[Test] Bestioles en Guerre, « La France a perdu une bataille ! Mais la France n’a pas perdu la guerre ! »

Bestioles en guerre
2 joueursJon Perry
10 ans et +Derek Laufman
20 minutesArcane Wonders
Lucky Duck Games
Contrôle de territoire
Bluff
Stratégie
Neoludis
Juillet 2022 Guerre et Batailles
Stratégies de combat
PVC : 12€50 et dans

Si certains partent en vacances, d’autres partent en duel à coup de … bestioles !?  Bestioles en Guerre est un jeu de Jon Perry, édité chez Lucky Duck Games. 

Nous pourrions avoir la maladresse de le comparer au célèbre jeu Schotten Totten, mais pas grand chose à voir en réalité ! 

Nous sommes ici pour faire capituler notre adversaire ! Sinon il faudra espérer vraiment gagner la bataille…

Dans cet article nous vous présenterons simultanément les deux opus de Bestioles en Guerre !

Le premier opus sorti en 2022 nous avait beaucoup plu, aussi quelle joie d’en voir un deuxième sortir lors de cet été 2023 !

Dans Bestioles en Guerre Air, Land, and Sea ;
La guerre éclate !!! Rassemblez vos forces et combattez sur les mers, sur la terre et dans les airs ! Surprenez vos adversaires et affirmer votre suprématie sur tous les théâtres d’opérations ! Les combats seront rudes, les résultats GRANDIOSES !!!

Dans Bestioles en Guerre Bobards, Pétards & Mouchards ;
La guerre fait rage !!! Pourtant, certains combats doivent être menés loin des lignes de front. Recrutez les meilleurs espions, faites tourner les usines à plein régime et prenez la main sur les négociations. Seul un dirigeant de génie pourra remporter la VICTOIRE !

Vous le comprendrez rapidement, ces deux opus de Bestioles en Guerre sont absolument identiques en terme de mécanique et de règles de jeu. 

Votre but ? Associer et répartir vos cartes de la manière la plus astucieuse et stratégique possible, afin de faire front, et de gagner une majorité de batailles face à l’adversaire, afin de remporter…la guerre !

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

Les deux boites de Bestioles en Guerre sont somme toute très similaires, ainsi nous trouverons sensiblement les même choses dedans, avec évidemment des thèmes de carte différents (chaque carte de jeu étant unique).

  • 1 livret de règle
  • 3 cartes Théâtre
  • 18 cartes Bataille
  • 14 cartes Points de victoire
  • 2 cartes Généralissime

Petit supplément dans le 2ème opus :

  • 2 cartes Généralissime Mode Épique
  • 15 pions Renfort

Comment on joue à Bestioles en Guerre ?

Bestioles en Guerre est un jeu qui se joue en plusieurs manches appelées Batailles

Lors de chaque bataille, les joueurs disposeront de 6 cartes dans leur main, qu’il joueront à tour de rôle pour tenter de prendre le contrôle du plus grand nombre de théâtres. 

Afin de remporter une bataille, un joueur doit soit :
– Contrôler plus de théâtres que son adversaire après que chacun ai joué toutes ses cartes.
– Convaincre son adversaire de capituler.
Ainsi, en fonction du nombre de cartes que les joueurs auront en main à la fin de la bataille en cours, le gagnant de la manche gagnera plus ou moins de points. 

Le premier additionnant 12 points remporte la guerre !

Après avoir aligné les 3 cartes Théâtre au centre de table entre les deux joueurs, ces derniers mélangent les 18 cartes Bataille et en distribuent 6 à chacun. Les 6 cartes restantes sont placées à coté de la zone de jeu, elles forment un éventuelle pioche.

La bataille peut commencer !

À tour de rôle, les joueurs joueront des cartes pour tenter de prendre le contrôle sur les théâtres d’opérations devant eux. Chaque carte possède une force allant de 1 à 6, et un effet spécial. Ainsi, pour prendre le contrôle d’un théâtre, la somme totale de la force déployée dans ce dernier doit être supérieure à celle de l’adversaire.

Il est donc parfois préférable de capituler, pour éviter que l’adversaire ne marque trop de points de victoire… On peut perdre une bataille, mais pas la guerre !
Les deux jeux Bestioles en Guerre sont très similaires. La mécanique de jeu est strictement identique de l’un à l’autre. 

Seuls les thèmes de théâtres d’opérations changent. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir les deux opus. En revanche, si le jeu vous plait, il FAUT avoir les deux opus ! Non seulement pour le coté collection, mais surtout parce que les deux jeux peuvent se combiner pour ainsi laisser place à des variantes à 3 ou 4 joueurs ou bien même à un mode épique dans lequel les batailles se déroulent sur 5 théâtres !!!

Le tour de jeu

Lors de son tour, un joueur doit effectuer l’une de ces trois actions :

Déploiement :

Jouer une carte de sa main face visible en respectant les restrictions suivantes : 

  • Jouer de son coté du théâtre.
  • La carte jouée doit être du même type que le théâtre dans lequel elle est jouée.
  • Placer cette nouvelle carte de façon à recouvrir partiellement les précédentes.

Improvisation :

Jouer une carte de sa main face cachée dans n’importe quel théâtre, quel que soit son type.
Toute les cartes ainsi posées ont une force de deux.

Capitulation :

S’il doute de ses chances de gagner, un joueur peut capituler. Dans ce cas, son adversaire remporte cette bataille.

La fin de partie

Après chaque bataille, les joueurs vérifient si l’un d’eux ne totalise pas suffisamment de point de victoire pour gagner la partie (12 dans une partie standard). 

Sinon, ils recommencent une nouvelle bataille !

Lorsqu’un joueur amasse le premier 12 points de victoire ou plus, il remporte non pas une bataille mais bien la guerre…et surtout la partie !

ze meeple

Design

Le design … sans aucun doute ce qui fait que ce jeu est une véritable tuerie ( sans mauvais jeux de mots ) !!!
Les illustrations sont absolument folles ! À la fois mesquines, ironiques et pleines de vie, chaque illustration sur les cartes Théâtre et les cartes Bataille est unique ! 

Jusqu’au nom des cartes, qui parvient à lui seul à nous faire rentrer dans la bataille … « Tir de couverture », «  Sabotage », « Haute trahison » … 

L’univers délirant et immersif est à notre sens le gros point fort du jeu ! Il suffit de regarder la couverture de la boite, qui soit dit en passant, est de la taille parfaite, pour comprendre dans quel univers déjanté nous nous lançons !

L’iconographie est pour ainsi dire inexistante, aucun problème de lisibilité puisque les rares zones de texte sont claires, concises et très lisibles.

C’est un réel coup de coeur pour nous de ce point de vue, les couleurs, la DA, le design des deux jeux de Bestioles en Guerre sont absolument géniaux !!

meeple vert

Qualité du matériel

Concernant la qualité du matériel, rien à redire de ce coté non plus ! 

Les cartes sont de très bonne facture, bien imprimées, avec des couleurs qui ressortent ! 

C’est le type de cartes qui donnent inexplicablement l’envie d’être jouées encore et encore jusqu’à en user les angles…
Pour les petits jetons « renforts » du second opus, idem, très bonne qualité. 

Le carton n’est pas spécialement épais afin de faciliter la manipulation du matériel, mais il reste plus que solide et saura à coup sur traverser les batailles !

Ainsi, et surtout pour un prix pareil, la qualité de Bestioles en Guerre nous a paru vraiment géniale, ce qui renforce notre opinion à propos des deux opus : les deux ne sont pas nécessaires, mais si le jeu vous plaît, il est absolument nécessaire d’avoir les deux, et cela ne vous coûtera finalement pas grand chose…

ze meeple

Thème

À l’instar des illustrations, le thème fait de Bestioles en Guerre : BESTIOLES EN GUERRE !!!
À la fois déjanté, presque mignon, on sent une forme de folie mesquine lors de chaque partie de jeu !
De plus le thème de chaque théâtre d’opération se ressent dans les effets de cartes associé ! Cela donne un rapport thème/mécanique/mécanique absolument irréprochable !

Dans un opus comme dans l’autre, le thème de Bestioles en Guerre nous a vraiment séduits.

Il ne prend pas trop de place, mais suffisamment pour sublimer et s’accorder parfaitement avec le design du jeu et la mécanique. 

Et si vous nous connaissez un petit peu vous savez ce que l’on va dire…un jeu possédant une superbe cohérence thème / mécanique / design est généralement un très bon jeu… et c’est le cas ici !

ze meeple

Mécanique

Dans Bestioles en Guerre, il question de majorité et de bluff !
L’un des objectifs principaux dans les batailles rappelons le, est de faire capituler son adversaire…

Il faut donc être capable de bluffer en fonction du jeu que l’on a pour tenter de faire peur à notre adversaire. 

Mais si nous jouons nos meilleurs cartes trop tôt, l’adversaire aura le temps de se retourner… Il y a donc aussi, une certaine forme de gestion de main.
Bien-sûr il est également question d’une mécanique de majorité des plus communes : ma force total est supérieure à la tienne, j’ai ainsi le contrôle sur cette carte.

Nous avons trouvé la mécanique de Bestioles en Guerre vraiment bien construite et élaborée.

Une certaine forme de hasard se fait évidemment sentir dans la pioche des cartes en début de manche… et c’est là que réside le twist du jeu !

À notre sens, en fonction de la main piochée, toutes les manches ne sont pas gagnables… en revanche à vous de vous en rendre compte, et de capituler le plus tôt possible afin de faire gagner le moins de points possible à l’adversaire !

De plus, cela peut faire naître une certaine frustration selon les manches et leur déroulement final… mais c’est aussi ce qui participe à l’immersion de jeu !

En bref, mécanique géniale, agréable à jouer et maligne… que demander de plus pour un petit jeu pareil ? De notre côté c’est une réelle réussite !

meeple vert

Simplicité des règles

En terme de règles pures et dures, le jeu Bestioles en Guerre n’est vraiment pas compliqué ! Chaque joueur a 6 cartes en main, à tour de rôle nous jouons nos cartes en respectant une règle de placement des plus basique. 

En revanche, plusieurs parties seront nécessaire pour vraiment profiter du jeu ! 

En effet, certains effets de carte sont un petit peu plus touffus que d’autres, offrant donc  beaucoup de stratégies différentes. 

De plus, inévitablement, l’effet de bluff ne peut se mettre en place que lorsque les deux joueurs connaissent l’intégralité des cartes du jeu ! Il est difficile de faire croire à son adversaire que nous avons une carte précise en main s’il ignore son existence… mais pas de panique, il n’y a que 18 cartes, et elles sont diaboliquement logiques, donc ça va vite !

Ainsi, des règles simples, très bien expliquées dans un livret minuscule.

Ça va vite, c’est agréable et intuitif à apprendre, une nouvelle fois nous ne demandons pas mieux…

ze meeple

Mise en place / Rangement

Pour ce qui est de la mise en place et du rangement de Bestioles en Guerre, pas grand chose à signaler : c’est un jeu de cartes pour deux joueurs.

Pour ce qui est de la mise en place, on ouvre la boite, on pose les 3 cartes Théâtre d’opération au centre de la table, on prend chacun 6 cartes, et que la bataille commence !

Pour ce qui est du rangement, les cartes ont leur petit emplacement prévu dans la boite et c’est vraiment top ! 

Le seul petit défaut, réside dans le second opus avec les jetons renforts qui peuvent se faufiler dans la fente permettant de sortir les cartes facilement. Rien de dramatique, mais notifiable tout de même.

Verdict ?

Ce que j’ai ❤️

  • L’univers déjanté et tellement adapté à la mécanique !!
  • La mécanique de capitulation
  • Les illustrations génialissimes
  • La synergie des deux boites

Ce que j’ai 💔

  • R.A.S !

Conclusion

coup de coeur

Pour nous, Bestioles en Guerre est notre petit jeu de duel de majorité, et c’est un joli coup de coeur dont nous ne lassons pas du tout !

Le célèbre Schotten Totten n’ayant pas réussi à nous séduire, c’est bien les deux opus de Bestioles en Guerre que nous avons choisi de mettre dans notre ludothèque !
Le jeu est à la fois rapide, malin, et stratégique, c’est tout ce qu’on aime ! 

Et puis cet univers, ces illustrations ont vraiment su nous atteindre !!
Sans parler de cette mécanique de pouvoir capituler à tout moment, qui est vraiment au coeur du jeu ! 

Plus nous hésitons et plus nous tardons à nous rendre compte qu’il vaut mieux capituler lors de cette manche, et plus nous laissons notre adversaire prendre de l’avance ! 

Charles de GAULLE, n’a jamais eu autant raison : « La France a perdu une bataille ! Mais la France n’a pas perdu la guerre ! »
Si vous n’avez pas peur des coups fourrés, foncez !!!!

Le jeu présenté ici nous été gracieusement envoyé par l’éditeur. Mais comme aucun dessous de table n’a été observé, cet article sera aussi bien baigné d’une objective bienveillance comme il pourra se révéler plus acerbe.

Hello asso

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent en effectuant un don à cette adresse :

Votre soutien nous aidera beaucoup, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

En plus c’est déductible des impôts !

Régulièrement, nous offrons à des donateurs et membres de l’association des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez devenir membres de l’association, vous pouvez adhérer ici :

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

Un énorme merci à tous les membres et donateurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

D’autres avis sur Bestioles en Guerre :

Meeple QC

Paradoxe Temporel

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire