclusion

Fédération est un excellent jeu de pose d’ouvriers à réserver pour des joueurs avertis. Il combine des mécaniques classiques de pose d’ouvriers avec des twists intéressants comme les ouvriers double-face, un aspect course et un aspect coopératif très agréable. Si vous êtes amateurs de ce genre de jeux, ruez vous sur la page Kickstarter pour donner une chance à ce jeu. J’imagine déjà les stretch goals que vont peut-être proposer les auteurs et j’ai hâte de les découvrir. Fédération est exigeant et touffu, mais l’interaction entre les joueurs, la quantité astronomique de choix à faire et la direction artistique du titre en font un excellent choix !

Arnaud

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 10 octobre 2021

    […] Retrouvez l’article complet : https://undecent.fr/2021/10/04/federation/ […]

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :