Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutons

Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutons2-4 joueursPlonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutonsAlexandre Droit
Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutons9 ansPlonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutonsPauline Detraz
Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutonsMoins de 30 minutesPlonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutonsJeux FK
Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutonsBluff, jeu de parcoursPlonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutonsKangourous, désert australien
Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutons23,90 € chez Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutons et dans votre boutique de jeux favorite !
Plonk

Qu’est-ce qu’on y fait?

« Plonk ! » C’est le bruit du kangourou à la réception de son saut … enfin parait-il ! Amis plonkeurs, à vos kangourous !

Plonk ! est un jeu familial de parcours et de bluff. Vous avez 3 kangourous et votre objectif sera de les faire progresser sur un parcours traversant désert, rochers et autres rivières en sautant de cases en cases et parfois par dessus les kangourous placés devant vous. Mais attention, vos cartes vous permettront de faire avancer vos kangourous mais en mentant … ou pas. Si vous vous êtes fait démasquer à bluffer, patatra, vous reculer et ceux qui vous ont accusé, à raison, avanceront !

Qu’est ce qu’on trouve dans la boite?

  • Un plateau de jeu.
  • 12 kangourous rouges, verts, bleus et jaunes (3 de chaque couleur).
  • 44 cartes (11 de chaque couleur) : 6 cartes de valeur 2, 3, 4, 5, 6, et 7 ; 3 cartes empreintes, 2 cartes ‘Plonk !’
  • Une règle de jeu de 4 pages en français et en anglais.

Comment on joue?

Mise en place : Placez le plateau au centre de la table. Chaque joueur choisit une couleur parmi les quatre disponibles et prend les 3 kangourous et les 11 cartes de la couleur choisie ; chaque joueur mélange ses cartes pour former une pile qu’il pose devant lui (faces cachées) et positionne ses 3 kangourous sur la “case 0”.

Tour de jeu :

  • D’abord l’annonce.

Prenez secrètement connaissance de la première carte de votre pile pour faire une annonce aux autres joueurs sur le nombre de déplacements que vous allez faire. Vous pouvez soit dire la vérité (et encore pas toujours …), soit mentir. Vous avez le droit de mentir si vous découvrez sur votre carte un nombre (entre 2 et 7) ou un “Plonk !”, mais rien ne vous oblige à le faire sauf si vous tirer une carte sur laquelle se trouve une empreinte, là vous êtes obligé de mentir ! C’est là où c’est déjà malin !

Vous faites donc votre annonce : un chiffre entre 2 et 7 ou Plonk ! Chaque joueur doit maintenant deviner si vous avez dit ou non la vérité, et répondre, à tour de rôle et dans le sens des aiguilles d’une montre, soit “OK !” soit “Tu bluffes !”. Chaque joueur à qui on a dit : “Tu bluffes !” est obligé de dévoiler sa carte et la placer face visible devant lui mais seulement dans ce cas là. C’est là où c’est encore malin. Mais attention : on ne peut pas vous faire retourner plus de 8 cartes sur les 11 qui vont être jouées. Si 8 de vos cartes sont révélées, vous pourrez ensuite annoncer le nombre que vous voulez entre 2 et 7 ou dire “Plonk !” : Plus personne ne pourra vous empêcher d’avancer comme vous le souhaitez ! C’est malin malin !

Les cartes jouées (visibles comme cachées) sont placées les unes à côté des autres, de gauche à droite, afin que tous les joueurs puissent bien les voir.

  • Ensuite on avance ou on recule.

Si tout le monde vous a dit « OK ! », ne dévoilez pas votre carte, placez-la devant vous face cachée. Et c’est là que vos kangourous vont ‘plonker’ et jouer à saute-moutons. Si vous avez annoncé un nombre, avancez un ou plusieurs de vos kangourous de la valeur annoncée soit en allant sur la ou les cases suivantes (seulement si elle est libre), soit en sautant par-dessus les autres kangourous (les siens, comme ceux des adversaires) jusqu’à la case libre suivante. On peut combiner ces deux façons, en choisissant d’avancer un seul de ses kangourous, ou deux, ou les trois, en une seule fois ou alternativement, jusqu’à atteindre le nombre annoncé. Ça devient encore plus malin et stratégique. Si vous avez annoncé “Plonk !”, vous faites un grand bon et avancez un de vos kangourous sur la case jaune suivante.

Si un ou plusieurs joueurs vous ont dit « Tu bluffes ! ». Si vous avez dit la vérité vous avancez (voir paragraphe précédent). Chaque joueur qui s’est trompé recule son kangourou en tête sur la case rouge précédente (et dans ce cas seulement on peut être à plusieurs sur une case rouge). Attention trois de ces cases rouges aboutissent à une rivière qui vous fait dévaler encore plus bas. Et là c’est encore très malin ! Si vous avez annoncé “Plonk !”, chacun recule son kangourou en tête sur la case jaune précédente.

Si vous avez menti lors de votre annonce vous reculez votre kangourou en tête sur la case rouge précédente. Si vous avez annoncé “Plonk !” à la place d’un nombre ou d’une empreinte reculez votre kangourou en tête sur la case jaune précédente. Ensuite chaque joueur qui a eu raison de dire « tu bluffes ! » avance un ou plusieurs de ses kangourous de la valeur annoncée par celui qui a bluffé et si un “Plonk ! » a été annoncé, on avance le kangourou de son choix sur la case jaune suivante. C’est donc un mécanisme très malin et qui assure de nombreux rebondissements.

Fin de partie et comptage des points :

La partie peut se terminer de deux façons : dès que trois kangourous (quelle que soit leur couleur) sont arrivés dans les trois dernières cases du plateau (20, 15 et 12), ou une fois que toutes les cartes ont été jouées. Dans les deux cas, pour calculer votre score, additionnez simplement les nombres sous vos kangourous. Et ce qui est malin c’est que les cases n’apportent pas le même nombre de points et il y a intérêt à calculer ses déplacements pour se retrouver là où c’est la plus avantageux au final. Le joueur qui a le plus de points remporte la partie ! En cas d’égalité, le gagnant est le finaliste dont le kangourou est en tête.

Est-ce que c’est bien?

Ce que j’ai ❤️:

  • Le mélange de jeu de bluff et de jeu de parcours qui plait à tout le monde car même les plus petits qui n’arrivent pas facilement à bluffer peuvent progresser avec leur kangourous sur le parcours… et dire tu bluffes à l’adulte ; et ça les fait rire !
  • Les kangourous en bois et le plateau épais de bonne taille.
  • La petite stratégie de déplacement liée au fait que l’on peut sauter par dessus les kangourous situés devant soi et le dilemme de bluffer au risque de faire reculer son premier kangourou.
  • Les cartes empreintes qui obligent à bluffer.
  • La répartition des points de victoires présents sur le plateau qui obligent à réfléchir là où l’on veut vraiment s’arrêter.

Ce que j’ai 💔:

  • C’est parfois l’embouteillage sur certaines cases et il peut manquer dans ce cas d’un peu de place.
  • Des cartes de petite taille mais en même temps ont-elles besoin d’être plus grandes ?
Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutons

Design

Les illustrations du plateau et des cartes par Pauline Detraz qui collent très bien au thème. Les illustrations de kangourous sont très sympathiques. Le jeu est coloré et lisible.

Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutons

Qualité du matériel

Plateau épais, carte satinées de bonne facture et des pions kangourous en bois de belle taille.

Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutons

Thème

Un jeu de parcours de kangourous dans désert australien ; un thème qui colle très bien avec la mécanique de jeu.

Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutons

Gameplay

Le mélange de bluff et de jeu de parcours est bien trouvé. Le jeu est malin à plus d’un égard avec la variété des déplacements (sauts, risques de reculades). Les parties sont courtes et avec un certain niveau de profondeur si l’on se donne la peine de vraiment calculer (entre les cartes restantes devant les joueurs et la répartition des sauts des kangourous). La carte empreinte qui oblige à bluffer et le fait que l’on peut bluffer sans risque à partir du moment où l’on a révélé 8 de ses 11 cartes est bien pensé. Le jeu est noté pour 9 ans et plus, mais nous avons fait une partie en simplifiant légèrement la règle avec un enfant de 6 ans (lorsque l’on avance, nous n’avons pas réparti les déplacements entre plusieurs kangourous) et ça passe.

Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutons

Simplicité des règles

Les règles sont en apparence très simples mais attention à bien toutes les appliquées pour bien profiter de la profondeur du jeu.

Plonk ! Quand les kangourous jouent à saute-moutons

Mise en place/rangement

Le mise en place est très rapide, la boite de bonne taille accueille tout le matériel sans problème. Les sachets plastiques permettent de tout ranger et la plateau de jeu est plié en deux.

Conclusion

Vous l’avez compris, dans Plonk ! le mélange de bluff et de jeu de parcours offre des parties familiales courtes, nerveuses et pleines de rebondissement. Le jeu est malin à plus d’un égard avec la variété des annonces et des déplacements (sauts, risques de reculades). Les parties ont un certain niveau de profondeur si l’on se donne la peine de vraiment calculer. Ce n’est pas un jeu expert, loin de là, mais Alexandre Droit nous a familiarisé avec ce type de jeu. Un jeu très malin pour plonkeurs avertis !

Testeurs : Laurent, Sandrine, Manon, Soline

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :