[Test] Dodo, Colas mon petit frère

Dodo
Dodo
2-4 joueursFrank Bebenroth, Marco Teubner
6 ansAndreas Resch, Cyril Bouquet, Paul Mafayon
15 minutesKosmos, Loki
Memory, CoopérationIello
Septembre 2022 Oiseaux, ornithologie
31€90 chez et dans

La première fois que Loki nous a présenté Dodo, c’était au festival de Cannes dernier. Cet œuf qui roule un peu bizarrement nous a tout de suite intrigué ! « Mais qu’est ce que c’est que ça ? »

Mais qu’est ce qui peut bien y avoir dans cet œuf au déplacement erratique qui descend doucement, accélère parfois, s’arrête.

J’ai trouvé l’idée très très bonne et le memory se réinvente avec ce timer très special. Alors je l’ai demandé à l’éditeur et nous avons fait de nombreuses parties en mode binge playing avec les enfants !

Dans Dodo, les joueurs vont collaborer pour construire une rampe qui permettra à un œuf de rouler jusqu’au bateau salvateur tout en bas de la montagne. Il faudra trouver les matériaux pour les constructions, mais heureusement, les habitants de l’île vont nous aider !

Qu’est ce qu’on trouve dans la boîte ?

  • 1 île montagneuse à assembler
  • 1 Dodo
  • 1 œuf sacré
  • 6 passerelles
  • 1 sommet de montagne
  • 1 bateau
  • 58 jetons
  • 1 instruction d’assemblage
  • 1 dé 
  • 1 livret de règles

Comment on joue à Dodo ?

Apres avoir monté le plateau (nécessaire avant chaque partie), disposé les jetons face caché et placé les rampes à portée de tous les joueurs.

Le tour de jeu

A son tour, le joueur lance le dé et retourne un jeton. S’il correspond à la face du dé, on place le jeton sur l’emplacement de construction de la rampe en cours.

Si on complète les espaces, on défausse les jetons dans la fente de la montagne et on y place la rampe. L’œuf peut continuer à descendre.

Si le jeton ne correspond pas au dé, on le retourne et c’est au joueur suivant de jouer.

Les jetons figurant un personnage sonnt des jokers qui peuvent remplacer n’importe quel matériau.

Une fois toutes les rampes placées, il faut également construire le bateau. Quand il est terminé, on le place en bas de la dernière rampe.

On peut augmenter le difficulté en jouant avec les emplacements « crâne  » et/ou en r étirant les jetons personnages.

La fin de partie

Si l’œuf tombe de quelque manière que ce soit, la partie est perdue.

si l’œuf parvient sans encombre dans le bateau, c’est gagné.

ze meeple

Design

J’adore le design de Dodo ! Les illustrations sont colorées et fun, parfaitement adaptées au public visé.

La montagne en 3D donne une très belle présence sur la table et elle attire indéniablement les enfants vers le jeu.

L’œuf, c’est l’objet intriguant dans Dodo. S’il est rond, il est plutôt joli avec son bleu turquoise et ses paillettes, il ressemble bien à ce que pourrait être un œuf de dodo.

Celui ci est très coloré et bien loufoque, les enfants l’adorent !

Les objets sur les jetons sont bien illustrés et on les reconnaît bien.

Dans l’ensemble, Dodo n’à pas de défauts au niveau design, c’est un sans faute !

Qualité du matériel

La qualité du matériel de Dodo est plutôt bonne. Les jetons sont d’une épaisseur standard.

Concernant l’œuf, il semble solide et ne pas vouloir se casser malgré les chutes successives (de la table aussi).

Les parties en carton qui constituent la montagne sont assez épaisses, mais les pattes finissent par s’abîmer à force de monter et démonter le jeu à chaque partie. Les supports en plastique sont de bonne qualité.

Les rampes sont dans un carton epais et rigide.

Le bateau s’abîmé également au bout d’unne quinzaine de parties, il faut également le monter et le démonter à chaque partie.

Le dé en bois n’est pas graver, on doit y coller des étiquettes sur les faces, dommage.

Si le matériel de Dodo est plutôt bon, il s’abîme à cause des manipulations.

ze meeple

Thème

J’aime beaucoup le thème de Dodo ! Il est en parfaite adéquation avec la mécanique et quoi de plus fun qu’un œuf d’un animal disparu réputé parfaitement débile qui roule en bas d’une montagne ?

Quand on joue, on a l’impression d’être échoué sur une île, fouillant des décombres pour construire ces fameuses rampes.

Avec l’explication en debut de livret, l’immersion est bel et bien là, grâce à la direction artistique notamment.

Le Dronte de Maurice (Raphus cucullatus) est une espèce d’oiseaux de l’ordre des Columbiformes, endémique de l’île Maurice, disparue depuis la fin du 17e siècle. Il est plus connu sous le nom de dodo, nom vernaculaire également utilisé pour désigner le Solitaire de Bourbon, bien que celui-ci appartienne à un autre ordre.

Le dodo s’est éteint moins d’un siècle après sa découverte, à la fin du 17e siècle avec l’arrivée des Européens. Il est aujourd’hui souvent cité comme un archétype de l’espèce éteinte car sa disparition, survenue à l’époque moderne, est directement imputable à l’activité humaine.

Dans la culture, le Dodo est souvent considéré comme un animal stupide. C’est un personnage fréquent dans les films et séries télévisées d’animation, ainsi que dans les jeux vidéo. Il est aussi présent dans la littérature de jeunesse et de science-fiction.

L’image populaire de l’oiseau stupide vient de la célèbre peinture du 17e siècle de Roelandt Savery exposée au musée de l’université d’Oxford, et dont Lewis Carroll s’inspira dans Les Aventures d’Alice au pays des merveilles (1864).

Roelandt Savery: from Flowers to the Dodo

Les enfants adorent le dodo avec son look décalé. Ils se prennent au jeu de sauver cet œuf voué à finir en omelette sans leur intervention.

Un choix parfaitement adapté au publique visé, bien joué !!

ze meeple

Mécanique

La mécanique de base de Dodo est un simple memory coopératif avec un dé. Pas de quoi s’en rouler par terre.

Ce qui pimente vraiment les parties c’est ce fameux œuf qui roule de façon erratique et qui sert de chronomètre finalement.

Alors cela donne des parties tendues, car souvent, on a juste le temps de finir avant que l’œuf arrive au bout d’une rampe.

Il va parfois avancer très vite, parfois, il va s’arrêter, donnant un peu de repis, puis avancer beaucoup d’un coup, bref il est assez imprévisible.

Ce qui est dingue c’est qu’il est capable de prendre les virages ! C’est assez fou d’observer cet œuf parcourir les flancs de la montagne.

Alors, c’est vrai, si on enlève cet élément, le jeu n’a plus aucun intérêt. On lance un dé, on doit retrouver le jeton qui correspond, et c’est tout ou presque.

Mais devoir le faire de manière chronométrée, ça change tout ! On va vraiment collaborer en se disant où se trouvent les jetons, on va encourager, et on va dire où se trouve l’œuf sur la rampe… bref, la collaboration est bien là.

Chaque partie sera intense en cris, et râlage (quand on se trompe), et pour réussir, il faudra communiquer vite et bien.

Car l’œuf paraît lent mais ce n’est qu’une illusion, on n’est jamais à l’abris qu’il avance d’un coup d’une grande distance et, au début, on est souvent surpris par sa nouvelle position si on le lâche un instant des yeux.

Alors comme d’habitude dans les jeux de mémoire, les enfants seront sans doute meilleurs que les parents, en tout cas, l’effet parents ne se fera pas sentir et les enfants apprécient toujours quand ils sont sur un pied d’égalité avec leurs parents.

Très rapidement, ils pourront même être autonomes pour jouer. Et rapidement, il gagneront souvent.

Il sera alors temps d’augmenter la difficulté en enlevant les jetons jokers et en ajoutant les cases crânes à construire.

Mais même comme cela, les parties se gagnent systématiquement assez vite (une dizaine de parties pour mes enfants, habitués a jouer, vous vous en doutez).

Alors il manque un ultime niveau de difficulté pour contenter les enfants qui survolent le jeu rapidement. On aurait pu imaginer plusieurs niveaux d’inclinaison des rampes par exemple, ou des jetons à pouvoirs.

Mais même dans ce cas là, les enfants y jouent, y rejouent encore et encore ! La fascination pour cette petite boule bleue reste intacte malgré des dizaines de parties.

Dodo, c’est ce genre de jeu qui s’installe instantanément comme un must have dans une ludothèque pour enfants. Il arrive presque au même niveau qu’un Croque Carrotes, tant les enfants répètent les parties.

Un incontournable !!

ze meeple

Simplicité des règles

Les règles de Dodo sont extemement simples, s’expliquent en quelques minutes grâce à un livret plutôt bien fait.

Les enfants intègrent très vite les règles et seront autonomes rapidement sur le jeu.

Mise en place / Rangement

C’est LE gros défaut du jeu, celui qui m’empêche d’y attribuer un coup de cœur. Devoir monter la montagne et le bateau à chaque partie, c’est long et pénible.

Pire que ça, les pattes de fixation des 3 panneaux de carton qui contitue la montagne montre des signes d’usure au bout d’unne dizaine de parties (elles deviennent molles), surtout si ce sont les enfants (un peu bourrins certes) qui montent la montagne et la démontent (litteralement).

Heureusement, le chapeau en plastique stabilise bien le tout et ces usures ne fragilisent pas la structure au point où elle sont sur mone exemplaire.

La crainte que j’avais et dont j’ai fait part à Iello lors des démonstrations en salon de vérifie, c’est tellement dommage.

Pour le reste, tout se passe bien. Dodo ne demande pas une très grande place autour de la table, mais vous devrez vous assurer que celle ci est bien droite et pas trop branlante, ce qui aurait comme conséquence de bloquer l’œuf dans le premier cas, de l’accélérer dans le deuxième.

Alors Dodo n’est pas un jeu nomade puisqu’il ne pourra pas être joué en dehors d’une table digne de ce nom.

Est-ce que c’est bien ?

Ce que j’ai ❤️

  • Le design mignon et coloré
  • L’aspect coopératif bien présent
  • La pression du temps dans le memory
  • L’œuf qui roule, hoquette, prend les virages, qui vit sa vie quoi
  • Le plateau en 3D qui donne une excellent présence sur la table
  • Plusieurs niveaux de difficulté

Ce que j’ai 💔

  • Devoir monter le plateau à chaque partie, c’est long et pénible
  • Un peu simple pour des enfants habitués à jouer

Conclusion

Dodo est un EXCELLENT jeu de mémoire en temps limité ! Si l’installation m’empêche d’attribuer un coup de cœur, ne vous y détrompez pas, il l’aurait mérité ! C’est un de ces jeux qui appelent au binge playing, où les enfants enchaînent les parties encore et encore, même quand ils le connaissent par cœur et qu’ils gagnent systématiquement.

Quelle bonne idée cet œuf qui avance avec ce rythme si particulier, difficile à prévoir et à anticiper. Une merveille d’ingénierie pour cet objet capable de rouler droit sur les rampes mais aussi de prendre les virages.

La coopération entre les joueurs est bien présent et pour réussir, il faudra communiquer vite et bien ! Un joueur oublie où est un jeton, un autre peut le lui indiquer. Un joueur installé la rampe terminée pendant qu’un autre insère les jetons dans la fente.

Tout est bon pour gagner du temps et réussir dans des parties enlevées, tendues, pleines d’ambiances.

Dodo est un must have dans une ludothèque pour enfants ! Il sera sorti très (trop ?) souvent et de manière durable.

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez soutenir Undécent !

Votre soutien nous aidera beaucoup à acheter les jeux qui nous manquent, à nous déplacer dans les événements, à payer l’hébergement du site etc… cela nous permettra de proposer encore plus de contenu et de meilleure qualité.

Régulièrement, nous offrons à des tipers des jeux que nous avons chroniqué.

Si vous voulez une explication plus approfondie, n’hésitez pas à vous rendre sur cet article : https://undecent.fr/2021/12/02/utip/

Un énorme merci à tous les tipeurs pour leur contribution, vous êtes géniaux !

Veuillez noter qu’il se peut que les jeux ne soient pas neufs, ils ont certainement servi aux tests.

D’autres avis sur Dodo :

Plateau Marmots

Le Royaume Des Moutiks

source : Wikipedia

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :