[Test/Comparatif] Schotten Totten 1 & 2, Double malt

Schotten Totten2 joueursSchotten TottenReiner Knizia
Schotten Totten8 ansSchotten Totten Djib
Schotten Tottenmoins de 30 minutesSchotten TottenIello
Schotten Tottencombinaison, tire à la cordeSchotten TottenEcosse médiévale
Schotten Totten12€50 chez Schotten Totten mille et un jeux magic bazardet dans votre boutique de jeux favorite !
Schotten Totten 1 & 2

J’avoue, je n’avais encore jamais joué à Schotten Totten, alors quand Laurent a chroniqué Battle Line du même auteur, et quand Iello a annoncé Schotten Totten 2, j’ai voulu l’essayer en même temps que ce dernier afin de vous mitonner un petit comparatif pour que vous sachiez où vous situer et également lequel choisir.

En fait, pour la petite histoire de ces jeux, je vous renvoie sur l’article de Laurent traitant de Battle Line, mais pour faire court, le jeu est sorti pour la première fois en 1999 (ça donne un coup de vieux hein ?) en allemand chez ASS (y a que les allemands pour avoir des noms pareil). Schotten Totten c’est donc 5 éditions, 7 si on compte les deux éditions de Battle Line. Si on me dit que le petit Reiner n’aime pas son bébé, je ne le croirais pas !

Dans les Schotten Totten, les joueurs jouent des clans écossais qui se battent pour leur frontière dans le premier opus et pour une muraille dans l’autre. A chaque tour, les joueurs vont poser une carte de façon à constituer petit à petit des combinaisons de cartes à la poker. Le joueur qui parvient à revendiquer le nombre de bornes ou de murailles dépendant du jeu gagne la partie. Un mélange de poker et de tir à la corde en somme.

Je vous ferais bien un comparatif des 3 jeux (le deux Schotten Totten et Battle Line) , mais comme c’est Laurent qui a joué à Battle Line, je vous laisserai faire votre opinion sur ce dernier comme des grands que vous êtes, et je vais vous parler exclusivement des Schotten Totten ici.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

Schotten Totten 1
  • 54 cartes Clan numérotées de 1 à 9 (en 6 couleurs)
  • 10 cartes Tactique
  • 9 tuiles Borne
  • 2 aides de jeu
  • 1 livret de règles

Schotten Totten 2

  • 60 cartes siège
  • 11 cartes tactiques
  • 7 tuiles murailles
  • 3 pions chaudrons d’huile
  • 2 cartes aides de jeu
  • 2 silhouettes

Comment on joue à Schotten Totten?

Le principe Général :

On va disposer des tuiles qui représentent des bornes frontalières ou des murailles entre les joueurs. Les cartes clans/siège sont réparties en 5 ou 6 familles de couleurs différentes et de valeur différentes. Une autre pile de cartes tactiques est mélangée et disposée à proximité des joueurs.

Les joueurs piochent 7 cartes en combinant comme ils le veulent les cartes clans/siège et cartes tactiques. A son tour de jeu, chaque joueur doit jouer une carte. Il peut jouer une carte tactique pour son effet ou une carte clan/siège devant une borne/muraille. Le but étant de battre son adversaire en plaçant des cartes qui forment des combinaisons (somme, suite, couleur, cartes identiques, suite couleur) de son côté de la frontière. Pour gagner, il faut réussir à battre la combinaison adverse sur la borne/muraille concernée.

Les différence dans les règles :

Il y a assez peu de différences dans les règles mais elles changent pas mal de gameplay.

La symétrie de jeu : alors que Schotten Totten 1 est parfaitement symétrique et reprend un peu le tir à la corde, le 2 est plus asymétrique avec un gameplay légèrement différent : Le défenseur ne revendique pas de murailles, il se contente de défendre et de placer les combinaisons les plus difficiles à battre. Il possède 3 chaudrons d’huile qui éliminent la carte la plus proche de la muraille sur une des tuiles. Il gagne si la pioche est épuisée avant que l’attaquant ne gagne. Ce dernier doit créer une brèche en revendiquant 2 fois une tuile muraille. Pour cela il doit battre par deux fois la combinaison du défenseur. Il gagne s’il y parvient avant que la pioche de cartes siège ne soit épuisée.

Les bornes : 9 bornes dans Schotten Totten 1, 7 dans Schotten Totten 2. Pas de restriction de combinaisons (mais des combinaisons de 3 cartes uniquement) des bornes dans Schotten Totten 1 ; chaque muraille a une restriction de combinaisons dans le nombre de cartes qui la compose et dans le type de combinaison dans le 2. Ce dernier a donc un espace de jeu plus réduit et le placement des combinaisons étant plus restrictif, c’est plus difficile de les placer dans le 2.

Les cartes clans/siège : 6 couleurs pour Schotten Totten 1 et 5 dans le 2. les chiffres vont de 1 à 9 dans le premier opus contre 0 à 11 dans le deuxième.

Les cartes tactiques : Globalement ce sont les mêmes, sauf qu’elles sont expliquées directement sur les cartes dans Schotten Totten 2, ce qui est mieux bien sûr. Quelques cartes changent ou sont ajoutées pour s’adapter aux changement de règles et ajouter un peu de chaos dans la partie.

Voici une vidéo règles des deux jeux pour vous faire une idée plus en profondeur :

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️:

  • Les illustrations
  • Les règles très simples
  • Une profondeur surprenante
  • Du bluff, de la stratégie, du guessing
  • On peut l’emmener partout
  • Le jeu est assez casse-tête…

Ce que j’ai 💔

  • … Attention à l’analysis paralisis
  • Les 2 silhouettes dans Schotten Totten 2 inutiles
Schotten Totten

Design

J’aime beaucoup les illustrations de Djib pour les deux jeux. On ne se prend pas au sérieux, Schotten Totten 1 & 2 sont moins austères que pour Battle Line. Il y a plein de références aux autres jeux de société comme avec le ballon de BloodBowl sur le 5 de Schotten Totten 1. Je suis incapable de l’expliquer, mais les dessins me font penser à Asterix et Obélix, du coup, je n’ai pas été dépaysé. Nous sommes l’été dans le 1 et l’hiver dans le 2 comme ça, au cas improbable où vous mélangeriez les deux jeux, vous pourrez les retrier sans problème (sans compter les dos différents).

J’aime bien aussi les tuiles bornes/murailles, il y a des petits détails marrants comme un caleçon à cœurs ou un petit cochon qui se cache derrière la muraille.

Dans l’ensemble, les deux jeux se valent en terme de design, même si Schotten Totten 2 est un peu plus froid que le premier, et moins coloré. J’ai donc une légère préférence pour le design du 1, plus coloré, plus drôle, plus décalé.

Schotten Totten

Qualité du matériel

La qualité du matériel est bonne pour les deux jeux. Les cartes ont la même épaisseur standard et aucun n’a le linen finish. Les tuiles sont également identiques du point de vue qualité et ont une bonne épaisseur qui leur garantira longévité.

Par contre il y a plus de matériel dans Schotten Totten 2, et comme dirait Philippe Etchebest, quand on rajoute des choses qui ne sont pas demandées, on prend le risque d’être critiqué dessus pour rien. Ici, si les chaudrons sont en bois très épais ( 4 couche de MDF) et très solides du plus bel effet. Par contre les silhouettes, vraiment gadget, ne tiennent pas bien sur leur socles et se défont trop facilement, dommage autant qu’inutile.

Dans l’ensemble, pour des jeux dans cette gamme de prix, on est face à du matériel d’un bon niveau, on est dans le standard de la gamme.

Schotten Totten

Thème

Bon, on l’a vu, le thème n’est qu’un habillage de la mécanique. Il est tellement un habillage que l’auteur multiplie les jeux avec cette mécanique en changeant le thème comme de chemises. On ne vous raconte pas une histoire, vous ne vous identifiez pas aux personnages, vous mettez des combinaisons de chiffres de part et d’autre d’une ligne centrale.

Ceci dit, je préfères ce thème à celui de Battle Line, et l’Ecosse délirante à la Astérix me parle plus que le médiéval pur et dur. Shotten Totten veut dire grosso modo Ecossais morts en allemand, ou autre variante germanique (tot schottisch exactement en allemand moderne), ou « se fermer à mort« . Les deux traductions vont bien avec le jeu.

Dans l’ensemble, on ne fait guère attention au thème en jouant et on l’oublie assez vite pour se concentrer sur l’essentiel : la mécanique.

ze meeple

Mécanique

J’aime beaucoup jouer à Shotten Totten. Les deux jeux sont très bien, mais je vais tuer le suspense tout de suite, je préfère Shotten Totten 2. Si le premier introduit la mécanique, le deuxième la magnifie, la complexifie un peu pour la rendre bien plus stratégique et casse-tête. Ce dernier sera donc un peu plus gamer que son ainé qui sera parfait pour un public familial. Attention, Shotten Totten 2 reste un jeu plutôt familial, on ne passe pas sur de l’expert.

La mécanique est hyper simple : on joue une carte pour tenter de former la meilleure combinaison possible de son côté de la frontière. J’aime beaucoup de principe de tir à la corde où il faut avancer des cartes sans s’exposer pour ne pas dévoiler sa stratégie. On va tenter de deviner la stratégie de l’adversaire pour le contrer le plus vite possible.

Il va aussi falloir déterminer les cartes qui ont déjà été jouées pour savoir si on pourra battre la combinaison que vous avez choisi d’installer. Vous allez donc devoir analyser finement tout ce qui a été joué et d’essayer de deviner ce que pourrait avoir en main votre adversaire.

Les deux jeux se jouent sensiblement de la même façon, même si dans Shotten Totten 2, la légère asymétrie induit des comportements tactiques un peu différents. Je réserverais le 1 pour des joueurs débutants ou des non joueurs et le 2 pour des joueurs qui ont un peu plus de bouteille.

Comme Shotten Totten 2 est un peu plus profond et tactique que le premier, ce jeu me convient mieux et j’ai pris plus de plaisir à y jouer que le premier.

Dans l’ensemble les deux jeux sont excellents, et on passe de super moments de réflexion et de tactiques dans les deux jeux. Vous allez bluffer, contre-bluffer, tendre des pièges, réagir à ce que pose l’adversaire, faire des choix. Bref, dans Shotten Totten, vous allez peser chacune de vos décisions à chaque tour.

Les cartes tactiques vont ajouter un peu de chaos dans le jeu (un peu plus dans le 2) et certaines peuvent vraiment mettre à mal un belle stratégie toute bien huilée et enrager votre adversaire.

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles de Shotten Totten sont très simples et elles sont bien expliquées dans les règles. 5 minutes d’explication et grâce aux aides de jeu, aucun retour à la règle n’est nécessaire (sauf pour apprendre les cartes tactiques dans le 1, pas besoin dans le 2).

ze meeple

Mise en place / Rangement

Le jeu s’installe et se range en quelques secondes. Il ne prend pas beaucoup de place, et on peut y jouer un peu partout. Sa petite boite lui permet d’être emmené partout, et le jeu devient idéal à emmener en vacances.

Conclusion

Shotten Totten 1 & 2 sont tous deux d’excellents jeux de combinaisons qui font penser au tir à la corde. Avec pas mal de stratégie, un peu de bluff, et de guessing, on a deux jeux pour deux joueurs solides, casse-têtes et très nomades, que du bonheur. Alors ma préférence va pour le 2, il correspond plus à mes goûts, mais le 1 est un peu plus simple et conviendra mieux aux joueurs qui ne veulent pas trop se casser la tête. Si vous avez le 1 et que vous voulez monter un peu en profondeur de jeu, prenez le 2, sinon ce n’est pas la peine. Si vous n’avez ni l’un ni l’autre j’achèterais le 2 directement.

Testeurs : Arnaud, Carole

Source : Reverso

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 16 août 2021

    […] tous les tester et de vous proposer un article « gamme ». Nous avons déjà chroniqué les deux Schotten Totten, et For Sale, voici donc la chronique de Time […]

Laisser un commentaire

It's Alive !
Pas de stream pour l'instant
%d blogueurs aiment cette page :