Fou Fou Fou

Coucou les ludopathes! Voici la critique du bien-nommé Fou Fou Fou, un jeu de Corentin Lebrat, Théo Rivière, illustré par Pierô, chez Kyf Editions.

👥 3 à 8
🎂 8 ans
⏱️ 15 minutes
🔧 Ambiance, gages
10€90 chez Philibert

Alors que l’hôpital psychiatrique dans lequel les joueurs sont enfermés subi des restriction budgétaires, la direction décide de relâcher le moins fou des patients. Mais ceux-ci sont tellement bien traités qu’ils veulent tous rester. Il va s’agir de paraître le plus fou possible pour ne pas être mis à la rue.

Le matériel se résume à un paquet de cartes et quelques jetons cartonnés. Sur les cartes figure des instructions sur la façon de jouer des joueurs. elles existent en plusieurs couleurs et certaines sont horizontales ( consignes communes ) ou verticales ( consignes individuelles )

A son tour un joueur va tirer une carte et la placer devant lui si elle est verticale, au centre du jeu si elle est horizontale. Il recouvre toute carte de la même couleur. A partir de maintenant, il doit faire ce qui est indiqué sur la carte. S’il oublie ou s’il se trompe et que les autres le remarque, il perd un de ses 3 jetons. Celui qui perd son dernier jeton a perdu et les autres ont gagné.

Le slogan du jeu est  » Vous savez lire? Vous savez jouer « . Est bien c’est exactement ça, la règle tient sur un timbre poste. Les consignes sont claires et certaines sont bien débiles. La partie, si elle est facile et sage au début, devient vite chaotique et se souvenir de toutes les consignes en même temps devient vite une gageure.

C’est tellement drôle qu’un observateur extérieur pourrait légitimement penser que les joueurs sont vraiment fous.

Les dessins minimalistes de Pierô illustrent bien les consignes. 

Ce jeu d’apéro qui est nerveux, bruyant, délire total!

Ce que j’ai ❤️:

La nervosité du jeu

Les situations cocasses

Les bonnes doses de rigolade

Ce que j’ai 💔:

Il faut être nombreux pour que le jeu soit intéressant

Design: 7/10
Qualité du matériel: 7/10
Gameplay: 9/10
Simplicité des règles: 10/10
Note globale: 8,25/10

Kyf édition commet son second jeu d’ambiance qui provoque une allégresse, une joie, du bonheur. Après TV Show, ce second opus, servi par deux membres de la team KAEDAMA ( excusez du peu ) est une pépite du jeu d’ambiance. A ce prix là, pourquoi vous en priver?

Fou Fou Fou

Vous aimerez aussi...

4 réponses

  1. 31 mars 2020

    […] Kyf éditions nous propose une version allégée de leur très bon jeu Fou Fou Fou […]

  2. 5 avril 2020

    […] Bauza et Ludovic Maublanc, Corentin est l’auteur notamment de Flyin’ Goblins chez Iello,  Fou Fou Fou chez Kyf Editions, Mia London et l’affaire des 625 Fripouilles chez Scorpion Masqué, […]

  3. 8 avril 2020

    […] Pierô est un illustrateur de grand talent qui a déjà pas mal d’illus à son actif tels que Ghost Stories chez Repos Prod, Kero, M. Jack chez Hurrican, ou encore le dernier Last Bastion chez Repo Prod. Il est aussi dans l’édition avec Kyf Editions qui ont commis les excellents TV Show et Fou Fou Fou. […]

  4. 8 avril 2020

    […] Théo Rivière, auteur prolifique et membre de la team Kaedama. Il est notamment l’auteur de Fou Fou Fou chez Kyf éditions, de Flyin’ Goblin chez Iello, Monster Café chez Lumberjacks Studios, […]

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :