[Test] Eila et l’éclat de la Montagne, un voyage ludique inégalé !! 

1 joueur et +Jeffrey CCH
12 ans et +Roxy Dai
45 minutes par chapitreIello
Aventure
Deckbuilding
Gestion de ressources
Iello
Novembre 2023 Aventure fantastique
PVC : 43€ dans

Cet article est rédigé dans le respect de la découverte incroyable qu’est l’aventure de Eila et l’Éclat de la Montagne, ainsi aucun spoil n’y est présent. Bonne lecture !

Margaux, Eila est là ! Antoine, Eila est là ! C’est ce que nous nous sommes dit presque simultanément en voyant l’exposition de la boite et du premier chapitre de Eila et l’Éclat de la Montagne au salon professionnel de Vichy ! 

Cela faisait plusieurs mois que nous avions entendu parler de ce jeu d’aventure à l’air novateur dans les rumeurs ludiques ! Nous nous le sommes procuré le vendredi même de sa sortie, et nous avions terminé notre première aventure dans le monde magique de Eila et l’Éclat de la Montagne deux jours plus tard, le dimanche soir…

A-t-on réellement besoin de préciser que c’est pour nous la plus belle surprise / coup de coeur de l’année ?!
Dans Eila et l’Éclat de la Montagne, les joueurs sont amenés à faire une succession de choix pour espérer réaliser l’objectif principal d’un chapitre et ainsi pouvoir le finir. Ces choix vont des plus basiques : « je vais à gauche. / je vais à droite. » au plus cornélien à travers une mécanique de gestion de ressources astucieuse.
Eila et l’Éclat de la Montagne est composé de 6 chapitres évolutifs à travers différents paquet de cartes pré-construits. Pour vous en sortir vous devrez guider Eila grâce à vos choix dans une multitude de possibilités. 

Cette notion des possibles va jusqu’à proposer différentes fins possibles dans plusieurs chapitres. Ainsi l’aventure de Eila et l’Éclat de la Montagne pourrait s’apparenter à un impressionnant arbre avec d’innombrables ramifications.

Enfin, si Eila sait comment toucher l’enfant qui est en nous, nous déconseillons vivement d’y jouer avec des enfants, l’aventure aborde en effet quelques notions matures.

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 1 plateau de jeu
  • 1 journal de quête
  • 2 dés de combat
  • 1 pion Eila mystère
  • 1 présentoir
  • 11 tuiles Mine
  • 32 cartes Objet
  • 14 cartes Soutien
  • 7 cartes Talent
  • 22 cartes Évènement avancé
  • 6 paquets de cartes Évènement de base
  • 17 planches de bandes dessinées
  • 18 jetons Nourriture
  • 18 jetons Pièce
  • 18 jetons Connaissance
  • 18 jetons Énergie
  • 8 jetons Pierre magique
  • 12 jetons Coeur
  • 12 jetons Cache

Comment on joue à Eila et l’éclat de la Montagne ?

Après avoir suivi les instructions de mise en place (voir plus bas) du chapitre choisi, les joueurs peuvent commencer / poursuivre leur aventure en lisant le prologue du chapitre ( sous forme d’une petite bande dessinée ). 

L’un des nombreux points forts de Eila et l’Éclat de la Montagne est son renouvellement de gameplay et de sensations de jeu à travers chaque chapitre. Dans le souci de préserver les surprises de vos premières parties, nous n’aborderons ici que la mécanique fondamentale du jeu, à savoir la réalisation des choix possibles et le développement d’un chapitre.

Eila et l’Éclat de la Montagne est un jeu solo, qui reste une très belle expérience en duo, en revanche nous ne pensons pas qu’il soit pertinent d’y jouer à plus de deux joueurs.

Un chapitre se déroule en 7 jours, chacun divisé en deux phases : la phase de jour, et la phase de nuit. Si l’objectif du chapitre est réalisé avant la fin du 7ème jour, vous gagnez la partie, sinon… vous pourrez retenter votre chance !

Le tour de jeu

Un tour de jeu classique dans un chapitre de Eila consiste à découvrir une carte évènement, à se laisser transporter par son illustration, lire une réplique faisant partie de la narration de votre propre histoire, et enfin réaliser une option parmi les choix proposés par cette carte. En fonction de votre décision cette carte évènement ira dans la pile de votre « passé » ( vous n’y aurez plus accès ) ou bien dans la pile de votre « futur » ( elle reviendra le jour suivant ).
C’est ainsi de cette manière que vous progresserez dans l’aventure énigmatique de Eila et l’Éclat de la Montagne.
Il existe différents types de cartes Événement : les évènements imminents construisent le paquet principal du chapitre. S’y rajouteront les évènements rouges ou les évènements bleus, toujours en fonction de vos décisions. 

La fin de partie

• Fin mécanique d’un chapitre :
Le chapitre se termine immédiatement lorsque vous l’emportez ou lorsque vous perdez. Vous gagnez immédiatement si vous parvenez à remplir l’objectif du chapitre, il est expliqué sur la carte objectif du chapitre. Vous perdez immédiatement lorsque vous n’avez plus aucun point de vie ou que le septième jour s’est terminé.

• Fin narrative d’un chapitre :
Comme nous l’avons mentionné plus haut, certains chapitres de Eila et l’Éclat de la Montagne possèdent jusqu’à trois fins différentes. Ainsi, après avoir remporté un chapitre, vous serez amené à lire la fin correspondante, (toujours déterminée en fonction de vos choix). Cette fin, à la manière des prologues est présentée sous forme d’une petite bande dessinée.

Design

Concernant le design de ce jeu, c’est un sans faute ! La première chose qui tape à l’oeil est évidemment la direction artistique absolument magnifique et magique, qui sait comment toucher l’enfant qui sommeil en nous. 

Le grand format choisi pour les cartes est parfait pour profiter pleinement de l’illustration unique et détaillée de chaque carte. 

La forme des jetons est habile, et l’iconographie est plus que lisible.

Toujours par souci du risque de spoil, nous n’aborderons pas l’évolution du design au fil des chapitres, nous dirons simplement qu’il ne faiblit pas, bien au contraire !

Qualité du matériel

Commençons par saluer le rapport qualité prix ! Eila et l’Éclat de la Montagne est trouvable autour de 43€, ce qui n’est vraiment pas volé au vu de la qualité du matériel et de la qualité graphique et conceptuelle. 

Rappelons que le prix inclut également le développement scénaristique et les petites bandes dessinées des prologues et fins : Vraiment Bravo à Iello sur ce coup ci !
Les jetons sont en bois donc très agréables à manipuler, seuls les jetons Coeur et Cache sont en carton nous ne comprenons pas pourquoi avoir fait ce choix… Quel dommage de n’avoir pas fait les choses jusqu’au bout pour proposer une homogénéité avec des jetons en bois. 

Nous notons aussi un second bémol quant à la qualité de la boite. Nous sommes amenés à retirer un couvercle plastique dans la boite qui arrache à chaque passage le papier de l’impression graphique de la boite… Est-ce un défaut qui est unique à notre boite ou est-il généralisé ? 

Malgré cela, la qualité du matériel reste dans le meilleur de ce qu’il existe aujourd’hui pour un prix qui n’a pas décollé pour autant !

Thème

Si un mot doit ressortir du thème, c’est énigmatique. Nous avons envie de connaitre la fin. Pourtant, le scénario ne réinvente absolument rien, il reste « enfantin » comme à l’image des illustrations et du design général. 

Tout est mis en oeuvre pour faire ressortir l’enfant qui est en chacun de nous, et c’est réussi avec brio. 

Non, la narration ne provient pas de grande littérature, non la trame scénaristique n’est pas digne d’un oscar, mais ça fonctionne ! Nous sommes complètement immergés dans cette fausse simplicité ! 

La narration est simple mais pousse à la réflexion, le scénario a priori est basique et pourtant… C’est à travers ce semblant de simplicité que Eila et l’Éclat de la Montagne a su se démarquer et nous embarquer dans une profondeur que nous ne pensions découvrir en voyant cette boite de jeu au premier abord.

Ne parlons pas du rapport thème/mécanique qui est tout bonnement une master class ; une succession de propositions et de choix pour définir/découvrir un chemin de vie. La vie n’est elle pas elle-même une simple forme de choix successifs ?

Mécanique

Il n’est pas aisé pour nous de parler de la mécanique de Eila et l’éclat de la Montagne, tout simplement car elle ne rentre pas vraiment dans la moindre case ludique…c’est finalement ce qui fait tout son charme et son aspect absolument merveilleux et addictif !

Nous étions légèrement « lassés » des jeux d’aventure au moment où nous avons découvert Eila, et il faut croire qu’il nous a réconciliés avec le genre, mais peut-être parce que l’on n’a pas réellement la sensation de faire un jeu aventure comme les autres lorsque l’on y joue ? 

Pas de longueurs, une mécanique simplissime : on pioche une carte, on la lit, on prend une décision et on la pose à l’endroit approprié en fonction !

La gestion de ressources se fait de façon plutôt intuitive…nous avons particulièrement apprécié le fait que l’on ne ressente pas l’existence d’UNE seule bonne solution. Tout n’est qu’intuition, discussion dans le cas d’une partie à deux, mais cela nous permet réellement de nous écouter sans avoir l’impression de mal faire.

Certains chapitres demanderont tout de même une gestion minutieuse, et un petit temps de réflexion avant de faire certains choix !

Concernant le nombre de joueurs, nous avons particulièrement apprécié partager cette expérience à deux. Pour autant, nous n’aurons aucun mal à la refaire en solo pour explorer d’autres pistes de l’histoire ! Prenez en revanche garde à y jouer avec quelqu’un avec qui il sera facile de faire des choix à l’unisson, sinon l’aventure risque d’être bien moins agréable…

Enfin, la rejouabilité…aucun mal à refaire un chapitre quand il n’est pas réussi, c’est presque même avec plaisir. Il faut tout de même un certain nombres d’heures de jeu avant de terminer entièrement l’histoire, et même cette dernière achevée, si elle vous a plu (et c’est pratiquement certain qu’elle vous plaira) vous aurez surement plaisir à replonger à l’intérieur !

En bref, une mécanique agréable, simple, tout simplement unique et brillante.

Simplicité des règles

Les règles de Eila et l’Éclat de la Montagne sont évolutives mais reste d’une accessibilité sans faille. Le livret de règles ne fait pas exception à la règle, il est tout bonnement irréprochable. 

Il fait parti des livrets de règles que nous avons envie de lire, et nous dirions même plus : dont nous avons envie de connaitre la suite ! 

Car oui, comme nous l’avons dit, en plus d’être magnifiquement illustré, il est évolutif. Cela lui permet d’accompagner Eila dans son périple et de rajouter des règles additionnelles propres à chaque scénario. Ainsi, avant de commencer un nouveau scénario, les joueurs doivent passer par une petite lecture d’une ou deux pages de règles. Heureusement donc, que ce livret de règles donne autant envie d’être lu !

Attention cependant, si les règles sont effectivement rapidement prises en mains, certains niveaux (chapitres) restent difficiles à passer. Il ne faut donc vraiment pas être « mauvais perdant » pour parvenir à la fin de cette péripétie de Eila et l’Éclat de la Montagne !

Mise en place / Rangement

Quant à la mise en place et au rangement, ils participent eux aussi à partir à l’aventure ! Si le livret de règles donne envie d’être lu, le jeu donne envie d’être mis sur table !

L’insert très bien pensé participe fortement à ce sentiment, chaque paquet de cartes Chapitre à son propre emplacement, les jetons ont eux aussi des rangements attribués, et l’utilisation du couvercle vient couronner le tout : le couvercle de l’insert est lui aussi thermoformé, permettant ainsi de ranger les cartes Objets et Talents (qui se conservent d’un chapitre à l’autre) et la carte sauvegarde de l’aventure en cours.
Une fois mis en place, le jeu a une présence sur table qui a son secret pour attiser la curiosité des joueurs.

Le rangement du jeu se fait dans le souvenir du chapitre que nous venons de vivre. Les emplacements du matériel de jeu sont tellement logiques que le rangement se fait de façon presque instinctive permettant donc à notre imaginaire de prolonger un petit peu l’expérience onirique dans le monde de Eila et l’Éclat de la Montagne

Verdict ?

Ce que j’ai ❤️

  • Un jeu absolument unique
  • Un voyage ludique merveilleux
  • Les bandes dessinées !

Ce que j’ai 💔

  • Quelques babioles d’édition…

Conclusion

coup de coeur

L’aventure de Eila et l’Éclat de la Montagne est une expérience pleine de sincérité que nous recommandons à tous. C’est à travers une originalité et une simplicité mécanique que les bouts de cartons que sont les cartes disparaissent rapidement pour laisser place à un monde onirique aux teintes de l’enfance et au contenu mature. 

C’est sous son air innocent, qu’Eila nous transporte dans une histoire tant épique qu’énigmatique aux fins multiples… Il est presque impossible de parvenir à la « vraie fin » lors de votre première aventure. 

Car oui, les épilogues de Eila et l’Éclat de la Montagne sont multiples et tous plus surprenants les uns que les autres et de façons bien différentes… Cela nous pousse à repartir à l’aventure pour emprunter des chemins de vie différents, découvrir de nouveaux lieux, des nouveaux objets, des nouveaux talents… 

Cette rejouabilité est renforcée par les cartes « avancées » (utilisables après avoir fini le jeu une première fois) qui viennent remplacer certaines cartes évènements pour rendre le périple plus difficile encore. Pour les aventuriers les plus téméraires, cette difficulté peut être accentuée une nouvelle fois en utilisant aussi la face « avancée » de la carte objectif qui rendra le chapitre encore plus difficile.

La magie de Eila et l’Éclat de la Montagne nous a donné un véritable coup de coeur, et nous espérons vivement pouvoir retourner aux cotés de Eila dans une future extension ?!!

C’est une fois votre épopée finie, que l’aventure d’Eila ne fait que commencer…

Le jeu présenté ici nous a été acheté par nos soins.

Hello asso

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent en effectuant un don à cette adresse :

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

En plus c’est déductible des impôts !

Régulièrement, nous offrons à des donateurs et membres de l’association des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez devenir membres de l’association, vous pouvez adhérer ici :

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

Un énorme merci à tous les membres et donateurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

D’autres avis sur Eila et l’éclat de la Montagne :

Ludovox

Le Dépuncheur

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire