Frédéric Guérard

Aujourd’hui, j’ai l’immense plaisir d’interviewer l’auteur de mon dernier coup de coeur Frédéric Guérard. Il est l’auteur notamment d’It’s a Wonderful World ( mon coup de coeur 2020 ), Clash of Rage, Ilôs chez La Boîte de jeu, mais aussi de GrandBois chez Flying Games, Titanium Wars chez Iello.

Salut Frédéric, tout d’abord un grand merci d’avoir accepté cette interview.

Tu es game designer depuis 1992 d’après ton profil Facebook, que faisais tu avant cela?

En 1992 j’avais 6 ans quand j’ai créé mon premier jeu de société. Il m’a été inspiré par la cérémonie d’ouverture des JO d’Albertville, où (dans mes souvenirs) des gens habillés de toutes les couleurs réalisent une grande chorégraphie, filmée en hauteur. Ça m’a inspiré un wargame ! Avec des petits points de couleurs pour représenter les armées. Depuis je n’ai jamais arrêté de créer des jeux. Quoi qu’il en soit, pour répondre à la question, avant cela je ne faisais rien de spécial, j’étais trop jeune. 🙂

Quant à ma vie professionnelle, j’ai été ingénieur en informatique quelques années avant de devenir auteur à temps plein en 2018.

J’ai entendu quelques personnes dire qu’It’s a Wonderful World n’était pas équilibré, qu’as-tu à répondre à ces personnes?

Je leur répondrai qu’il EST équilibré. Je pense que quand on dit d’un jeu qu’il n’est pas équilibré, c’est sûrement que les mécaniques n’ont pas fait mouche, que le type de jeu n’a pas plu, ou que la personne n’était pas dans son meilleur jour, s’est pris une raclée, et cherche une explication à cette défaite. 😉

Blague à part, l’équilibrage de IWW a été réalisé grâce à un puissant moteur de calcul que j’ai spécialement mis en place. Environ 40 000 formules mathématiques sont appliquées pour s’assurer de l’équilibrage. C’est un algorithme qui joue au jeu et en explore toutes les facettes. Pour chaque carte, plus d’une centaine de variables sont calculées et me permettent d’évaluer son intérêt dans le jeu. De plus, les éditeurs ont réalisé des centaines de parties-tests, avec de nombreux retours qui m’ont permis de pousser cet algorithme au maximum. On est très content de l’équilibrage final.

De manière générale, je pense que l’équilibrage est une notion subjective (aussi fin et mathématiquement précis qu’il puisse être). Car il retranscrit des choix de game-design, qui eux sont arbitraires. Donc si le “déséquilibre” (ou “équilibre”) d’un jeu nous est désagréable, c’est surtout que le jeu n’est pas fait pour nous.

Ce jeu ainsi que sa dernière extension a été financé sur Kickstarter, pourquoi avoir choisi ce type de financement?

C’est à mes éditeurs La Boite de Jeu et Origames qu’il faut poser cette question. C’est de leur côté que cette décision a été prise. 🙂

Peux tu nous décrire ton processus de création?

Le début est variable : soit je veux exploiter une idée de mécanique, soit je veux faire vivre un thème. Ensuite je laisse mûrir cette idée plusieurs jours, voire semaines, dans mon esprit. Je joue mentalement à des bribes de mon jeu, essayant de trouver les bonnes mécaniques, qui s’imbriquent entre elles de manière fluide et évidente. Je prends beaucoup de notes à ce moment-là. Puis quand tout a l’air de s’imbriquer, je modélise mon jeu mathématiquement. Là ça devient concret et précis, je modélise toutes les facettes du jeu et je les connecte par des algorithmes et des formules mathématiques. A ce stade, je peux déjà connaître la durée d’une partie, le détail de chaque carte, de chaque élément du jeu, le nombre de pions nécessaires, la progression des joueurs. Quand c’est terminé, je crée le proto avec Photoshop et Google Images, je l’imprime, je le découpe puis je le teste avec mes amis. On se retrouve tous les lundi soirs spécialement pour ça.

Quel est ton jeu préféré en tant que joueur?

A vrai dire, je ne joue pas beaucoup aux jeux de société. Quand j’arrive à réunir des joueurs, j’en profite toujours pour tester mes protos. Mais quand même, j’adore Dune, Starcraft, Descent, et beaucoup d’autres. Et je joue (énormément) aux jeux-vidéos.

Quel jeu aimerais tu re-designer et que deviendrait-il entre tes mains?

J’adorerai re-designer Risk. Je suis un fan d’Europa Universalis sur PC, et je rêverai de faire vivre ces sensations au travers d’un jeu simple d’accès comme Risk.

Frédéric Guérard

As tu une exclu à nous lâcher?

J’ai beaucoup de choses différentes qui se préparent, mais pour lesquelles je ne peux rien dire pour l’instant. ^^

En tout cas je peux dire que j’ai des jeux qui vont sortir en 2020 et 2021.

Pour continuer cette interview, si on sortait le jeu “Questions de merde”?

Je tire 3 cartes, prêt?

Voici les questions de la première carte:

Quelle est la règle la plus importante pour être en forme?

D’après Google, il faut faire du sport, boire et manger correctement, prendre l’air/le soleil, faire du yoga des yeux… pour ma part prendre un bon bain chaud ça aide aussi. 🙂

De quelle victoire peux tu te vanter?

J’ai réalisé un world conquest en moins de 300 ans sur Europa Universalis 4 ! Et j’ai réussi “L’Ultime Défi” sur Pillars of Eternity ! Si si ! Incroyable non ? ^^

Qu’écrirais-tu dans ton testament si tu devais le rédiger ce soir?

Que j’autorise quand même Arnaud à publier cette interview. Je suis pas vache.

Voici les questions de la deuxième carte:

Dans quel domaine aimerais-tu être un expert?

Houlà, vaste question ! J’aime beaucoup le cinéma, donc sûrement dans ce domaine, notamment la réalisation.

Comment rester agréable quand il pleut 3 jours de suite?

Il suffit d’aimer la pluie !

Quelle est ton insulte préférée?

“Tête de ###### !” (inutile de compter le nombre de dièses ça ne correspond pas à la longueur du mot que j’utilise réellement ^^)

Et la dernière carte:

Quel souvenir te donne tout de suite le sourire?

Je suis un farceur, donc quand je repense à une farce que j’ai pu faire avec succès, il m’arrive de sourire bêtement.

Quelle est l’entreprise que tu déteste le plus?

Les services de ramassage des poubelles de ma ville nous causent plein de problèmes. Donc voilà, ça tombe sur eux.

A quoi penses-tu sous ta douche?

A des idées de jeux !

Merci infiniment d’avoir répondu à ses questions, et merci pour ces moments de bonheur ludique avec It’s a Wonderful World!

Chers lecteurs, si vous avez aimé ces questions, vous pouvez les retrouver dans le jeu “Questions de Merde” chez Le droit de Perdre

questions de merde
Frédéric Guérard

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :